Compléments des tropiques

0
les compléments issus de plantes tropicales : urucum, guarana, stevia...

Vous connaissez sans doute les plantes amazoniennes à travers les rayons consacrés aux produits du commerce équitable. 

Elles sont d’ailleurs souvent issues de la cueillette sauvage ou de l’agriculture biologique.

Mais qu’elles soient proposées en poudres de totum des plantes, en complexes ou même en cosmétiques, elles s’avèrent toutes d’une puissance exceptionnelle.

Voila déjà quelques années que les laboratoires pharmaceutiques et les fabricants de compléments nutritionnels ou autres produits diététiques s’intéressent de très près à une source apparemment xinépuisable de nouvelles espèces végétales pouvant fournir des remèdes, voire des aliments, d’une qualité exceptionnelle : les pays tropicaux.

La forêt amazonienne, notamment, abrite plus de cent mille espèces végétales différentes dont la majorité reste à découvrir, même si, malheureusement, plusieurs centaines disparaissent chaque jour.

Pour l’heure, en même temps que la recherche s’active dans une exploration tous azimuts pour trouver de nouvelles souches, on ne manque pas de récupérer les connaissances accumulées par les Indiens au cours des siècles ; connaissances inestimables sur ces plantes et leurs puissantes vertus, sur leurs modes de préservation et sur leur utilisation en fonction du rôle qu’elles jouent traditionnellement dans l’alimentation et la pharmacopée.

Un laboratoire de produits alimentaires, compléments nutritionnels et lignes de cosmétiques, « Guayapi Tropical », s’est fait le spécialiste de ces plantes tropicales.

Ces plantes, généralement amazoniennes ou sri lankaises, répondent parfaitement aux maux de notre société contemporaine dans laquelle l’organisme est mis à rude épreuve, tant à cause d’une alimentation déséquilibrée que du stress ou de la pollution.

 

Une star incontestée : le Guaranaguarana complément nutritionnel stimulant

Le Guarana est surtout connu comme stimulant cérébral et tonique puisqu’il contient de la guaranine, une substance qui présente des propriétés similaires à celles de la caféine mais sans les effets secondaires, en l’occurrence neutralisés par les tanins et saponines.

Les principes actifs de la plante étant absorbés très lentement dans l’intestin, six heures au moins après l’ingestion du produit, on ne relève aucune excitation cardiaque, nervosité ou insomnie.

C’est donc bien un stimulant sain, préservant le rythme naturel de l’organisme.

Mais le Guarana a bien d’autres vertus :

  → il renforce la résistance au stress et les défenses naturelles,

  il dynamise le psychisme et l’intellect,

  il favorise la récupération après l’effort physique,

  il régule la digestion,

  il a une action amincissante.

On l’appréciera donc avant tout pour augmenter la vigilance, la concentration et la mémoire, notamment bien sûr en cas d’examens mais finalement dans toutes situations nécessitant une augmentation des capacités intellectuelles.

D’une manière plus générale encore, chaque fois qu’il faut se concentrer, étudier, mémoriser, rester vigilant, négocier, être efficace, mieux s’exprimer, faire face au décalage horaire ou veiller lors de fêtes, le Guarana reste la plante énergisante sans doute la plus appropriée.

Sur un plan plus strictement physique cette plante a aussi ses indications, par exemple en cas de baisse de tonus ou après une épreuve sportive.

Enfin, le Guarana est pourvu d’un indéniable effet minceur, naturellement dû à la présence très forte de guaranine qui accélère la combustion des corps gras et accroît le métabolisme cellulaire, favorisant l’élimination des graisses stockées par l’organisme.

Mieux encore, un peu comme le Maté, il inhibe la sensation de faim, ce qui peut s’avérer fort appréciable dans certains régimes minceur.

Ajoutons, pour finir, que ses puissantes propriétés stimulantes et revitalisantes permettent de lutter contre la fatigue qui accompagne trop souvent les régimes.

Plusieurs qualités sont proposées puisque cette plante peut être issue de la cueillette sauvage ou de l’agriculture biologique, torréfiée ou non.

A noter que les producteurs du Guarana de la barrière de l’Andira, d’une qualité particulièrement exceptionnelle, sont des Indiens qui, après avoir vaillamment résisté contre les pesticides, luttent à présent contre les multinationales qui veulent imposer du Guarana cloné afin d’augmenter la production.

Participer à leur résistance à travers le commerce équitable est donc certainement bon pour la planète.

