Les remèdes naturels du zona

33
Soigner le zona avec les médecines naturelles

La médecine conventionnelle nous dit que le zona est une conséquence de la réactivation du virus de la varicelle.

Celui-ci, resté latent, se réveillerait au moment où votre système immunitaire n’est plus en mesure de le garder sous contrôle.

Sur ce dernier point, la médecine conventionnelle n’a pas tort : une grave déficience de votre système immunitaire est ici à suspecter ! 

Toutefois, au lieu de reporter la faute sur un virus qui, parmi tant d’autres constamment présents dans votre organisme, n’attend précisément qu’une défaillance de votre santé pour se réactiver… demandons-nous plutôt pourquoi votre santé a été mise en péril. 

C’est le propos des médecines naturelles, qui ne se contentent jamais de couper la manifestation de vos symptômes mais partent à la recherche des véritables causes de votre maladie… 

Du point de vue de ces médecines naturelles, le zona est l’expression d’un trouble organique profond.

Ce trouble est né à la faveur de la diathèse arthritique et de problèmes psychologiques.

Voila pour ce qui concerne votre terrain psycho-physique. 

A partir de là, ce terrain va s’acheminer vers la pathologie à cause de l’accumulation de produits toxiques dans vos tissus.

Enfin, ces toxiques vont épuiser vos réserves vitales ainsi que votre système immunitaire… et ce sera la maladie.

En l’occurrence le zona !

Ce sont, en tout cas, ces causes qu’il faut traiter… et non les symptômes ou les virus qui, de toute façon, n’attendront qu’une nouvelle défaillance de votre organisme pour se manifester à nouveau

Soyons donc clairs : si votre organisme n’est pas correctement drainé et revitalisé après la crise, le zona traité par l’allopathie risquera fortement de se transformer en asthme, migraines, douleurs rhumatismales, lithiase… à moins qu’il s’installe dans la chronicité. 

Alors que faire pour en finir vraiment avec le zona ?

Que faire pour le traiter vraiment en profondeur ? 

Eh bien, comme nous l’avons dit, il faut avant tout vous détoxiquer… mais pas n’importe comment ! 

Il vous faudra en effet privilégier le drainage de certains organes particuliers. 

Et puis, vous devrez renforcer votre système immunitaire à l’aide de biothérapiques et de compléments nutritionnels spécifiques. 

Enfin, vous pourrez avoir recours à certaines autres techniques naturelles pour soigner vos lésions externes… et surtout apaiser vos douleurs.  

Qu’est-ce que le zona ?

Vous le savez sans aucun doute, mais rappelons-le malgré tout : le zona se manifeste par des éruptions cutanées, très douloureuses, se localisant le long d’un nerf ou d’un ganglion nerveux. 

C’est, avant tout, très douloureux !

Il arrive même que les douleurs persistent plusieurs mois, y compris après la guérison des lésions. 

Le chaud, le froid et les frottements des vêtements deviennent alors littéralement insupportables.

Dans cette histoire, répétons-le, le virus n’est pas la vraie cause… mais cela ne signifie nullement qu’il n’existe pas !

Il est bel et bien là, rendant par conséquent le zona très contagieux

C’est pourquoi il est vivement conseillé au malade d’éviter le contact direct avec les personnes fragiles ou à risque comme les bébés, les femmes enceintes, et les personnes au système immunitaire fragile.

Reste ensuite à se soigner. 

Comment s’y prendre ?

C’est cela que nous allons à présent étudier dans le détail… 

Nous allons notamment voir :

-> comment fortifier rapidement vos défenses immunitaires

-> comment simplifier le travail de votre digestion pour vous rétablir au plus vite,

-> comment détoxiquer votre organisme

-> comment éliminer le stress, grand coresponsable du zona, à l’aide des plantes appropriées. 

Puis, une fois votre terrain convenablement assaini, nous verrons comment vous attaquer aux lésions avec des cataplasmes spéciaux et des applications naturelles non agressives.  

Enfin, pour vous éviter toute rechute, vous l’aurez compris, il vous faudra aussi apprendre comment maintenir la vitalité de vos défenses immunitaires.

Comment vous détoxiquer ?

Pendant la période aiguë, lorsque la fièvre est forte et l’inflammation intense, un jeûne total est incontournable.

Vous boirez simplement de l’eau la plus pure possible (Rosée de la Reine ou Montcalm). remèdes naturels du zona

Dès que cela commencera à aller un peu mieux, continuez, bien sûr, de vous hydrater massivement à l’eau de source, mais entreprenez aussi  un régime hépatique.

