Les maladies hivernales ne sont pas une fatalité

9
Les maladies hivernales ne sont pas une fatalité - Réponses Bio

Si Novembre rime, sous nos latitudes, avec humidité, vent et froid, il n’y a aucune raison pour que les maladies hivernales, de l’épidémie de gastro aux grippes de toutes sortes, en passant par les bronchites et les sinusites, soient pour autant une fatalité. 

Non seulement quelques gestes simples vous mettront facilement à l’abri des virus hivernaux, mais surtout l’irremplaçable variété d’huiles essentielles à votre disposition vous aidera à prévenir ainsi qu’à soigner les maladies virales, qu’elles concernent la sphère respiratoire ou intestinale. 

Je vous emmène aujourd’hui à la découverte des meilleures huiles essentielles anti-virales, avec les recettes et modes d’emploi détaillés pour passer à l’action sans risque.

Mais tout d’abord, pourquoi tombez-vous malade en hiver ? 

En tout premier lieu, le froid a tendance à ralentir l’activité de vos cellules immunitaires et la réponse de l’organisme aux attaques extérieures. 

À cela s’ajoute le manque de luminosité, garante de la production endogène de vitamine D, elle-même indispensable au bon fonctionnement de votre système immunitaire. 

Quant au manque d’aération des espaces intérieurs, il y est pour beaucoup dans la transmission des virus, qui pour leur part résistent assez bien au froid, alors qu’ils succombent rapidement aux ultraviolets du rayonnement solaire. 

Et si, pour couronner le tout, une petite déprime passagère venait à pointer le bout de son nez, votre réponse immunitaire s’en trouverait encore un peu plus ramollie… 

Ne reste plus qu’à ajouter là-dessus quelques repas « de saison » tels que raclette, fondue savoyarde et autres excès, auxquels on prête bien volontiers de chimériques vertus réconfortantes…

Et vous pouvez être sûrs que le premier virus que vous croiserez vous mettra K.O. au premier round. 

Les bases préventives

Inutile d’attendre de tomber malade ou de sentir votre système immunitaire battre de l’aile, pour organiser une prévention aussi puissante que durable. 

En effet, des bases saines sont le meilleur atout que vous puissiez vous offrir pour aborder sereinement la saison froide. 

Concrètement, sur le plan de la consolidation du terrain, je vous conseille : 

-> la vitamine D à raison de 2000UI/jour pendant 4 semaines

-> la Phycocyanine à raison d’une cuillère à café avant chaque repas pendant 3 semaines

-> la Vitamine C à raison d’un gramme le matin à jeun pendant un mois

-> et deux semaines de prise quotidienne de Charbon Moso 3000, à raison d’une cuillère à café le soir au coucher, avec un grand verre d’eau. 

Concernant les habitudes à adopter au quotidien, elles visent à limiter au maximum l’affaiblissement de l’organisme ainsi que la déperdition des vitamines et nutriments essentiels : 

-> Remplacer le café par du Matcha ou du thé vert.

-> S’assurer au moins 8 heures de sommeil par nuit, et si ce n’est pas possible, faire une petite sieste en début d’après-midi.

-> S’offrir une trentaine de minutes d’activité physique douce chaque jour (marche à pied, Qi Gong, étirements…), et si possible ajouter une à deux sessions hebdomadaires de sport plus intense comme du Pilates, de la natation ou autre.

-> Boire une à trois tasses de tisane par jour, à choisir parmi thym, romarin, anis étoilé, gingembre, cannelle, verveine… 

-> Supprimer alcool, charcuterie et sucres raffinés, et remplacer au maximum les produits laitiers par des alternatives tels que le Ghee et les boissons végétales. 

Les huiles essentielles en prévention

De nombreux travaux ont depuis longtemps mis en évidence le très large spectre d’action des huiles essentielles. 

C’est pourquoi quelques petites gouttes d’huile peuvent combattre efficacement de très nombreux germes pathogènes redoutables.

Bien entendu, on choisira des huiles essentielles d’excellente qualité, complètes, pures, naturelles, artisanales, et de préférence biologiques. 

Inutile donc d’imaginer faire une quelconque économie en achetant des HE à bas prix… vous n’obtiendrez pas les résultats escomptés. 

Passons maintenant à la mise en pratique de l’aromathérapie au quotidien. 

1/ En diffusion

Dans un flacon en verre, préparer un mélange comme suit

À diffuser une heure matin et soir dans la maison, mais aussi au bureau, ou encore à l’école et dans les magasins, en l’absence des occupants. 

On pourra aussi utiliser ce mélange en inhalation, à condition de faire preuve de prudence pour les personnes sujettes à l’asthme ou aux allergies. 

2/ En massage

Une formule vraiment complète, à préparer vous-même, vous permettra de vous protéger ainsi que votre famille, et de traverser les épisodes épidémiques sans dommage. 

