Des vêtements pour la vie

5
little woude vêtements évolutifs enfants

Saviez-vous qu’à chaque fois que vous achetez des vêtements industriels pour vos enfants ou petits-enfants, à l’autre bout du monde la vie d’un mineur est compromise par les produits chimiques qu’il absorbe malgré lui, dans des usines de travaux forcés déguisées en ateliers de confection ?

Envisager chaque centime dépensé comme une énergie pouvant résonner positivement ou négativement, favoriser l’éveil ou la souffrance, ne peut plus être ignoré.

C’est pourquoi, en cette fin d’année particulièrement troublée par des préoccupations nécessairement personnelles, il m’a semblé judicieux de mettre l’accent sur l’Autre.

D’apprendre de nouvelles approches vestimentaires pour nos enfants, tout en libérant les esclaves inconnus d’un pays lointain, et en préservant notre environnement et notre intégrité d’êtres humains.

Or, si atteindre ces objectifs individuellement semble difficile, certaines innovations apportées par ceux ayant repensé les incohérences de notre consommation, offrent d’ores et déjà des alternatives en ce sens.

Je vous propose de découvrir l’une des plus intelligentes en la matière.

Récemment, j’ai évoqué l’impact trop sous-estimé, bien que largement connu, de l’industrialisation de la mode, entre le bio et le non bio, les alternatives de vêtements recyclés pour les femmes comme pour les hommes.

Cependant, bien que sacrifier une partie de l’aspect pseudo-pratique du bas en nylon et du jean tout en acceptant d’autres conceptions de la mode, soit urgent, la question la plus cruciale n’a pas encore été abordée ici.

Cette question étant de savoir habiller intelligemment les petits comme les grands enfants, qui à leur tour habilleront vos petits et arrière-petits-enfants.

Un vêtement contre une vie

Je vous épargnerai ici l’horreur des détails concernant la mode enfantine et l’esclavagisme mondial en découlant, que l’on croirait venus d’un autre millénaire.

Il n’est toutefois pas difficile, grâce aux informations glanées ces dernières décennies par les grands reporters, de se figurer honnêtement la situation.

Or, durant les six premières années de sa vie, la croissance d’un enfant humain étant très rapide, les parents doivent être en mesure de l’habiller dans une bonne dizaine de tailles différentes.

C’est à dire, pour tous ceux n’ayant pas la chance de pouvoir facilement échanger les vêtements des cousins et cousines ayant déjà connu une ou plusieurs vies, autant un carnage humanitaire, écologique et sanitaire, qu’un gouffre financier.

Pour les plus petits, cette industrie s’est appliquée à décliner à l’infini les tailles, les marques et les coloris avec des matières tant nocives que fragiles, dans l’unique but de maximiser ses profits, incitant régulièrement à consommer davantage.

Tandis qu’accorder du temps, de l’énergie, de l’intérêt, donc de l’argent, à des entreprises entretenant les cercles vicieux de cette nature soit déjà incompréhensible, qui se soucie vraiment des enfants chinois, indiens et africains ruinant leur existence dans la confection des articles de mode occidentaux ?

Pourtant, si les Occidentaux perdent leur pouvoir économique ils pourraient rapidement devenir à leur tour les « petits » Chinois des Chinois et des Africains.

Et il sera probablement trop tard, à ce moment-là, pour exiger des conditions de travail équitables ainsi que des productions bio et écologiques.

Je vous propose donc ni plus ni moins de court-circuiter les artefacts de cette mécanique sans fond, en vous orientant résolument vers le second millénaire du vêtement pour enfant.

Grandir avec l’enfant

Au lieu de regarder le courant industriel ne comptant que sur les pertes et profits, Little Woude a su développer un concept pour le moins génial.

Si concevoir des vêtements pour enfants en France à base de textiles bio est déjà un tour de force considérable, cela ne résout pas nécessairement la surconsommation ou l’impact financier pour autant.

Little Woude en a donc profité pour littéralement réinventer la mode enfantine en mettant au point un panel de quatre tailles seulement, accompagnant l’enfant de zéro à six ans. (1)salopette évolutive little woude

Pour vous donner quelques exemples, avec les robes, jupes et salopettes tout est dans les revers et les bretelles.

