Les bienfaits du soleil

4
les bienfaits du soleil : comment en profiter ?

Geneviève Maillant, dans le précédent article, a abordé le sujet du soleil sous l’angle de la protection et, plus précisément, de la prévention des accidents.

C’était indispensable !

Mais je vais aujourd’hui vous présenter l’autre facette du soleil, son bon coté… car c’est quand même quelque chose de merveilleux, le soleil !

A condition, bien sûr, de prendre certaines précautions !

Il ne faut en tout cas pas avoir peur du soleil. Il reste une source de vie et de santé.

C’est depuis toujours que les traditions du monde entier ont insisté sur l’importance de ce que nous appelons aujourd’hui « la glande pinéale ».

Pour Lao Tseu, par exemple, c’était « la porte d’entrée entre le ciel et la terre ».

Or, ce qui active cette glande, aussi fondamentale dans l’ensemble du système hormonal que dans les phénomènes de conscience, c’est la lumière, c’est le soleil !

Le soleil a donc un effet direct sur votre santé et notamment sur le cycle de sommeil et d’éveil.

Avant l’arrivée de l’éclairage électrique, les hommes vivaient au rythme du soleil, et produisaient sans difficulté de la mélatonine, l’hormone du sommeil, dès la tombée de la nuit.

Il n’en va malheureusement plus ainsi de nos jours où les cas d’insomnie et les dérèglement hormonaux se multiplient.

De plus, seul le soleil peut stopper la production de mélatonine, le matin au réveil.

Ce n’est donc pas en restant calfeutré chez soi ou au bureau, même à grand renfort d’éclairage électrique, que l’on trouvera l’énergie nécessaire pour aborder une vraie journée de travail.

Et ce n’est surtout pas en multipliant les tasses de café que l’on remplacera les bienfaits du soleil et de « l’hormone solaire » : la vitamine D.

Mais attention, la vitamine D contenue dans l’alimentation ou dans les compléments nutritionnels, pour excellente qu’elle soit, n’atteindra jamais la qualité, ni surtout la quantité, de vitamine obtenue par la rencontre entre notre peau dénudée et un jour ensoleillé, c’est à dire environ 10000 IU !

Seules de telles quantités, alliées à la bienfaisante lumière solaire, sont à même de vous faire du bien !

Mais voyons, plus précisément, ce que cette vitamine solaire est capable de faire :

  → elle stimule l’organisme comme il convient,

  → elle dynamise le système immunitaire pour combattre les allergies et résister aux infections,

  → elle augmente la force musculaire,

  → elle améliorer votre moral grâce à des récepteurs en attente dans les cellules du système nerveux.

 

Les précautions

Le manque de soleil peut donc bel et bien entraîner décalcification, fragilité et insomnie, mais aussi dépression, fatigue physique et intellectuelle, somnolence, boulimie, prise de poids, inappétence sexuelle, etc., etc.

Aussi, ne craignons pas de nous y exposer sous prétexte qu’il serait responsable de cancers de la peau, de vieillissement prématuré et autres horreurs.

Les problèmes ne commencent qu’avec les excès et les mauvais usages que l’homme moderne fait des cadeaux que Dame nature lui prodigue si généreusement.

Privé de soleil toute l’année, le citadin a en effet tendance à vouloir compenser cette carence par une overdose massive durant les quelques semaines de vacances qu’on a bien voulu lui octroyer.

Et c’est là l’erreur !

Mieux vaut s’habituer progressivement en prenant des bains de soleil chaque fois qu’il fait beau, que ce soit en automne, en hiver ou au printemps.

Et surtout : mieux vaut éviter l’excès de rayonnements solaires à la belle saison !

Et, pour ce faire, quelques conseils naturels s’imposent :

  → Boire suffisamment pour réhydrater la peau desséchée par le soleil et la chaleur. On consommera préférentiellement, loin des repas et à raison d’un litre et demi par jour, des eaux de sources très pures, telles que la Montcalm ou la Rosée de la Reine, ainsi que des jus de fruits ou de légumes frais.

  → Compenser la déperdition d’humidité provoquée par les infra rouges en prenant un bain, une douche, ou tout simplement en pratiquant un sport ou une activité physique quelconque, qui vous feront transpirer ; et ceci, au moins tous les quarts d’heure.

  → Ne pas dépasser une demi-heure d’exposition les trois ou quatre premiers jours.

  → Appliquer des crèmes protectrices ou des huiles bronzantes sans attendre le moment du bain de soleil.

  → Renouveler les applications des produits solaires aussi souvent que nécessaire. Les huiles et crèmes de protection protègent tant qu’elles sont sur la peau. Or, la sueur, les bains, les changements de position et tous les contacts ont pour effet de faire plus ou moins disparaître ces produits.

  → Choisir les produits de protection solaire en fonction de son phototype et les utiliser d’une façon progressive.

 

Votre phototypeles bienfaits du soleil pour votre santé

Si vous appartenez au phototype 1, utilisez exclusivement un écran total (indice 9 ou 10).

