Aimez-vous les huiles essentielles ?

0
les huiles essentielles pour le moral

Beaucoup d’entre elles sentent divinement bon…

Beaucoup d’entre elles sont les plus puissants antibiotiques naturels dont vous pourrez jamais rêver…

Toutes regorgent de molécules aux propriétés thérapeutiques étonnantes… et ont ainsi une multitude d’indications.

Pour toutes ces raisons, elles comptent sans conteste parmi les remèdes naturels les plus utilisés et les plus appréciés.

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Pour commencer, il faut savoir que, contrairement à son nom, l’huile essentielle n’est pas une huile… dans la mesure où elle ne contient pas de corps gras.

C’est la partie odorante des plantes, secrétée naturellement.

Et c’est par conséquent une substance hyper concentrée en principes actifs tels que terpènes, aldéhydes, cétones, phénol, lactones, esters…

On extrait indifféremment les huiles essentielles des fleurs, du zeste des fruits, de l’écorce des arbres ou de leurs feuilles, et même quelquefois du bois ou des graines…huiles essentielles

Pour cela, on procède généralement à une distillation à la vapeur d’eau, avec un alambic.

Même si l’aromathérapie, telle qu’on la connaît aujourd’hui, date des années 30, le procédé de distillation des parfums des plantes remonte en fait au XIème siècle.

L’huile essentielle a donc 1000 ans ! C’est une vieille dame !

De cette distillation sort un liquide volatile et odorant, insoluble dans l’eau mais soluble dans l’huile et dans l’alcool.

L’huile essentielle est ensuite conditionnée en flacons teintés et munis d’un compte-goutte.

Ces précautions ne sont pas superflues car il faut en effet la préserver de la lumière, mais aussi de l’air et de la chaleur… et ne l’utiliser qu’avec la plus extrême parcimonie (de l’ordre de 1 à 3 gouttes, de 1 à 3 fois par jour) en raison de sa puissance et, conséquemment, de sa toxicité à trop fortes doses.

Cela dit, toutes ces précautions prises, les huiles essentielles restent des remèdes parmi les plus efficaces pour faire face à pratiquement n’importe quel trouble digestif, problème psycho-nerveux, douleur et surtout infection, même virale !

De tels remèdes ne sont d’ailleurs jamais dédiés à une seule pathologie.

En effet, si les propriétés thérapeutiques d’une huile essentielle sont, le plus souvent, spécifiques, elles sont aussi plurielles car l’HE, comme on l’a dit, contient de très nombreux principes actifs.

Elle soigne donc diverses maladies.

Cela dit, les huiles essentielles peuvent tout à fait être associées entre elles.

Ces mélanges (dont il est plus prudent de connaître la formule exacte) présentent deux avantages tout à fait remarquables puisqu’ils augmentent considérablement la puissance thérapeutique des huiles essentielles et permettent de mieux cibler leurs effets.

 les bienfaits des huiles essentielles

Attention à la qualité !

Reste à savoir – question cruciale ! – où se procurer ces huiles essentielles ?

Il est vrai qu’aujourd’hui, à cause même de leur succès, on les trouve vraiment partout, y compris dans certaines épiceries ou sur Internet.

Attention, donc, à la qualité, souvent variable et quelquefois dangereusement inférieure, de ces produits !

Pour s’assurer d’une traçabilité et d’une conformité aux normes, le mieux reste évidemment de se les procurer en pharmacie.

La plupart des huiles essentielles disponibles en pharmacie est en effet chémotypée, c’est à dire pourvue de la mention de sa classification biochimique, seule garante de son efficacité thérapeutique.

Quant à savoir si la qualité « bio » est au rendez-vous ?…

Il est un fait que presque toutes les HE de pharmacie proviennent de plantes sauvages ou cultivée en bio. Mais bien sûr, ce « presque » signifie tout de même que la garantie n’est pas ici à 100%.

En revanche, en magasins de diététique, la qualité est normalement toujours bio… mais le chémotype, lui, n’est pas toujours assuré, loin de là.

C’est donc un choix !

 bien doser les huiles essentielles : les recettes

Comment bien employer l’aromathérapie ?

Ayant noté, depuis quelques temps déjà, que les lecteurs de Réponses Bio tenaient majoritairement les huiles essentielles pour leur mode de traitement favori, j’ai jugé qu’il serait utile de préparer à leur intention une formation à l’aromathérapie familiale.

Cette formation, qui n’a rien de théorique et n’est évidemment pas destinée aux professionnels, a pour but de permettre à chacun de procéder à une automédication personnelle ou familiale sans risque pour traiter les troubles de santé du quotidien.

Sans risque, tout d’abord, car les huiles essentielles, toutes naturelles qu’elles soient, appartiennent à ce genre de médicaments dont on peut dire qu’ils sont des remèdes à une certaine dose… et des poisons à des doses plus élevées.

Il est donc absolument essentiel de connaître précisément et de respecter rigoureusement la posologie de chaque huile essentielle pour chaque pathologie traitée.

Quant aux problèmes de santé que l’on rencontre au quotidien, il en est réellement très peu que les huiles essentielles ne sauraient soigner.

L’aromathérapie enregistre toutefois ses plus indiscutables succès dans le traitement de certains genres de pathologies bien précises et bien repérées.

Le tout premier type de maladies, infiniment mieux traité avec les HE qu’avec n’importe quels autres remèdes, concerne les infections, et notamment les infections hivernales comme la grippe, la gastro ou la bronchite.

Les huiles essentielles sont indéniablement les antibiotiques et les antiviraux naturels les plus puissants qui soient !

N’abordez donc jamais la saison froide sans une pharmacie aromathérapique bien pensée !

Certes, la célébrissime huile essentielle de Tea tree rend de signalés services à beaucoup de monde… mais il serait tout de même dommage de limiter votre rayon d’action antiviral et antibiotique – et d’une manière plus générale votre connaissance de l’aromathérapie – à cette seule et unique panacée !

Ou même à quelques autres…

Les panacées… c’est « pas mal » ! C’est en tout cas idéal en voyage ou en cas d’urgence… mais ce n’est tout de même pas vraiment suffisant pour faire face à toutes les sortes et à tous les degrés d’infection !

Autre champ d’action privilégié des huiles essentielles, qui trouvera son plein emploi en ces périodes de froid et de grisaille : votre mental !

Saviez-vous, en effet, que certaines molécules spéciales, contenues dans les huiles essentielles, influencent directement votre état émotionnel ?

C’est la raison pour laquelle toutes celles et ceux que l’hiver déprime ou angoisse ne devraient sous aucun prétexte se priver de l’aide considérable que certaines huiles essentielles leur apporteront.

Que ce soit contre le stress de la vie professionnelle ou familiale, ou contre des troubles émotionnels plus spécifiques comme l’anxiété, la dépression ou même les phobies, ou encore contre les fatigues en tous genres, les huiles essentielles œuvrent puissamment dans le sens d’un retour à l’équilibre et au bien-être.

A ce sujet, il faut savoir que le message olfactif délivré par les huiles essentielles passe par le cerveau reptilien… et qu’il n’est donc pas censuré par votre conscient. D’où l’effet très souvent immédiat et spectaculaire des huiles essentielles sur votre humeur !

Aussi bien pour vous réveiller que pour vous calmer, une simple goutte d’huile essentielle s’avère donc fréquemment supérieure aux fleurs de Bach ou à l’homéopathie ! Et plus rapide !

Les douleurs, elles aussi, sont dans le collimateur de l’aromathérapie.

Migraines, maux de dents, crampes, règles douloureuses ou rhumatismes vont être soulagés en quelques secondes ou en quelques minutes par l’application d’une huile essentielle judicieusement choisie.les huiles essentielles en cas de douleurs, deprime, infection

Idem pour beaucoup de maladies de peau qui seront améliorées grâce aux huiles essentielles en mélange avec certaines huiles végétales.

Enfin, citons tout de même l’une des trois plus grandes indications des huiles essentielles aux côtés des maladies infectieuses et des problèmes psycho-nerveux : les troubles digestifs.

Alors, là encore, je vous conseille de ne passer aucune fête sans huiles essentielles !

Tout ce qui est indigestions, maux d’estomac ou crises de foie va être évité ou vite soulagé grâce à un usage pertinent de l’aromathérapie.

Non contentes de tuer les agents infectieux, les huiles essentielles sont aussi capables de régénérer votre flore intestinale et de stimuler vos organes de la digestion.

Ne proviennent-elles pas, d’ailleurs très souvent, des plantes aromatiques que vous utilisez en cuisine ?

Comme vous voyez, elles sont vraiment faites pour aider à la digestion !

Voyez maintenant plus en détail sur cette page dédiée en quoi ces si précieuses et si puissantes huiles essentielles vont vous aider dans votre vie de tous les jours à assurer votre protection contre les attaques des virus et des microbes… mais aussi contre tous les dérèglements imposés par la vie moderne.

Je vous explique tout ici

 Jean-Baptiste Loin 

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz