La force des oligo-éléments

4
l'importance des oligo-éléments pour la santé

Sachant qu’une importante carence en oligo-éléments essentiels peut s’avérer fatale, savoir doser, reconnaître, et même fabriquer ses propres oligo-éléments est crucial. 

Effectivement rien ne nous préparait à une époque où le risque d’empoisonnement aux métaux lourds et le manque de nutriments et d’alimentation vivante amèneraient tant de dégâts.

Lorsqu’ils sont absorbés à des doses trop importantes, ou propulsés sous forme de nanoparticules dans les cellules, les oligo-éléments peuvent engendrer de graves maladies.

Cependant, étant donné que ces dernières décennies la qualité nutritionnelle des aliments a considérablement chuté, même lorsqu’ils sont bio, il est capital d’être en mesure de maintenir un équilibre optimal des oligo-éléments présents dans l’organisme.

Comme nous venons de le voir, trop, peuvent engendrer de graves intoxications, mais pas assez provoquer de terribles carences.

Dans ce cas comment s’approprier les oligo-éléments dont l’homéostasie du vivant a besoin, sans devoir :

   manger des briques de métal,

   être le jouet de formules nanoparticulaires agroalimentaires ou pharmaceutiques,

   avoir un vaste potager bio avec un temps clément et une intime connaissance de l’apport de ces éléments dans chaque fruit, légume ou céréale consommé…

   ou encore consommer une quantité très importante de remèdes et super aliments divers et variés.

La réponse peut paraître étonnante tant elle est simple, pourtant c’est bien dans l’eau qu’elle se trouve.

La dynamisation de l’eau et les oligo-éléments

Bien que la dynamisation avec l’apport d’oligo-éléments spécifiques soit capable de remplacer une quantité impressionnante de remèdes préventifs et de traitements, étant en mesure d’apporter une complémentation sans danger, il n’est pas question de s’arrêter de s’alimenter et de se soigner pour autant, bien au contraire.

Effectivement, la dynamisation et l’apport d’oligo-éléments vont décupler l’efficacité de vos remèdes, renforcer votre système immunitaire, nettoyer vos cellules en profondeur, et revitaliser pratiquement toutes les sphères du vivant.

En réalité, pour ne pas avoir à jauger en permanence un déséquilibre lié à un excès ou une carence, le principal est d’opter pour une forme colloïdale favorisant l’information plutôt que la matière.

De cette manière la faculté naturelle du corps à fabriquer, assimiler, éliminer, et réclamer tel ou tel oligo-élément se fait spontanément et débarrasse d’un fort désagréable fardeau que l’on peut imputer à l’industrialisation de la nature.

Heureusement, les recherches de Jean Pagot, Marcel Violet, Georges Lakhovski et certains autres spécialistes en sciences humaines, nous permettent de disposer d’outils pratiques pour y parvenir.

Mais si vous ne l’avez pas déjà vue, je vous invite à rejoindre la conférence de Frédéric Chabrier qui vous expliquera ce sujet en détail. 

Une fois cela bien compris et les outils acquis, imaginez la gigantesque économie que représente la possibilité de dynamiser une eau pure avec une panoplie d’oligo-éléments essentiels et non essentiels !

Par exemple à l’approche de l’hiver :

   tout le monde connaît la supplémentation « cuivre-or-argent », ou l’utilité de l’argent colloïdal,

   chacun sait qu’une carence en fer ou un manque de magnésium peut avoir des conséquences dévastatrices,

   et bien évidemment, nous avons tous besoin d’un système immunitaire parfaitement réactif.

Or, pour ne citer que ces préoccupations courantes, grâce à une eau dynamisée en cuivre, or, argent, magnésium, fer… vous pourrez assurer cet apport avec un seul verre tous les matins, de la manière la plus assimilable et sûre qui soit.

Mais pour vraiment réaliser l’immense potentiel que cela représente, il faut s’intéresser à l’interaction spécifique des principaux oligo-éléments sur votre santé.

Les interactions des oligo-éléments sur la santé

Si l’oligothérapie telle que l’a codifiée le Docteur Ménétrier est une thérapeutique dont l’approche nécessiterait bien plus que la rédaction d’un simple article, toujours est-il qu’elle est fondamentalement liée à l’absorption et l’équilibre entre les oligo-éléments correspondant à la diathèse de chacun et à ses carences spécifiques.

