Cuisiner au miel

5
recettes au miel

Rien n’est plus doux que le miel.

Il peut être utilisé aussi bien dans des desserts sucrés que dans des plats salés.

Sauf, bien sûr, pour les diabétiques, on recommandera à tous de préférer le miel au sucre, et surtout au sucre blanc ou autre édulcorant industriel.

Car le miel, ce n’est pas simplement du sucre, c’est aussi de très nombreux nutriments, sels minéraux, oligo-éléments et vitamines, et, au plan culinaire, de merveilleuses saveurs.

Chaque miel a en effet une couleur, une onctuosité, une texture et un goût tout à fait particuliers qu’il conviendra d’allier avec certains plats plutôt qu’avec d’autres.

Il se décline aussi avec les saisons. Le miel de printemps, par exemple, est très clair et n’a que peu de tannins.

De goût doux et de texture crémeuse, le miel de tournesol est très jaune et beaucoup plus fort.

Marron, s’alliant bien avec les plats salés, le miel de châtaignier, quant à lui, est beaucoup plus onctueux et fort en goût.

Quel dommage, donc, de n’utiliser toutes ses saveurs que pour tartiner une tranche de pain !

Le miel ne demande qu’à participer à notre cuisine, à nos buffets, à nos friandises et à nos plats en tous genres.

Quelques astuces seront néanmoins à connaître.

Par exemple, mieux vaudra utiliser du miel liquide dans la cuisine, et ne l’intégrer qu’en fin de cuisson pour lui éviter de caraméliser.

 

Quel miel choisir ?

  → Le miel d’acacia peut être utilisé dans tous les plats. Au plan de la santé, il facilite les digestions difficiles.

  → Le miel de colza est particulièrement apprécié des enfants dans du lait chaud et dans les pâtisseries. Il aide à soigner les maux de gorge.

  → Le miel de châtaignier convient parfaitement bien aux plats salés, et notamment à des viandes comme le porc et le gibier. Il est bénéfique en cas de troubles circulatoires, de rhumatismes ou de maux de gorge.

  → Le miel de lavande apporte une note acide qui peut, par exemple, être appréciée dans les salades de fruits. D’autre part, il apaisera l’irritabilité, évitera à l’insomnie et pourra même soigner les affections des voies respiratoires, les migraines et les vertiges.

  → Le miel de tournesol, ou encore l’acacia, très doux, conviendront bien aux gâteaux.

  → Le miel de trèfle, très parfumé avec sa bonne odeur d’herbe, ira bien dans les salades. Par ailleurs, il soignera la toux et les irritations de la peau.

 

 ৩ Tartare de saumon au miel

Hacher grossièrement un pavé de saumon de 200 g.

Dans un bol, mélanger :

        quatre cuillères à café de miel d’acacia,

        deux cuillères à café de moutarde forte,

        une cuillère à café de Tabasco,

        un demi-oignon coupé en petits morceaux,

        une grosse gousse d’ail écrasée,

        six cornichons coupé en petits morceaux.

Saler et poivrer.

Mélanger le tout avec le saumon haché, et remplir quatre ramequins avec cette préparation.

Laisser une heure au réfrigérateur.

Préparer une vinaigrette au miel d’acacia avec :

        six cuillères à soupe d’huile d’olive,

        trois cuillères à soupe de jus de citron,

        une cuillère à soupe de miel,

        une cuillère à café de moutarde forte,

        du sel et du poivre du moulin.

Démouler tous les ramequins de saumon et les disposer dans des assiettes garnies de roquette assaisonnée à la vinaigrette.

Ajouter une grosse cuillère à soupe de ricotta, et parsemer le tout de ciboulette ciselée.

 

 ৩ Poivrons rouges et chèvres chauds au miel

Couper deux poivrons rouges en deux, et retirer les graines.

Déposer les quatre demi poivrons dans un plat à gratin, et les précuire dans un four à 150° pendant 20 minutes.

Laisser refroidir, puis garnir chaque moitié de poivron avec un demi-crottin de Chavignol coupé dans la hauteur.

Saupoudrer de thym, de sel, de poivre et d’une demi-cuillère à café de miel.

Cuire dans un four préchauffé à 180° pendant un quart d’heure.

Servir immédiatement avec une salade de mesclun arrosée de vinaigrette au miel.

 

 ৩ Brick au saumon, gingembre et miel

Mélanger :

        deux cuillères à soupe de sauce de soja,

        une cuillère à soupe de miel,

        deux centimètres de gingembre frais râpé,

        quatre tiges de coriandre ciselée.

