Le « grain royal » du chanvre

14
Graines de chanvre bio

Tant sur le plan écologique qu’économique, biologique que bio-dynamique ou encore pour la nutrition et la santé humaine, le chanvre est une plante d’avenir pleine d’enseignements de sagesse et de solutions immédiates pouvant bien guérir à elle seule notre petit monde en crise.

Pour toutes ces raisons et tant d’autres, j’ai décidé de lui consacrer une nouvelle chronique mensuelle afin de découvrir ou redécouvrir ses nombreux aspects.

 

Selon la légende certains ascètes, dont le jeune Siddharta avant de devenir Bouddha, consommaient quotidiennement une unique graine de chanvre pour les aider à méditer sans ciller pendant plusieurs années d’affilée, sans autre forme d’alimentation. 

L’histoire tend d’ailleurs à corroborer cette légende, montrant que les bienfaits du chanvre alimentaire étaient connus bien avant la plus haute antiquité.

Les Perses en avaient par exemple conçu un plat traditionnel appelé Sahdanag, dont la signification « grain royal » invite à penser qu’il n’a pas son pareil.

Il en va de même :

  en Egypte ancienne,

  dans le reste du Moyen-Orient,

  en Assyrie,

  au Tibet,

  dans la Grèce antique,

  et au Japon. 

Plus largement encore, elle a été utilisée en Chine et soigneusement présentée dans le Shen Nung Pen Ts’ao, une des grandes références médicales chinoises remontant à plusieurs millénaires avant la venue du Christ.

Et alors, me direz-vous ? Où est la preuve que cette petite graine aux allures insignifiantes soit aussi exceptionnelle ?

 

Les qualités nutritionnelles de la graine de chanvre

Bien que les preuves empiriques indiquant que la graine de chanvre est effectivement un redoutable super aliment s’avérant tout aussi précieux pour :

  les végétariens,

  les femmes enceintes,

  les sportifs,

  les adolescents en pleine croissance,

  les convalescents,

  que pour toutes celles et ceux souhaitant se régaler en entretenant leur santé.

Et bien que certaines autres merveilles de la nature soient tour à tour ciblées pour leur « super » teneur en fer, protéines, magnésium, oméga, fibres ou acides gras… la graine de chanvre, elle, apporte tout cela en même temps.

Son analyse détaillée confirme qu’elle recèle tout d’abord d’impressionnantes quantités :

  de vitamine E,

  d’oméga 3 sous forme d’acide alpha linolénique, 

  d’oméga 6,

  de manganèse,

  de magnésium,

  de cuivre,

  de phosphore,

  de fer…

Ainsi que de bonnes proportions :

  de sucres hautement assimilables,

  de protéines végétales parfaitement complétées par la présence de tous les acides aminés essentiels,

  de calcium végétal,

  de potassium,

  de sodium,

  de zinc,

  de vitamines B1 et B2,

  d’oméga 9,

  d’oméga 3 sous forme d’acide stéaridonique, particulièrement rare et précieux,

  et d’acides gras insaturés dans un rapport parfaitement équilibré de 2,5 : 1.

Un cocktail qu’aucun autre super aliment ne saurait apporter en de pareilles proportions, procurant une synergie de nutriments aux vertus préventives et curatives uniques.

 

Les vertus synergiques de la graine de chanvre

Bien plus qu’une simple complémentation nutritionnelle, la graine de chanvre contient toute l’intelligence de la nature.

La relation particulière de ses nombreux apports nutritionnels, si le reste du régime n’est pas lui-même particulièrement excessif, permettra une sérieuse protection voire une solution à part entière, pour venir à bout : 

  de l’artériosclérose,

  des maladies cardiovasculaires,

  de l’hypercholestérolémie,

  des arthrites et arthroses,

  de l’eczéma,

  de l’acné et divers problèmes de peau,

  des carences modernes.

Et dans le même temps optimiser :

  le rééquilibrage glandulaire,

  l’adaptabilité du système nerveux,

  le renforcement immunitaire,

  le renouvellement cellulaire,

  et la réactivité musculaire.

 

Une culture Non O.G.M. à très faible teneur en T.H.C.

Depuis la prohibition du cannabis par les premiers trusts industriels américains, dont les principaux acteurs du pétrole et de l’industrie pharmaceutique, toute substance contenant une dose supérieure à 0,3% de T.H.C. est depuis longtemps interdite dans la majorité des pays.

Les fantastiques avancées thérapeutiques du chanvre ayant ainsi été provisoirement retardées, la volonté de certains chanvriers a malgré tout permis la recherche et le développement d’espèces produisant des graines naturellement pauvres en T.H.C., tout en évitant soigneusement les espèces O.G.M. ou la culture raisonnée.

Cette approche révolutionne par exemple depuis plus d’une décennie le cœur de la Bretagne, où l’énergie positive de Christophe Latouche a fait naître un vaste réseau de cultivateurs de chanvre bio. 

De cette manière, les terres sont assainies et enrichies par l’apport de la décomposition des feuilles de chanvre et leurs attributs antiparasitaires.

Donc en plus de favoriser une bonne santé, consommer régulièrement du chanvre breton dynamise la conversion en agriculture bio ainsi que la richesse des terres.

N’hésitez pas à consommer français dans ce domaine, dans la mesure où de nombreuses cultures de pays de l’Est, fournissant largement les marques allemandes et internationales, produisent du faux chanvre bio poussant parfois bien trop près des vestiges radioactifs de Tchernobyl.

Nul n’ignore que le chanvre est un formidable capteur et transformateur de radiations, utilisé notamment avec succès pour nettoyer progressivement les abords de la ville de Fukushima.

Il serait donc quelque peu farfelu de risquer de consommer les graines d’une plante ayant poussé sur des terres proches de sols radioactifs.

 

La pratique perdue du décorticage

Certes, les graines peuvent se consommer germées, à condition de les préparer soi-même à l’aide d’un germoir et d’éviter soigneusement les sordides préparations lyophilisées vendues en magasin bio.

Mais il est aussi possible de déguster uniquement la petite amande à la saveur délicate qui se cache derrière la coquille dure de la graine.

Pour éviter les graines décortiquées provenant de l’Est, à mon sens impropres à la consommation, ou celles du Canada, où l’on n’a pas su percer le mystère de la machine à décortiquer, il est indispensable de se tourner vers la graine décortiquée bretonne.

Effectivement Christophe Latouche a jalousement conservé les plans de son invention, restant à ma connaissance une des seules machines au monde à parfaitement séparer la coque de l’amande.

Les métiers du chanvre ayant été totalement désertés depuis près d’un siècle, on peut comprendre que contrairement aux autres graines, celles du chanvre sont de tailles très différentes et ne répondent pas aux critères classiques de décorticage, faisant de cette invention un objet atypique.

Le plus étonnant étant que Christophe, copié avec acharnement par de nombreux spécialistes sans avoir été égalé dans ce domaine, n’est ingénieur ni de près ni de loin, mais simplement passionné par son métier.

Un passionné qui malgré les épouvantails juridiques, a réinventé la graine décortiquée et une certaine vision du chanvre alimentaire.

Un homme de terrain marqué par l’expérience, dont la détermination et l’enthousiasme ressemblent quelque peu à ceux de l’inoubliable Commandant Cousteau.

Pour vous en donner un exemple, selon Christophe Latouche :

Aujourd’hui « faire de l’écologie sans chanvre c’est comme faire du vélo sans bicyclette ».

 Jean-Baptiste Loin 

 

graines décortiquées de chanvre bio

 

Pour découvrir cette formule unique de graines  décortiquées de chanvre bio et breton à la douceur inégalée, rendez-vous sur cette page.

 

Quelques idées pour sublimer vos menus

Bien que déclinables à l’infini, voici quelques idées de recettes aux graines décortiquées de chanvre, que l’on pourra aussi saupoudrer sans modération pour varier et enrichir les plats les plus classiques.

 Salade de courgettes au chanvre décortiqué

Ingrédients

        500 grammes de courgettes

Un grand saladier contenant :

        50 cl d’huile d’olive,

        des fines herbes ou du basilic,

        et environ 15 cl de jus de citron fraîchement pressé.

Préparation

Faites bouillir les courgettes coupées en rondelles et légèrement pelées jusqu’à ce que le cœur soit parfaitement tendre mais avant qu’elle ne se décomposent.

Egouttez-les et versez-les dans le saladier puis assaisonnez-les avec du sel et beaucoup de poivre.

Attendez quelques minutes que le mélange refroidisse et ajoutez 25 à 50 grammes de graines de chanvre décortiquées.

Mélangez-bien et régalez-vous.

Délicieux tel quel et avec un bon pain pita maison pour saucer la fin du plat.

 

 Tarte aux pommes et au chanvre décortiqué

Incorporez généreusement votre chanvre décortiqué pendant la préparation de la pâte pour vos tartes aux pommes.

Une fois avoir étalé la pâte dans un moule, ajoutez une couche de compote de pommes maison, puis disposez joliment les pommes avant d’enfourner.

Vous pouvez également saupoudrer de graines de chanvre à la fin de la cuisson pour profiter de toutes les propriétés des graines.

 

 Tartinade de cajou végane aux graines de chanvre

Ingrédients

        100 grammes de noix de cajou trempées pendant 12 heures

        le jus d’un demi citron

        sel et poivre

        1 cuillère à soupe de levure maltée

        2 cuillères à soupe de graines de chanvre décortiquées

        1 filet d’huile d’olive

Préparation

Verser les noix de cajou égouttées dans votre mixer, puis tous les ingrédients sauf le chanvre.

Mixez pendant une ou deux minutes, puis transvasez dans un joli pot.

Ajoutez ensuite les graines de chanvre et mélangez bien.

A déguster sur une tartine de pain grillé, ou en accompagnement d’une assiette de crudités.

 

 Velouté de potiron aux graines de chanvre

Ingrédients

        500 grammes de potiron coupé en morceaux

        20 grammes de margarine ou 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

        sel

        épices au choix : cannelle, girofle, badiane, muscade, coriandre, cumin, gingembre

        3 cuillères à soupe de graines de chanvre décortiquées

        facultatif : crème de soja

Préparation

Placez les morceaux de potiron dans une casserole avec la matière grasse, à couvert et sur feu doux.

Une fois que la chair commence à fondre, ajoutez le sel et les épices puis laissez cuire encore 30 minutes à couvert.

L’ajout d’eau n’est pas nécessaire, si le feu est suffisamment doux le potiron rendra beaucoup d’eau et le velouté n’en sera que plus savoureux.

On pourra éventuellement verser un peu de crème de soja à la fin de cuisson pour les plus gourmands.

Une fois la cuisson terminée, au bout d’une heure environ, mixez puis servez le velouté bien chaud, en saupoudrant de graines de chanvre.

Cliquez ici pour trouver 250 grammes de graines décortiquées bio cultivées et transformées en Bretagne grâce à l’invention de Christophe Latouche.

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Le « grain royal » du chanvre"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Danyelle
Invité
Danyelle

Merci

Gérard
Invité
Gérard

merci beaucoup on va essayer avec le changement de saison

Marie
Invité
Marie

Quelle bonne idée ! Les recettes sont alléchantes. C’est dommage qu’il faille payer presque aussi cher les frais de port que le produit. Peut-on se procurer ces graines dans un magasin bio ?

paulin
Invité
paulin

oui, on trouve du chanvre chez biocoop !

FemmeIndigo
Invité
FemmeIndigo

Merci de cet article ! Très intéressant.
Bon dimanche :))

Dominique
Invité
Dominique

Merci .

Yves-Marie
Invité
Yves-Marie

Oui merci vraiment à vous.. je relis tout ça mieux demain.

Aline
Invité
Aline

Merci ! Cordialement.

trackback

[…] Tant sur le plan écologique qu’économique, biologique que bio-dynamique ou encore pour la nutrition et la santé humaine, le chanvre est une plante d’avenir pleine d’enseignements de sagesse et de solutions immédiates pouvant bien guérir à elle seule notre petit monde en crise.  […]

marçais
Invité
marçais

ravie d’en connaitre un peu plus sur le chanvre , merci à vous .

Sylvie
Invité
Sylvie

Merci!

ingrid
Invité
ingrid

Qu’en est-il de la teneur en métaux lourds de ces graines ? Des analyses ont-elles été effectuées ? Je n’en trouve aucune mention sur le site…

Si le chanvre assainie les sols c’est parce qu’il en pompe tous les toxiques qui s’y trouvent qui passent alors dans la plante et dans la graine. Sans un certificat fiable, je n’ai pas confiance !

wpDiscuz