Evitez l’hypertension de l’été

0
remèdes naturels contre l'hypertension

Certes, on ne devient pas hypertendu soudainement à l’approche de l’été !

En effet, un tel trouble se cultive sur le long terme !

Il n’en demeure pas moins que la saison chaude est une menace supplémentaire en cas de tension élevée.

Face à la chaleur de l’été, les mesures à prendre contre l’hypertension doivent donc redoubler d’intensité et d’efficacité.

La chaleur excessive est un facteur lourdement aggravant, ainsi que le sont, par conséquent, les bains de soleil.

Comme si cela ne suffisait pas, les séjours en bord de mer, les bains froids et les efforts physiques intenses sont hautement déconseillés aux hypertendus…

Alors, que faire ?…

Des teintures-mères et des huiles essentielles

Quelques teintures mères et gemmothérapiques vous apporteront un grand secours.

Le premier phytothérapique auquel penser est sans conteste le nébulisât d’aubépine à 100 mg, à raison d’une gélule le soir.

Mieux encore, les même mais sous forme de gemmothérapique, c’est à dire Crataegus oxyacantha jeunes pousses D1.

A Crataegus, vous ajouterez Oléa Europa jeunes feuilles D1, en cure d’un flacon de 125 ml de chaque et à raison de cinquante gouttes de chaque dans un peu d’eau avant le petit déjeuner.

Au chapitre des teintures mères et dilutions homéopathiques légères, on conseille souvent un mélange à parts égale de Crataegus D3, Berberis D3, Solidago D3 et Viscum Album TM à prendre à raison de vingt gouttes avant les repas de midi et du soir.

Quant à l’aromathérapie, elle est naturellement riche d’huiles essentielles hypotensives, comme la mandarine, l’ail, le citron, la lavande, la marjolaine et l’ylang-ylang.

Mais attention, d’autres sont hypertensives, comme la cannelle, l’hysope, le pin, le romarin, la sarriette, la sauge et le thym ; et il faudra soigneusement les éviter, même dans le cadre d’un traitement pour une autre affection.huile essentielle de mandarine contre l'hypertension

  → La mandarine conviendra aux hypertendus nerveux, surtout s’ils dont affligés de palpitations, d’insomnies, d’angoisses, d’aérophagie, de dyspepsie, d’agressivité, de constipation ou de fatigue nerveuse.

  → L’ail devra être choisie lorsque l’hypertension artérielle se trouve liée à de la bronchite chronique, à de l’asthme, des rhumatismes ou a fortiori de l’artériosclérose.

  → Le citron s’emploiera lorsqu’il y a hypertension liée à des rhumatismes, de l’infection, de l’artériosclérose, des varices, de l’hyperviscosité sanguine ou encore de l’hépatisme.huile essentielle de lavande pour soigner l'hypertension

  → La lavande est à prendre en cas d’hypertension liée à de l’insomnie, de l’angoisse, de la nervosité, de la constipation, de la fatigue, des migraines ou des vertiges.

  → La marjolaine est à utiliser lorsque l’hypertension est liée à des infections, des spasmes digestifs, de l’insomnie, migraines, anxiété, neurasthénie ou instabilité psychique.

  → L’ylang-ylang est un des meilleurs hypotenseurs parmi les huiles essentielles, que l’on prendra notamment s’il y a également tachycardie ou infections intestinales.

 Jan Kristiansen 

Aromathérapie au quotidien

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz