Le coup de fouet des huiles essentielles

0
huiles essentielles stimulantes

De retour des vacances on est souvent plus fatigué que reposé…

Or, il convient d’être en forme pour reprendre le travail…

Que faire ?…

Eh bien, pensez peut-être aux huiles essentielles.

Elle vous assureront une stimulation particulièrement efficace.

Rappelons avant tout que l’automne est la deuxième saison des grandes cures de nettoyage organique, après le printemps.

A défaut, donc, d’un drainage drastique, on conseille d’adopter au moins un régime à base d’aliments vivants et crus.

Mais… plus précisément ?

Eh bien, plus particulièrement les feuilles contenant beaucoup de chlorophylle, riches en vitamines et oligo-éléments.

Bref, des stimulants pour vous assurer une rentrée vraiment en forme !

Par ailleurs, l’exercice physique modéré, avec une bonne oxygénation, et certains suppléments, comme les vitamines E, C, B2, B3 et B9, le fer, le ginseng, la leucine, l’isoleucine, les alkylglycérols, le jus d’herbe d’orge, le shiitake ou le lait de jument, complèteront le régime régénérant et l’exercice.

Enfin, l’emploi de l’aromathérapie permettra de stimuler l’organisme en profondeur.

 

Des HE pour se stimuler

Surtout lorsqu’on doit affronter un travail intense et de longue haleine au retour des vacances, ou encore un effort inhabituel, certaines huiles essentielles soigneusement choisies s’avèrent nécessaires.

 

huile essentielle de muscadier stimulante
Muscadier

   L’HE de muscadier

C’est un puissant tonique général, digestif et nerveux, qui se double de vertus antiseptiques, antiparasitaires intestinales et analgésiques.

Il résoudra vos calculs biliaires, stimulera votre circulation et régularisera vos règles.

Vous pourrez indifféremment employer cette huile essentielle en usage interne comme externe.

Toutefois, évitez de l’utiliser à trop forte dose, c’est-à-dire à plus de six gouttes, car son effet analgésique deviendrait vite stupéfiant et diminuerait alors dangereusement votre sensibilité.

De plus, en raison de son effet oestrogénique, mieux vaut demander son avis à votre médecin avant de l’employer.

 

huile essentielle de romarin stimulante
Romarin

   L’HE de romarin

La célèbre HE de romarin se décline en fait en plusieurs « versions » puisqu’elle vous servira de :

  → tonique musculaire lorsqu’elle est riche en cinéole,

  → tonique cérébral et antidépresseur lorsqu’elle est riche en alpha-pinène et verbénone,

  → tonique général et cardiaque lorsqu’elle est riche en camphre.

Mais attention, surtout dans ce dernier cas cette huile essentielle est strictement contre-indiquée aux hypertendus et aux épileptiques, ainsi qu’aux enfants et aux femmes enceintes.

L’HE de romarin à alpha-pinène et verbénone s’emploie plutôt en usage interne, et les autres formes en usage externe.

Vous pourrez malgré tout prendre par voie orale n’importe laquelle de ces HE, ou les trois à la fois, tant que vous n’excèderez pas une goutte de chaque dans une cuillère à café d’huile d’olive lors de chaque repas.

Mais rien ne vous empêche également de les employer en usage externe en mélange avec une huile végétale, en vous frictionnant le thorax, le dos, les épaules et les membres.

 

huile essentielle de sassafras stimulante
Sassafras

   L’HE de sassafras

Le sassafras est un tonique général, un anti-infectieux, antibactérien et antiviral, à actions diurétique et sudorifique.

Il asséchera vos sécrétions ORL et bronchiques, facilitera l’élimination des gaz et apaisera les piqûres d’insectes.

Par voie cutanée il sait également être antalgique.

Vous l’utiliserez par voie interne ou externe, mais là encore mieux vaut prendre l’avis de votre médecin car c’est une huile essentielle relativement toxique à forte dose, qui pourrait irriter vos muqueuses, voire provoquer un avortement.

Elle est, de toute façon, strictement contre-indiquée en cas de grossesse.

 

Des HE pour mieux digérer

Durant ces vacances, avez-vous abusé de repas trop copieux, voire un peu arrosés ?

Si c’est le cas, peut-être ressentez-vous à présent comme un état de somnolence et une sensation de pesanteur, notamment régionalisée à l’estomac ?

L’aromathérapie vous sera alors d’un grand secours pour régler ce trouble ponctuel, avec trois huiles essentielles à prendre ensemble ou séparément.

 

huile essentielle genevrier commun digestive
Genévrier commun

   L’HE de genévrier commun

Elle aussi se présente sous différentes formes :

  → la variété Communis terpineoliferum tirée des baies de la plante ;

  → et les variétés Communis et Montana tirées des baies et des rameaux.

