Les nouvelles preuves de la capture des nanoparticules par le charbon ultra activé

13
Adsorption-nanoparticules-par-le-charbon-moso-3000-reponsesbio

À une époque où l’industrie emploie des composants nanométriques à une échelle macrométrique, personne ne saurait dire où et quand elles sont les plus abondantes et dangereuses. 

On a beau s’en protéger, s’en insurger, prendre toutes les précautions nécessaires pour échapper à une consommation directe des produits et emballages en contenant, avoir la capacité d’en détoxiquer l’organisme est une bénédiction pour l’entretien des fonctions organiques. 

Or, les preuves qui montrent que l’unique forme de charbon activé le permettant actuellement à près de 100% doit être activé artisanalement, issu du bois de bambou Moso et bénéficier d’une micronisation ultra fine, ont tout bonnement disparu du web. 

Entraînant une carence d’information que je vais m’appliquer à combler immédiatement. 

Grâce à son réseau de micropores extrêmement fin et dense développé lors d’un processus d’activation artisanal, suivi d’une micronisation effectuée par un organisme certifié biologique, lorsqu’il est consommé en cure le Moso 3000 offre des propriétés lui permettant de piéger efficacement les nanoparticules fraîchement véhiculées dans l’organisme. 

Longtemps controversé, comme tout sujet touchant aux dangers des pollutions nanofacturées, il a été difficile de prouver officiellement ce que nous savions officieusement. 

Et puisque certaines de nos sources ont été censurées par des instances invisibles, limitant par la même occasion une partie des preuves apportées dans nos publications, en voici une nouvelle.

E.McGillicuddy, L.Morrison, M.Cormican, P.Dockery et D.Morris, une équipe de chercheurs irlandaise, a observé que lorsque le charbon activé est réduit en grains suffisamment fins, il est apte à adsorber efficacement les nanoparticules d’argent. 

Montrant que son pouvoir d’adsorption varie en efficacité selon la porosité de sa surface, déterminée par la finesse de sa poudre, mais aussi en fonction du temps de contact avec les nano. 

La conclusion de l’étude irlandaise

« Les nanoparticules d’argent (AgNP), en raison de leur activité antibactérienne, ont été incorporées dans de nombreux produits de consommation. 

Leur impact environnemental n’est toutefois pas clair. 

Des incertitudes entourent la concentration, le devenir et les effets des AgNP dans les milieux aquatiques. 

Cette étude a examiné l’aptitude du charbon actif comme matériau de capture pour les AgNP de l’eau. 

Des échantillons de 100 ppb AgNP ont été initialement générés et exposés au charbon actif pendant 24 h pour examiner la capacité du charbon à capturer les AgNP. 

La diminution de la concentration en Ag a été mesurée à l’aide du PIC-MS. 

Après les premières investigations, la surface du charbon activé a été augmentée d’une part avec un pilon et un mortier, d’autre part en réduisant en poudre fine le charbon à l’aide d’un moulin à billes.

La surface accrue du charbon activé et moulu a augmenté la capture des AgNP de 11,9 % à 63,6 % pour les échantillons de 100 ppb. 

Des études plus poussées ont été menées pour examiner l’effet sur la capture de la concentration d’AgNP (avec une concentration allant de 10 à 100 ppb), l’enrobage des particules et l’effet du temps d’exposition au charbon actif. 

La capture de l’AgNP a augmenté avec la diminution de la concentration. 

Une procédure de lixiviation de l’acide chlorhydrique (HCl) a également été développée, qui a permis de retirer avec succès l’argent capturé, permettant de quantifier la fraction captée par le charbon avec une moyenne de 94,8% de récupération. 

Les résultats montrent que le charbon actif broyé peut capturer avec succès des AgNP à partir d’échantillons d’eau, et que, par conséquent, le charbon actif peut s’avérer être un matériau rentable pour la restauration des eaux touchées par AgNP ou d’autres nano-déchets. » (1) 

Les études censurées de l’adsorption des nanoparticules par le Moso 3000

Bien que ces observations montrent que « le charbon actif micronisé a capté 63,6% de l’argent dans des échantillons AgNP de 100 ppb 25 nm », celles que j’avais consultées concernant la particularité du charbon activé de bambou Moso à capturer sans délai les 40% restants, semblent tombées dans les limbes du web. 

On y constatait notamment que dans un milieu sanguin donné, l’adsorption de différents types de nanoparticules métalliques était suffisamment efficace pour remplacer une dialyse. 

La particularité extrêmement fibreuse du bambou Moso tentant actuellement d’être remplacée par des technologies de nanofibres… ceci pourrait expliquer cela. 

Puisque sa surface, liée à la finesse des grains du charbon activé moulu, offre une capacité de capture supplémentaire d’un tiers par rapport au plus fibreux des bois. 

Capacité faisant toute la différence dans l’obtention d’un réseau de micropores suffisamment serré pour capter tout type de nanoparticules. 

Fort heureusement, tant que les technologies ignorant l’humain tenteront de la faire taire, la nature reviendra toujours au galop. 

Pour information les nanoparticules d’argent, utilisées dans d’innombrables industries modernes, ne sont pas encore reconnues pour ce qu’elles sont, à savoir un danger grave pour la santé humaine et l’environnement. 

Bien à vous, 

Jean-Baptiste Loin

Le seul véritable piège à nanoparticules dans l’organisme est ici. Pour profiter d’une cure destinée à purifier le système sanguin des nano, 4 à 8 grammes par jour pendant deux semaines, le soir avant le coucher : 

Charbon végétal ultra activé Moso 3000 – Poudre

Source et référence :

 

  1. Le charbon actif comme matériau de capture des nanoparticules d’argent dans les échantillons d’eau environnementale : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0048969718326305

 

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

S’abonner
Notification pour
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Barret
Barret
2 mois il y a

Article trés interéssant! Cependant, le charbon n’est pas recommendé si l’on prend un traitement allophatique car il en annule les effets…Je l’ai apris sur un site homéopatique,confirmé par mon homéo….Donc il est préfèrable de se renseigner avant d’en prendre!

