Soigner les fibromyalgies

11
Comment soigner une fibromyalgie avec les médecines naturelles

Pour soigner les fibromyalgies, il faut d’abord comprendre qu’il n’existe pas une mais des fibromyalgies.

En conséquence de quoi aucun traitement pour ce type de pathologies, souvent difficile à éradiquer, ne saurait être standard.

Cela dit, à défaut de traitements spécifiques, beaucoup de conseils généraux s’avèrent des plus utiles.

Faites votre choix :

  • La marche ou l’exercice physique modéré
  • Les bains chauds relaxants
  • La natation en piscine chauffée
  • Vingt minutes de bouillotte là où ça fait mal
  • L’eau de source ou les tisanes relaxantes en grandes quantités
  • Les petites siestes
  • La musicothérapie
  • Les phytothérapiques assurant une bonne digestion
  • Et bien sûr, évitez les boissons alcoolisées, le sucre, le café, les épices, les aliments acides et les refroidissements. 
Au-delà de ces recommandations de bon sens, rappelons tout d’abord quels sont les grands compléments nutritionnels habituellement indiqués en cas de fibromyalgie.

 

Le plus important reste évidemment le magnésium, minéral central tant dans le fonctionnement musculaire que nerveux.

Vous savez très probablement que la fibromyalgie abaisse considérablement le taux de magnésium sanguin.

N’insistons donc pas sur la nécessité de se supplémenter en magnésium, aussi bien sous forme de minéral chélaté ou d’origine marine, que d’oligo-élément.

Pour le reste, deux autres grands minéraux/oligo peuvent apporter une aide intéressante : le sélénium et le silicium.

Si ce n’est déjà fait, n’hésitez pas à les essayer.

Mis à part les minéraux, d’autres compléments nutritionnels agissent plus spécifiquement « là où il faut », c’est-à-dire aux plans nerveux, immunitaire et énergétique.

  • Le Griffonia, par exemple, en tant que précurseur de la sérotonine, est un remarquable antistress, tout à fait indiqué en cas d’états anxieux ou dépressifs, de troubles du sommeil et, bien sûr, de fibromyalgie dans la mesure où il facilite le sommeil et relève significativement le taux de sérotonine, systématiquement déficitaire dans ce syndrome. Attention toutefois : ne pas dépasser 100 mg par jour sans avis médical ou s’il y a par ailleurs traitement aux antidépresseurs ou aux antidouleurs.
  • L’extrait de feuille d’olivier, ou D-lenolate, va agir, pour sa part, aux niveaux immunitaire et énergétique. Reconnu pour ses vertus antifatigue et antidouleur, notamment en cas d’arthrite, ce complément nutritionnel parvient aussi parfois à améliorer les troubles psycho-nerveux des fibromyalgiques.
  • La Coenzyme Q10, un des meilleurs antioxydants, a enregistré des résultats prometteurs sur la fibromyalgie grâce à son effet stimulant sur l’énergie et la résistance physique.
  • Le Goji, que l’on considère de plus en plus comme une panacée, compte également parmi les compléments nutritionnels recommandés pour soulager les personnes souffrant de cet éprouvant syndrome.
  • Le Lapacho, riche en fer, flavonoïdes, oligo-éléments, minéraux et antibiotiques naturels, cumule les vertus les plus utiles aux fibromyalgiques puisqu’il élimine les toxines, stimule le système immunitaire, calme la douleur et l’inflammation… Rien d’étonnant, donc, à ce qu’il soit explicitement indiqué pour traiter, ou tout au moins aider à traiter, la fibromyalgie. Mais attention : il est strictement contre-indiqué aux hémophiles ou lors de traitement aux anticoagulants.
  • Le Pygenol, aussi connu sous le nom de Pycnogenol, est un extrait d’écorce de pin des Landes qui compte parmi les plus puissants antioxydants, est aujourd’hui reconnu comme un des compléments les plus spécifiques pour lutter contre ce mal.

Quant aux élixirs, il n’existe pas, à ma connaissance, d’élixir phytothérapique anti-fibromyalgique…

Mais il est vrai que certains malades témoignent d’un soulagement relatif après application externe de l’Elixir du Suédois en cataplasme sur les zones douloureuses.

D’autre part, quatre élixirs floraux sont réputés pour adoucir certains sentiments désagréables accompagnant cette maladie.

  • *Aspen : en cas d’appréhension vis-à-vis de la souffrance, ou de peurs diffuses.
  • *Gorse : en cas de découragement et de désespoir.
  • *Impatiens : en cas de tension nerveuse et d’impatience.
  • *Mimulus : en cas de craintes (de crises cardiaques, par exemple) liées aux douleurs.

Chacun de ces élixirs floraux atténuera donc ces troubles du mental qui augmentent le stress et par conséquent les symptômes douloureux.

 Jean-Baptiste Loin 

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Soigner les fibromyalgies"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Delacote
Invité
Delacote

Et le rôle du gluten et du mercure dans l’origine des fibromyalgies, vous en pensez quoi ?

