Le psoriasis

1
les remèdes naturels pour soigner le psoriasis

Cette affection dermatologique qui touche 5% de la population est infiniment plus grave psychologiquement que physiologiquement.

La psychologie est d’ailleurs très fréquemment impliquée.

Certains psychosomaticiens affirment en effet que cette affection résulte d’une tension créée par le refus de « se plier » aux contraintes.

D’autres avancent que la multiplication rapide de la couche cornée cutanée, symptôme du psoriasis, serait une réaction psychosomatique de défense contre les agressions.

Qu’en est-il exactement… et comment traiter cette pénible affection ?…

Le facteur héréditaire est certainement en cause dans le psoriasis.

Mais plus que des causes ce sont surtout les déclencheurs qui importent ici :

  → infections,

  traitements médicamenteux,

  usage de savons, parfums et autres cosmétiques irritants,

  tabac ou alcool,

  coups de soleil,

  manque d’hygiène,

  excès de poids,

  fatigue et surtout stress,

  émotions, contrariétés, anxiété, chocs psychologiques,

  traumatismes physiques ou chirurgicaux,

  situations familiales et professionnelles pénibles et sans solution apparente.

Toujours est-il que l’impact très important du psoriasis sur l’état émotionnel provoque souvent une réduction du fonctionnement mental et physique.

Il devient très vite un handicap aux activités quotidiennes, au travail, aux relations personnelles et aux loisirs.

C’est pourquoi une psychothérapie est toute indiquée lorsque le patient éprouve de la difficulté à exprimer ses émotions.

Mais l’essentiel du traitement se trouve, bien entendu, dans les biothérapies…

 

La solution biothérapique

Le premier conseil que l’on puisse donner à une personne atteinte de psoriasis est d’aller consulter un homéopathe.

A son traitement pourra être adjoint un ou plusieurs oligo-élément(s) en fonction de la diathèse du sujet.

A noter qu’il s’agit, la plupart du temps, de la diathèse 2, ce qui indique Manganèse-Cuivre, éventuellement complété par du Soufre en cas d’allergie, ou du Phosphore en cas de spasmophilie.

En phytothérapie rénovée, les grands médicaments sont des gemmothérapiques : Ribes, Cedrus et Secale cereale radicelles.

Mais, dans les cas relativement bénins, rien n’empêche d’employer la phytothérapie classique, avec :

  La patience, excellente en usage interne pour le foie et les intestins, et donc pour la peau, mais aussi indiquée en usage externe contre le psoriasis ou l’eczéma.

  Le tilleul, recommandé en traitement externe à base de cataplasmes de feuilles bouillies.

  La sarriette des montagnes, à prendre par voie interne en cas de psoriasis lié à un état rhumatoïde.

  La pensée sauvage, indiquée en tant qu’infusion comme dépuratif dans des dermatoses de type psoriasis ou eczéma.

Du coté des huiles essentielles, les spécifiques sont :

  l’HE de géranium à raison d’une goutte, de une à trois fois par jour en mélange avec une huile végétale, pour l’usage externe ;

  l’HE de Cajeput, en usage interne, lorsqu’il y a aussi infection et rhumatismes ;

  l’HE de Myrte, en interne, s’il y a fatigue et insomnie.

On peut encore, plus simplement, faire des massages avec des HE de lavande officinale, citron ou camomille.

Et puisque, pour les massages, il faut toujours appliquer les huiles essentielles en mélange dans des huiles végétales, mieux vaut employer celles qui ont un effet plus marqué sur le psoriasis, comme l’huile d’olive, l’huile de bourrache, l’huile de rose musquée du Chili ou l’huile de cassis, spécifique du psoriasis car elle contient de l’acide stéridonique qui ralentit la progression excessive des cellules cutanées.

 

Les boues de la mer morte

Le plus connu de tous les traitements contre le psoriasis est sans conteste celui aux sels et boues de la mer morte.

Ils régulent les effets de la maladie en normalisant les kératinocytes et en inhibant la prolifération cellulaire.

Toutefois un tel traitement n’a de réelle efficacité que sur les formes superficielles de psoriasis.

 

La complémentation

  L’extrait d’écorce de pin est le meilleur ami de la peau, et c’est un agent très puissant pour lutter contre le psoriasis.

  L’extrait de pépin de pamplemousse, en tant que remède anti-candidose, fait merveille en cas de psoriasis ou de pellicules.

  L’extrait de feuille d’olivier est parfois capable d’améliorer un psoriasis en quelques mois.

  La vitamine B10, un fortifiant de l’épiderme et un protecteur de la peau, combat le psoriasis et l’eczéma sec.

  Les Oméga 3 agissent au niveau psychosomatique et sur les maladies dermatologiques inflammatoires.

 Jean-Baptiste Loin 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le psoriasis"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Piat Josiane
Invité
Piat Josiane

Ce que vous indiquer pour le psoriasis est très intéressant.
Peut faire un parallèle avec le granulométrie annulaire?
Pourriez vous nous en parler
Merci
Cordialement

wpDiscuz