La fin de la tyrannie vaccinale approche

58
la-fin-de-la-tyrannie-vaccinale-approche-reponses-bio

Voilà maintenant plus d’un an, après avoir subi le dictat de masques corrompus par des nanoparticules de graphène (1), de confinements à répétition, de sabordages d’informations interdisant une médication éclairée à la plupart, que l’espèce humaine entière a été victime d’une dictature vaccinale insidieusement autorisée et défendue par les gouvernements.

Le phénomène pervers amené par la vaccination intensive, qui n’est pourtant pas nouveau, conduit la démocratie à démissionner devant une ambition la dépossédant de son influence.

Et ce faisant, les marchés, aussi impitoyables qu’insatiables, n’ayant plus le moindre garde fou pour éviter une machiavélique conquête des consommateurs, ciblent l’asservissement total.

Bien qu’il soit devenu difficile de lutter contre des lois protégeant l’opacité des formules vaccinales à messager ARN, et donc d’apporter la preuve tangible d’une carence d’informations dans les compositions délivrées au public…

Des milliers de médecins se sont levés un peu partout à travers le monde pour mettre en garde contre les dangers observés lors du suivi de leurs patients, vaccinés par le biais de technologies à ARNm. (2) et (3)

Y compris certains scientifiques extrapolant parfois au-delà du vérifiable vers des hypothèses apocalyptiques, seuls à fournir des analyses indépendantes à échelle nanométrique sur la composition des ARNm.

Enfonçant le clou d’une théorie n’étant pas totalement fausse, mais poussant le questionnement des masses au simplisme :

« Les labos veulent votre mort »

Ce qui, à mon humble avis, est un raccourci dommageable envers le réel danger que le non contrôle des recherches et applications d’un lobby, quel qu’il soit, représente pour le genre humain et l’environnement.

Un raccourci présentant le double inconvénient d’infantiliser les détracteurs de la gouvernance sanitaire auprès de l’opinion publique, tout en aidant à faire passer les manœuvres d’entreprises prédatrices, dictant actuellement le ton aux Présidents occidentaux, pour une bienveillance paternelle.

Les labos ne veulent pas votre mort, ils veulent que votre santé soit défaillante, c’est bien plus rentable.

Annoncer l’éradication de l’espèce humaine à l’aide d’une sorte de « chambre à gaz » magnétique provoquant des réactions mortelles induites par les nanoparticules de graphène attendant d’être activées par le déploiement de la 5G dans le monde, est une affirmation grave qu’il conviendrait d’approfondir bien plus largement pour en séparer le bon grain de l’ivraie.

Ce n’est d’ailleurs pas uniquement le discours du Pr Madrid, dont l’Université où il enseigne a pris soin de se détacher de tout soutien dans le déploiement de ses travaux, c’est aussi celui de collègues espagnols et outre-Atlantique mettant son étude en lumière sur internet. (4)

Tandis que les vérifications scientifiques qui en découlent pourraient fournir une base au plus grand procès du millénaire, certaines interprétations demeurent discutables.

Je vous invite donc à la plus grande prudence quant aux prophéties en découlant.

En revanche, ne pas avoir de scrupules à faire disparaître les plus faibles et asservir les plus résistants, quitte à en débiliser le système immunitaire pour « faire avancer la science » à coups de « Gain of function », ressemble effectivement à la manière dont le genre humain se réduit réciproquement en esclavage depuis la nuit des temps.

Ce qui, contre toute attente, m’amène à une conclusion fort réjouissante :

Nous sommes très certainement en train d’assister à la fin de la vaccination, tant obligatoire qu’intensive.

Bien que les apparences pourraient encore vous amener à croire le contraire, et que cette croyance puisse participer à prolonger l’état d’urgence actuel quelques temps, je suis absolument convaincu qu’après cette période non déterminée, personne ne sera jamais plus enclin à contraindre l’autre par une forme de soumission sanitaire.

Ni par la force, ni par les mots, ni même par la mise en scène de peurs liées à l’ignorance des populations.

À la place nous basculons lentement mais sûrement dans une ère où l’humanité va bientôt avoir le grand privilège de décider de son sort, et en apprécier le résultat.

Il ne sera scellé ni par la majorité ultra libérale, ni par la dictature communiste extrême orientale, ni par une gouvernance mondiale dissimulée, ni même par des acteurs économiques formant les « trust » que l’on connait.

Et, il n’annoncera ni la fin de la civilisation humaine, ni sa prolongation virtuelle par le prisme de l’intelligence artificielle.

N’en déplaise aux uns comme aux autres, la liberté l’emportera sans passer par une énième idéologie carnassière.

Le glas de l’ère de la production et des privations intellectuelles et sanitaires est en train de sonner, laissant place à l’ère de la distribution, de la re-création et, finalement, de l’abondance.

Néanmoins, le déroulé de cet article laisse le soin aux scientifiques et journalistes à l’origine des dernières révélations en la matière, mais aussi à ceux que nous pouvons considérer comme les acteurs du premier, et dernier plan de restructuration massive du code génétique humain, de vous montrer pourquoi.

La thèse de la dissimulation des compositions intégrales des vaccins Pfizer, Moderna et J.&J. est plausible

En tout premier lieu, nous allons voir pourquoi l’éventualité de la dissimulation des formules complètes de la plupart des vaccins à ARN messager est possible.

Ou encore pourquoi, et comment, certains courants idéologiques semblent tentés de tirer parti de la situation.

Mais tout d’abord considérez ceci :

Vous ne devriez jamais laisser subir à vos enfants, petits-enfants, ni même aux enfants de vos voisins, ce que vous n’êtes pas prêt(e) à accepter pour vous-même.

J’en tiens pour preuve les compositions de vaccins préventifs, dont une partie est devenue obligatoire pour permettre l’accès à la scolarisation de milliards d’enfants, qui n’étaient pas plus transparentes, malgré les présomptions de nombreux spécialistes de l’époque, que les thérapies géniques à ARN messager d’aujourd’hui.

La pièce à conviction est apportée en 2016, par l’enquête de Gatti et al. publiée dans le Journal international des vaccins et de la vaccination. (5)

Cette étude montre des nanoparticules en tous genres dans différents types de vaccins, tout en alertant sur des effets délétères constatés lors d’une « étrange » réaction des globules rouges au contact de nanoparticules métalliques.

Les solutions injectables analysées provenaient notamment des marques Pfizer, Novartis, Sanofi, Wyet, Glaxo, Virbac, Berna, Aventis Pasteur, Baxter, Chiron et Allergopharma.

