La lavande, la plus essentielle des huiles aromatiques françaises

11
huile essentielle de lavande officinale reponses bio

Bien qu’elle soit avant tout connue pour accélérer les processus de guérison de la peau, allant des coupures aux coups de soleil, en passant par les boutons, poux, puces, démangeaisons et piqûres, ceux la connaissant mieux lui prêtent de nombreuses autres vertus.

On peut utiliser l’huile essentielle de lavande de tant de façons, pour soigner tant de maux, qu’il m’a semblé judicieux de lui consacrer un article complet.

Vous y découvrirez son origine et ses vertus, mais surtout, un mode d’emploi pratique classé par affections.

Aujourd’hui connue et reconnue pour aider à la guérison de la plupart des affections cutanées infectieuses ou cicatricielles, mais aussi des troubles d’origine nerveuse, des faiblesses cardiaques, crampes, tensions, contractures ou spasmes musculaires, on l’emploie depuis des siècles sous forme de petits sachets de fleurs séchées, pour parfumer la maison et repousser les mites.

Les Romains, pour ne citer qu’eux, mettaient à profit les qualités aromatiques de la lavande en parfumant bains et vêtements.

C’est d’ailleurs du latin lavare, signifiant laver, qu’elle tire l’origine de son nom.

Au Moyen-Âge, on profitait volontiers de ses propriétés désinfectantes sous forme de fumigations.

Quant à la médecine ayurvédique, elle s’intéresse encore aujourd’hui à son application en cas d’états dépressifs et de troubles mentaux.

Plus récemment encore, des hôpitaux situés un peu partout dans le monde ont employé avec succès l’huile essentielle de lavande pour assainir et purifier l’air, faisant ainsi chuter les taux d’infections microbiennes et fongiques au sein des services l’utilisant.

Il va de soi que c’est sous forme d’huile essentielle que la lavande déploie son plus vaste spectre thérapeutique, et qu’elle répond ainsi à une infinité de besoins.

Aussi, si je ne devais choisir qu’une seule huile essentielle à emporter sur une île déserte, ce serait assurément celle-ci.

Sans contre-indication, elle est non toxique et parfaitement tolérée par tous, y compris par les enfants dès 3 ans.

Petite histoire de l’huile essentielle de lavande

L’usage de la lavande à des fins médicinales remonte très probablement à la plus haute Antiquité.

Ce n’est toutefois qu’à partir du premier siècle après Jésus Christ que son nom commença à figurer dans les traités de phytothérapie.

Puis au XIème siècle, le célèbre médecin Avicenne l’introduisit sous la forme d’huile essentielle, dans diverses mixtures.

Enfin, c’est au XVIème siècle qu’un commerçant parisien eut pour la première fois l’idée d’en faire un parfum.

À la base de l’eau de Cologne inventée en 1710, l’huile essentielle fut sans doute le sous-produit de la lavande le plus utilisé jusqu’à ce jour.

Aujourd’hui, la lavande se conjugue de bien des manières, ses applications thérapeutiques sont incroyablement nombreuses, et les agréments qu’elle procure sont incalculables.

Les trois lavandes

La lavande fine, ou officinale, ou vraie, au parfum frais et délicat, pousse le plus souvent en altitude, et fournit aux aromathérapeutes et parfumeurs de luxe l’huile essentielle la plus pure puisqu’elle est exempte de camphre.

La lavande aspic, très camphrée en revanche, pousse entre 200 et 500 mètres et offre une huile essentielle plutôt destinée au traitement des bronches. Elle est fréquemment utilisée pour parfumer les savons et lessives.

Le lavandin est une lavande hybride, fruit d’un croisement réalisé par l’homme, qui donne une huile essentielle abondante mais de composition très variable. Beaucoup moins cher que la lavande, il est bien souvent utilisé en parfumerie pour couper l’huile essentielle de lavande.

Les indications

Bien que tout spécialement recommandée en usage externe, on peut naturellement la diffuser dans l’atmosphère à l’aide d’un diffuseur à nébulisation, ne chauffant pas l’huile et ne la mélangeant pas avec de l’eau.

La voie interne est également possible, notamment en cas de troubles nerveux, stress, angoisses ou difficultés d’endormissement.

