Un soin vitalisant pour prolonger l’été

2
serum-luminescence-prolonger-l-ete-reponsesbio

Durant la majorité de l’année nous ressentons un manque de soleil nous amenant à nous précipiter gloutonnement vers son passage.

Quitte à épuiser le capital de bronzage de l’épiderme en le faisant littéralement rôtir, dans l’espoir d’en faire durer la mémoire réchauffante le plus longtemps possible.

C’est majoritairement la raison pour laquelle c’est au mois de septembre qu’interviennent les vrais soins solaires, non pas ceux vous protégeant des rayons, mais ceux prenant soin de votre peau après qu’elle se soit renouvelée.

Judicieusement choisis, les principes actifs dont je vais vous parler dans cet article mêlent audacieusement les traditions de beauté séculaires du Moyen-Orient avec les recherches les plus innovantes en la matière.

Réveillant la vitalité de la peau tout en aidant l’énergie solaire accumulée à dynamiser l’épiderme en profondeur.

Même celles et ceux n’ayant pu profiter du grand air et de l’été, pourront apprécier leurs propriétés illuminatrices.

Car la beauté de votre peau n’est pas seulement un apparat dont vous pouvez être fier(ère), c’est aussi le miroir de votre santé et de votre assurance.

Nourrir de l’intérieur

Avant de poursuivre ces lignes, soyez prévenu(e), si vous n’êtes pas disposé(e) à vous alimenter dans le respect de votre peau, de vos organes vitaux, de votre équilibre vitaminique et de votre transit, tout résultat apporté par la solution dont je vais vous parler ne sera que temporaire.

Tandis que, si vous vous alimentez correctement, par exemple en suivant certains de mes conseils sur Réponses Bio, favorisant un apport hydrique d’eau pure et vivante, d’infusions, mais aussi de jus de fruits et de légumes frais, c’est de façon permanente que vous pourrez profiter des bienfaits de ce qui va suivre.

Dans le même temps, compte tenu de la relation particulière liant la peau au foie et aux émonctoires, il ne faudra surtout pas négliger de soutenir la sphère hépatique en éliminant de vos habitudes :

  • café,
  • chocolat,
  • alcool,
  • sucreries,
  • cigarettes,
  • graisses animales,
  • et aliments industriels.

Sujet(tte) à la constipation ? Consommez des fibres alimentaires et aménagez des monodiètes de fruits et légumes frais.

Pourquoi cela ?

Parce que dès que le foie, les reins ou les intestins se trouvent surchargés, c’est par la peau que les toxines sont évacuées plus ou moins aisément en fonction de leur quantité.

C’est ainsi qu’elle perd son éclat, sa santé et sa vitalité.

C’est aussi la raison pour laquelle tous les types de peaux pourront rapidement se régénérer grâce à un régime à tendance végétarienne, essentiellement composé de crudités, fruits et légumes frais assaisonnés d’huiles végétales vierges, avec quelques céréales complètes pour apporter des protéines.

Tout en veillant, naturellement, à considérer la prise de quelques compléments alimentaires adaptés.

Des acides gras et vitamines spécifiques

L’apparence de la peau dépend pour beaucoup de la qualité des acides gras essentiels contenus dans la membrane cellulaire de l’épiderme.

Or, il se trouve que ces acides gras sont souvent déficitaires, en particulier lorsqu’ils sont mal synthétisés par l’organisme à cause d’une  présence excessive de radicaux libres, engendrés, par exemple, par le stress et la malbouffe, ou suite à une carence en zinc et certains autres minéraux.

C’est pourquoi les acides gras essentiels portent si bien leur nom.

L’inimitable éclat d’une peau au naturel

Que ce soit avant ou après l’exposition au soleil, pour faire face aux différences de températures ou répondre à ses besoins particuliers, il est impératif d’apporter des soins adaptés à sa peau.

Concernant la protection contre les UV, nous avons déjà présenté une alternative 100% naturelle aux écrans solaires toxiques, dans un article en début d’été : Un été serein avec l’huile de Karanja

Toutefois, même si vous n’avez pas eu la chance de vous prélasser au soleil, sachez qu’il n’est pas trop tard pour rendre des couleurs à votre visage.

