3 H.E. imparables contre les moustiques et les insectes

5
aroma-anti-insectes

Comme vous le savez, depuis l’aube des temps, les fidèles encensent leurs divinités de mille et une odeurs plaisantes.

Leur dévotion les invitant à offrir à ces êtres immatériels les plus douces effluves aromatiques.

Or, en réalisant ce geste, peut-être sans le savoir, la diffusion d’huiles essentielles qu’ils pratiquent rituellement assainit les lieux, débarrasse des nuisibles, apaise le mental, optimise la santé, ce qui, au final, leur permet de méditer ou de prier paisiblement.

Une paix de l’esprit accessible à tous, en tout temps, que la connaissance des huiles essentielles participe à rendre plus immédiate.

1/ L’huile essentielle de Citronnelle de Ceylan (Cymbopogon nardus)

Dans la lutte anti-moustique, facteur prépondérant d’agacement et de distraction mentale, c’est la plus incontournable des huiles essentielles.

Répulsive, elle détruit aussi les larves d’insectes.

Et, grâce à son importante teneur en alcools terpéniques, elle sait assainir très agréablement l’air ambiant.

Toutefois ce n’est bien évidemment pas là son seul atout, puisqu’en application cutanée ses propriétés calmante et désinfectante en feront une alliée de choix pour :

• apaiser les démangeaisons dues aux piqûres d’insectes,
• traiter les mycoses,
• soulager rhumatismes et arthrite,
• et réguler la transpiration excessive.

Sans oublier que, mélangée à du vinaigre de cidre, elle est sans pareille pour lutter contre les puces et tiques des chiens.

Toutefois, pour éviter d’irriter la peau de l’animal, on l’utilisera toujours diluée.

En pratique, il suffit de passer le pelage de l’animal au peigne fin, préalablement trempé dans une eau savonneuse additionnée de quelques gouttes d’huile essentielle de Citronnelle de Ceylan.

Très facile à appliquer sur les races de chiens à poils courts, il faudra s’armer de davantage de patience pour ceux à poils longs.



Dans ce dernier cas, on préférera la vaporisation d’une lotion de vinaigre de cidre enrichi à l’huile essentielle de Citronnelle de Ceylan, en prenant bien soin de protéger les yeux.

Si ce n’est que, moins puissante, cette méthode requerra probablement de nombreuses applications avant de porter ses fruits.

Attention également à favoriser les parties hors d’atteinte de la langue du chien pour éviter qu’il ne lèche les zones traitées.

En revanche, attention, l’utilisation de l’huile essentielle de Citronnelle de Ceylan est absolument interdite aux chats.

Enfin, comme je le rappelle souvent, l’efficacité de l’huile essentielle étant directement liée à la vitalité des plantes distillées et à la distillation elle-même, on veillera à n’utiliser que des huiles essentielles pures et naturelles.

Étant issue de plantes malgaches, l’huile essentielle de Citronnelle de Ceylan que vous trouverez derrière ce lien est distillée avec soin pour conserver toutes les propriétés de la plante, vitale du fait de son biotope et par conséquent particulièrement efficace.

2/ L’huile essentielle de Lavande fine du Quercy biologique (Lavandula angustifolia)

L’huile essentielle de Lavande est sans doute une des plus utilisées en aromathérapie occidentale.

Selon Robert Tisserand, « elle accélère les processus de guérison de la peau, stimule la croissance des cellules saines et des globules blancs ».

Selon Jean Valnet, elle est « antispasmodique, analgésique, bactéricide, antiseptique pulmonaire, diurétique et vermifuge ».

Danièle Festy la considère comme « 100% efficace contre les troubles d’origine nerveuse, les
affections de la peau, les problèmes cardiaques et la mauvaise circulation ».

Bien que les petits sachets de fleurs de lavande séchées restent utiles et agréables pour parfumer l’oreiller ou éloigner les mites, sous forme d’huile essentielle les innombrables bienfaits de la lavande sont largement décuplés.

Pure ou diluée, se conjuguant à l’huile végétale ou à l’alcool, dans le bain, en massage ou compresses, en usage interne ou externe, elle rendra une infinité de services tout en exhalant le plus exquis des parfums.

Elle ne connait aucune contre-indication, exceptée, bien sûr, le premier trimestre de la grossesse ainsi que son utilisation sur les tout petits.

Pour tous les autres elle est très bien tolérée, non toxique… et, en France, compte parmi les moins onéreuses.

Recommandée en usage externe, on peut la diffuser dans l’atmosphère pour le bonheur de tous, ou, en cas de troubles nerveux, la consommer par voie interne.

Mais, bien qu’elle se trouve facilement dans le commerce, il est bon de savoir que la distillation de la lavande demande un savoir-faire s’apparentant davantage à l’art alchimique qu’à la technique.

Certains des 170 composants de l’huile essentielle de Lavande étant particulièrement sensibles à la chaleur, il convient de savoir manier l’alambic avec dextérité et intuition.

Par conséquent, il va de soi que les huiles essentielles de lavande ne sont pas toutes de même qualité.

Sur l’étiquette, on veillera au minimum à ce que figure l’une des mentions « naturelle », « pure » ou « 100% distillat ».

Le prix sera également un élément indicatif, une huile trop bon marché ne saurait jamais être de très bonne qualité.

De plus, il est conseillé de se renseigner sur la région d’origine, son mode de distillation, voire son millésime.

Il ne faudrait par exemple pas confondre la Lavande fine, ou officinale, avec les autres lavandes, qu’elles soient Aspic ou Lavandin.

Contrairement au Lavandin, qui est un cultivar, la Lavande fine est une espèce originellement sauvage et pousse spontanément en altitude.

Est-ce pour son spectre thérapeutique ou pour son doux parfum qu’elle fait partie des huiles essentielles les plus appréciées ?

  • Luttant contre le stress et l’agitation,
  • calmant les émotions excessives,
  • atténuant les palpitations,
  • combattant la dépression,
  • dénouant les crampes,
  • faisant baisser la tension artérielle,
  • équilibrant le système nerveux,
  • favorisant le sommeil…

En application cutanée, elle offre des propriétés aussi vastes que complémentaires :

  • cicatrisante,
  • désinfectante,
  • régénérante,
  • apaisante,
  • antalgique,
  • antimicrobienne,
  • réparatrice,
  • anti-infectieuse,
  • décontractante musculaire,
  • et purifiante.

Aussi, en plus de sa capacité à faire fuir les moustiques, cette incomparable huile essentielle de Lavande du Quercy distillée artisanalement, permettra aussi de soulager les piqûres grâce à ses propriétés antalgiques.

L’huile essentielle de Menthe poivrée biologique (Mentha piperita)

Si, grâce à leur teneur en citronellal et géraniol, les huiles essentielles de Citronnelle et de Lavande agissent instantanément comme répulsifs contre les moustiques en perturbant leur système nerveux et en voilant leur odorat, la Menthe poivrée, quant à elle, est un répulsif indirect.

Le menthol, qu’elle peut contenir jusqu’à 50%, est une molécule rafraîchissante permettant de limiter la quantité de CO2 dégagé par le corps.

Lorsqu’on l’applique sur la peau mélangée à une huile végétale, ou qu’on la diffuse pure dans l’air ambiant, le radar du moustique, guidé par le dioxyde de carbone ainsi que la chaleur dégagée par l’organisme, sera incapable de détecter votre présence.

L’huile essentielle de Menthe poivrée agit donc, en quelque sorte, comme une cape d’invisibilité anti-moustiques.

Une synergie imparable

Réunies dans une synergie judicieusement dosée, ces trois huiles essentielles aussi complémentaires pour repousser les insectes, qu’utiles en cas de piqûre, et souveraines pour libérer le mental du stress, vont vous rendre bien des services.

En diffusion, c’est une association purifiante, rafraîchissante et insectifuge.

Voici mon rituel estival pour être sûr de ne pas entendre le bourdonnement si caractéristique d’un moustique pendant mon sommeil, tout en préparant mon corps au sommeil :

  • je diffuse mes huiles aromatiques trente à cinquante minutes avant d’aller me coucher,
  • puis j’applique le même complexe d’huiles essentielles, à raison de quatre à cinq gouttes mélangées dans deux cuillères à soupe d’huile végétale, sur les bras, le torse, le visage et la nuque, tout en prenant soin d’éviter le contour des yeux.

Et si, à la tombée de la nuit, le nombre de moustiques assoiffés de sang, lors de l’arrosage quotidien du potager par exemple, ne me permet pas d’éviter une piqûre…

Je masse la zone touchée avec ce complexe d’huiles essentielles dilué dans un peu d’huile végétale de chanvre afin d’apaiser la démangeaison et l’inflammation, tuer les éventuels germes, tout en protégeant des maladies.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Une seule fiole pour 3 huiles essentielles fraichement distillées :

  • Lavande fine du Quercy, bio et locale, distillée artisanalement
  • Menthe poivrée d’Inde, bio et distillée artisanalement
  • Citronnelle de Ceylan, en provenance de Madagascar, aux vertus uniques en raison d’un biotope exceptionnel

Ou un coffret regroupant un diffuseur d’huiles essentielles portable auquel il vous suffira de visser la fiole de complexe synergique HE contre les moustiques

Ultra facile d’utilisation, son autonomie est remarquable, il est léger, discret, et particulièrement efficace.

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
ThérèsePatrickMoniqueHassanLucienne Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Lucienne
Invité
Lucienne

merci

Hassan
Invité
Hassan

Bien reçu

Merci

Monique
Invité
Monique

merci pr les HE

Patrick
Invité
Patrick

Bonjour,
Merci infiniment pour votre excellent travail

Thérèse
Invité
Thérèse

Merci