Antonietta M. Gatti et Stefano Montanari y formulèrent la conclusion suivante :

« Les analyses effectuées montrent que dans tous les échantillons contrôlés les vaccins contiennent des corps étrangers non biocompatibles et des organismes biopersistants qui ne sont pas déclarés par les producteurs, contre lesquels le corps réagira nécessairement. »

Bien qu’il soit fort compréhensible que les scientifiques prennent des gants quant aux raisons « involontaires » des fabricants laissant « trainer » des nanoparticules hautement instables dans des solutions injectables destinées aux enfants du monde entier, il est de notoriété publique que des entreprises comme Pfizer sont largement coutumières du fait.

Cette dernière a par exemple été condamnée à plus de quatre milliards de dollars d’amende pour, entre autres, falsifications de données. (6)

Il en va bien évidemment de même pour les risques d’effets secondaires, ainsi que les résultats justifiant leur utilité en général.

Prouvant que les firmes pharmaceutiques ont tout loisir de formuler en secret des particules bien plus « prometteuses » que les anciennes générations de vaccins, n’étant désormais plus adaptés au potentiel de liaisons des artefacts de graphène ainsi que de nouvelles technologies 2D, leur permettant de jouer discrètement sur un second tableau.

S’il ne peut prouver l’incomplétude des composition de mixtures à ARNm dévoilées au public, ce premier élément de réflexion soulève d’importantes suspicions concernant cette éventualité.

Pourquoi, alors qu’ils jouissent d’une liberté inédite, les laboratoires décideraient de mettre un terme à des dissimulations ayant été lucratives dans le passé ?

Plus précisément encore, en quelle mesure ces insertions de nanoparticules auraient pu ne pas être volontaires ?

Puisque si, comme nous l’avons vu dans mon précédent article sur les dangers du graphène, les matières métalliques étaient loin d’être idéales au transport d’autres nanotechnologies, c’est seulement quelques années avant l’étude italienne mentionnée plus haut que le feuillet d’oxyde de graphène réduit faisait son apparition comme premier artefact 2D utilisé en nano-médecine, et c’est à quelques mois d’intervalle de cette étude que les Chinois ont formulé le tout premier vaccin au graphène destiné à « stimuler l’immunité ». (7)

Mais c’est seulement en 2020, au début de la pandémie, que le Centre de Recherche National pour les Nanotechnologies de Shanghai semble avoir ouvertement déposé un brevet concernant un « nano vaccin coronavirus recombinant employant de l’oxyde de graphène comme vecteur » (8), prouvant ainsi que les vaccins ARNm de dernière génération et les vecteurs d’oxyde de graphène réduit sont intimement liés.

Sans oublier que depuis lors, une loi portant sur « le secret des affaires » offre la possibilité à n’importe quelle entreprise de conserver secrète, partie ou intégralité de la recette d’un brevet d’invention. Y compris ceux destinés à l’éradication d’une pandémie mondiale, et y compris en cas de danger pour la démocratie des nations.

Dans l’éventualité où les laboratoires auraient admis qu’ils utilisent un vecteur nanoparticulaire expérimental pour remplacer les bonnes vieilles nanoparticules habituellement présentes, mais déjà dissimulées, qui aurait délibérément mordu à l’hameçon ?

Ne perdons pas de vue que la loi permet de telles extrémités aux géants pharmaceutiques sans qu’ils ne risquent même une énième amende.

Cependant, je vous laisse seul(e) juge de ce qui me semble être un élément de preuve.

Les analyses américaines et espagnoles montrant la présence de graphène ainsi que d’autres feuillets de matériaux 2D dans les marques Pfizer, Astra Zeneca, Moderna, J.&J., sont plausibles

Il suffirait de s’en tenir aux bases évoquées dans le paragraphe précédent pour affirmer de but en blanc que les dernières technologies de vaccins contiennent du graphène.

Cependant nous n’en ferons rien.

Un tel raccourci signifierait implicitement accepter les conclusions découlant d’observateurs n’étant pas tenus à une déontologie autre que les limites de leur conscience.

Or, les conclusions présentées par les équipes espagnoles et américaines sont radicales.

Ce qui, en plus de rendre des observations aussi importantes trop faciles à critiquer par le camp des miliciens de la pensée unique, minimise les chances d’émergence d’une version impartiale, et acceptable par la majorité.

Pourtant, étant donné que les microscopiques feuillets d’oxyde de graphène réduits suspectés d’être disséminés à l’insu des vaccinés, sont translucides, il convient d’en caractériser rigoureusement la nature et la forme.

Ref 1 : Feuillet d’oxyde de graphène

L’image suivante (Ref 1), publiée par le microbiologiste espagnol de l’Université d’Almeria ayant été le premier à lancer l’alerte concernant son observation sur la présence de graphène dans les injections ARNm, dès le mois de Juin 2021, y est utilisée comme outil de référence visuel, soit un feuillet de graphène de quelques microns de long pour quelques atomes d’épaisseur.

Montrant ainsi à quoi peut ressembler la forme brute avant usinage.

S’ensuit une série de photographies accompagnées de quelques commentaires.

Sur cette base, de nouvelles analyses financées par le Dr Robert Young, microbiologiste américain spécialisé dans la micronutrition, ont été entreprises depuis l’été dernier en s’appuyant sur les clichés du Pr. Pablo Campra Madrid de l’Université d’Almeria, évoqués plus haut.

L’équipe américaine a ainsi pu caractériser les qualités physicochimiques des objets non identifiés à l’aide d’un matériel plus complet.

Entre temps, comme en réponse aux vagues médiatiques criant au complotisme, l’équipe espagnole a complété ses premières études en prenant soin, cette fois, de citer les marques des vaccins analysés et de confirmer publiquement qu’il s’agit bien des dernières technologies à ARNm. (9)

Étant donné que peu de laboratoires sont correctement équipés pour la détection, la photographie ou l’analyse de nanos manufacturées, il est concevable qu’ils figurent parmi les seuls pionniers à avoir eu le courage de dénoncer le pot aux roses.

Cependant, avant d’aller plus avant dans la comparaison de leurs observations, il convient de noter un détail n’en étant peut-être pas un.

Que ce soit à cause d’une importante dissémination d’oxyde de graphène, ou de toxines liées aux protéines spike, les témoignages de troubles sanguins, cicatrisation ralentie, coagulations graves, règles chaotiques, thromboses, ont été nombreux parmi les connaissances des lecteurs de Réponses Bio, dont nous sommes naturellement tenus de ne pas dévoiler l’identité.

L’étude du Professeur Pablo Campra Madrid de l’Université d’Almeria

Bien que très largement critiquées par l’AFP et d’autres « Fact checker » piétinant allègrement l’éthique journalistique, les constatations du Professeur Madrid n’en ont pas moins été prises au sérieux par le Colonel Carlo Martinez-Vara, enjoignant à cesser la vaccination des forces armées espagnoles. (10)

Le niveau d’information d’un instructeur des forces spéciales espagnoles ou ESFAS semble plus crédible, concernant la fiabilité des analyses d’un de ses compatriotes, que l’AFP et ses affiliés ne pourront jamais se permettre de l’être.

