Des bonbons aux huiles essentielles comme alternative aux gélatines industrielles

10
bonbon sains bio vegan

En matière de bonbons, les enfants sont pris au piège d’un engrenage addictif et iatrogène dépassant largement les limites de l’acceptable.

Je vous propose aujourd’hui non seulement d’étudier, mais aussi de mettre en pratique des recettes faciles de bonbons avec ou sans huiles essentielles, afin de mieux transformer une habitude préoccupante en pur plaisir, voire en geste de santé.

Ces dernières générations ont vu des armées de techniciens du goût s’en donner à cœur joie dans le but de pérenniser des marques cherchant à rendre le consommateur « accro ».

Le sucre étant vite apparu comme l’ingrédient numéro un destiné à fidéliser un public allant de 1 à 99 ans, l’agroalimentaire s’en est servi pour désorienter les repères gustatifs, transformant un élan naturel en stratégie de l’addiction.

Nous en avons tous souffert, et dans une certaine mesure nous en souffrons encore, mais les plus touchés sont bien évidemment les enfants, auprès desquels les bonbons faits de gélatine animale, bourrés d’OGM et de nanoparticules, font tous les jours des ravages dans les cours de récréations.

Mais il n’est bien évidemment pas suffisant de leur interdire un tel comportement, que parfois même certains adultes considèrent comme inoffensif.

L’interdiction pure serait certainement vue comme une injustice, risquant qui plus est de livrer l’enfant à une exclusion de ses cercles d’amis.

Dans ce cas, n’est-il pas mieux de faire évoluer la consommation iatrogène et archaïque de gélatines animales et sucres ultra-corrosifs par une alternative totalement bio et naturelle, pouvant même dans certains cas se montrer thérapeutique ?

Des bonbons sains pour des enfants en bonne santé

Plus que des bonbons, en y ajoutant quelques huiles essentielles douces, dans un ratio toléré par les plus petits, on peut aller jusqu’à concevoir de mini remèdes pour la prévention et l’accompagnement de diverses affections bénignes.

Il pourrait également être opportun d’employer les fleurs de Bach ou même de se contenter de purées de fruits, mais pour éviter toute confusion entre le bonbon sain et celui enrichi aux huiles essentielles, je vous propose de les séparer avec soin.

Ceux contenant des huiles essentielles ne serviront que dans certains cas, et dans une mesure minutieusement orchestrée par les parents ou les grands-parents.

Un peu comme ce serait le cas pour des pastilles pour la gorge ou des sirops.

Et, en augmentant les doses, même les adultes pourront espérer profiter de bonbons véritablement thérapeutiques.

Quant aux autres, ils pourront être emmenés sans complexe à l’école pour être généreusement partagés avec les petits camarades de vos angelots.

Bonbons plaisir

Ingrédients :

  • 300 grammes de purée de fruits : fraises puisque la saison commence, mais aussi abricots, pêches, poires… ou 300ml de jus de fruits passés à l’extracteur : raisin, ananas…
  • 5 grammes d’agar-agar en poudre
  • si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter 1 pincée de stevia, 50 grammes de sucre de fleur de coco, ou même de miel du moment qu’il est ajouté après la cuisson

Préparation :

Mélanger dans une casserole le jus ou la purée de fruits avec l’agar-agar.

Porter à ébullition et enlever du feu immédiatement.

Pour ceux qui souhaitent ajouter un peu de miel, c’est le moment.

Huiler très légèrement de petits moules « oursons » (ou autre), devant absolument être garantis sans BPA ni nanoparticules.

Verser la préparation bien homogénéisée en remplissant à ras bord, et placer au réfrigérateur pendant 3 heures environ.

Bonbons thérapeutiques

Ingrédients :

  • 300g de jus de fruits comme par exemple : pomme, raisin, ananas, myrtilles…
  • 5 grammes d’agar-agar en poudre
  • 20g de miel
  • Huile essentielle ou élixir floral

Préparation :

Mélanger dans une casserole le jus de fruits et l’agar-agar.

Porter à ébullition et enlever du feu immédiatement.

Ajouter le miel et bien mélanger.

Huiler très légèrement de petits moules à bonbons.

Verser la préparation puis ajouter dans chaque bonbon 1 goutte d’huile essentielle que vous choisirez parmi les plus douces pour convenir aux enfants :

  Orange douce (Citrus aurantium sinensis) pour aider un enfant à trouver le calme, ou apaiser des troubles digestifs passagers

  Citron (Citrus limonum) en cas de mal des transports

  Sapin baumier (Abies balsamea) en cas de toux, rhume ou bronchite

  Niaouli (Melaleuca quinquinervia viridiflora) pour lutter contre les infections virales, mais aussi les sinusites, bronchites, rhino-pharyngites

Pour les plus émotifs on peut remplacer les huiles essentielles par deux gouttes d’élixirs floraux, susceptibles de répondre à des situations existentielles variées, chez les grands comme les plus petits.