Car l’organe que vous devez drainer avant tout… c’est votre foie !

Buvez donc des tisanes hépatiques et mangez du radis noir, de l’artichaut, du pissenlit et du céleri rave…

Faites également une cure d’argile verte, en interne et en externe. 

Cela dit, votre aliment N°1 sera le chou, cru ou en jus frais. 

Votre reprise alimentaire restera très progressive, s’étendant sur deux ou trois semaines.

Durant cette période conservez une alimentation hypotoxique

C’est à dire : pas de viandes, charcuteries, café, thé, tabac, alcool, sucreries, fromages fermentés, etc.

En revanche, vous consommerez beaucoup de crudités assaisonnées avec de la levure maltée et de l’huile d’olive.

Un des meilleurs compléments alimentaires – ou, plus exactement, phyto-complément – auquel vous pourrez penser pour agir en profondeur sur votre organisme à ce moment précis est l’Elixir du Suédois, merveilleusement digestif, tonique et surtout… dépuratif.  

Je vous conseille également des tisanes calmantes, de tilleul ou de camomille par exemple, tout indiquées pour lutter contre le stress… qui est une des causes majeures de la baisse des défenses immunitaires et donc de l’apparition du zona.

Comment renforcer votre système immunitaire ?

Comme vous le savez, détoxication et stimulation de l’organisme sont les deux grands axes de l’action thérapeutique, dans le cadre des médecines naturelles. 

Avec le zona, il est évident que ce que vous devez stimuler avant tout… c’est votre système immunitaire

Voici donc quelques uns des meilleurs stimulants naturels, généralement pourvus de vertus antibiotiques non négligeables, qui vous aideront considérablement à faire face à cette douloureuse maladie: 

-> L’argent colloïdal

C’est non seulement un antiseptique qui détruira vos virus, mais il régénèrera aussi votre peau. 

Pendant la phase aiguë de la maladie, prenez-en de 2 à 9 cuillères à café par jour.

-> L’extrait de pépin de pamplemousse  extrait de pépins de pamplemousse

La première fonction de cette star des remèdes naturels est d’être un remarquable antibiotique.

Il s’attaque aux virus, ainsi qu’aux bactéries et parasites avec une efficacité spectaculaire. 

Prenez-en de 3 à 15 gouttes en fonction de l’intensité de l’inflammation, deux à trois fois par jour.

-> Le magnésium

Sa carence entraîne très souvent une fatigue générale et une faiblesse immunitaire.

Il est donc plus qu’indiqué en cas de zona !

Toutefois, pour traiter cette maladie on le conseille souvent sous forme de chlorure

Vous préparerez une solution avec 20 grammes de chlorure de magnésium dilués dans 1 litre d’eau pure (20 pour 1000). 

Et vous boirez un verre de 100 millilitres 4 fois par jour. 

Attention : il est possible et normal qu’une diarrhée survienne. Dans ce cas, diminuez la dose et/ou prenez de l’eau argileuse pour contrebalancer cet effet. 

-> L’huile essentielle de thym

Nous reviendrons plus loin sur les huiles essentielles, mais celle-ci est à diffuser dans l’atmosphère pour une puissante action anti-infectieuse et immunostimulante.

Il est d’ailleurs chaudement recommandé de l’utiliser en association avec l’huile essentielle de romarin, quant à elle antiseptique, antivirale et stimulante.

-> L’huile essentielle d’origan

L’huile essentielle d’origan compact, antibactérienne et antivirale, est un antibiotique naturel des plus puissants.

Peut-être même est-ce l’huile essentielle la plus puissante dans ce domaine !

Vous la consommerez par voie orale, à raison de 2 gouttes dans une cuillère à café d’huile d’olive trois fois par jour. 

Attention : cette H.E étant très puissante, elle ne doit jamais être utilisée plus de trois semaines. 

Le dosage devant être vraiment précis, des capsules préparées peuvent vous épargner cette étape délicate.

Vous trouverez ici de l’huile d’origan en capsules.

-> Les trois compléments classiques

Terminons avec trois compléments très connus pour leur grand pouvoir stimulant sur le système immunitaire : 

Comment soigner votre zona ?

Bien que le zona se soigne avant tout à l’aide d’huiles essentielles et de teintures-mères, deux phytothérapiques classiques, c’est à dire sous forme de tisanes, pourront vous apporter une aide supplémentaire qu’il serait dommage de négliger :

  •  Aconit : en infusion. 
  •  Saponaire : en infusion. 