Rappelons, à ce sujet, que la forêt amazonienne constitue la réserve végétale et animale la plus importante de la planète.

Menacée par la déforestation et l’exploitation intensive et inconsidérée des sols et des sous-sols, la forêt d’émeraude, prodigieux laboratoire phytothérapique, doit donc être impérativement sauvegardée.

Pour cela, plusieurs organisations existent aujourd’hui, qui veulent mettre en valeur et reconnaître les richesses naturelles de la forêt tropicale, et contribuent à la préservation des territoires, au respect et à la survie des habitants de l’Amazonie.

Le commerce équitable constitue, de plus en plus, une des stratégies les plus fiables pour parvenir à cet objectif, et certaines marques garantissent à la fois des revenus décents aux paysans et fabricants locaux, et des produits de grande qualité aux consommateurs.

Le guarana de Guayapi Tropical, par exemple, porte la marque « Satere Mawe ».

Mais la plus connue est certainement « Forest Garden » dont le programme est à plus d’un titre remarquable puisqu’il vise :

  à promouvoir le renouvellement de la végétation des terres déboisées ou dégradées,

  à augmenter la biodiversité locale,

  à améliorer le rendement de la terre ainsi que les conditions de vie des paysans,

  à inverser le courant de la déforestation,

  à convertir l’agriculture chimique en biologique,

  à transmettre le savoir-faire traditionnel.

 

Les complexes à base de Guaranabienfaits du guarana : vitalisant, stimulant, fortifiant

On se doute qu’avec toutes ses propriétés, le Guarana se décline en de nombreux complexes l’associant à d’autres phytothérapiques dont l’action synergique concourre évidemment à l’obtention de résultats exceptionnels.

Chez Guayapi Tropical on trouvera donc quelques nouveaux produits tout spécialement recommandables, comme par exemple :

Guayafine, associant Guarana, thé vert, café vert, Baccharis et Nopal, pour perdre du poids tout en préservant sa vitalité.

Complexe Destress, associant Guarana et Gomphrena, à prendre en cas de stress, d’effort prolongé, de nervosité, d’anxiété et de tension.

Complexe Multi-Force, associant Guarana, Muirapuama et Pfaffia, pour une utilisation ponctuelle avant l’effort, le sport, le travail, la route ou toute activité d’endurance.

Complexe Restructurant, associant Guarana, spiruline, Wakamé et Acérola, conseillé aux végétariens, aux enfants, aux femmes pré-ménopausées, ou en cas de grosse fatigue, d’alimentation déséquilibrée ou de décalage horaire.

Guarana Fizz, une boisson pétillante associant Guarana, Acérola, pro-vitamine A, sélénium et Urucum, pour se désaltérer, lutter contre la chaleur et se redonner de l’énergie.

Elixir au Guarana, un apéritif et digestif associant, sur un support alcoolique, le Guarana et trente trois plantes dont le pissenlit, le basilic, la reine-des-prés, le tilleul, la camomille, le fenouil, le laurier, le gingembre, la menthe poivrée, etc.

Dynachocos, une bouchée de cacao au Guarana enrobée de noix de coco.

Guayagum, une gomme dynamisante à l’arôme de citron vert naturel, libérant progressivement la poudre de Guarana.

 

Les autres plantes amazoniennescompléments à base de plantes amazoniennes et tropicales

৩ Le Gomphrena

Aux antipodes du Guarana stimulant, le Gomphrena assure la détente, la sérénité, le sommeil, mais aussi la récupération énergétique après l’effort, et même la beauté de la peau et des cheveux.

Ce sont essentiellement ses acides aminés et ses vitamines du groupe B qui sont responsables de ces effets de détente et de repos.

Ses vitamines A et E, son germanium et son sélénium assurent, pour leur part, la nutrition cellulaire.

৩ Le Muirapuama

C’est un puissant tonique neuro-musculaire, digestif et sexuel.

En tant que tonique il apporte une aide précieuse en cas de fatigue musculaire et dans les périodes de stress.

Il tonifie le corps et lui donne les moyens de s’adapter à toutes activités physiques.

Tonique sexuel autant pour l’homme que pour la femme, il améliore la circulation périphérique.

Tonique digestif, il est conseillé pour prévenir les digestions lentes.

On l’emploiera également lors de convalescence et d’affaiblissement… d’autant qu’il ouvre aisément l’appétit.

৩ Le Pfaffia stenophylla

Il est considéré comme un ginseng brésilien puisqu’il s’en approche par ses propriétés nutritionnelles, médicinales et par les formes anthropomorphiques de ses racines.