Voici quelques suggestions :

  la Centaurée ou le composé « Timidité » pour ceux qui se laissent marcher sur les pieds et ont du mal à se faire respecter (dans la cour de récré ou plus tard)

  le composé « Colère » pour ceux qui gèrent difficilement leur irascibilité

  le composé « Dépendances » pour un petit coup de pouce en cas d’envie intempestive de grignoter

  le composé « Stop tabac » pour contrecarrer une envie de cigarette

  le composé « Peurs » pour aider à surmonter les épreuves

  et bien sûr le composé « Urgence » ou « Rescue » pour tous les coups durs

  etc.

Placer les bonbons au réfrigérateur sans descendre en-dessous de 4°C, pendant environ 3 heures avant de démouler.

Ils se conservent pendant 10 jours dans une boîte hermétique, mais pour plus d’efficacité les bonbons thérapeutiques se consommeront dans les jours suivant leur fabrication.

Et pour les adultes

Comme je le disais les adultes pourront profiter de cette même composition tout en l’élargissant à d’autres huiles essentielles plus puissantes.

Il suffira pour cela d’ajouter non pas une mais trois ou quatre gouttes d’huile essentielle par bonbon, en fonction des cas.

Cependant, même les adultes veilleront à ne pas dépasser une à deux gouttes pour des certaines huiles essentielles les plus fortes comme :

  l’Origan,

  les Thyms,

  la Cannelle…

 Jean-Baptiste Loin 

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Des bonbons aux huiles essentielles comme alternative aux gélatines industrielles"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Anne-Sophie
Invité

Bonjour Jean-Baptiste,

Merci pour cette super idée 🙂
Le problème, c’est de trouver des moules à bonbons qui soient sains? En silicone?
Merci pour vos suggestions, si vous en avez 😉
Belle journée,

Réponses Bio
Admin
Anne-Sophie bonjour, Effectivement, j’aurais dû m’attarder davantage sur ce point, la qualité des moules est essentielle. La plupart des gens étant habituée au silicone j’indique qu’il est important d’en choisir sans BPA ni phtalates, cependant d’une part il est possible que les HE soient corrosives à long terme si elles touchent directement la surface, et d’autre part le silicone est généralement nanoparticulaire. De toute façon il faut à tout prix éviter le silicone au peroxyde, dont certaines particules nocives migrent vers les aliments à partir de 160°C. Plus généralement et par mesure de précaution, et même si dans ma recette… Lire la suite »
Anne-Sophie
Invité

Oh, merci pour votre réponse si rapide, et un dimanche, en plus 🙂
Reste à trouver ce type de moule… Pas simple. Au pire, on détournera un objet, je réfléchis 😉
Merci pour votre travail si passionnant, et pour vos partages!
Belle journée,

SIBUE Eliane
Invité
SIBUE Eliane

Bonjour,
Les moules Demarle réponde-t-ils à ces normes?
Merci pour votre réponse

Réponses Bio
Admin

Eliane bonjour,

Cette marque a effectivement fait un bel effort concernant les BPA, phtalates et peroxyde, cependant reste le problème des nanoparticules dans les ustensiles et emballages alimentaires.

En plus de la composition nannoparticulaire du silicone dont les informations sur la toxicité manquent, il est également probable que la fibre de verre l’accompagnant soit à base de nanoparticules encore plus nocives.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Katrin
Invité

Merci

Fatna
Invité

MERCI

Daniel
Invité

Bonjour et MERCI !

farida
Invité
farida

Bonjour, la ou j’habite je trouve pas de l’agar-ager, est ce que c’est possible d’utiliser du gel de psyllium ou graines de lin a la place ou alors de la gelatin vegetale? de plus si puree de fruits est mise a ebullition, elle perd toutes ses vitamines etc alors pourquoi pas preparer l’agar-agar jusqu’a ce qu’il gelifie et melenager au mixeur avec puree et place au frigo?

Merci pour votre response

Réponses Bio
Admin
Bonjour Farida, L’agar agar se trouve pourtant très facilement dans tous les magasins bio, et même dans certains super marchés, mais si ce n’est pas le cas là où vous habitez, vous pouvez aussi commander sur Internet ! Le gel de psyllium ou de graines de lin ne rendra pas du tout le même résultat, je vous déconseille vivement d’utiliser ces 2 alternatives, certes saines mais inappropriées pour cette recette. Enfin, si on porte la purée de fruits à ébullition, elle perd effectivement la plupart de ses vitamines, vous avez parfaitement raison. Cependant, c’est le seul moyen pour permettre à… Lire la suite »
wpDiscuz