Néanmoins il est étrange qu’un peu partout, en Espagne, en France, mais aussi dans le reste de l’Europe, en Angleterre ou aux États-Unis, les milieux conservateurs et extrémistes soient à peu près les seuls à reprendre « le flambeau de la liberté d’expression ».

En tout cas si l’on en croit les choix éditoriaux des medias officiels et des talks show.

Militaires, militants d’extrême droite, antisémites, sionistes, conservateurs, anarchistes, évangélistes et extrémistes de tous bords… sont-ils les seuls courants à s’intéresser aux grandes manipulations en cours ?

Les populations sont-elles vraiment vaccinées et réduites au silence dans tous les pays ?

Il n’existe que peu de moyens à ce qui reste de la presse libre pour prouver que ces informations issues de statistiques nécessairement limitées par la représentation de tendances, ne constituent en rien une preuve tangible.

Tout particulièrement dans un climat où le contrôle desdites tendances pourrait relever en soi d’une forme de secret des affaires.

Selon l’observation du Pr Madrid, Dr en biochimie alimentaire, bien qu’elle ne soit pas suffisante pour prouver la présence de graphène, il existerait une similitude visuelle entre les nanos de graphène lui ayant servi de référence, et les clichés des mixtures injectables à ARNm, dont il n’a divulgué la marque que dans une mise à jour datant du mois de novembre 2021.

Voici à quoi ressemble cette comparaison : (Ref 2 et 3)

Ref 2 et 3

Et à présent, voici à quoi ressemble la comparaison de deux feuillets d’oxyde de graphène réduit, l’un servant de témoin, l’autre issu de ses recherches sur les vaccins. (Ref 4 et 5)

Ref 4 : Modèle d’oxyde de graphène réduit
Ref 5

Toutefois l’auteur de la publication prend soin, après avoir attiré notre attention sur les dangers des réactions électromagnétiques du graphène avec la 5G, de demander une analyse complémentaire, seule garante du bien-fondé de ses clichés.

C’est ce que le Dr Young, dont je vous parlais plus tôt, a tenté de faire avec son équipe.

L’étude du Dr Robert Young

Plus complète concernant la nature physicochimique des particules, l’étude du Dr Robert Young est aussi celle parvenant aux conclusions les plus alarmistes, accompagnée d’un ressenti intimiste de la pandémie.

Si l’hypothèse du Pr Madrid et de ses collaborateurs mise sur un dessein radical des labos, le Dr Young, lui, confirme ces hypothèses en dévoilant également des clichés de parasites mortels… ainsi qu’une vision monotropique de la science moderne.

Selon lui l’observation des virus est une invention de l’industrie chimique, et aucune souche de coronavirus n’aurait été isolée jusqu’à présent.

Pourtant si l’on peut encore se fier un tant soit peu aux scientifiques s’étant intéressés au sujet publiquement, il a été démontré par des clichés tout aussi explicites que cette chimère existe. (11) (12)

Point de vue qu’il tente néanmoins d’adapter à la crise sanitaire en expliquant que ce ne sont pas les coronavirus qui ont été observés, ou qui auraient tué des innocents, mais le déploiement progressif de la 5G.

Pour résumer très grossièrement ses conclusions, il affiche dans une de ses démonstrations une image montrant un relais d’antennes 5G en titrant : « J’ai trouvé le coronavirus !!! ».

Bien qu’il se targue d’être l’auteur d’une centaine de publications validées par la communauté scientifique, et bien que son observation de particules de graphène soit plausible, son analyse pourrait être tronquée par ses croyances.

Doit-on se poser la question ?

Qui trouverait un quelconque bénéfice à ce qu’une information comme celle indiquant la présence de nanoparticules de graphène dans de nombreux produits de consommation, y compris les vaccins tels que nous les connaissons depuis 2016 (13), vous paraisse invraisemblable ?

Peut-être que ce que les actionnaires des labos concoctent, dans la mesure où ce n’est ni du lard, ni du cochon, ne devrait pas arriver jusqu’à vos oreilles. Enfin, pas tout de suite.

Peut-être que le point faible de cette équation réside justement dans la conscience et la connaissance de chacun, permise par un web 2.0 dont les rênes ont été soigneusement prises en otage par les GAFAM.

Peut-être que si vous en percevez la trame suffisamment clairement pour orienter vos choix de consommation comme d’autres ont brandi leurs armes, cette partie de l’agenda du « grand reset » dévoilé par le Forum de Davos (14), ne sera jamais plus que ce qu’elle est, à savoir une mode transitoire dont le temps ne laissera qu’un vague souvenir dans le déroulement dramaturgique de l’histoire.

Hier, les politiques de peur et de domination se sont évertuées à ce que beaucoup se sentent contraints d’y croire, demain, il ne restera que des cendres de cette croyance.

Pensez-vous que cela arrivera dans cinquante ou cent ans ? Que vous n’en verrez pas la fin de votre vivant ?

Détrompez-vous, vous y êtes déjà ! D’autres y ont veillé.

Quel que soit le chemin que vous déciderez d’emprunter, nous l’emprunterons ensemble dans les années à venir. Votre choix, tous vos choix, y compris la moindre de vos pensées, ouvriront une nouvelle voie à l’humanité.

Êtes-vous prêt(e) ?

Le rôle des récepteurs 2D de graphène présents dans les vaccins depuis 2016

Entre les médecins témoignant au péril de leur carrière, et les lanceurs d’alertes de tous bords, il y a bien trop d’avis convergeant sur la question des relations particulières entre le graphène et la 5G pour que ces sujets ne soient liés d’une manière ou d’une autre.

Or, ces deux études prouvent que le graphène est l’outil actuellement le plus adapté pour démultiplier le potentiel de la 5G, et assurer une bande passante constante (15) (16), tandis qu’il est difficilement concevable que ce type de réseaux puisse se contenter d’antennes relais, même en comptabilisant les installations à venir. (17)

Cet article montre pour sa part que la course européenne pour cette technologie est lancée jusqu’en Espagne. (18)

Si vous le voulez bien, résumons un peu la situation :

-> Les doutes sur les possibilités d’insertions secrètes de nanoparticules de graphène dans les vaccins, depuis des années, ont été levés dans les paragraphes précédents.

-> La composition annoncée au public concernant les nouvelles technologies injectables à ARNm, semble être volontairement opaque.

-> De nombreux rapports d’ONG indépendantes annoncent un nombre inhabituel de morts et d’effets secondaires se prolongeant en maladies chroniques (19) … en plus de montrer l’inefficacité des vaccins face à la pandémie.

