L’incontournable aubier de tilleul

2
aubier de tilleul

Voici la plante dépurative d’automne par excellence !

L’aubier de tilleul est, de toute manière, l’un des plus grands classiques de la naturopathie et un remède extrêmement efficace toute l’année contre une infinité de troubles.

C’est à un modeste instituteur du Roussillon que l’on doit la redécouverte de l’aubier de tilleul.

Esprit curieux et chercheur né, il exerçait à Arles-Sur-Tech, et était, malheureusement pour lui mais heureusement pour nous, atteint de gravelle.  

C’est en essayant de se guérir de cette douloureuse affection qu’il devait, en 1916, découvrir les remarquables propriétés médicinales d’une espèce particulière de tilleul sauvage poussant dans la région du Roussillon, entre 800 et 900 mètres d’altitude, et au moins âgé de vingt ans. 

Par la suite, l’aubier de tilleul sauvage devait évidemment se révéler efficace dans bien d’autres affections que la gravelle.

Passons donc en revue ses vertus.

C’est un : 

-> Hypotenseur

-> Antispasmodique

-> Décontractant

-> Cardiovasculaire

-> Antirhumatismal 

-> Draineur

Plus concrètement, à quoi va-t-il vous servir cet automne ? 

Eh bien, d’une manière générale, à éliminer vos déchets organiques, à dissoudre et drainer l’acide urique, et enfin à nettoyer votre foie, vos reins et votre vessie.  

Mais aussi, plus spécifiquement, si vous y êtes sujet, à vous soulager en cas de calculs biliaires ou rénaux, rhumatismes, sciatique, goutte, arthrite, polyarthrite, cellulite, migraine, diabète sucré, eczéma, hépatisme ou dyspepsie d’origine hépatique… 

La tisane d’aubier de tilleul n’est nullement désagréable au goût et peut être bue chaude ou froide à n’importe quel moment de la journée.

Les doses varient selon l’importance du trouble à traiter et vont de trois quarts de litre tous les deux jours, pendant la cure d’attaque, à un verre à madère chaque matin pendant les cures d’entretien.

Il est à noter que des essais ont été tentés avec  des tilleuls d’autres régions, du Massif Central notamment, mais n’ont pas donné les mêmes résultats.

Seul l’aubier de tilleul sauvage du Roussillon possède les vertus thérapeutiques nécessaires au traitement des affections citées plus haut et notamment des rhumatismes.

 Jean-Baptiste Loin  

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "L’incontournable aubier de tilleul"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bangoura ousmane
Invité
bangoura ousmane
je ne tiens pas à rentrer dans une dicsussion stérile oû des intérêts antagonistes interviennent au point d’acuser de crime de lèse majesté tous ceux qui mettraient en doute l’efficacité d’un produit tel que l’aubier de tilleul Ce n’est mon cas. Vous cependant et je ne suis le seul à le dire que l’aubier de tlleul contient des coumarines((C9H6O2) ; qui sont en fait des benzopyrones en position alpha( benzo- à_- pyrone ou coumarine) et le benzo- gamma_-pyrone ou chromone)….La coumarine produit de prémier plan dans la parfumerie a une bonne assise commerciale pour être mise en cause. renseignez-vous et… Lire la suite »
Alexia
Invité

Pourquoi l’aubier de tilleul du Roussillon a plus de vertus que celui du Massif central ?

wpDiscuz