  • Acné : Appliquer localement 10 gouttes d’HE de lavande vraie mélangées à 10 gouttes d’huile de noisette.
  • Aérophagie : Prendre 3 fois par jour 2 gouttes d’HE de lavande vraie sous la langue, et autant en massage du bas ventre.
  • Anxiété : 3 gouttes d’HE de lavande vraie dans 1 cuillère de miel à faire fondre dans une tisane ; et, pure, application locale de 2 gouttes sur les tempes et le front, ainsi qu’en massage sur le plexus solaire. En cas de crise, 3 gouttes à respirer sur un mouchoir.
  • Artérite : Appliquer localement sur la peau, 4 fois par jour, 6 gouttes d’un mélange de 6ml d’HE de lavande vraie, 6ml d’HE d’hélichryse, et 8ml d’huile végétale de calophylle.
  • Asthme : 3 gouttes d’HE de lavande vraie dans 1 cuillère de miel à diluer dans une tisane antiasthmatique, 3 fois par jour. Par ailleurs, il peut être conseillé pour certains malades de la diffuser matin et soir, fenêtres ouvertes.
  • Bronchite : 3 gouttes d’HE de lavande aspic dans une cuillère de miel à diluer dans de la tisane de thym, 3 fois par jour. Et la diffuser 3 fois par jour.
  • Brûlure superficielle : Après avoir immédiatement fait couler de l’eau fraîche sur la brûlure pendant au moins 5 minutes, appliquer 4 fois par jour pendant 10 jours 3 à 8 gouttes d’un mélange composé de 5ml d’HE de lavande officinale, 5ml d’HE de lavande aspic et 10ml d’huile végétale de rose musquée.
  • Constipation : 2 gouttes d’He de lavande vraie sous la langue le soir au coucher, et 2 gouttes pures en massage sur le ventre, 2 fois par jour.
  • Contusions : Appliquer localement sur la peau, 5 fois par jour, 4 gouttes d’un mélange constitué de 5ml d’HE de lavande officinale et d’autant d’HE d’hélichryse.
  • Courbature : Appliquer localement sur la peau 4 gouttes d’HE de lavande vraie pure en massant légèrement le muscle douloureux.
  • Coqueluche : 5 gouttes d’HE de lavande vraie dans 1 cuillère de miel à diluer dans une tisane 3 fois par jour. Et diffuser l’huile essentielle quotidiennement.
  • Coup de chaleur : Appliquer sur le front un mouchoir trempé d’eau froide et arrosé de quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie. À renouveler fréquemment.
  • Coup de froid : Prendre un bain chaud à 39° pendant 20 minutes, avec 20 gouttes d’HE de lavande officinale diluées dans 10ml d’huile végétale.
  • Crampe : Appliquer localement sur la peau 5 gouttes d’HE de lavande vraie pure en massant légèrement le muscle douloureux.
  • Cystite : 2 fois par jour pendant 10 jours, un ovule ou suppositoire de la préparation suivante : HE Lavandula officinalis 75mg, HE Santalum album 20mg, HE Cedrus atlantica 40mg, HV millepertuis 25mg, pour un ovule ou suppositoire de 3g.
  • Démangeaisons : Appliquer localement 4 fois par jour, de 3 à 8 gouttes d’un mélange composé de 3ml d’HE de lavande officinale, 1ml d’HE de menthe poivrée, et de 30ml d’huile végétale de calendula.
  • Démangeaisons anales : Appliquer localement sur la peau, 4 fois par jour, de 3 à 8 gouttes d’un mélange composé de : 1 goutte de HE de lavande officinale, 1 goutte d’HE de camomille noble, et 3 gouttes d’huile végétale d’amande douce.
  • Dépression : Étendre 2 gouttes d’HE de lavande officinale pure sur les tempes 3 fois par jour, et masser le thorax et le plexus solaire plusieurs fois par jour avec quelques gouttes d’un mélange composé de 10ml d’HE de lavande officinale et 20ml d’huile végétale de calophylle. Par ailleurs, appliquer, 4 fois par jour, 2 gouttes pures sur la face interne des poignets, puis respirer les effluves.
  • Diarrhées : 2 gouttes d’HE de lavande vraie sous la langue, 3 fois par jour. Et 2 autres gouttes pures en massage du bas ventre, également 3 fois par jour.
  • Eczéma sec : Utiliser en application locale sur la peau, 3 à 4 fois par jour, un mélange composé de 1ml d’HE de lavande officinale et de 10ml d’huile végétale de rose musquée.
  • Escarres : Appliquer localement sur la peau, 4 fois par jour, 6 gouttes d’un mélange composé de 6ml d’HE de lavande officinale, 6ml d’HE d’hélichryse et 8ml d’huile végétale de calophylle.