-> Des études prouvent que le graphène est susceptible de provoquer de graves troubles sanguins, dont thromboses et coagulations inexpliquées. (20)

Rien de comparable, pour l’heure, avec les prédictions annonçant que les vaccinés allaient tous mourir dans d’atroces souffrances.

Cependant est-il possible que ce phénomène s’intensifie lors d’un développement plus important de la 5G ? (21)

Nous savons que l’effet délétère des rayonnements électro-magnétiques peut effectivement, sans même le concours d’un organisme artificiel interagissant dans votre corps, oxyder plus rapidement les cellules.

Et nous savons également qu’un faisceau électromagnétique pulsé à une fréquence équivalente à la 5G peut engendrer des dommages cellulaires irréversibles, lorsqu’il est orienté vers une forme organique. (22)

Tout comme pour les vaccins « classiques » les dangers sont réels et suffisamment graves pour être abordés avec une grande prudence.

Toujours est-il que la réflexion suivante reste en suspens :

Si tant est que des particules 2D d’oxyde de graphène servent effectivement de « vecteur » aux solutions ARNm actuelles, qu’elles risquent, une fois de plus, d’en entrainer beaucoup par le fond, ou non, quel pourrait en être le but premier ?

Se pourrait-il que les observations du Dr Young concernant la présence de « nano-nodes » dans certains vaccins, et de feuillets de graphène dans d’autres (Ref 6 et 7) s’avèrent exactes ?

Ref 6
Ref 7

La dispersion d’antennes bi-dimensionnelles à base de graphène est-elle nécessaire sur toute la planète pour assurer un fonctionnement optimal à la 5G ?

Pour bien comprendre les dimensions dans lesquelles évoluent ces multitudes d’applications, semblant avoir été « mises à votre disposition » à votre insu, il faut comprendre la naissance du Web 3.0, du metaverse, ainsi que de la géolocalisation en temps réel de tout individu avec une précision atomique, nous menant à un champ d’application actuellement en plein chantier appelé : « l’internet des nano objets » ou IoNT. (23) (Ref 8)

Ref 8

Lorsque l’on est en mesure de digérer cette information, l’on comprend mieux pourquoi personne n’est venu vous demander votre avis et ne vous le demandera probablement jamais.

Pour que ce projet fonctionne correctement, chaque individu devrait être susceptible d’émettre et recevoir un signal servant de relais indirect… participant ainsi, volontairement ou non, à l’élaboration d’une nouvelle forme de capitalisme florissant, mais virtuel, destiné à remplacer l’économie actuelle rendue moribonde par gloutonnerie.

L’internet des Nano Objets

Depuis 2000, ou plus précisément entre 2015 et 2020, un bond technologique considérable a été motivé par les applications pratiques des nano-technologies.

Tout comme pour les applications de l’énergie nucléaire, sans penser à demain, sans précaution aucune, sans même un regard honnête sur les risques encourus par les consommateurs, elles se sont emboitées comme par magie aux besoins galopants des grosses firmes. (Ref 9)

Ref 9

Au début de ce millénaire, l’industrie des nanostructures a commencé à pulluler dans tous les objets de consommation quotidiens.

Aérosol, préparations médicales, électroménager, automobile, armes tactiques, industrie textile, industrie alimentaire, etc.

C’était le nouveau « plastique », qui ira jusqu’à des aberrations comme le PLA en tentant de se faire passer pour un matériau vert, biodégradable.

À partir de 2005 c’est dans les applications médicales et électroniques qu’elles furent largement investies.

De 2010 jusqu’en 2015, ce sont pour les applications 3D, avec l’impression 3D, la robotique, l’intelligence artificielle, etc. qu’elles devinrent le nouveau Graal.

Mais depuis 2015, il s’agit de l’étude des matériaux en 2D permettant l’implémentation de différents appareillages, ou pour les intimes, points de relais moléculaire à échelle atomique.

Et c’est aussi la synchronisation prévue pour l’arrivée de la 5G, avec laquelle chaque feuillet de graphène pourrait justement résonner vers un réseau unique, couvrant le champ électromagnétique terrestre pour le remplacer par un réseau planétaire instantané et continu.

Un tel réseau serait impossible à interrompre ne serait-ce que l’espace d’un instant, ni par les villes, ni par les maisons, ni par les tunnels qui, au contraire, amplifieront le signal.

Une opération à cœur ouvert à l’aide d’un laser de précision atomique devient ainsi possible d’un bout à l’autre du monde.

Si les scientifiques développant ces technologies pensent que ce ne sera pas la fin de l’humanité pour autant, c’est sur la seule légèreté, évoquée plus haut, de pouvoir combiner d’autres structures 2D atténuant les effets de la première, ou encore de s’assurer que cette transmission ne dégage pas de chaleur au niveau cellulaire, qu’ils y croient.

Vous n’auriez pas eu le temps d’être prévenus, que déjà se profile le metaverse, à savoir un univers virtuel en cours de chantier pour des firmes comme Facebook, devenu Meta.

Le graphène étant le composite utile, soit à une interaction nécessitant internet dans la vie quotidienne, soit pour alimenter et réguler une dose d’insuline en fonction d’un rapport permanent de votre risque de diabète, soit pour surveiller le fonctionnement de votre dernière prothèse (Ref 10)…

Ref 10

Les perspectives de domination du marché et, avec lui, du genre humain, sont-elles suffisamment vertigineuses pour que certains pensent pouvoir s’y engouffrer ?

Cela fait-il partie du plan de fidélisation des équipes marketing ?

Vous avez un organe défaillant ? Nous vous en installons deux pour le prix d’un, le premier tour est gratuit !

Vous êtes victimes d’une dégénérescence immunitaire permettant au moindre virus de mettre votre vie en péril ? Nous vous concoctons des thérapies géniques qui vont directement motiver la fabrication de « nanobots », remplacer votre production endogène de cytokines, et finir d’anéantir votre système immunitaire adaptatif.

Dans une certaine mesure, ce qui était à craindre depuis longtemps, est arrivé.

Comme vous le montre la figure suivante, issue de l’article « Internet of Nano Things (IoNT): Next Evolutionary Step in Nanotechnology » (24), un certain moment dans l’exploration commune des techniques médicales et des technologies de nano-robots a marqué un point de rupture avec les anciennes technologies en introduisant l’apparition de molécules bio-hybrides. (Ref 11)

Ref 11

En dépit des applications que nous venons d’explorer, se trouvant au cœur d’une course mondiale pour la suprématie économique et culturelle, il est momentanément impossible d’apporter davantage de preuves.

Bien qu’en plus de celles que nous soulevons ici, une myriade de questions restent en suspens.