Même chose pour les phototypes 2 et 3 pendant la première semaine d’exposition.

Mais, les semaines suivantes, ces derniers pourront, comme les phototypes 4, 5 et 6, choisir des produits moins filtrants, comme ceux qu’offre par exemple la nature.

D’une manière générale, il sera possible de se protéger efficacement grâce à un mélange de 90 grammes d’huile de sésame pour 250 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang (protection moyenne).

Pour les phototypes 4 et 5 dès la seconde semaine, utiliser un mélange de jus d’un citron dans 50 grammes d’huile d’olive vierge.

Et enfin, pour les phototypes 4 et 5, dès la seconde semaine, un mélange de 30 grammes d’huile de pépins de raisin, 30 grammes d’huile de tournesol, 30 grammes d’huile d’amande douce, et 5 gouttes d’huile essentielle de serpolet.

Pour bronzer, utiliser un mélange de 40 grammes d’huile de noix, 20 grammes d’huile de noisette, 40 grammes d’huile de sésame, 5 gouttes d’essence de bergamote.

 

La diététique

Les aliments conseillés pour bronzer sont les :

 ☀ jus de carottes,

 ☀ levures alimentaires,diététique pour bronzer

 ☀ pollen,

 ☀ huile d’olive,

 ☀ jaune d’œuf,

 ☀ aneth,

 ☀ pamplemousse,

 ☀ orange,

 ☀ citron,

 ☀ moutarde,

 ☀ fenouil,diététique pour bronzer

 ☀ cerfeuil,

 ☀ persil,

 ☀ céleri,

 ☀ tomate,

 ☀ pignons de pin.

Et, au niveau des compléments nutritionnels :

 ☀ vitamines A, B1, B3, E,

 ☀ extrait de malt,

 ☀ huile de foie de flétan.

Quant à la diététique globale, elle vise essentiellement à éviter les toxines et à augmenter les nutriments protecteurs.

On mangera donc exclusivement bio, en remplaçant la viande par le poisson et les céréales complètes, et en consommant beaucoup de crudités, de fruits et de légumes frais assaisonnés d’huiles végétales vierges.

D’autre part, on évitera tout ce qui peut nuire au foie, aux reins et aux intestins, c’est à dire les excitants (café, thé, tabac, chocolat), l’alcool, les graisses animales, les sucreries, et tout ce qui peut provoquer ou entretenir la constipation.

Les fruits de mer apporteront du zinc, nutriment tout aussi indispensable pour revitaliser la peau que le bêtacarotène, dont l’abricot, la pêche, la prune, la mangue, les tomates, les carottes, les choux, les brocolis, et les épinards, constituent d’excellentes sources.

 

Les compléments

En dehors des nutriments utiles au bronzage, il est important de donner à votre peau, sous forme de compléments nutritionnels, les acides gras essentiels, les vitamines, acides aminés et minéraux dont elle a besoin.

  → L’acide gamma-linolénique de l’huile de bourrache a pour effet d’augmenter l’hydratation, la souplesse et la douceur de l’épiderme.

  → Le zinc est nécessaire à la transformation des acides gras essentiels, mais également à la protection de la membrane et à la multiplication des cellules permettant le renouvellement continuel de la peau.

  → Le bêtacarotène agit directement sur les membranes cellulaires en les protégeant de l’action oxydante des radicaux libres qui apparaissent lors d’une exposition à la lumière du soleil. Une partie du bêtacarotène est transformé en vitamine A qui joue un rôle important dans le renouvellement des cellules cutanées.

  → La vitamine E est le protecteur majeur des acides gras. Logée entre les lipides membranaires, elle les stabilise en empêchant qu’ils soient altérés par des molécules oxydantes.

  → Les Oméga 3, pris durant trois mois avant l’exposition, augmentent de 70% la quantité d’UV nécessaires pour faire rougir la peau.

 Jan Kristiansen 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Les bienfaits du soleil"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Michèle
Invité
Michèle

COMMENT POUVEZ-VOUS PRECONISER LES EMPLOIS D’ECRANS SOLAIRES ? ALORS QUE L’ON EN CONNAIT LA NOCIVITE:
MULTIPLICATION PAR 30 DES CANCERS DE LA PEAU .DESTRUCTIONS DES CORAUX PROCHES DES PLAGES……..

Réponses Bio
Admin

Michèle bonjour,

Voyons, voyons… il existe des protections solaires bio ! Il n’a jamais été question ici de produits de synthèse !

Les produits bio sont à base de plantes et de minéraux, et sont absolument aussi efficaces que les autres.

Jean-Baptiste

Cathy
Invité
Cathy

Bonjour,

Savez-vous, s’il vous plait, où peut-on se procurer de l’huile de foie de flétan ?

En vous remerciant,

Cordialement,

Cathy

Réponses Bio
Admin

Cathy bonjour,

Normalement dans la plupart des magasins de diététique et des parapharmacies.

Sinon, sur Internet ici par exemple.

Jean-Baptiste

wpDiscuz