Tandis que des rangées de boutons parallèles et d’ingénieux systèmes d’élargissement du vêtement, assureront au moins deux ans de tranquillité pour la plupart des modèles.

poncho réversible évolutif coton bio little woude réponsesbioDe plus tous les vêtements sont réversibles, ce qui permet aisément à l’enfant de changer de couleur en fonction de son humeur.

robe évolutive coton bio little woude réponsesbioEt pour éviter de pousser à la consommation, cette entreprise pas comme les autres a décidé de proposer des matières, designs et coloris, s’accommodant à pratiquement n’importe quel moment de l’année.

Pas de mode saisonnière pour renflouer les caisses, mais, tout de même, un joli cadeau à offrir en fin d’année à de jeunes parents esseulés devant les besoins urgents de leur bébé.sweat-a-capuche-raye-reversible-little-woude-reponsesbio

D’ailleurs, dans le courant direct de cette philosophie, le vieil adage disant qu’un enfant n’a pas de sexe a fort élégamment été abordé avec ces modèles unisexes solides et colorés, pouvant être réutilisés à volonté pour tous les nouveaux enfants de la famille.

L’approche de Little Woude a vraiment paru exemplaire au comité de sélection de Réponses Bio que, je vous le rappelle, je préside.

Toutefois, si elle mérite largement les trophées reçus pour sa démarche, englobant :

  • L’utilisation de coton et chanvre bio certifiés GOTS, garantissant, comme vous le savez, une consommation raisonnable d’eau et d’énergie, l’absence de métaux lourds et de pesticides, ainsi que des conditions de travail respectueuses de l’humain. (2)
  • Un tissage français avec des procédés artisanaux et des matières d’origine naturelle. (3)
  • Une solide conception pensée pour suivre l’enfant jusqu’à ses premières dents d’adulte, et… servir à nouveau.
  • La patience de mettre à l’épreuve ses créations au standard de confiance textile OEKO-TEX, garantissant l’absence de C.O.V. et autres substances nocives pour la santé humaine.
  • Ou encore l’ingéniosité d’adapter en largeur comme en hauteur ces robustes vêtements au fil des ans. (4)

Et bien que cela soit déjà remarquable, ce n’est ni l’économie que représente ce genre d’investissement, ni encore le respect de l’humain et de l’environnement qu’elle permet, qui, finalement, aura motivé le coup de cœur de la rédaction.

La raison profonde étant que cette approche de la mode, dans le contexte où nous vivons, est accompagnée des promesses immédiates d’un monde plus juste.

C’est une réflexion sereine et joyeuse mise en pratique et affinée patiemment, invitant le système de consommation tout entier à redessiner ses patrons.

Une systémique où l’offre ne définit plus la demande, mais où, au contraire, celle-ci est étudiée pour être satisfaite le plus humainement et écologiquement possible.

Où les créateurs proposant de nouvelles perspectives aux enfants sont justes, et justement rémunérés pour cela.

Et bien figurez-vous que, malgré l’hyper contrôle empêchant généralement les initiatives les plus humaines de voir le jour, il vous est possible, ici et maintenant, de rompre cette mécanique infernale en offrant à vos enfants, petits-enfants, ou encore à vos filleul(e)s, nièces et neveux, des petits vêtements Little Woude à échanger à volonté.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loinvêtements évolutifs et réversibles bio pour enfantsRéférences :

  1. Concept innovant pour habiller les enfants : https://www.little-woude.com/fr/content/11-le-concept
  2. Tissus bio et certifiés GOTS : https://www.little-woude.com/fr/content/10-tissus-certifies
  3. Fabrication française : https://www.little-woude.com/fr/content/12-fabrication-francaise
  4. Guide des tailles : https://www.little-woude.com/fr/content/9-conseil-de-taille

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
DanièleClaudesoleilN.E.LDelacour Régine Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Delacour Régine
Invité
Delacour Régine

D’accord avec votre analyse mais que faites vous de ces enfants étrangers ?
Vont-ils nourrir de faim ? Etre employés à d’autres tâches aussi horribles, vont-ils devenir objets sexuels par exemple ?

N.E.L
Invité
N.E.L

Génial, cette idée ! Grand merci pour le partage.

soleil
Invité
soleil

merci!

Claude
Invité
Claude

merci jean baptiste

Danièle
Invité
Danièle

Je vous remercie, très intéressant