Mais, bien sûr, l’essentiel du traitement n’est pas là !

Il existe aujourd’hui deux grands protocoles de phytothérapie rénovée :

1/ Contre un zona intercostal débutant, sans ulcération :

-> Cynara scolymus TM, Urtica urens TM, Taraxacum dens leonis TM, aa qsp 60 ml ; 25 gtes dans de l’eau chaude, un quart d’heure avant chaque repas, pendant au moins un mois ;

-> Thym HE, Romarin HE, Lavande HE, Sauge HE, aa 1 g, alcool à 90° qsp 60 ml ; 25 gtes dans de l’eau chaude, un quart d’heure avant chaque repas, pendant au moins un mois ;

-> Magnésium chélaté, 250 à 500 mg par jour ;

-> Applications d’argile sur les lésions.

2/ Contre un zona ulcéreux :

-> Ribes nigrum (extrait de plante fraîche), Sambucus nigra (extrait de plante fraîche), Taraxacum dens leonis (extrait de plante fraîche), aa qsp 125 ml ; 50 gtes dans de l’eau chaude, ¼ d’heure avant chaque repas ;

-> Lavande HE, Sarriette HE, Géranium HE, aa 2 g, élixir de papaïne qsp 125 ml ; 50 gtes dans de l’eau chaude, ¼ d’heure avant chaque repas ;

-> Aconitum napellum (extrait de plante fraîche) 12,5 g, Gelsemium sempervirens (extrait de plante fraîche) 25 g, Hypericum perforatum (extrait de plante fraîche) qsp 125 ml ; 40 gtes dans de l’eau chaude, cinq fois par jour ;

-> Prêle en poudre à faire décocter une minute puis infuser, à raison d’une cuillère à café par tasse, à prendre cinq fois par jour pendant un mois et demi. 

Enfin, d’autres biothérapiques pourront compléter la phyto.

En homéopathie, notamment, on recommande un protocole assez efficace… à condition, toutefois, de commencer le traitement dès le tout début des symptômes :

-> Arsenicum album 12CH, une dose tous les trois jours pendant trois semaines ; 

-> Rhus toxicodendron 5CH, les jours sans dose, à raison de trois granules trois fois par jour, également pendant trois semaines. 

Sinon, vous obtiendrez un certain soulagement avec :

-> Vaccinotoxinum 7CH, 1 dose tous les deux jours pendant huit jours, puis en 9CH tous les jours.

-> Staphylococcinum 7CH, 1 dose une fois le lendemain.

-> Rhus tox 5CH, Ranunculus bulbosus 5CH, 2 gr alternés 2 fois par 24h.

-> Arsenicum album 5CH, 2 gr une fois par 24h, vers 18h.

-> Mezereum 5CH, Croton tiglium 5CH, 2 gr, un jour l’un, un jour l’autre.

Bien entendu, dans une maladie telle que le zona, si l’on veut s’assurer un traitement homéopathique en profondeur, le mieux est de consulter un homéopathe

Le médecin seul, en fonction de votre terrain personnel, décidera du traitement qu’il vous faut.

Trois autres biothérapies sont indiquées en appoint aux traitements précédents :  

-> Oligothérapie : Cuivre-Or-Argent, et Soufre alternés tous les deux jours. 

-> Vitaminothérapie : B1, B3, B6, B12, C, G, L1. 

-> Lithothérapie : Chalcopyrite aurifère D8 et Azurite D8. 

Ajoutons, pour finir, que la consultation d’un acupuncteur a été plus d’une fois couronnée de succès dans ce genre d’affections. 

Idéalement, allez le consulter dès le début de l’éruption. C’est alors qu’il se montrera le plus efficace, accélérant votre cicatrisation, soulageant vos douleurs et prévenant la douleur post-zostérienne. 

Mais même lorsque votre zona est déjà bien installé… un très bon acupuncteur est capable d’en venir à bout. 

Il vous faut seulement dénicher le meilleur !

Quoi qu’il en soit, il vous sera tout de même nécessaire d’effectuer plusieurs séances rapprochées à un ou deux jours d’intervalle.

Comment soigner vos lésions externes ?

Les deux techniques les plus évidentes et les plus faciles à mettre en œuvre pour soulager vos sensations de brûlure sont les massages au gel d’aloès et les cataplasmes d’argile. 

Le gel d’aloès, tout d’abord, revitalisera vos tissus. aloe vera

Calmant, cicatrisant, astringent, bactéricide, béchique, fongicide et anti-inflammatoire, l’aloès est un anesthésique local.