Comment, par exemple, une préparation censée conserver le messager ARN intact à -70°C, a-t-elle pu, pratiquement du jour au lendemain, être proposée à une température de conservation anecdotique au réfrigérateur, voire à température ambiante ? (25)

Comme par enchantement, ces nouveaux vaccins dont les medias ont longuement insisté sur l’importance embarrassante de devoir conserver la charge virale à moins de 70°C, peuvent désormais se décongeler et se conserver au frigo pendant un mois entier ?

À moins que le messager ARN ne soit un prétexte pour véhiculer une protéine capable d’altérer la production endogène de cytokines du corps humain, les remplaçant par une gestion artificielle de « spike », qui elle, tout comme la Phycocyanine, devrait pouvoir être peu altérée en étant conservée dans un réfrigérateur standard.

Est-ce qu’au passage un cheval de Troie en deux dimensions pourrait facilement déposer un messager codant destiné à l’ADN humain, transformant sa grille de lecture virale ?

Bien qu’il n’existe qu’un minimum de recul sur les effets toxiques observés après absorption d’un certain nombre de nano feuillets de graphène par l’humain, il est déjà connu pour sa capacité à fragmenter l’ADN. (26)

Par ailleurs, le Dr Jiang, ayant montré dans une récente étude que certaines nanoparticules pouvaient provoquer la mort, ou l’apoptose des cellules en présence, déclare :

« Notre étude a identifié le principe de développement de tels composés. L’idée est que, pour augmenter la sécurité de la nanomédecine, des composés pourraient être développés pour être incorporés dans le nano produit afin de se protéger contre les lésions pulmonaires – induites par les nanomédecines -, ou les patients pourraient recevoir des pilules pour contrebalancer les effets ».

Témoignage donnant la preuve affligeante que pour de nombreux scientifiques conditionnés à ce type de débouchés, la santé humaine n’est qu’un accessoire qu’il convient de réparer à nouveau, si par mégarde on venait à l’endommager en tentant de « l’améliorer ».

Du moment que de nouvelles applications révolutionnaires peuvent exciter les neurones par le potentiel offert.

Jusqu’à ce que le monde fasse les frais d’un nouveau désastre, et s’en insurge.

Le fait est que depuis quelques années les chercheurs savent re-coder un système immunitaire comme s’il s’agissait d’un vulgaire disque dur. (27)

Ou, à l’inverse, intégrer un disque dur directement au cœur des cellules humaines pour en altérer le comportement. (28)

Ou encore, transformer des insectes en drones hybrides. (29)

Bref, comment le dire autrement, les limites de telles applications ne devraient pas avoir comme unique frontière l’insondable bêtise provoquée par l’avidité humaine.

Des injections pour adapter l’espèce à la machine ?

Il est possible, comme nous l’avons vu, que les études espagnoles et américaines soit suffisamment consistantes pour alerter au moins sur une vérité essentielle : ces campagnes vaccinales sont le terreau idéal à une expérimentation globale sur le genre humain.

Toutefois, même si l’humanité ouvre les yeux suffisamment tôt pour s’assurer que ce soit la dernière, ce n’aura certainement pas été la première.

Plus de vingt ans de campagnes vaccinales, anti-cancer, Téléthon et autres propagandes, en témoignent indiscutablement.

Il est normal que peu sachent, dans la mesure où les mensonges et la désinformation vont bon train, si une volonté ultime de nuire à l’humanité n’est pas le véritable motif de ces manigances.

La peur primaire de beaucoup, livrés à eux-mêmes sans aide objective, formule généralement le pire.

Le décompte cumulé des morts du covid, mais aussi des victimes handicapées par les conséquences de la thérapie ARNm, représentent un carnage sans nom dont l’histoire attribuera le génocide à qui de droit.

Cependant, la servitude, l’esclavagisme induit par un système immunitaire déficient réduit à supplier pour une dose hebdomadaire de nanos « anti-virus » afin d’éviter de se faire écraser par une molécule large de quelques microns, est un exemple du pire.

La nécessité de passer par des accessoires implantés dans les cellules, espérant gagner quelques années de vie pour tel ou tel organe, d’une mémoire individuelle vendue sur ebay pour que nos enfants puissent continuer à vivre dans l’illusion infantilisante que papa et maman ne sont pas morts, tant qu’ils seront dans le metaverse.

Pour finir par croire que vous n’avez plus d’autre solution que d’aspirer volontairement à suivre le troupeau, courant après la chimère d’une vie éternelle de synthèse où la conscience de soi n’est plus.

Pourtant, bien que je regrette, à mon tour, de passer pour l’oiseau de malheur venant gâcher les plans de soirée de quelques milliardaires se sentant enfin prêts à ouvrir le bal… de tels projets en resteront au stade expérimental.

Pourquoi cela ?

Parce que biologiquement l’ADN humain ne pourra jamais encaisser, sur le long terme, une altération importante dont il n’a pas motivé le mécanisme, sans dégénérer en conséquence de la somme de ses parties.

Je m’explique.

Si vous perdez un doigt de pied, bien que la mémoire de cet organe perdu vous manquera à jamais, le reste de votre organisme sera très probablement en mesure de s’adapter à un tel déséquilibre.

Si ce n’est que ce modeste détail aura déjà changé votre démarche pour toujours.

En perdant un rein ou un poumon, vous survivrez, bien qu’il vous faudra certainement engager une régulation éclairée de votre mode de vie pour espérer atteindre un âge canonique.

Mais, si vous perdez le fonctionnement naturel de votre cœur, de votre foie, ou de votre système immunitaire, c’est une tout autre affaire.

Sans un traitement drastique et peut-être même dystopique, à vie, vos jours seraient comptés.

Les petits malins voulant jouer à Dieu rétorqueront peut-être que la technologie d’édition de gênes fonctionnels ou « Safe Gene » (30) résoudra le problème en même temps que la culture du maïs transgénique… à ceux-là, je dirai que c’est le meilleur moyen pour transformer l’être humain en légume stérile.

Du transhumanisme aux réels besoins de l’humanité

Ce que certains imaginent, pour l’humanité ou pour eux-mêmes, sera toujours confronté à ce que nous allons appeler ici le principe de Cohésion Universelle.

En accord avec cette Cohésion, absolument tout, de la plus petite structure atomique aux galaxies les plus lointaines, se maintient dans un mouvement perpétuel et harmonieux.

Si l’on en isole un élément pour tenter d’enrayer ce mécanisme, de l’arrêter, de le décaler d’un nanomètre, ou plus vraisemblablement que l’on oublie d’en englober tous les paramètres nécessaires à sa course, la dégénérescence et la mort viendront à coup sûr.

La mort ou la réinitialisation, mais naturelle cette fois.

Maintenant, après avoir poussé les plus faibles dans l’escalier pour mettre sur le marché un monde 3.0, croyez-vous vraiment que les belligérants responsables de ce carnage gagneront la vie éternelle qu’ils souhaitent tant ?