Réponses Bio
Admin
La fibromyalgie est due à une intoxication du système neurologique aux métaux lourds, notamment à l’aluminium et au mercure. Toutefois comme vous le précise cet article, il n’y a pas une, mais des fibromyalgies… Le gluten y joue-il un rôle ? Il est probable, qu’une intolérance, une allergie, une faiblesse de terrain, rendent certains d’entre nous plus fragiles aux agressions toxiques de la vie moderne, dont les autres peuvent mettre toute une vie avant d’en resentir les conséquences désastreuses. Visitez ce groupe facebook très utile : http://www.facebook.com/groups/232917066820926/ Il a été créé afin de permettre aux malades étiquettés « Fibromyalgique » de mieux… Lire la suite »
Fombeure
Invité
Fombeure
Bonjour. Votre article sur la fibromyalgie est d un grand intérêt. Je souffre de ce syndrome depuis 12ans. J ai trouve mes solutions. Je pars d un état – 100 et suis aujourd’hui hui à un état + 30 40 ou 50 à savoir que j ai presque retrouve un corps reconstruit alors que j aurais frise le fauteuil roulant . Ça ne se voyait pas de l extérieur , ça n était pas écrit sur mon front mais la souffrance était atroce physiquement de par les symptomes inimaginables par lesquels je suis passee et émotionnellement. Je pratique divers méthodes… Lire la suite »
Véronique
Invité
Véronique
Bonjour, 2 bonnes sources de magnésium naturel et donc mieux assimilable par l’organisme : abricots secs (3 le matin) et chocolat noir de qualité 80 % ou plus de cacao. Un ou 2 carré le soir. Les impatiences dues au manque de magnésium s’estompent en 48 h si on fait une petite cure d’attaque (pendant ces 48 h) avec 3 abricots secs, 3 à 4 fois par jour. Et on peut doubler le dose de chocolat. C’est le magnésium qui marche bien pour moi, celui de la pharmacie restant sans effets, mis à part les désagréments habituels.Je souffre aussi de… Lire la suite »
Réponses Bio
Admin

Bonjour Véronique,
Merci de partager votre expérience et vos astuces avec nous !
A bientôt 🙂

De Baré Gaetane
Invité
De Baré Gaetane
Bjr Je me permets d vs répondre peut être bien tard après la qst (6/12) Car ayant souffert de rectocolite ulcéro hémorragique ( normalament incurable car auto immune et congenitale) et actuellement de fibromyalgie ( très atténuée avec les remèdes énergétiques les soins énergétiques ,l alim , chi qong etc ) Le magnésium le plus doux pour le côlon est la forme glycerophosphate ( bioptimum stress de boiron ….) Et pour les crises de spasmophilie deux bourgeons ss forme de macérats glycérinés sont le tilleul et le figuier ( nocive d herbage ou en présentation individuelles ) herbalgem est la… Lire la suite »
Réponses Bio
Admin

Bonsoir Agnès,
La première réponse qui a été publiée le jour où vous avez posé votre question, a été malencontreusement supprimée à cause d’un problème technique.
En voici un résumé, en attendant d’approfondir davantage le sujet.
Avez-vous essayé l’hydroxydase ? Cette eau est une bonne source de magnésium naturel, très assimilable : https://www.reponsesbio.com/2011/08/06/lhydroxydase-une-eau-magique/
Mais si votre intolérance au magnésium est totale, alors il faut effectivement en résoudre la cause, qui semble liée à la spasmophilie.
Nous traiterons ce sujet dès que possible.
A bientôt,
JB.

Jocelyne
Invité
Jocelyne

Bonjour,
Article très intéressant, j’y retrouve quelques conseils que j’utilise déjà, en effet depuis 15 ans que je suis fibromyalgique, j’ai testé beaucoup de traitements naturels.
J’ai une question sur une accentuation au fil des ans du seuil de l douleur qui baisse de plus en plus. Exemple, ne serait ce que serrer fort entre le pouce et l’index me déclenche des douleurs vives. Idem sur la sensibilité des ongles…
Que me conseillez vous pour améliorer cela ?

Sarah
Invité
Sarah

Bonjour,

Je souhaites juste réagir sur le fait que vous disiez qu’il existe plusieurs fibro, or c’est totalement faux! Il n’y a qu’UNE fibro..
sachant que la fibro comme de nombreuses maladies émergentes sont en fait une INTOXICATION AUX METAUX LOURDS (Mercure dans les amalgames dentaires ET/OU ALUMINIUM dans les Vaccins!) C’est le prochain scandale sanitaire médical en France qui va voir le jour! Plus d’infos sur un blog très sympa qui explique tout en détails: http://fibroetmetaux.canalblog.com/
Sinon, bravo pour votre site!
Cordialement,

Réponses Bio
Admin

Bonjour Sarah,

Merci pour votre commentaire et son lien, qui ne manquera pas de servir à nos lecteurs.

Toutefois, ce que J.B.Loin voulait dire par « des fibromyalgies » c’est que la fibromyalgie est davantage un syndrome, pouvant comporter de nombreux symptômes assez différents les uns des autres.
Contrairement à une maladie « conventionnelle », qui elle ne comptera que quelques symptômes.

Comprenez-vous mieux son propos à présent ?

A bientôt

sarah
Invité
sarah

Et non, l’oms a reconnu la fibromyalgie comme maladie

wpDiscuz