  • Fatigue : 2 gouttes d’HE de lavande vraie dans du miel dilué dans un verre d’eau, 3 fois par jour ; et en massage circulaire sur les temps, 2 gouttes 3 fois par jour.
  • Flatulences : 2 gouttes d’HE de lavande vraie sous la langue le soir au coucher, et 2 gouttes pures en massage sur le ventre, 2 fois par jour.
  • Gale : Appliquer entre les doigts et sur toute la surface corporelle, 3 jours de suite 5 fois par jour, un mélange composé de 10 gouttes d’HE de lavande officinale et 10ml d’huile végétale d’amande douce.
  • Gingivite : Pendant une semaine masser doucement la gencive 3 fois par jour à l’aide de quelques gouttes d’un mélange composé de 2ml d’HE de lavande officinale, 2ml d’HE d’hélichryse et de 10ml d’huile végétale de rose musquée.
  • Grippe : 4 gouttes d’HE de lavande vraie dans une cuillère de miel à diluer dans une tisane, 3 fois par jour. Prendre un bain chaud à 39° avec 5 gouttes d’HE de lavande officinale, 5 gouttes d’HE d’eucalyptus radiata, 5 gouttes d’HE de ravintsara et 1 cuillère à soupe d’huile végétale. Et diffuser quotidiennement l’huile essentielle de lavande officinale.
  • Hypertension : Prendre à midi et au coucher pendant 1 mois 2 gélules à faire préparer avec : HE Lavandula angustifolia 25mg, HE Lananga odorata 25mg, pour une gélule N° 120. Par ailleurs, appliquer quelques gouttes d’HE de lavande officinale sur le plexus solaire, la face interne des poignets et la voute plantaire. Prendre des bains à 38° avec 20 gouttes de lavande officinale dans 10ml d’huile végétale. Et diffuser l’huile essentielle de lavande vraie dans l’atmosphère.
  • Insomnie : Prendre 3 gouttes d’HE de lavande vraie dans 1 cuillère à café d’huile d’olive immédiatement après le diner et renouveler au coucher. Appliquer aussi 2 gouttes pures sur le plexus solaire avant de se coucher. Et laisser également 2 gouttes sur l’oreiller.
  • Migraine : Appliquer sur le front un mouchoir trempé dans l’eau froide, et arroser de quelques gouttes d’HE de lavande officinale et de menthe poivrée. Ce même mélange est également recommandé en diffusion.
  • Phlébite : Appliquer localement, 4 fois par jour, 6 gouttes d’un mélange composé de 6ml d’HE de lavande officinale, 6ml d’HE d’hélichryse et 8ml d’huile végétale de calophylle.
  • Piqûres d’insectes : À condition de l’appliquer immédiatement après avoir été piqué, 1 goutte pure d’HE de lavande aspic provoque un soulagement immédiat. Quand il s’agit de désinfecter la piqûre, ou d’ailleurs la morsure, on peut employer un mélange à base de 5ml d’HE de lavande officinale, et de 5ml d’alcool à 60° en frictionnant la zone touchée à l’aide de quelques gouttes de la préparation.
  • Plaies : Laver d’abord avec un mélange de 0,3ml d’HE de lavande officinale et 100 ml d’eau, puis verser 2 gouttes d’HE de lavande officinale pure sur la plaie.
  • Rhumatismes : Appliquer 5 gouttes d’HE de lavande vraie pures sur les zones douloureuses en massant légèrement.
  • Spasmes digestifs : 2 gouttes d’HE de lavande vraie sous la langue, 3 à 4 fois par jour ; et 2 gouttes pures pour masser le bas ventre, 3 fois par jour.
  • Spasmes musculaires : 5 gouttes pures en massage léger sur le muscle douloureux.
  • Toux : En cas de toux quinteuse, 4 gouttes d’HE de lavande aspic dans 1 cuillère de miel à diluer dans de la tisane de thym, 3 fois par jour. Et diffuser dans l’atmosphère.
  • Vertiges : Respirer sur un mouchoir 1 goutte d’HE de lavande officinale et 1 de menthe. Et prendre un bain chaud à 39° pendant 20 minutes, avec 20 gouttes d’HE de lavande officinale, 20 gouttes d’HE de menthe poivrée et 10ml d’huile végétale. Cela dit, il peut suffire d’ouvrir le flacon de lavande et de le respirer pour effacer toute légère crise de vertige.
  • Zona : 3 à 5 fois par jour, masser le long du nerf douloureux avec 5 gouttes d’un mélange composé de : 3ml d’HE de lavande officinale, 3ml d’HE de niaouli et 10ml d’huile végétale de millepertuis. Il est également conseillé de prendre, 2 fois par jour, des bains chauds à 39° pendant 20 minutes, avec 10 gouttes d’HE de lavande officinale, 10 gouttes d’HE de ravintsara et 10ml d’huile végétale.