Mélanger les proportions suivantes d’huiles essentielles : 

Tous les matins, verser 2 gouttes de ce mélange dans une cuillère à soupe d’huile de Calophylle, et masser jusqu’à pénétration le bas du dos, le long de la colonne vertébrale, les avant-bras, le thorax et la voûte plantaire. 

Cette préparation convient à tous à partir de 4 ans, sauf sensibilité particulière ou allergie. 

Cependant, pour les enfants de moins de 10 ans on se contentera d’une seule goutte du mélange aromatique diluée dans une cuillère à soupe d’huile végétale. 

Les huiles essentielles en traitement

Si, faute de prévention, une grippe ou une gastro vous a cloué(e) au lit, rassurez-vous : il n’est pas trop tard pour mettre les huiles essentielles à contribution. 

1/ En massage

Utilisez le mélange pour massage détaillé plus haut 4 à 6 fois par jour, à raison de 4 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile de Calophylle. 

Massez énergiquement le bas du dos, le long de la colonne vertébrale, les avant-bras, le thorax et la voûte plantaire. 

Cette technique de pénétration des essences aromatiques par voie cutanée accélère les processus d’auto-guérison tout en soulageant les symptômes, sans oublier qu’elle améliore également le moral. 

2/ Par voie orale*

En cas de grippe, bronchite, sinusite ou encore rhino-pharyngite, préparer le mélange suivant : 

Versez deux gouttes de cette préparation dans une cuillère à soupe d’huile d’olive, à avaler deux fois par jour au moins trente minutes avant les repas. 

Attention : ne pas donner aux enfants de moins de 10 ans. 

Toutefois, si l’on a affaire à une gastro ou tout autre infection intestinale, on préférera le mélange suivant : 

Et s’il y a nausées ou vomissements, on pourra remplacer la moitié du Laurier par 20% d’huile essentielle de Menthe poivrée ou de Citron

Ainsi revigoré, votre système immunitaire opposera, aussi inlassablement que nécessaire, une défense imparable face aux virus de l’hiver à venir.  

Bien à vous, 

Jean-Baptiste Loin

Comme chaque année, la grande braderie des huiles essentielles vient de commencer sur Réponses Bio.shop : retrouvez-y toutes vos huiles essentielles dans un rapport qualité-prix imbattable. 

Et pour vos préparations sur mesure détaillées dans cet article, vous trouverez ci-dessous 3 packs à -50% exclusivement composés d’huiles essentielles pures, naturelles, distillées longuement à basse pression de vapeur, préservant l’intégralité des molécules actives : 

* Rappel : il est déconseillé de consommer les huiles essentielles par voie orale pendant plus de sept jours consécutifs sans les conseils et le suivi d’un thérapeute

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Patou55
Patou55
16 jours il y a

bonjour, c’est toujours bon de rappeler certaines bases comme « renforcer son immunité » au début de l’automne. On limitera ainsi les risques des maladies hivernales ou on en démunira les effets. Merci pour cet article.

Tiffanie
Tiffanie
16 jours il y a

Bonjour ! 

Un petit message pour vous remercier pour votre travail quotidien, qui plus est de grande qualité à mes yeux ! 

Merci de prendre soin de tout le monde et nous redonner le sourire même en hiver :)) 

Cordialement,

Aline
Aline
16 jours il y a

Bonjour
Je trouve votre newsletter très intéressante. Je vous remercie de m enregistrer dans votre liste de diffusion 
Bonne journée

Gaëtane
Gaëtane
16 jours il y a

Un grand merci pour tous vos bons conseils. J’utilise déjà quelques HE mais faire des associations est déjà plus compliqué. Donc les remèdes préconisés sont les bienvenus.

Embarek
Embarek
15 jours il y a

Merci

Ingrid
Ingrid
15 jours il y a

merci pour vos bons conseils

Gerard
Gerard
15 jours il y a

Bonjour jean baptiste
Beaucoup de gens ont des animaux et je vois que énormément de gens ont des chiens qui se grattent … J en fais l expérience…
Pourriez vous faire un sujet sur ca et éventuellement nous donner des pistes voir remedes ou produits pour soulager nos toutous… ( Sachant tres bien que l alimentation a une grande importance).
Merci d avance et bravo pour tout vos sujets qui sont toujours intéressants…

Pangaud
Pangaud
15 jours il y a

Merci

Claudine
Claudine
13 jours il y a

Plus de 30 ans que je n’ai plus de grippe grâce aux oligo-éléments (Manganèse-Cuivre en prévention, Cuivre et/ou Cuivre-Or-Argent en curatif, grâce aussi à l’homéopathie que je connais bien. Un peu d’acérola. Et c’est tout.
Cependant depuis deux ans environ, je découvre la large palette de soins qu’offrent les macérats de bourgeons (gemmthérapie) et je constate qu’en prenant de l’Aulne glutineux par exemple, on limite encore les risques.
De même pour efficacement renforcer son système immunitaire : des moyens naturels!