Il stoppera donc assez vite vos douleurs et démangeaisons. 

Nota : pour connaître tous les bienfaits de l’aloe vera, découvrez cette vidéo.

Les cataplasmes d’argile, à présent, entraineront également assez vite la guérison, la cicatrisation et la désinfection des vésicules. 

Renouvelez-les toutes les trois heures au début, puis espacez les applications au fur et à mesure de votre amélioration. 

Nota : pour connaître le mode de préparation des cataplasmes d’argile, visionner cette vidéo

Mis à part ces deux produits phares, vous pourrez bien évidemment avoir à nouveau recours à l’aromathérapie et à la phytothérapie pour traiter ces lésions.

Tout d’abord, pour nettoyer vos plaies utilisez une synergie d’huiles essentielles de :

  •  ravintsara, 
  •  lavande vraie, 
  •  niaouli,
  •  et tea tree.

Versez une goutte de chaque dans 100 millilitres d’eau pure et froide. 

Imbibez-en une compresse, et appliquez-la sur vos lésions.

Maintenant, pour soulager et guérir, vous pouvez commencer par procéder à des onctions locale avec l’une ou l’autre des HE suivantes :

  • camomille, 
  • eucalyptus citriodora, 
  • lavande aspic,
  • ou niaouli. 

Si cela ne suffit pas, appliquez sur la lésion un mélange, plus sophistiqué, composé de :

  • deux grammes d’HE de ravensara, 
  • deux d’HE de lavande aspic, 
  • deux d’HE de menthe poivrée, 
  • dix d’huile d’aloès, 
  • dix d’huile d’onagre, 
  • dix d’huile d’olive, 
  • dix d’huile de sésame, 
  • dix d’huile de pépin de raisin, 
  • dix d’huile de noyau d’abricot.

Renouvelez l’application trois fois par jour.

Par ailleurs, du coté des plantes, essayez les compresses de décoctions de fleurs

Pour cela, sont recommandés :

  • le tilleul, 
  • la guimauve, 
  • la mauve, 
  • le sureau. 

Enfin, une remarquable teinture mère, Plantago (extrait de plante fraîche), vous apportera un réel soulagement si vous l’appliquez tout simplement sur le trajet douloureux.

 Eva Louprat 

Poster un Commentaire

33 Commentaires sur "Les remèdes naturels du zona"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Chantal Guidez sur Facebook
Invité

J’ai un zona dans les yeux……Huile de tamanu m’a été recommandée par un naturopathe??????

Réponses Bio
Admin

L’huile d’origan en capsules, est très efficace aussi bien pour le système immunitaire que pour son rôle anti-bactérien… Vous trouverez également d’autres conseils pratiques dans cet article. Il ne faut surtout pas négliger la source du problème, à savoir le système immunitaire et une complémentation naturelle à forte concentration active.

Emily Dumortier sur Facebook
Invité

Le magnétiseur pages jaunes rubrique rebouteux. Huile de cumin noir pour dessécher les boutons. Un peu d’ eosine pour les plus douloureux et du talc. Le rebouteux fait passer le feu. S’ il n’ y avait que ça !

Emily Dumortier sur Facebook
Invité

Ps : j’en sorts il m’ a guérie ça plus un abces à la gencive. 2 jours après j’étais dans mon état normal. Demandez à votre pharmacie ou votre médecin ils ont des adresses. Amicalement.

Diane
Invité
Diane

Pouvez-vous svp me donner le nom et tel de votre rebouteur qui vous a fait passer votre zona?
Merci à l’avance de votre aide précieuse.
Diane

Emily Dumortier sur Facebook
Invité

Je suis sous gelée royale ginseng magnésium et je prends de l’ extrait de radis noir. Mon magnétiseur est un adepte du réiki donc bcp de stress en moins.

Nicole Filiatrault
Invité
Nicole Filiatrault

J’ai plusieurs rechute du zona et je prends certaine vitamines et mon zona ne dure que 5 a 7 jours. Cause du zona, stress, maldie, douleurs constante qui attaquent le systeme immunitaire. Mes enfants ont tous attrappe la picotte et avec cette vitamine partie en 4 jours.

faty
Invité

cest quoi cettte vitamine

trotte nathalie
Invité
trotte nathalie

j’ai un zona qui a démarré le 30 décembre comme une sciatique, 10 jours après éruption cutanée et depuis 7 jours antiviraux. Les douleurs sont toujours présentent

Muriel
Invité
Muriel

Bonjour,
Je souffre depuis début mai d’un Zona, traité par antiviraux et antidouleurs, plus ou moins efficaces. Je viens de faire deux séances chez un magnétiseur mais si les plaques se sont atténuées, les douleurs sont toujours très intenses, voire insupportables, jour et nuit. Auriez-vous une piste à me conseiller ?
Cordialement.