D’une manière générale l’HE de lavande fine peut également s’employer :

  • pour apaiser l’esprit comme la peau,
  • pour purifier l’atmosphère,
  • comme anti-inflammatoire,
  • pour cicatriser mieux et plus vite,
  • comme antispasmodique,
  • en tant qu’analgésique,
  • pour ses vertus antiseptique, diurétique, vermifuge,
  • pour harmoniser l’humeur,
  • contre le stress,
  • contre l’hypertension,
  • pour favoriser le sommeil,
  • et d’une manière générale pour réguler le système nerveux.

La lavande en diffusion

L’huile essentielle de lavande officinale présente l’avantage de se marier avec de nombreuses autres huiles essentielles, ce qui permet de composer des mélanges à la fois variés, exquis et… bienfaisants.

  • Pour dormir : 10 gouttes de lavande officinale, 5 gouttes de marjolaine, 1 goutte de niaouli.
  • Pour se relaxer : 2 gouttes de lavande officinale, 5 gouttes de sauge sclarée, 2 gouttes d’ylang-ylang, 1 goutte de vétiver.
  • Pour se tonifier : 3 gouttes de lavande officinale, 10 gouttes de géranium, 1 goutte de rose.
  • Pour se concentrer : 1 goutte de lavande officinale, 1 goutte de géranium, 1 goutte de menthe poivrée, 2 gouttes de pamplemousse, 10 gouttes de verveine.
  • Pour la chambre des enfants : 5 gouttes de lavande officinale, 1 goutte de mandarine, 1 goutte de rose.
  • Pour la chambre des parents : 1 goutte de lavande officinale, 1 goutte de girofle, 2 gouttes de jasmin, 5 gouttes de santal.
  • Mélange aphrodisiaque : 1 goutte de lavande officinale, 1 goutte de vétiver, 10 gouttes d’ylang-ylang.

Quelle qualité ?

Non seulement la culture, la récolte, mais surtout la distillation comptent pour beaucoup dans la qualité de l’huile essentielle obtenue.

On distingue trois méthodes de distillation :

  • à l’eau,
  • à la vapeur,
  • ou à la pression.

Pour ce qui est de la distillation de la lavande, complexe et délicate, elle nécessite un savoir-faire proche de l’art alchimique.

Certains de ses 170 composants étant particulièrement sensibles à la chaleur, il convient de savoir manier l’alambic non seulement avec dextérité, mais aussi avec amour.

Comme le faisait remarquer très justement Jean Valnet lors de ses démonstrations, la qualité de la plante ainsi que sa fraicheur et la qualité de la distillation, feront la différence entre une huile à portée thérapeutique et une autre tout juste bonne à parfumer les pièces communes.

Ce qui explique également le prix très variable de nombreuses huiles essentielles.

Une huile bon marché issue de cultures intensives et de distillations industrielles, déstructurant ses qualités biochimiques et vibratoires, ne saurait jamais être de bonne qualité.

Quelle huile essentielle de lavande officinale choisir ?

Victime de son succès, l’huile essentielle de lavande officinale n’est souvent, hélas, qu’un pâle reflet de ce qu’elle devrait être.

Récolte de la lavande fine du Quercy - Vanadal
Récolte de la lavande fine du Quercy (Vanadal)

En ma qualité de responsable du comité de sélection de Réponses Bio, j’ai préféré mettre à votre disposition une HE de lavande fine du Quercy certifiée AB.

Pourquoi cela ?

Tout d’abord parce qu’après avoir été boudée de longues décennies par les parfumeurs de Grasse, la lavande du Quercy n’a été reconnue que tardivement, après la seconde guerre mondiale.

Si l’on a plus facilement à l’esprit la Provence et ses champs de lavande à perte de vue, les terres argilo-calcaires du Quercy n’en constituent pourtant pas moins un excellent terroir.

Terre d’élection pour la culture de la lavande, en 1950 le Quercy comptait plus de deux cents producteurs pour douze distilleries.

De plus, Benjamin Zimra, jeune producteur d’huiles essentielles ayant appris son art auprès des plus grands, a le grand avantage de garantir le point le plus crucial pour une huile de qualité, à savoir une distillation immédiate.

Cette huile essentielle de lavande fine est donc :

  • cultivée en bio,
  • récoltée à la main,
  • distillée sur place, à basse pression et faible débit de vapeur, de longues heures durant.

Seule cette méthode de distillation, lente et précise, permet l’extraction du totum de la plante, c’est à dire de l’ensemble de ses molécules actives.

La basse pression est un critère déterminant dans la qualité de l’huile obtenue, une pression plus haute entrainerait une suroxydation irréversible.

Sous haute pression et à trop forte température, la pyrogénation de certaines plantes peut aller jusqu’à produire des huiles essentielles souillées de goudrons cancérigènes.

Quel producteur fournit ces informations ?

Quel revendeur d’huile essentielle de lavande à 3,50€ les 10ml est conscient de cela ?

Un alambic mobile pour garantir une fraicheur optimale

L'alambic mobile de Benjamin : distillation sur place
L’alambic mobile de Benjamin : distillation sur place (Vanadal)

La botte secrète de la ferme de Vanadal, c’est la surprenante invention de Benjamin : un alambic mobile.

Fixé sur un essieu de remorque, il est toujours prêt à distiller la plante dès qu’elle est récoltée, au bord du champ ou du lieu de cueillette.

Or, c’est avec cet alambic absolument unique, pour lequel il a d’ailleurs déposé un brevet d’invention, que cette huile de lavande fine du Quercy a été distillée.

Maniant avec habilité le taux de pression de chaque cuvée, réalisée à échelle humaine, le parfum même de chacune des huiles qu’il distille rend une partie de son sens à l’essence des plantes aromatiques.

Mais plutôt que de vous en faire un poème, je vous laisse la découvrir par vous-même.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Pour vous procurer la merveilleuse huile essentielle de lavande fine du Quercy distillée par Benjamin et que j’ai sélectionnée pour vous, rendez-vous sur cette page

HE Lavande fine du Quercy bio 10ml

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

11
Poster un Commentaire

avatar
11 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
11 Auteurs du commentaire
MaxDaniellecathyFrançoiseLise Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
forte nadia
Invité
forte nadia

tous simplement excellent

Marie-Christine
Invité
Marie-Christine

Merci pour tous vos articles de très bonne qualité.

hélène
Invité
hélène

merci infiniment pour vos précieux conseils.

camélia
Invité
camélia

Bonjour

Merci pour le mail
Bien cordialement

soleil
Invité
soleil

Merci!

Alice
Invité
Alice

Merci.

Lise
Invité
Lise

Bravo pour toutes ces recherches et votre beau travail
j’aime la senteur de Lavande j’apprends beaucoup sur tout ses bienfaits par votre article
Merci
Bonne journée

Françoise
Invité
Françoise

Merci, ce document est très intéressant, à garder en livre de chevet

cathy
Invité
cathy

Merci pour toutes les informations que vous nous faites partager.

Danielle
Invité
Danielle

merci, mais j’ai tous les livres du DOCTEUR VALNET et avant lui du DR LECLERC sur les vertus des plantes aromatiques…

Max
Invité
Max

bonjour et merci pour ce que vous faites. J’ai juste 2 petites remarques. Dans l’historique de la lavande, Mr Gattefossé chimiste du début du siècle dernier, venant de se brûler lors d’une expérience plongea sa main dans un récipient à ses côtés pour faire refroidir la brûlure et quand quelques minutes plus tard il reprit son expérience, il avait oublié l’incident.Le lendemain matin il y repensa et regarda sa main il observa qu’il n’y avait aucune trace. Il regarda le flacon: « HE Lavande » et décida de comprendre ces propriétés.Ce fut le début d’un art et d’une science à qui il… Lire la suite »