Il est concevable qu’une partie de l’humanité puisse ressentir le désir de s’accoupler avec l’univers synthétique dont elle est créatrice, espérant la plénitude artificielle d’une vie sans conscience.

Toutefois la majorité d’entre nous, c’est votre cas comme le mien, a déjà compris que la vaccination ainsi que tout autre mode de manipulation des masses est réversible.

À tout problème s’oppose une solution.

À toute forme d’esclavagisme, s’oppose une volonté inébranlable s’imprimant dans le principe de Cohésion Universelle comme une seule et même pensée, une seule et même manifestation.

Déjà, par le passé, la puissance de cette Cohésion a su briser les chaînes les plus solides.

Peut-être qu’une partie de l’humanité migrera vers l’infiniment petit, puisque notre grandeur nous a permis de sentir cette petitesse.

Elle migrera aussi sur d’autres planètes, puisqu’elle ressent encore cette avidité qu’ont les termites.

Et elle continuera de chercher à migrer dans les objets qu’elle a mis sur le marché, parce qu’elle convoite le luxe narcissique de s’acheter et se revendre.

Ce que chacun veut, chacun l’aura, mais personne ne décidera jamais pour tous.

Je vous invite vivement à me communiquer votre opinion dans l’espace dédié aux commentaires de cet article, vos pensées immédiates déterminant ce vers quoi nous nous dirigeons.

Alors, souhaitez-vous vraiment voir disparaître toute forme d’obligation vaccinale à travers le monde ?

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Sources et références :

  1. https://www.naturalnews.com/2021-06-03-face-masks-coated-graphene-lung-problems.html
  2. https://dailyexpose.uk/2021/10/18/covid-19-deaths-increased-dramatically-after-the-vaccine-roll-out-in-over-40-countries/
  3. https://en-volve.com/2021/05/08/57-top-scientists-and-doctors-release-shocking-study-on-covid-vaccines-and-demand-immediate-stop-to-all-vaccinations/
  4. https://vk.com/video620497794_456239223
  5. https://cittadiniliberidiscegliere.files.wordpress.com/2017/09/analisinanoparticellevaccini_studio_montanari_gatti.pdf
  6. https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/E-9-2021-000178_FR.html
  7. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26814441/
  8. https://patents.google.com/patent/CN112220919A/en
  9. https://www.researchgate.net/publication/355979001_DETECTION_OF_GRAPHENE_IN_COVID19_VACCINES
  10. http://ramblalibre.com/2021/12/01/exclusiva-el-coronel-carlos-martinez-vara-pide-que-se-suspenda-la-vacunacion-en-las-fuerzas-armadas/
  11. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32362649/
  12. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32342724/
  13. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26814441/
  14. https://www.bbva.com/en/whats-happening-davos-forum/
  15. https://link.springer.com/article/10.1007/s00339-016-0749-5
  16. https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/03602559.2018.1542714?scroll=top&needAccess=true
  17. https://www.alerte.ch/fr/information/info-generale/203-scientifiques-et-m%C3%A9decins-alertent-sur-les-effets-de-la-5g.html
  18. https://grolltex.com/the-future-of-graphene-and-5g/
  19. http://indepthnh.org/wp-content/uploads/2021/10/COVID-Report-from-Rep.-Weyler-3.pdf
  20. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32254085/
  21. https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/03602559.2018.1542714?scroll=top&needAccess=true
  22. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31991167/
  23. http://article.sapub.org/10.5923.j.nn.20170701.02.html
  24. http://article.sapub.org/10.5923.j.nn.20170701.02.html
  25. https://www.service-public.pf/dsp/wp-content/uploads/sites/12/2021/09/ANNEXE-4.-Conservation-des-vaccins-COVID-2021-09-02.pdf
  26. https://analyticalsciencejournals.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/jat.3462
  27. https://archive.md/Ok1s1
  28. https://www.pnas.org/content/116/15/7214
  29. https://www.smithsonianmag.com/innovation/turning-dragonflies-drones-180962097/
  30. https://archive.md/lRTUD

 

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

S’abonner
Notification pour
guest
58 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Babsie
9 mois il y a

Merci pour ces informations précieuses ! Très joyeux noel! Babsie

Réponses Bio
Administrateur
9 mois il y a
Répondre à  Babsie

Babsie Bonjour,

Merci 😉 Un très joyeux Noël à vous aussi !

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Anne
Anne
9 mois il y a

Merci pour cet article certes un peu long , mais explicite !
Bien sûr que je souhaite voir disparaître toute obligation vaccinale , quelqu’elle soit , et , ce depuis des années !
Ce n’est pas aux gouvernements de décider de notre santé ! c’est à chacun de nous de la prendre en charge et de s’y intéresser !

Labandibar Maité
Labandibar Maité
9 mois il y a

probablement l’article le plus réconfortant …. analyse magistrale qui redonne espoir, chose qui n’était pas arrivée depuis longtemps !!…

Patricia Burkhalter
Patricia Burkhalter
9 mois il y a

Je n’ai pas compris l’ argumentation…

Cardaliaguet
9 mois il y a

Monsieur Jean-baptiste Loin, proche vous l’êtes de cette intelligence fragile et pourtant essentielle, non loin êtes-vous de ce coeur vibrant qui est en moi et surtout loin d’être faux, votre intérêt sensible et profond pour la vie dans son intégralité est digne d’être connu et reconnu entre tous. Aucuns de mes mots de ce qui s’écrivent ici, ne peuvent suffire pour vous témoigner tout mon respect, que dis-je ?! Pour vous témoigner le bonheur qui illumine ce présent. Toute la joie intérieure calme qui s’amine en cet être vivant que je suis. C’est avec amour que la vie à tout… Lire la suite »

Brigitte
Brigitte
9 mois il y a
Répondre à  Cardaliaguet

A Sylvie !

Merci pour ce beau, profond, important message adressé à Jean-Baptiste !

Je vous rejoins totalement dans vos propos et je vous et je nous souhaite à tous le meilleur ! Ainsi que de chaleureuses, joyeuses et lumineuses fêtes de fin d’année avec de belles prises de conscience pour avancer dans le bon sens ! Soyez tous bénis en cette période où la force, le courage, le discernement, la foi, la confiance sont de mises, plus que tout et plus que jamais ! Haut les coeurs.

Brigitte.

