Plantes et semences bio

0
Plantes et semences bio

Que les plantes issues de l’agriculture biologique soient dotées de propriétés médicinales et gustatives plus soutenues que celles des plantes non bio, ne surprendra plus personne, aujourd’hui.

Mais qu’elles soient également issues de semences bio, est un objectif relativement nouveau, dont les producteurs commencent à peine à prendre conscience.

Les tisanes, fort heureusement, ne sont pas passées de mode, au profit de phytothérapiques plus sophistiqués.

Il est vrai que rien ne remplacera jamais le plaisir d’une infusion chaude, agréablement parfumée, que l’on prend après le repas ou avant de se coucher pour mieux digérer ou bien dormir.

Mais chacun sait qu’il n’est pas toujours facile de trouver des plantes médicinales issues de l’agriculture biologique.

La plupart de celles que l’on trouve en pharmacie ou dans les rares herboristeries ont généralement subi toutes sortes de traitements, faisant intervenir pesticides et autres produits chimiques pour la conservation.

Signalons toutefois que beaucoup de magasins de diététique ont un rayon de plantes bio plus ou moins complet.

 

La plante biobleuet biologique

Comme pour les fruits, légumes et céréales, les plantes médicinales issues de l’agriculture biologique sont obtenues sans engrais chimique ni pesticides de synthèse, loin des zones polluées et sur des terres privées de tout traitement chimique depuis au moins six ans.

Mais les méthodes et lieux de transformation de ces plantes sont également spécifiques aux produits bio.

Et, bien sûr, les plantes en question sont régulièrement contrôlées par Ecocert.

Cet organisme de certification du produit bio inspecte en effet la production, de une à quatre fois par an, de manière inopinée.

Il examine à cette occasion les cultures ou la provenance exacte des matières premières, les interventions phytosanitaires, les aires de stockage et toutes les installations visant à la transformation, afin de vérifier si le produit correspond précisément à l’étiquetage et aux normes communautaires en matière d’agriculture biologique.

Ce n’est qu’après toutes ces vérifications, que la plante biologique méritera le label AB, par lequel le consommateur pourra la reconnaître et profiter, en toute sécurité, des bienfaits sans mélange de ses agents actifs… et de son goût véritable.

 

La semence biosemences biologiques

Mais pour que la plante bio soit vraiment bio, il faudrait également que la semence qui est à son origine soit aussi obtenue avec des méthodes de production biologiques, identiques à celles employées pour la culture.

Cette condition, qui n’est pas toujours remplie par les cultivateurs en biologie, se systématise pourtant de plus en plus, du fait d’une plus large diffusion des semences bio.

L’obtention de semences bio peut toutefois se concevoir à partir de semences non bio (mais tout de même non traitées après récolte) que l’on sèmera dans un contexte totalement biologique jusqu’à ce que, deux ou trois générations plus tard – c’est à dire au bout de deux à cinq ans – les nouvelles semences soient régénérées.

Ajoutons que ces semences bio ne sont pas seulement bio ! Elles sont aussi adaptées à l’agriculture bio, c’est à dire généralement rustiques, résistantes, nutritives et savoureuses.

Habituellement utilisées par le particulier pour les variétés anciennes de légumes, les semences bio sont tout de même employées d’une manière relativement généralisée dans tous les jardins potagers.

 Jan Kristiansen 

 Comment se soigner avec les plantes médicinales ?

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz