La folle aventure du caleçon parachute

4
Caleçons Feuillede vigne Réponses Bio

Un jour, presque par hasard, un homme spécialisé dans la logistique et le transport de marchandise en a eu assez et a dit stop.

Puis, en quelques minutes il a réinventé son quotidien en transférant le poids de ses actes vers quelque chose de plus juste, de plus sobre et pourtant de plus drôle, bref de plus intelligent.

Découvrez sans plus attendre la folle aventure des caleçons Feuille de vigne

L’histoire qu’il raconte, qui est aussi la sienne, ou plus exactement celle du moment de sa transformation, j’aimerais la partager avec vous.

Touchant, empreint d’imagination et d’optimisme, ce récit est aussi l’exemple d’une prise de conscience que nous pourrions, chacun à notre manière, partager :

« J’étais là, un matin, en caleçon devant mon miroir, et j’ai soudainement réalisé que quelque chose n’allait pas. 

En regardant ce bout de tissu qui ne devait pas peser plus de quelques centaines de grammes, j’ai rapidement fait le calcul.

Pour le fabriquer énormément de ressources humaines ont été nécessaires, il a fallu du carburant, beaucoup d’eau, du coton venant de l’autre bout du monde, des produits chimiques.

Tout ça en faisant travailler des enfants dans des conditions abominables…

Et moi qui avais acheté ce caleçon, j’étais bien malgré moi un maillon de cette chaîne infernale.

J’ai donc compris pourquoi j’étais constamment maussade, négatif, dépressif, quelque chose n’allait pas, vous comprenez ?

Ce qui est dommage, c’est qu’il faut des évènements comme ça pour créer un électrochoc.

Alors j’ai décidé de me prendre en main.

Je suis parti de rien, ai réfléchi longuement, en me demandant comment mettre à contribution les compétences acquises sur le terrain, mes connaissances sur le coût du transport…

En regardant mon placard j’ai réalisé que sur le paquet de chemises qui y étaient rangées, je n’en mettais que quelques unes.

La plupart m’étaient absolument inutiles et ne faisaient que trôner là comme un garde-manger géant pour les mites.

Et pourtant elles avaient suivi le même cercle vicieux que le caleçon.

Voilà, c’est comme ça que le déclic m’est venu. »

Des caleçons artisanaux de luxe… équitables et recyclés

« Après avoir sérieusement hésité, et que ma femme m’a pris pour un illuminé… j’ai retourné la question mentalement maintes et maintes fois.

Vous comprenez, je viens des quartiers difficiles et je sais à quel point c’est important d’être convenablement rémunéré pour son travail.

J’ai aussi conscience à quel point chacun a besoin d’un métier à échelle humaine. 

J’ai donc poursuivi ma réflexion tout en cherchant une paire de ciseaux.

Et c’est comme ça que j’ai transformé pour la première fois mes chemises en caleçons.

Mon caleçon prototype venait de naître de la rencontre entre la création d’un grand couturier et une chemise de supermarché !

Ensuite, tout est allé très vite.

J’ai monté une petite entreprise, puis j’ai pris contact avec une association chartraine faisant travailler des jeunes dans des chantiers d’insertion.

C’est comme ça que mon partenariat avec La dame à la licorne a démarré et que l’idée m’est venue de faire participer des jeunes en difficulté.

On s’est réunis avec les filles et ça a tout de suite été productif.

Tout le monde avait des idées.

Je crois qu’en quelques heures nous avions mis au point un processus de fabrication artisanal totalement unique en son genre.

À chaque pas dans cette direction, je réalisais un peu plus que c’est ce que je voulais faire depuis le début, aider ceux qui en ont vraiment besoin.

Leur offrir un métier humain, une rémunération correcte.

Et en même temps, chaque caleçon créé est une œuvre d’art dans son genre, il n’y en a pas deux pareils.

Il faut presque une journée de travail par caleçon, et l’atelier ne produit que soixante-dix pièces par mois.

C’est bien plus qu’un simple métier d’usine, ça devient un atelier de mode artisanale, mais facile d’accès puisqu’il suffit de savoir coudre.

Et absolument tous les maillons de la chaîne sont éthiques :

  • Je trouve les chemises chez Emmaüs pour participer à aider les communautés en difficulté.
  • Je choisis le meilleur coton possible qui aura été très peu utilisé.
  • Ensuite, les filles stérilisent les étoffes tout en finissant d’enlever les éventuelles traces de produits chimiques, font le repassage et passent à l’assemblage en fonction de leur humeur.
  • Puis, comme je l’expliquais, les personnes à qui cela profite le plus sont celles qui apprennent un métier ou le perfectionnent, tout en retrouvant une place dans la société.
  • Le tout se déroulant dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres seulement, que je ne suis même pas obligé de faire quotidiennement.

La boucle est bouclée, de l’économie circulaire, sociale, équitable et écologique.

C’est une véritable dynamique zéro déchet.

C’est en tout cas ce qui m’est apparu comme une évidence pour rendre un peu de sens à ma vie, tout en participant, peut-être, à servir d’exemple à ceux qui se posent les mêmes questions. »

La pudeur d’être

« On consomme trop de choses inutiles.

Mais, à moins qu’on soit naturiste, un caleçon c’est quand même plutôt utile, et c’est un vêtement qui doit être à la fois sain et original sans faire de mal.

Avec peu de choses, avec trois fois rien en fait, avec une feuille de vigne, on peut réinventer sa façon d’interagir avec le monde tout en changeant son métier et sa manière de consommer.

C’est ce que je pense, et c’est ce que j’essaie de faire. »

Réinventer sa manière de consommer

Pourquoi avoir décidé d’accorder l’antenne de Réponses Bio à cette histoire ?

Parce que Chérif Haine, ancien salarié dans le transport et jeune créateur de Feuille de vigne, est l’exemple même de ce que l’on devrait faire, chacun à son échelle et à son rythme.

Étant donné qu’un des plus gros problèmes de l’industrialisation se trouve dans la gestion des déchets dus à la surconsommation, tous ceux en ayant l’expérience, comme Chérif, peuvent rompre les chaînes de la loi du marché.

C’est aussi la raison pour laquelle je vous encourage vivement à offrir ce cadeau original et vertueux, qui ne manquera pas de faire sourire au coin du feu, en commandant vos caleçons, ceux de vos enfants ou conjoint chez Feuille de vigne.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Prix unique, frais de port compris pour la France, pour découvrir des caleçons artisanaux sans pareil, rendez-vous derrière ce lien

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
ThérèseMaggyarthurVF Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
VF
Invité
VF

Merci 👍🏼 Et bon dimanche

arthur
Invité
arthur

Merci,

Maggy
Invité
Maggy

merci

Thérèse
Invité
Thérèse

Merci