Qui plus est, comme nous l’avons vu dans le cas du célèbre mélange cuivre-or-argent, il existe certaines périodes spécifiques de l’année où des formules standards peuvent être employées à titre préventif et curatif, en dehors des spécificités même du terrain de chacun.

   L’argent – Ag –

Oligo-élément non essentiel

Du latin “ argentum ” signifiant “ blanc étincelant ”, les alchimistes du Moyen-Âge ont, probablement en relation à son éclat si particulier, consacré l’argent à la déesse de la lune, le symbole alchimique de l’argent était d’ailleurs une demi-lune.

L’efficacité notoire de cet oligo-élément n’est plus à démontrer tant son utilisation sous forme d’argent colloïdal a pu fasciner par l’efficacité des ses propriétés antiseptiques et antibiotiques.

Toutefois il faut savoir que l’argent colloïdal que l’on trouve dans le commerce fait très généralement appel à des nanoparticules d’argent étant pour le moins nocives.

Au contraire, un argent colloïdal conçu dans une eau dynamisée avec l’information du métal pourra ainsi servir :

   de puissant bactéricide,

   de cicatrisant,

   d’outil préventif contre les infections O.R.L.,

   d’antifongique.

Il pourra se compléter avec le cuivre, le zinc ou l’étain pour lutter contre nombre d’affections, telles que :

   la grippe,

   la pneumonie,

   la rhino-pharyngite,

   la maladie de lyme,

   la cystite,

   les gastrites,

   l’angine,

   l’ulcère de l’estomac…

Pour plus d’informations sur les vertus de l’argent colloïdal, si vous ne l’avez pas déjà lu, je vous invite à consulter cet article, vous serez sans doute surpris par ses nombreuses propriétés.

   Le cuivre – Cu –

Oligo-élément essentiel

Du latin “ cyprium ”, signifiant «  Chypre », où fut découvert le gisement de cuivre le plus important de l’Antiquité, il y a près de 6000 ans.

Utilisé depuis cette époque pour soigner douleurs et problèmes cutanés, le cuivre est un élément clé à la base de la constitution de nombreuses enzymes et doté de multiples qualités.

Depuis que nous avons pu analyser plus en détail les vertus de cet oligo-élément, on constate qu’il est :

   anti-infectieux,

   anti-inflammatoire,

   antioxydant,

   immunostimulant,

   régulateur thyroïdien,

   déterminant dans la synthèse des cartilages, la minéralisation des os et la vitalité de la peau,

   utile au métabolisme du fer ainsi qu’à la transmission des messages cérébraux.

Ce qui indique qu’il est préconisé en cas de :

   grippe,

   troubles de la thyroïde,

   polyarthrite rhumatoïde,

   rhumatismes articulaires aigus,

   spondylarthrite ankylosante,

   affection dégénérative,

   maladie à champignon, à virus ou à bactérie,

   troubles de la pigmentation.   

Et d’une manière générale, il s’avère très appréciable pour aider à dépasser en toute impunité la corrosion du temps.

   Le fer – Fe –

Oligo-élément essentiel

Du latin « ferrum », le fer est l’exemple type des oligo-éléments essentiels dont il faut un apport permanent sans dépasser un certain seuil, sous peine d’une intoxication dont les effets sont tout aussi dangereux que la carence.

Constituant principal de l’hémoglobine participant au transport de l’oxygène dans les globules rouges et dans les muscles, le fer intervient également dans la composition de beaucoup d’enzymes.

Cet oligo-élément est indiqué en cas de :

   fatigues,

   anémies,

   perte des cheveux,

   retard de croissance chez l’adolescent,

   syndrome des jambes sans repos,

   eczéma juvénile.

Laisser passer au moins deux heures avant de consommer thé, café, vin rouge ou jus de raisin après son absorption.

   Le magnésium – Mg –

Oligo-élément essentiel

Du grec « Magnesia », province où fut trouver le premier minerai de cet oligo-élément, le magnésium est le composant majeur de la chlorophylle et intervient dans non moins de trois cents systèmes enzymatiques.

Par le biais de son implication dans le fonctionnement cellulaire ainsi que dans les principales réactions métaboliques du corps humain, il permet :

   le maintien des défenses immunitaires,

   la gestion du stress,

   l’apaisement des inflammations,

   une bonne circulation des informations dans la sphère cérébrale.

