Le meilleur pain… est sans levain !

4
recette chapati pain sans levain

Le pain ordinaire, même complet, présente toujours l’inconvénient, à cause de la levure ou du levain, de fermenter dans l’estomac.

De nombreux nutritionnistes condamnent d’ailleurs cette habitude qui consiste à consommer systématiquement du pain durant les repas.

Cette habitude bien française entretient en effet une bonne part des gastrites, ulcères et autres troubles digestifs.

Les inconditionnels du pain disposent toutefois de deux solutions pour échapper à ces problèmes : se confectionner des chapatis ou manger du pain Hanish.

Le chapati est un pain d’origine indienne.

Vous le préparerez à partir de farine complète ou intégrale, d’un peu d’eau et de sel, et d’une cuillère à café de purée d’amandes.

Pétrissez vigoureusement la pâte durant un bon quart d’heure.

Laissez reposer quelques heures.

Puis façonnez de fines galettes d’un ou deux millimètres d’épaisseur que vous passerez au four quelques minutes.

Dégustez encore chaud.

Le pain Hanish, lui, est plus proche du pain auquel l’on est habitué.

Pourtant, il ne contient aucun agent de fermentation.

De plus, il est véritablement exquis.

Pour préparer ce pain, il faut tout d’abord concasser, deux fois de suite, 3 kilos de blé complet.

Une fois cela fait, ajoutez :

  → 40 grammes de sel,

  80 grammes de mélasse complète,

  60 grammes d’une bonne huile résistant à la cuisson.

Pétrissez rapidement jusqu’à obtenir une pâte élastique que vous laisserez reposer dans un linge 4 ou 5 heures.

Ce n’est qu’après ce repos qu’intervient le pétrissage proprement dit, durant une bonne demi-heure.

Puis vient la cuisson, pour laquelle vous devrez vous procurer des moules munis d’un couvercle parfaitement hermétique et pouvant résister à la chaleur.

Remplissez ces moules, bien graissés, jusqu’aux deux tiers.

Fermez-les, et laissez cuire le pain quatre heures durant, dans un four à feu moyen.

A la fin de la cuisson, démoulez, puis enveloppez les pains dans un linge humide pendant cinq à dix minutes, avant de les laisser refroidir à l’air libre.

Vous voyez : ce n’est pas simple !… mais qu’est-ce que c’est bon !

 Geneviève Maillant 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le meilleur pain… est sans levain !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
POPEE
Invité
POPEE

Bonjour,

Ces recettes ont l’air délicieuses, mais comment faire lorsque l’on est intolérant au gluten? Depuis que l’on m’a décelé cela c’est un vrai casse tête pour manger du bon pain!

Merci de votre réponse.

Réponses Bio
Admin
Bonjour Popee, Du pain sans levure ni levain, c’est possible. Du pain sans gluten, c’est possible. Mais du pain sans levain ni gluten, là ça devient difficile ! Il est toutefois possible de réaliser des chapati à base de farine sans gluten. Voici les proportions de farine à respecter pour un résultat optimal : – 4/8ème de farine de riz blanche, demi complète ou complète – 2/8ème de farine de sarrasin, ou pois-chiche, châtaigne, maïs, quinoa, soja, lupin, amarante, souchet, amande… – 1/8ème de fécule de pomme de terre – 1/8ème de fécule de maïs, tapioca, de manioc ou d’arrow-roots.… Lire la suite »
MARIE-LOUISE MERLIER
Invité
MARIE-LOUISE MERLIER

pour le chapati, quelle proportion de farine et d’eau?
merci de votre précision

Réponses Bio
Admin

Bonjour Marie-Louise,
En réalité, c’est vraiment à vue d’œil que ça se fait, puisque les proportions vont dépendre de la farine que vous utiliserez : plus ou moins complète, plus ou moins fraîche, etc.
Donc, mélangez le sel à la farine, puis ajoutez la purée d’amandes.
Ensuite versez l’eau petit à petit, en mélangeant au fur et à mesure, jusqu’à obtenir une consistance de pâte qui ne colle plus aux doigts, que vous pourrez pétrir comme de la pâte à pain.
Notez que l’on peut aussi les cuire à la poêle très chaude, à sec, environ 1 minute sur chaque face.
Bonne journée !
Natacha

wpDiscuz