Julius_K
Julius_K
2 mois il y a
Répondre à  Barret

si vous prenez unt traitement allo …vous empoisonnez et ce pour rien !!! donc en effet pourquoi prendre du charbon Lol continuez donc l’empoisonnement tout simplement !!!

Barret
Barret
2 mois il y a
Répondre à  Julius_K

Perso, je ne prend aucun traitement allo! mais dans certaines patologies, malheureusement, c’est indispenbsable! il ne fauit pas tomber d’une extréme à l’autre…

suzanne
suzanne
2 mois il y a

la censure existe toujours ; j’ai beaucoup de mal à transmettre vos articles à des proches, ainsi que des articles de Michel Dogna ou Dr Willem ; il faut que je change l’objet ou que je ruse avec des copier/coller sinon ça ne fonctionne pas ; il doit y avoir des dispositifs secrets pour détecter et éliminer certains mails

Emmanuelle
Emmanuelle
2 mois il y a

Bonjour,
Je voudrais bien et ce depuis longtemps détoxiquer mon corps avec le charbon. Mais il me constipe d’autant plus que c’est dans ma nature d’être constipée. Avez vous une solution pour que je puisse l’utiliser quand même ?

Réponses Bio
Administrateur
2 mois il y a
Répondre à  Emmanuelle

Emmanuelle Bonjour, Vous devriez essayer le Moso 3000, étant donné qu’il conserve 95% de ses fibres naturelles lors de son activation. En prenant soin de ne pas dépasser 4gr par jour pour commencer, avec un litre d’eau dans la journée et au moins 25cl au moment de la prise il ne constipe pas du tout, voire peut aider au contraire. Si malgré tout votre système intestinal est encore trop paresseux, vous pouvez compléter sa prise avec une bonne dose de prunes mi-cuites, en comptant au moins deux heures d’intervalle. Et si cela ne vous convenait toujours pas, vous pourriez opter… Lire la suite »

eveline Bertrand
eveline Bertrand
2 mois il y a

MERCI MERCI MERCI

françoise
françoise
2 mois il y a

Bonjour
Est ce que le charbon végétal capture les vitamines et oligo éléments en même temps que les nanoparticules.
Merci par avance pour votre réponse
F.Schmit

Réponses Bio
Administrateur
2 mois il y a
Répondre à  françoise

Françoise Bonjour,

Le charbon végétal activé capture absolument tout ce qui se trouve sur son passage, y compris les remèdes et minéraux non assimilés par l’organisme.

C’est pourquoi il est conseillé de le consommer en dehors de toute autre absorption.

Cependant, rassurez-vous, dans la mesure où ils ont été préalablement assimilés, vos réserves de vitamines et minéraux ne seront pas altérées.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

françoise
françoise
1 mois il y a
Répondre à  Réponses Bio

Bonjour
En connaissant les temps de digestion, environ 4h dans l’estomac, 4h dans l’intestin grêle, je me demande quand prendre du charbon végétal sans nuire à l’absorption de tous les nutriments;Je trouve que la réponse que vous me donnez est trop générale.sans véritable étude au niveau de l’absorption dans le corps.
En cure sans doute si on a besoin. La clinique doit pouvoir aider mais je suppose que l’on peut trouver des études sur les temps d’absorption du charbon végétal. Excusez moi mais j’ai bien mal à trouver un raisonnement qui se tienne
Cdlmt
Françoise

Réponses Bio
Administrateur
1 mois il y a
Répondre à  françoise

Françoise Bonjour, Ce qui est à comprendre, et qui par la même occasion simplifiera considérablement votre approche du sujet, c’est que le Moso 3000 nettoie absolument tout ce qui est en « trop » dans l’organisme. Aussi, si on peut l’utiliser à petite dose pour assurer une bonne gestion des gaz et désordres intestinaux, après avoir fait ripaille par exemple, il permet surtout de régénérer totalement les niveaux sanguins, une à plusieurs fois par an, à plus hautes doses. Or, si dans ces conditions la réinitialisation est complète, nutriments comme nanos, résidus de remèdes comme de médicaments non assimilés, métaux lourds comme… Lire la suite »

Michel P
Michel P
1 mois il y a

Bonjour,
J’ai lu qu’il fallait éviter de mettre en contact les objets métalliques, cuiller,etc, avec le charbon Moso. Or je suis appareillé avec une prothèse duodénale métallique non couverte de type Wallflex de 22 mm de large, 6 cm de long positionnée sur le Treitz. Ce genre de prothèse type stent est constituée d’un grillage métallique. Est-ce que cette prothèse inhibe tous les effets du charbon.

Réponses Bio
Administrateur
1 mois il y a
Répondre à  Michel P

Michel Bonjour, Étant donné qu’il semble être composé de Nitinol, et qu’il présente des aspérités, il est effectivement recommandé d’éviter la poudre de charbon activé dans votre cas. Pour tenter de pallier ce problème vous pourriez essayer les gélules de charbon Moso 3000, elles vous aideront à concentrer le travail du Moso 3000 sur la sphère intestinale en le protégeant partiellement de la digestion grâce à la gélule. Bien qu’elle sera probablement impactée, difficile de vous dire quel degré d’efficacité en attendre exactement. Vous devrez en faire l’expérience pour en juger, quitte à augmenter légèrement les doses habituellement préconisées. Bien… Lire la suite »