Ainsi, il est recommandé en cas de :

   spasmes digestifs,

   asthme,

   dysfonctionnement parathyroïdien,

   spasmophilie,

   dépression,

   hypertension,

   anxiété,

   troubles nerveux,

   hyperactivité,

   fibromyalgies,

   insuffisance hépatique,

   déséquilibre acido-basique…

   Le chrome – Cr –

Oligo-élément essentiel

Du grec “chroma”, signifiant « couleur », le chrome est un des composés profitant de la palette de couleurs la plus vaste.

Si c’est principalement chez les personnes âgées que l’on constate une carence en chrome, dans tous les cas elle peut être à l’origine d’une mauvaise assimilation du glucose par les cellules.

S’associant à d’autres formes pour constituer le facteur de tolérance au glucose, le chrome facilite l’action de l’insuline.

Cet oligo-élément a également la capacité de réduire le mauvais cholestérol LDL, les triglycérides, et d’augmenter le bon cholestérol HDL.

C’est pourquoi il est conseillé en cas :

   d’hypoglycémie,

   d’état pré-diabétique,

   de diabète de type II,

   de boulimie,

   de prise de pilule contraceptive,

   et d’athérosclérose.

On pourrait parler pendant des heures de tous les oligo-éléments et de leurs vertus plus surprenantes les unes que les autres, aborder l’incroyable pouvoir chélateur de métaux lourds du germanium, mais comme je le disais il faudrait bien plus qu’un simple article pour cela.

Regardons plutôt ce que le fondateur de l’oligothérapie a élégamment baptisé les diathèses.

Les diathèses

En oligothérapie la diathèse s’apparente à ce que dans l’ensemble des médecines naturelles, nous appelons le terrain.

Si ce n’est qu’au lieu d’être spécifique à chacun, Ménétrier en a instauré quatre grands groupes dans lesquels on pourra se reconnaître pour ensuite affiner sa propre diathèse en fonction de ses spécificités personnelles.

D’une manière générale s’il n’est pas conseillé de dépasser plus de sept oligo-éléments dans une préparation, il est tout de même possible d’aller au-delà des éléments correspondant à la base de son terrain.

   Diathèse 1 : Manganèse

Pour les tempéraments allergiques et intolérants.

   Diathèse 2 : Manganèse-Cuivre

Pour les tempérament hyposthéniques, plutôt calmes et montrant une faible résistance à l’effort.

   Diathèse 3 : Manganèse-Cobalt

Pour les tempéraments dystoniques, souffrant d’angoisses, de fatigues diurnes de dérèglements du système neurovégétatif, de troubles de la circulation, gastro-intestinaux, ou de rhumatismes.

   Diathèse 4 : Cuivre-Or-Argent

Pour les asthéniques ou les personnes agressées par les radicaux libres montrant des signes d’âge et de faiblesse prématurés.

A ces quatre grandes lignes on pourra ajouter quelques spécifiques comme par exemple le zinc-cuivre en cas de syndrome de désadaptation, ou le zinc-nickel-cobalt, qui aide à dépasser les périodes liées à certains âges demandant une adaptation trop intense à l’organisme, dont :

   la puberté,

   la ménopause,

   le syndrome prémenstruel,

   l’incontinence non sénile.

Ou encore le cuivre-nickel-cobalt, qui agit contre les troubles de la ménopause.

Pour information, l’eau polymère miraculeuse de Marcel Violet sur qui vous découvrirez un article complet juste ici, était composée de : cuivre-or-argent-manganèse-magnésium.

 Jean-Baptiste Loin 

Dynamiseur d'eau Olidyn

Pour profiter de toutes les vertus des oligo-éléments en fonction de vos besoins et sans aucun risque d’intoxication, rendez-vous ici pour découvrir l’Oli-Dyn

Vous n’avez pas encore vu la conférence de Frédéric Chabrier sur l’eau vivante ? Rendez-vous ici pour y assister 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "La force des oligo-éléments"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Gérard
Invité
Gérard

Bonjour ,
D’abord je vous remercie pour la qualité de vos informations et ce dernier mail suscite chez moi une intérrogation j’ai lu que l’argent colloidal serait des nanoparticules d’argent ( sur un livre concernant ce produit ) quand est il et peut on dans ce cas en prendre réguliérement ce qui est mon cas vu que j’ai la maladie de lyme ! Merci pour votre réponse

Alain
Invité
Alain

mercimercimercumercimercimercimercimercimerci Pour votre générosité.

Dominique
Invité
Dominique

merci beaucoup

Olivier
Invité
Olivier

Très intéressant

wpDiscuz