Finies les poudres et autres crèmes artificiellement colorées, un seul sérum parfaitement naturel et bio va rendre cette routine parfaitement  inutile.

Tout simplement en lui apportant des nutriments ciblés en quantités spécifiques.

Si je vous parle, par exemple, de l’importance des bêta-carotènes pour votre teint.

Vous me diriez : « bêta-carotènes égal carottes, il me suffit donc d’appliquer un macérât huileux de carotte ».

Et vous n’auriez pas totalement tort.

Pourtant une autre huile végétale, bien moins connue, s’avère, grâce à un certain procédé d’extraction, infiniment plus puissante :

L’huile d’argousier.

Vous le saviez déjà ? Bravo !

Mais, saviez-vous que lorsqu’elle est extraite exclusivement des graines du fruit, son profil cosmétique, déjà exceptionnel, se voit littéralement sublimé ?

C’est, par exemple, une des seules huiles offrant un ratio équilibré d’omégas : 3, 6, 9, mais aussi du rarissime omega 7.

Cette richesse lui confère, entre autres, d’excellentes propriétés régulatrices et régénérantes dont les actions sur la peau sont remarquables :

  • anti-oxydante,
  • anti-radicalaire,
  • anti-âge,
  • réparatrice,
  • assouplissante,
  • et protectrice.

Tout en véhiculant des propriétés anti-inflammatoire, une spécificité particulièrement intéressante en cas de brûlure, coup de soleil, suite de radiothérapie ou eczéma.

La peau, un organe unique

Ayant avant tout pour fonction de nous protéger des agressions extérieures tout en nourrissant et hydratant passivement, ou en régulant la température corporelle, la peau est, de ce fait, absolument essentielle à la survie de l’être humain.

Premier bouclier de l’organisme, elle fait face en permanence aux agressions extérieures, qu’elles soient d’ordre chimiques, climatiques, microbiologiques ou issue d’une eau impropre, d’un excès de climatisation, du maquillage, comme nous l’avons vu plus haut de l’alimentation, ou, tout simplement, du vent et des excès de soleil…

Sans parler des masques industriels, un nouvel accessoire de mode propageant régulièrement polypropylènes, zéolites, nanoparticules d’argent et de cuivre, nanoparticules de graphène, et autres cocktails chimiques irrespirables pénétrant l’organisme par les ports…

Des soins intensifs appropriés à la peau, et en particulier à celle du visage, ne sont donc ni superflus ni accessoires.

Fort heureusement, grâce à la subtile alchimie des huiles végétales apportée, bien entendu, en complément d’une diététique appropriée, la plupart des troubles cutanés pourront être facilement traités.

À condition que les ingrédients choisis soient d’une qualité sans concession.

Une combinaison d’huiles végétales des plus novatrices

En vérité, le sérum dont il est ici question diffère quelque peu d’une simple composition d’huiles.

Dans la mesure où l’une d’entre elles, tout à fait nouvelle puisqu’extraite grâce à une récente technologie garantissant la vitalité des composants, n’est atteignable que depuis quelques années.

Offrant une synergie résonnant parfaitement entre :

-> l’huile de graines d’Argousier, aux notes poivrées et sucrées, qui présente un toucher sec et offre des propriétés exceptionnelles.

Peu comédogène, elle contient tous les acides gras essentiels pour apporter éclat et jeunesse en illuminant intensément votre peau.

En plus des omegas précédemment évoqués, vous y trouverez de généreuses quantités de provitamine A, antioxydants offrant l’effet bonne mine et luttant contre l’effet délétère des UV.

Ou encore de phytostérols, dont le bêta-sitosterol, améliorant la microcirculation et renforcent la fonction barrière de l’épiderme tout en ralentissant le vieillissement cutané et en luttant contre les dommages liés aux rayons solaires.

Ainsi que les vitamines antioxydantes : A, C, E, B1, B2, F, K et P.