Réponses Bio
Admin
Bonjour, Pour avoir un ami qui s’est retrouvé dans le même cas, je puis en effet vous proposer une piste… Cet ami, un serbe de 100 kg de muscles, ancien footballeur professionnel de haut niveau, n’était pas précisément une fillette… mais ne parvenait malgré tout plus à supporter son zona tant la douleur était intense. Il ne pouvait d’ailleurs pratiquement plus marcher et devait se déplacer avec des béquilles. C’est dans cet état que, désespéré, il se rendit chez un acupuncteur chinois-parisien, le Dr. Li, qu’un maître de Qi Gong lui avait indiqué. Une heure plus tard, il ressortait de… Lire la suite »
Muriel
Invité
Muriel

Merci infiniment de votre aimable réponse.
Je pense avoir une adresse et je me permettrais de vous tenir au courant.
Cordialement.
Muriel

Gerbille
Invité
Gerbille

Bonjour,

Pourrais je avoir l’adresse de votre acupuncteur s’il vous plaît ? Merci

David
Invité
David

Bonjour ,
Pourriez vous me communiquer l’adresse exacte de cet acuponcteur svp?!
Ma petite amie souffre d un zona au visage dit ophtalmologique.
Je vous remercie d’avance.

Véronique
Invité
Véronique

Bonjour Jean-Baptiste,
Quel est le nom de l’acuponcteur Dr LI ? je ne le trouve pas. Pouvez vous me donner plus de détail pour son adresse, merci.

Annabelle
Invité
Annabelle
Je souffre pour la première fois d’un zona topique situé sous le sein droit suivant le nerf jusqu’au dos C’est vraiment douleur cela à commencer la semaine passer. J’ai utiliser des solutions naturelles ,, instinctivement je me suis fais des tisanes au thym 3 fois par jours et manger des compotes de pommes sans sucre et du chou cru faire cette diète » Eviter les farineux et les sucres . Mais la douleurs étaient persistantes et douloureuses je faisais des compresse d’argile et lotion calamine en alternance. mais hier J’utilisais la lotion Gold Bond la bouteille verte vendue en pharmacie et… Lire la suite »
Réponses Bio
Admin

Annabelle bonjour,

Bonne nouvelle… puisque vos douleurs ont disparues !

Mais je donnais, un peu plus haut, le conseil de consulter un bon acupuncteur en cas de zona.

Au cas où vos douleurs reviendraient… pensez-y, ça peut être très efficace quelquefois !

Au cas où… voir : http://www.acupuncture-medicale.org/

Jean-Baptiste

Mathilde
Invité
Mathilde
Bonjour, Mon grand-père souffre d’un zona depuis 4 ou 5 ans, il a plus de 80 ans. C’est apparu suite à un malaise de son amie. Elle fait du diabète et a du aller d’urgence à l’hôpital. C’est donc lié à un choc psychologique! Sauf que cela dure depuis plus de 4 ans!!! Il souffre depuis tout ce temps et aucun médecin n’est capable de faire quoi que ce soit. Actuellement il a toujours des brulures au niveau de la poitrine (côté gauche) et des grosses « croutes » dans le dos… Des douleurs se propagent jusque dans la jambe gauche. Je… Lire la suite »
Réponses Bio
Admin
Mathilde bonjour, Il n’est évidemment jamais trop tard pour bien faire… mais disons tout de même qu’à plus de 80 ans les solutions naturothérapiques envisageables sont assez différentes qu’à 20, 40 ou 50 ans ! Surtout si votre grand-père n’a jamais suivi de préceptes diététiques de toute sa vie, il est fort probable que son organisme soit aujourd’hui trop encrassé pour que son métabolisme et son système immunitaire, eux aussi vieillissants, parviennent à réaliser ce nettoyage intérieur que vous appelez de vos vœux. Il est même tout à fait possible qu’un drainage soit trop fatiguant pour votre grand-père. Je parle… Lire la suite »
CATHY
Invité
CATHY
En naturopathie toute manifestation extérieure (boutons, plaques etc..) = un foie engorgé de toxines qui un jour dit stop de m’envoyer de la mal bouffe, je vous renvoie ma poubelle qui déborde : 1)il faut nettoyer le foie avec tisanes dépuratives (confectionnées par un pharmacien herboriste), 2)supprimer graisses, sucres, produits industriels et raffinés,produits laitiers, fromages, etc…encombrant le foie, 3)en pharmacie (connaissant les doses et le nombre d’application sur la zone atteinte) faire préparer un mélange huile essentielle de RAVENSARA AROMATICA + huile végétale CALOPHYLLUM INOPHYLLUM pour massage cutané 2 fois /jour, 4) chaque matin 1 cuillère à thé de poudre… Lire la suite »
Santa Augustina Magasin Bio Togo
Invité

Bonsoir,

Nous sommes très content de tomber sur cet article que nous pensons va aider plus d’un…
Nous sommes dans le bio et dans le traitement des maladies d’une manière toute naturelle comme l’hyper tension artérielle, l’eczéma, les vergetures l’asthme…

Pour tous ceux qui sont intéressés… veuillez nous contacter via notre mail magbiosantaugustina@gmail.com ou à chamuella15@gmail.com

Solidairement

L’équipe du magasin bio SANTA AUGUSTINA

Leila
Invité

Bjr j’ai quelque boutons de zona sur le bas du ventre pouvez vous me dire comment le guerire au plus vite stp . merci

Irene Corriveau
Invité
Irene Corriveau

Mon mari a gueri son zona avec les trois plantes suivantes prises ensemble : le trefle rouge, la parelle et la bardane. C’etait en 1996 et ce n’est jamais revenu. J’espere que ca va aider . Bye.

Maria
Invité
Maria

Bonjour svp pourriez vous me dire de quel façon votre mari faisait cet préparation parce que mon mari soufre beaucoup surtout la nuit des brûlures un grand merci

bocdan
Invité

Bonjour Irene .je souffre le Marty depuis quinze jours ( j’ai 69 ans) question : comment utiliser vos trois solution miracle (Treffe rouge .la paralle et la barbane et a quel endroit l’acheter .merci

filledemamaman
Invité
filledemamaman
J, ai recemment contracte un zona aussi. Merci, pour les extras infos. Ce que je fais pour le moment, c, est gelules d, ail, comme antiseptique naturel, combine a gellule d, aloe vera. Pui, j, ajoute une forte decoction ou concoction de girofles, qui sont un analgesique naturel. Monprobleme, c, est qu, en plus du, ou a cause du zona, j, ai de tresfortes douleurs au dos, et au coeur, mais c, est arrive, lorsque j, avais une excellente diete, je me demade si ce n, etait pas du a too much detox, dans le systeme sanguin qui a provoque,… Lire la suite »
bocdan
Invité

Bonjour .faut t’il verser une cotisation ( ou cela est gratuit) pour s’inscrire sur <> .merci

Rene Maurice
Invité
Rene Maurice

Merci aux docteurs Dupraz et Duraffourd pour la plupart des compositions cités dans l’article

MAHORWA Aloys
Invité
MAHORWA Aloys

la plus part de ces plantes et produits ci présent cités ne sont pas disponible dans mon pays le burundi. Comment les remplacer donc avec nos plantes disponibles

amelie
Invité

Je suis naturopathe et c’est vrai qu’il faut surtout tonifier le système immunitaire. Pour l’huile de tamanu je la couperai avec de l’huile d’amande douce par précaution car les yeux sont une partie fragile. Belle journée

Vahine
Invité
Vahine

Bonjour,
Vous donnez une formule aux huiles essentielles dans l’article, pouvez vous préciser de quel HE de Thym, de Romarin et de Lavande il s’agit car il y en a plusieurs ?

Merci

Vahine

deplus gisele
Invité
deplus gisele

puis-je faire un cataplasme d’argile verte sur un zona facial je vous remercie.

vIOLETTE
Invité
vIOLETTE

bONJOUR.J AI EU UN ZONA GENITAL EN 2014.SUIVI DE DPZ QUI SE SONT TRANSFORMEES EN DOULEURS NEUROPATHIQUES CHRONIQUES.JE VIS PLUTOT MAL AVEC CES DOULEURS QUOTIDIENNES A PEINE CALMEES PAR UN TRAITEMENT DE CHEVAL QUI FAIT DE MOI UN ZOMBIE.AUCUN TRAITEMENT LOCAL N EST POSSIBLE VU LA LOCALISATION.
JE VOUS REMERCIE POUR VOS CONSEILS

wpDiscuz