Julius_K
9 mois il y a

Une analyse rapide de la situation montre que l’humanité est victime d’une expérience en psychologie sociale à grande échelle : 1-L’expérience de Asch, qui démontre le pouvoir du conformisme sur les décisions d’un individu au sein d’un groupe. -> le peuple qui se soumet mais aussi les médecins et spécialistes qui suivent les recommandations même en dépit de tout bon sens. 2-L’expérience de Milgram qui permet d’évaluer le degré d’obéissance à l’autorité-> appliqué au peuple en le divisant et ciblant une partie de la population (les non vaccinés) et appliqué aux gouvernements qui obéissent aux mondialistes et n’hésitent pas à… Lire la suite »

joel patte
joel patte
9 mois il y a

j’ai 69 ans il y a longtemps que je ne crois plus aux médicaments ni aux vaccins et encore moins à l’union européenne

marie france Saffre
marie france Saffre
9 mois il y a

super lecture un peu angoissante mais j y crois Un grand merci pour votre recherche La verite l honnete gagneront

Brigitte
Brigitte
9 mois il y a

Jean-Baptiste ! Merci pour cet article, on ne peut plus clair, pour expliquer la composition des vaccins, le dessein derrière tout cela qui,, lui, est tout sauf clair ! Heureusement que certains veillent sur nous, nous dévoilent des éléments importants qui nous aident à discerner. En tout cas, je suis pour la liberté en matière vaccinale et non pas pour un pass vaccinal dans une pandémie qui n’en est pas une ! Bien sûr il y a un virus, qui mute, qui tue certaines personnes, mais pas plus que d’autres maladies dont on ne parle même plus ! Je suis… Lire la suite »

Claire MAZILLIER
Claire MAZILLIER
9 mois il y a

Claire
Merci pour votre lettre fort instructive . Qui toutefois, redonne espoir faisant de ce 24 décembre 2021 une fête que personnellement je n’oublierai pas grâce à vous. Toujours heureuse de vous lire.
Merci encore.

ARABOUX Jocelin
ARABOUX Jocelin
9 mois il y a

Vous avez raison et je rejoins votre démonstration. Je suis heureux de cet article, puisse les gens être éclairés par ces arguments. Merci pour votre analyse. Joyeuses fêtes.

pierre-jean
pierre-jean
9 mois il y a

merci encore une fois pour cette lumière..restons libres et vivants

FRANCOISE LOCATELLI
FRANCOISE LOCATELLI
9 mois il y a

Comme cela fait du bien de vous lire, et tout cela je le sais au fond de moi ou plutôt je le sens depuis le début de cette crise. je garde le moral, il faut jute se protéger autant physiquement que moralement. Ces politiques accélèrent de plus en plus car ils savent bien que leur climat de laideur va prendre fin, c’est pour cela qu’il faut gagner du temps. Merci pour vos écrits. Beau Noël.

Réponses Bio
Administrateur
8 mois il y a
Répondre à  FRANCOISE LOCATELLI

Françoise Bonjour,

Merci à vous. Vous l’avez compris, ce n’est plus qu’une question de temps. Que cela ne vous empêche pas de passer de joyeuses fêtes.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Dugas
Dugas
9 mois il y a

Excellent!!! Même si un peu long! Mais Tout y est expliqué!
Merci beaucoup… Je partage bien sur!
Tous mes voeux de santé, de Lumière et d’Amour!

Réponses Bio
Administrateur
8 mois il y a
Répondre à  Dugas

Monique Bonjour,

Merci. Tous nos voeux vous accompagnent également.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Marie
Marie
9 mois il y a

Magistral!
Un immense merci pour votre engagement.
Joyeuses fêtes.

Réponses Bio
Administrateur
8 mois il y a
Répondre à  Marie

Marie Bonjour,

Merci 😉 Très bonnes fêtes à vous aussi.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Caro
Caro
9 mois il y a

Bonjour, Je vous remercie pour ces éclairages, Je m’insurge contre l’obligation vaccinale car il ne respecte en rien ce droit de chaque citoyen français : « Avant de donner son consentement aux soins, le patient doit bénéficier d’informations loyales, claires et adaptées à son degré de compréhension de la part des équipes soignantes et médicales tout en étant libre de toute pression ou contrainte. Donner son consentement éclairé implique de connaître les alternatives thérapeutiques envisageables, c’est-à-dire les autres moyens de traiter le(s) problème(s) de santé rencontré(s) avec leurs avantages et leurs inconvénients… C’est sur la base de cet échange que le patient pourra accepter ou… Lire la suite »

Réponses Bio
Administrateur
8 mois il y a
Répondre à  Caro

Caro Bonjour,

Merci pour vos bons conseils, nous en prenons bonne note 😉

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

xavier brocard
xavier brocard
9 mois il y a

D’après le virologue et expert mondial en vaccination, le Dr. Geert Vanden Bossche, ayant travaillé en tant qu’ingénieur chef pour la GAVI, Global Alliance et “la Fondation Gates”, avant de devenir indépendant, une vaccination de masse réalisée conjointement à une période épidémique, pendant une circulation virale forte est extrêmement dangereuse. Elle est la condition idéale pour entraîner des mutations du SARS-CoV-2 et donc l’apparition de nouveaux variants. Car, le virus cherche naturellement à adopter une stratégie de contournement rapide des anticorps spécifiques qui ont été générés par la vaccination. Ces derniers devenant alors rapidement caducs. C’est ce phénomène que l’on appelle “l’échappée immunitaire”. D’après ce scientifique,… Lire la suite »

Donatien
Donatien
8 mois il y a

Merci

Corinne
Corinne
8 mois il y a

Bonjour et Merci! Courage! Luttons contre la bête comme dit si bien le Président actuel?

Syl
Syl
8 mois il y a

Avec plaisir.

MERCI!!!!!!!

antoine
antoine
8 mois il y a

Merci

Geneviève
Geneviève
8 mois il y a

Le plus grand mensonge du millénaire

Françoise
Françoise
8 mois il y a

Un simple merci.

Pierre
Pierre
8 mois il y a

Avec plaisir.

Solange
Solange
8 mois il y a

Merci ! Joyeux Noël !

Réponses Bio
Administrateur
8 mois il y a
Répondre à  Solange

Solange Bonjour,

Très bonnes fêtes à vous aussi.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Ronald
Ronald
8 mois il y a

Au vu de la qualité de votre travail de recherche , il n’y a pas lieu de s’excuser pour un retard, mais l’inverse c’est à nous les abonnés qui vous suivons de vous dire un immense Merci. Il faudrait davantage de personnes comme vous pour réveiller la population et sortir de ce cauchemar ! Excellent article à partager, passer de bonne fête de Noël, bien cordialement,

Campanella Ferdinando
Campanella Ferdinando
8 mois il y a
Répondre à  Ronald

bonjour et merci je suis tres touché pour tous ces messages despoirs mais comment allons nous pouvoir refuser d etre empoisonné avec se produit experimental quand notre secu se presentera a notre porte pour nous piquer contre notre grée ou bien refuser de nous soigner alors que nous avons cotisé toute notre vie et nous impser de fortes amendes ma question cest comment allons nous faire pour affronter ses demonts et gober cette fausse pendemie mon dieu svp faite que cela s arrete et que ceux qui on le pouvoir retrouvent la reson et que largent nais plus de valeur… Lire la suite »

Réponses Bio
Administrateur
8 mois il y a

Campanella Bonjour,

Comme vu dans l’article, nous pensons sincèrement qu’à tout problème s’oppose une solution. Ne pas seulement nourrir l’espoir que ce que vous désirez puisse survenir, mais savoir qu’il en sera ainsi quel que soit le temps nécessaire à l’application de cette vision, fait souvent la différence entre un rêve et la réalisation de vos souhaits.