Laisser mariner deux pavés de saumon de 250 g chacun dans cette marinade pendant une heure aux frais.

Déposer chaque pavé de saumon sur une feuille de brick, la refermer et la faire frire une minute de chaque côté, dans une poêle très chaude.

Après avoir baissé le feu, cuire encore deux minutes de plus de chaque côté.

Servir saupoudré de feuilles de coriandre entières.

 

 ৩ Artichauts au miel

Choisir de très petits artichauts, puis les débarrasser de leurs petites feuilles, et les couper en deux.

On les fera ensuite revenir dans une cocotte, avec des oignons, puis cuire à feu doux pendant environ dix minutes, et enfin mijoter à couvert dix autres minutes dans un mélange de bière de sarrasin, de miel, à raison de deux cuillerées à café, et d’épices.

En fin de cuisson, on déglace avec de la bière de sarrasin, et l’on verse la sauce sur les artichauts présentés en garniture d’un plat de volaille.

 

 ৩ Ratatouille au miel

Éplucher et couper quatre oignons en morceaux et les faire revenir à feu doux dans une cocotte avec un peu d’huile d’olive.

Peler deux aubergines et les couper en petits cubes.

Éplucher et hacher quatre gousses d’ail.

Ajouter les oignons, l’ail et l’aubergine dans la cocotte, puis laisser cuire une dizaine de minutes.

Couper trois poivrons en morceaux et les ajouter dans la cocotte. Laisser cuire cinq autres minutes.

Eplucher quatre petites courgettes et les couper en rondelles.

Les ajouter dans la cocotte avec une petite boîte de concentré de tomates et une autre de tomates pelées, plus une cuillère à soupe de miel.

Saler, poivrer et saupoudrer d’herbes de Provence.

Laisser ensuite compoter pendant une heure, à couvert, en mélangeant de temps à autres et en ajoutant si besoin un peu d’eau lorsque la ratatouille devient trop sèche.

 

 ৩ Tarte aux échalotes caramélisées au miel

Eplucher un demi-kilo de petites échalotes.

Faire bouillir 150 cl de lait pour y cuire les échalotes entières, durant une dizaine de minutes.

Après les avoir soigneusement égouttées, les laisser mijoter une demi-heure à feu très doux dans une poêle avec un peu de beurre et de miel.

Une fois caramélisées, saler et poivrer.

Préparer une pâte à tarte avec une farine bise, et y déposer les échalotes caramélisées.

Cuire dans un four préchauffé à 200° pendant un quart d’heure, et servir aussitôt.

 

 ৩ Clafoutis de poires au miel

Mélanger :

        100 g de farine,

        deux cuillères à soupe de miel,

        deux sachets de sucre vanillé,

        4 œufs,

        60 cl de lait,

        deux pincées de cannelle en poudre.

Pétrir jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.

Peler trois poires et les couper en lamelles, puis les disposer sur la pâte à tarte et laisser le tout dans un four préchauffé à 210° pendant un peu plus d’une demie heure.

 

 ৩ Galette au mil et au miel

Délayer deux cent cinquante grammes de farine de mil avec un peu de sel et une pincée de levure, dans du lait et un œuf, jusqu’à l’obtention d’une consistance peu épaisse.

Laisser reposer deux heures, et confectionner, dans une grande poêle huilée, deux galettes bien cuites, entre lesquelles on étendra une couche de miel.

Servir chaud.

 

 ৩ Mousse de banane

Mixer une banane, une portion de tofu soyeux, une cuillère à soupe de miel, en ajoutant lentement assez de jus de jus de pomme ou d’orange, pour obtenir une mousse.

La présenter dans des bols, éventuellement décorée de noix ou de paillettes de noix de coco, après l’avoir laissé une ou deux heures au réfrigérateur.

 

 ৩ Crème à l’ananas

Mélanger dans un mixer :

        une banane coupée en deux,

        cinquante millilitres de yogourt de soja nature,

        cinquante millilitres de jus d’ananas,

        une cuillère à café de jus de citron,

        une demie cuillère à café de miel,

        quatre cubes de glace.

On peut aussi ajouter un peu de jus d’orange ou de pamplemousse à cette recette.

 

 ৩ Dessert aux avocats

Faire tremper cent grammes de raisins secs pendant une heure dans de l’eau tiède.

Couper trois avocats en deux, ôter les noyaux et citronner.