C’est malheureusement la première de ces variétés, la plus rare et la plus onéreuse, qui s’adresse à la digestion.

Elle vous sera utile en tant que tonique digestif, stimulant des fonctions hépatiques et pancréatiques, et d’ailleurs aussi en tant que tonique cérébral d’une très grande qualité.

Elle s’oppose encore à la formation des calculs biliaires et rénaux, et a une action favorable sur les ulcères d’estomac.

Vous préférerez la prendre par voie interne, bien que vous puissiez également l’appliquer en externe.

Elle ne présente pas véritablement de contre-indication, mais on la déconseille malgré tout en cas de grossesse.

 

huile essentielle de coriandre doux
Coriandre doux

   L’HE de coriandre doux

Elle se décline sous deux formes :

  → l’HE de feuilles,

  → et l’HE de plante avec ses fruits encore verts.

Si vous cherchez un tonique digestif qui, de plus, vous soulagerait le foie et diminuerait vos ballonnements, choisissez l’HE de plante.

A noter que c’est également un tonique cérébral, un antidépresseur et un aphrodisiaque.

Toutefois, pour sa part l’HE de feuilles calmera les inflammations de votre système digestif et en particulier les ulcères gastriques et duodénaux causés par le stress.

Cette forme n’est donc pas sans intérêt.

Vous emploierez indifféremment l’une et l’autre en interne et en externe.

Mais vous vous garderez d’en faire le moindre excès car cette HE a un effet stupéfiant à haute dose.

 

huile essentielle de mandarinier digestive
Mandarinier

   L’HE de mandarinier

Voila une HE qui se décline une fois encore en deux variétés :

  → d’une part celle issue des zestes de l’écorce,

  → et d’autre part celle issue des feuilles et appelée « petit grain mandarinier ».

C’est la première forme, l’HE à base des zestes, qui est un tonique digestif et un apéritif, et qui favorise la sécrétion de la bile et prévient les vomissements.

Ne l’employez toutefois qu’à faible dose.

On sait par ailleurs que c’est un excellent calmant et un sédatif, voire un hypnotique, qui combat très efficacement l’insomnie.

Vous l’utiliserez en interne, comme on l’a dit à faible dose, et en externe, c’est-à-dire :

  → en prenant une goutte de cette HE dans une cuillère à café d’huile d’olive au moment des repas,

  → en massant votre plexus ainsi que vos régions hépatique et pancréatique avec une goutte de l’HE mélangée à une huile végétale.

 

Des HE aphrodisiaques

Terminons à présent avec des huiles essentielles qui vous stimuleront sur le plan sexuel… si cela s’avérait nécessaire.

 

huile essentielle de menthe poivrée aphrodisiaque
Menthe poivrée


   L’HE de menthe poivrée

C’est un tonique général très puissant mais aussi un tonique sexuel reconnu.

Par ailleurs, c’est un anti-infectieux, immunostimulant, stimulant hépatique et pancréatique, expectorant, carminatif, anti-nauséeux, stimulant circulatoire, antalgique et enfin dépuratif du sang.

Evitez, autant que faire se peut, de l’employer par voie externe à cause de son pouvoir allergisant. Appliquez-la tout au plus en très petite quantité au niveau du front, des tempes et du lobe des oreilles.

Pour le reste, l’usage interne doit rester relativement limité en quantité car, en excès, cette HE devient un stupéfiant et un hypertenseur.

 

huile essentielle d'ylang-ylang aphrodisiaque
Ylang-ylang

   L’HE d’Ylang-Ylang

Cette HE est un aphrodisiaque qui vous étonnera.

Elle agit en effet tant au niveau physiologique que psychologique puisqu’elle est même réputé améliorer l’humeur dépressive.

C’est, de plus, un antispasmodique puissant, un hypotenseur, un anti-inflammatoire, un antiseptique intestinal et un antidiabétique.

Enfin, elle calmera vos palpitations et vos douleurs.

Bien que l’usage interne soit toléré, utilisez-la plutôt par voie externe et sur de courtes périodes.

 

huile essentielle de gingembre aphrodisique
Gingembre

   L’HE de gingembre

Le gingembre est un tonique sexuel et aphrodisiaque reconnu.

Cela dit, il sera tout aussi efficace contre vos douleurs musculaires, rhumatismales et dentaires.

Mais ce n’est pas tout car il facilitera aussi vos sécrétions gastriques, l’élimination des gaz et l’expectoration, et fera baisser vos fièvres.

Utilisez cette HE aussi bien en interne qu’en externe.

Attention : ne la confondez pas avec le gingembre indien, asarum canadense, qui n’a pas de vertus thérapeutiques particulières, ou avec la variété zingiber cassumunar qui est un antiasthmatique.

 Jean-Baptiste Loin 

Aromathérapie au quotidien

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz