La levure de bière, un des premiers compléments alimentaires

4
levure de bière maltée, un des premiers compléments alimentaires

Un des premiers compléments alimentaires de l’histoire, la levure de bière, est un super aliment regorgeant de nutriments indispensables et même, bien souvent, pourvu de vertus thérapeutiques.

La bière et le pain, vieux comme le monde, étaient autrefois fabriqués sans levure, ce qui laissait la galette de pain totalement à plat, et la bière… sans alcool.

Puis un jour, vint aux hommes l’idée d’appliquer une fermentation à ces aliments de base en leur ajoutant une levure qui, à l’époque, n’était évidemment pas encore chimique mais tout à fait naturelle, celle que les boulangers traditionnels utilisent encore de nos jours et qui appartient à l’espèce Saccharomyces cerevisiae.

Ce sont des levures identiques, appartenant à cette même famille, que l’on trouve dans le commerce sous la forme de levure de bière, active ou inactivée, produits typiquement diététiques et bourrés de vertus.

 

Levure inactive et levure vivante

Le nom de famille de ces levures est composé de « saccharo » qui signifie « sucre », de « myces », « champignon », et de « cerevisiae » pour « Cervoise », la fameuse bière gauloise qu’affectionnaient Astérix et Obélix.

Cette dénomination nous indique qu’elles sont constituées d’une colonie de champignons microscopiques, évidemment non pathogènes, dont la fonction consiste à digérer le sucre et l’amidon des céréales et, par la même occasion, d’apporter des protéines et des vitamines.

Ces vitamines, très importantes dans la levure de bière, sont essentiellement représentées par le groupe B, et plus spécifiquement encore par la B1, ou thiamine, présidant au métabolisme des glucides et des lipides ; les autres vitamines du groupe étant les B2, B3, B5, B6 et B8.

Autres composants essentiels de cette levure de bière : les polysaccharides, et notamment les glycanes et les mannanes, dont on connaît la remarquable action stimulante sur le système immunitaire.

Comme on l’a dit, la levure de bière peut être active ou inactivée.

Qu’est-ce que cela signifie, et en quoi consiste la différence ?

Eh bien, il faut avant tout savoir que le produit le plus utilisé est la levure inactivée, autrement dit celle que l’on saupoudre sur les aliments, en évitant de la faire cuire, généralement pour compléter la ration en protéines.

Cette levure de bière peut quelquefois être « maltée » – c’est d’ailleurs la meilleure – et elle est obtenue en séchant à haute température les résidus provenant du brassage de la bière.

Au final, la substance contient bien tous les acides aminés, vitamines, minéraux et polysaccharides dont nous venons de parler mais est naturellement privée de son activité probiotique qui, elle, est assurée par la levure de bière active, sans doute plus connue sous le nom de « levure vivante ».

Cette dernière ne provient pas des brasseries mais a été élaborée par des laboratoires à des fins thérapeutiques précises, et son séchage ne lui a jamais fait subir une température excédant les 40°C.

Il va sans dire que ces deux produits n’affichent pas les mêmes prix et que la levure de bière active est beaucoup plus chère que l’autre.

 

Les vertus

Comme on l’a dit, les polysaccharides contenus dans la levure stimulent le système immunitaire.

Quant aux vitamines du groupe B, on sait quelle importance elles revêtent, entre autres dans le bon fonctionnement du système nerveux.

Ajoutons à cela que l’ensemble des nutriments qu’elle contient peut logiquement réveiller l’appétit, et que son emploi se justifie en cas d’inappétence, voire d’anorexie.

Par ailleurs, on lui reconnaît des propriétés sur la santé de la peau, et on emploie d’ailleurs couramment la levure de bière active pour soigner les furoncles ou l’acné.

De plus, certaines levures spéciales, enrichies en chrome, diminueraient la glycémie des diabétiques selon certaines sources, bien que le sujet soit relativement controversé.

Malgré toutes ses vertus indéniables, elle reste contre-indiquée en cas de maladies inflammatoires de l’intestin, et en cas de réactions allergiques chez toute personne sensible aux levures.

 Jean-Baptiste Loin 

 

Une petite sauce végétarienne à la levure de bière ?

Excellente avec des pommes de terre, mais pouvant aussi bien accompagner le riz et certains légumes en fonction des goûts, voici une recette de sauce à base de levure de bière maltée et d’huile d’olive, idéale pour les végétariens en raison des nombreuses protéines qu’elle apporte.

Délicieuse et nourrissante, cette sauce pourra se consommer chaude comme froide, en fonction de votre menu et de la saison.

Ingrédients :

        7 à 8 cuillères à soupe de levure de bière maltée

        100 ml d’huile d’olive 

        50 ml d’eau minérale 

        épices (par exemple un curry maison, noix de muscade…)

        1 pincée de sel

        herbes de provence

        1 cuillère à soupe d’amidon de maïs

Préparation :

Verser ensemble l’huile d’olive et l’eau dans une casserole.

Ajouter le sel, les épices et faire chauffer le tout à feu doux, puis progressivement l’amidon de maïs dilué dans un peu d’eau, tout en remuant avec un fouet jusqu’à ce que le mélange épaississe pour donner une texture onctueuse.

Prendre soin d’éteindre le feu avant ébullition.

Attendre que la température de la préparation ainsi obtenue descende en-dessous de 40°C.

Enfin, verser la levure de bière en fouettant jusqu’à ce que le tout devienne homogène.

Servir chaud ou tiède sur des pommes de terre vapeur pelées, ou même froid mélangé avec du riz.

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "La levure de bière, un des premiers compléments alimentaires"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nature
Invité
Nature

Bonjour,
pouvez-vous me dire si la levure de bière douce est aussi efficace que la levure de bière maltée?
Merci pour votre réponse,

Réponses Bio
Admin
Bonjour, La grande différence entre ces deux levures se trouve dans la présence ou non de gluten, et par conséquent de certaines variations nutritionnelles. La levure de bière douce en paillettes est issue de la mélasse de betterave, si ce n’est pas la plus riche en fer et en zinc, elle est sans gluten. Voici un exemple de sa composition sur 100 grammes : Matières grasses:…. 4,8 g dont acides gras saturés:…. 1,6 g Glucides:…. 9,0 g dont sucres:…. 1,0 g Protéines:…. 47,0 g Vitamine B1 (mg):…. 33mg Vitamine B2 (mg):…. 3,2 mg Vitamine B3 (mg):…. 18,0 mg Vitamine B5… Lire la suite »
ACHRAF
Invité
ACHRAF

merci

Danielle
Invité
Danielle

Merci, très intéressant.
Bonne journée

wpDiscuz