Très bonnes fêtes à vous aussi.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Esra
Esra
8 mois il y a
Répondre à  Réponses Bio

Je signe des deux mains cette profession de foi, oui, de foi (sans connotation religieuse), qui est bien autre chose que la simple espérance en effet… Nos pensées sont, dans le champ quantique, les plus formidables des messagers de la réalité de demain, et les plus solides des briques pour construire le monde que nous voulons vraiment.

Réponses Bio
Administrateur
8 mois il y a
Répondre à  Ronald

Ronald Bonjour,

C’est très généreux de votre part.

Très bonnes fêtes à vous aussi.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Jean-michel
Jean-michel
8 mois il y a

Merci Jean Baptiste pour tout ce que vous apporté, vos informations sur la vérité concernant cette soi disant pandémie,bravo à vœu.

Réponses Bio
Administrateur
8 mois il y a
Répondre à  Jean-michel

Jean-Michel Bonjour,

A votre service.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Pierre
Pierre
8 mois il y a

Merci beaucoup et bonne fêtes à vous tous

Réponses Bio
Administrateur
8 mois il y a
Répondre à  Pierre

Pierre Bonjour,

Très bonnes fêtes à vous aussi.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

tchan
tchan
8 mois il y a

le style de votre propos est tout simplement dégueu…désolé d’avoir à le dire, mais je n’ai tout simplement pas eu le courage de le lire jusqu’au bout .

Esra
Esra
8 mois il y a
Répondre à  tchan

Qu’est-ce que ça veut dire « dégueu » ? Quand on s’exprime ainsi, on n’est déjà pas très crédible en matière de style.

Je tiens à confirmer à Jean-Baptiste Loin mon total plaisir à le lire pour ma part, ce que seul rend possible un haut niveau de compétence tant sur le plan de la forme que sur celui du fond d’un texte. Double exigence réunie ici comme dans chacun de vos articles.

Donc surtout, cher Jean-Baptiste… ne changez rien 🙂

Dernière modification le 8 mois il y a par Esra
LECORCIER MARIE CLAIRE
LECORCIER MARIE CLAIRE
8 mois il y a

Grand merci pour toutes ces informations et belle fin d’ année.

BOURGOIN
BOURGOIN
8 mois il y a

Merci Jean-Baptiste Loin pour toutes ces explications éclairées. Le vaccin de l’hépatite m’a rendu malade durant 15 ans et fragilisé mon foie. Il est hors de question avec tous les effets indésirables que génèrent les pseudos vaccins du Covid que je serve encore de cobaye aux laboratoires. Hier Infarctus du beau-père de ma fille quelques jours après la vaccination. Mon corps est à moi. Je souhaite avoir la liberté de choisir mes vaccinations. Et qu’on ne touche pas à mes enfants…

Evrard
Evrard
8 mois il y a

merci pour ces infos., elles sont éclairantes sur cette situation, j’espère vraiment que l’obligation vaccinale s’éloigne car elle se maintient, se serait l’annonce d’une période très , très sombre pour nos libertés.

CRESPO
CRESPO
8 mois il y a

Merci pour ces informations et cette note d’espoir Toutefois je trouve votre article trop long et surtout des phrases de 4 et 5 lignes difficiles à comprendre pour moi. Je ne veux pas critiquer votre travail et vos recherches, juste signaler que sa lecture et compréhension ne sont pas évidentes pour tous.

Dernière modification le 8 mois il y a par claudine crespo
Réponses Bio
Administrateur
8 mois il y a
Répondre à  CRESPO

Clodine Bonjour,

Il est malheureusement difficile de vulgariser un sujet comme celui-ci à l’extrême, sans risquer d’en omettre d’importantes nuances.

Cela étant dit, je prend bonne note de votre commentaire en vue d’une publication adaptée à la compréhension de tous.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

armelle
armelle
8 mois il y a

merci pour cette analyse et pour votre travail tellement utile

Gabriel
Gabriel
8 mois il y a

Merci pour ce partage. Je vous souhaite une très bonne année.

Colette Dufresne
Colette Dufresne
8 mois il y a

Non au principe de la vaccination, vaste tromperie créée par Jenner, et non à l’obligation qui fait fi de notre souveraineté d’être humain. Et oui, toute cette plandémie va se terminer, les instigateurs s’auto-détruisant par esprit de lucre. Merci pour ce long article.

anne binick
anne binick
8 mois il y a

Bravo et merci c’est un excellent travail avec une doc précise.
Tout mes vœux des meilleurs pour 2022.

Marie
Marie
8 mois il y a

Merci

Leo
Leo
8 mois il y a

L’obligation vaccinale, avec les métaux lourds et autres cochonneries qui entrent dans la composition de ces produits nocifs par essence c’est NON! En outre leur monde de fou, pour moi c’est NON!

Kathandree
Kathandree
8 mois il y a

Merci pour votre sérieux ! Bonne et précieuse année 2022 ,-)

Esra
Esra
8 mois il y a

Je tiens à vous remercier pour la qualité de cet article, tant sur le fond que sur la forme, et pour la haute exigence éthique qui y a présidé et y est perceptible tout au long de la lecture. Lecture qui peut sembler ardue à certains, comme plusieurs personnes ici en ont fait la remarque. Mais comment espérer aborder un tel continent de secrets bien gardés, de détails méthodiquement omis jour après jour par des médias aux ordres, de « sachants » aussi peu regardants sur la nature et la source des informations, qu’enclins à nous maintenir dans une ignorance qui rend… Lire la suite »

Dernière modification le 8 mois il y a par Esra
rémy
rémy
5 mois il y a

on ressent vraiment que les gens sont frustré par les piqûres ou la vaccination et le monde va s’intéresser aux plantes médicinales pour se soigner on n’a plus confiance dans ces vaccins cela va être très difficiles de se faire piquer on est tous très frustrer dans cette affaire ……………………les survivants seront ceux qui ne seront pas fait piquer sous la 5G

Mey Josiane
Mey Josiane
2 mois il y a

un grand oui a la suppression de l’obligation vaccinale.Merci pour cet article si intéréssant, continuez a nous eclairer Jo