Remplir avec les raisins, vingt-quatre cerneaux de noix et les quartiers de deux mandarines.

Napper avec six cuillères à soupe de miel liquide.

 

 ৩ Petit déjeuner

Jeter des flocons de blé dans de l’eau bouillante et laisser cuire quarante-cinq minutes à feu doux en remuant de temps à autres.

Servir avec un lait végétal, comme par exemple du lait d’amande ou de noisette, et sucrer au miel en ajoutant une pomme râpée par personne.

 

 ৩ Pain d’épice

Mélanger successivement :

        trois cent soixante-quinze grammes de farine complète,

        deux cent soixante grammes de sucre complet,

        deux cents millilitres de lait de soja,

        une cuillère à café de bicarbonate de soude,

        trois cuillères à soupe de miel,

        une cuillère à café de cannelle en poudre,

        une cuillère à café d’anis vert en poudre,

        un peu d’extrait liquide de vanille.

Mettre dans un moule à cake anti-adhérent.

Cuire au four à 120° pendant une heure.

Laisser refroidir durant la nuit et servir le lendemain.

 

 ৩ Boisson pomme et miel

Peler une pomme et retirer le cœur et les pépins.

Presser un citron pour en recueillir le jus.

Mixer la pomme et ajoutez deux décilitres d’eau, le jus de citron et deux cuillères à soupe de miel liquide.

Mélanger et servir dans un verre à orangeade.

 

 ৩ Lait de poule

Battre ensemble :

        un jaune d’œuf,

        un verre de lait très chaud mais non bouilli,

        une cuillère à soupe de miel,

        une gousse de vanille fendue.

Boire immédiatement.

 

 ৩ Citronnade au gingembre

Presser trois citrons.

Râper 3 cm de gingembre frais.

Mélanger le citron et le gingembre à trois cuillères à soupe de miel.

Ajouter 1 litre d’eau, et conserver au réfrigérateur pendant 1 heure.

Servir très frais dans des verres décorés d’une feuille de menthe.

 Geneviève Maillant 

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Cuisiner au miel"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Anicette
Invité
Anicette

Bonjour,

bien étonnée par cet article ce matin, on clame haut et fort partout que le miel ne doit pas être chauffé, et surtout pas cuit, que faut il en penser ?

Réponses Bio
Admin

Bonjour,

Bien sûr, le miel chauffé perd beaucoup de ses vitamines mais…

d’une part, toutes les recettes exposées ici ne nécessitent pas de le faire chauffer,

et d’autre part, une fois chauffé il constitue toujours un édulcorant bien meilleur, tant à la santé qu’au goût, que le sucre blanc.

Geneviève Maillant

Emmanuel ASTIER
Invité
Bonjour, Oui bien sur , vu le froid qui arrive … la luminosité qui décline …nous avons tous envie de douceur …. Mais cuisiner au miel est beaucoup moins anodin que vous le dites….! tout d’abord chauffé au delà 120°c … au revoir tous les nutriments, vitamines , oligo etc…. et puis, bonjour l’index glycémique !!! (juste au passage …le miel est aussi fort en index glycémique que le sucre blanc…) en ma qualité d’ancien chef de cuisine gastronomique et Naturopathe (PhD Britannique) , je déconseille la cuisine au miel …(j’ai d’ailleurs fait un tableau répertoriant les sucres en cuisine… Lire la suite »
Réponses Bio
Admin

Bonjour,

Il est bien évident que si l’on veut se soigner avec les aliments ou tout simplement avoir une alimentation absolument parfaite, il ne faut consommer ni sel, ni sucres, ni produits laitiers, ni viandes, ni boissons alcoolisées, ni produits dépassant Un I.G. de 40 ou 50, etc., etc.

Mais si l’on est en bonne santé et qu’on désire se faire un petit plaisir de temps en temps, l’utilisation du miel en cuisine (qui n’impose pas toujours de le chauffer) ne compte certainement pas parmi les pires options que l’on puisse faire.

Geneviève Maillant

FermeApicole
Invité

Sachez que dès 40 °c en effet, le miel commence à se dégrader.
Au delè de cette température, le taux d’HMF (hydroxyméthylfurfural – un critère de qualité des miels) commence à grimper. Au plus le taux d’HMF est élevé au plus le miel à souffert.
Donc tant qu’à faire, essayez de garder le miel cru (vinaigrettes, sauces,…) mais il ne devient pas mauvais lorsqu’on le chauffe.

wpDiscuz