À titre d’exemple, cette huile végétale est conseillée en cas de problématiques aussi diverses et variées que :

  • les vergetures,
  • les taches brunes,
  • les gerçures, fissures et crevasses,
  • les brûlures,
  • l’acné,
  • ou encore la dévitalisation de la peau…

Très bien tolérée par les muqueuses, elle peut également s’appliquer localement sur les hémorroïdes ou d’autres types de troubles veineux.

Cependant attention : du fait de sa très forte concentration en provitamine A et de sa couleur orangée marquée, elle peut occasionner des taches assez tenaces sur les vêtements et serviettes.

-> L’huile de Moringa, à la fois cosmétique et alimentaire, est un puissant antioxydant naturel.

Comparable sous bien des aspects à l’huile d’olive, elle présente pour sa part des propriétés :

• antibactériennes
• antimicrobiennes
• anti-inflammatoires
• et antifongiques.

Non grasse et non comédogène, elle est à la fois adoucissante et assouplissante, nourrissante et protectrice, tout en représentant un excellent soin pour les cheveux.

Adaptée aux peaux sensibles et desséchées, l’huile de Moringa s’avère particulièrement efficace contre les dérèglements cutanés tels que psoriasis, eczéma ainsi que tout type d’irritation de la peau.

-> Et l’irremplaçable huile de pépins de figue de Barbarie, que vous connaissez si vous avez lu mon article dédié et que vous l’avez testée.

Absolument hors du commun, elle est à la fois :

  • régénérante,
  • réparatrice,
  • cicatrisante,
  • anti-déshydratante,
  • anti-rides et ridules,
  • adoucissante,
  • tonifiante,
  • raffermissante,
  • émolliente,
  • et assouplissante.

Exclusivement composé de ces trois huiles intégralement biologiques et vivantes, issues d’un commerce éthique et respectueux de l’humain, le sérum Luminescence est tout particulièrement adapté aux peaux atones et fragilisées, auxquelles il sait rapidement rendre éclat et souplesse.

Mais il convient également aux peaux mixtes, ainsi qu’à celles présentant acné, imperfections ou irritations.

Quant à son intérêt au quotidien, il est si varié que vous ne voyagerez plus sans :

Bonne mine : quelques gouttes de sérum pur ou mélangé avec un soin de jour illuminent le teint et réveillent l’éclat du visage.

Après-soleil : on applique quelques gouttes de sérum pur sur le visage et les zones du corps ayant été exposées. En cas de coup de soleil, ajouter encore 2 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie dans 1 cuillère à soupe de sérum.

Masque pour les cheveux abimés ou fragilisés : on verse 1 goutte d’huile essentielle de Laurier noble dans 2 à 3 cuillères à soupe de sérum Luminescence, puis on masse l’ensemble de la chevelure avant de laisser reposer entre 2 heures et une nuit. On lave ensuite les cheveux avec un pain de shampoing adapté.

Soin réparateur local : masser vergetures, cicatrices, marques d’acné et taches brunes avec quelques gouttes de sérum. À renouveler jusqu’à disparition.

S’il est utile en toutes saisons, ce sérum m’a tout particulièrement semblé adapté à cette fin d’été, prolongeant le bronzage, freinant naturellement les effets du vieillissement dû à une surexposition de la peau, mais aussi, protégeant des substances nocives contenues dans les masques et les atmosphères aseptisées.

D’une franche couleur orange héritée de sa teneur en huile d’argousier, c’est un nouveau soin majeur méritant pleinement sa place dans dans les soins de beauté naturelle les plus exigeants, s’utilisant de préférence le matin.

Puisque le soir, il est bon de rester fidèle au rituel magistral de l’huile de pépins de figue de Barbarie pure, indétrônable complice de vos nuits.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Sérum Luminescence 100% bio

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
claire
claire
7 jours il y a

MERCI POUR TOUS CES BONS CONSEILS

Michel
Michel
7 jours il y a

Tout simplement merci
J’ai de ce fait acheter ce serum