Reconstituant et régénérant, il augmente la résistance et la force musculaire, et facilite la digestion.

Mais il réduit aussi les troubles du sommeil, améliore la régénération cellulaire, l’irrigation de la peau et des cheveux.

On le recommande tout spécialement aux personnes ankylosées qui voient leurs mouvements gênés par temps froid et humide.

Il aide en effet à garder la souplesse des articulations.

Et, comme tout « ginseng » qui se respecte, il possède un effet aphrodisiaque.

৩ Le Baccharis trimera

C’est une plante purificatrice nettoyante des toxines du corps et des voies urinaires, facilitant la circulation du sang et stimulant les défenses immunitaires.

Généralement conseillée en cas d’excès alimentaires, elle contribue au rétablissement d’un bon équilibre, règle les problèmes de transit et réduit la mauvaise haleine.

On a coutume de la prescrire à chaque changement de saison.

৩ Le Tecoma adenophilla

Autre détoxinant et régénérant, on associe d’ailleurs souvent le Tecoma au Baccharis pour un nettoyage plus complet.

Il favorise l’oxygénation et la régénération du sang et de la lymphe, et stimule également les défenses de l’organisme.

On peut aussi le prendre avec de l’Acerola, aux changements de saison.

Et il fera merveille lorsqu’on a le teint brouillé.

৩ Le Maytenus ilicifolia

Il est traditionnellement utilisé par les Indiens d’Amazonie en cas d’acidité, de ballonnements, de fermentations et d’aigreurs d’estomac.

On peut donc dire qu’il optimise les fonctions digestives et intestinales, et qu’il favorise l’équilibre de la digestion.

৩ L’Urucum

C’est à la fois une plante alimentaire, un condiment traditionnel et un cosmétique naturel puisqu’on l’utilise en tant que préparateur solaire favorisant la pigmentation, et protecteur de la peau prévenant le vieillissement.

Cela étant, c’est aussi un excellent antioxydant grâce à son exceptionnelle richesse en sélénium et en bêtacarotène… puisqu’il en contient cent fois plus que la carotte !

Délicieusement aromatique, on l’emploie comme condiment, notamment avec le riz les céréales qu’il colore agréablement.

En usage externe, on l’utilise en maquillage naturel pour protéger la peau.

৩ La Stevia

La stevia est une plante alimentaire que l’on devrait systématiquement indiquer à toute personne ne pouvant ou ne voulant plus consommer de sucre, puisque son pouvoir sucrant est supérieur à celui du saccharose.

Elle n’en est pas moins totalement dépourvue d’effet hypoglycémiant.

On le saupoudre aussi bien sur les aliments que dans les liquides, et l’on peut également le cuisiner à volonté.

৩ L’huile de noix du Brésil

100% pure et de première pression à froid, cette huile contient 70% d’acides gras insaturés, dont 40% d’acide linoléique, et des vitamines E et F en grandes quantités.

Très riche en oligoéléments comme le magnésium et le potassium, elle conviendra aussi bien à l’accompagnement des plats de tous les jours qu’aux soins du corps.

 

Les cosmétiques amazonienscosmétiques à base de plantes tropicales

Baume amazonien anti-rides : Pour le visage et le contour des yeux. A base d’Urucum, Copaïba, huile de palmier Aouara, Gombo, chèvrefeuille, camomille, algue, menthe douce et encens amazonien.

Masque à l’acérola antioxydant : A base d’acérola, d’argile et d’algue. Apporte tonus et vitalité à la peau du visage.

Masque au Borojo : A base de Borojo, d’argile et d’algue. Contribue à la régénération de l’épiderme. Particulièrement nutritif pour les peaux sèches.

Déodorant Amazonie : Protège tout au long de la journée grâce à l’encens amazonien, au Zingiber, au genièvre, au chèvrefeuille, aux algues, à la menthe douce et aux huiles essentielles.

Lait nettoyant et démaquillant à l’Arrabidaea chica : Assainit la peau et purifie les pores, en éliminant les poussières et les impuretés incrustées. A base d’huile de cocos nucifera, d’extrait d’Arrabibidaea chica et d’huiles essentielles.

Lotion astringente au Zingiber : Après le lait nettoyant, cet hydrodistillat de rhizome de Zingiber laisse une peau fraîche et vivifiée.

Extrait pur de Crajiru : Cet extrait, riche en flavones et tanins, est particulièrement efficace pour nettoyer les impuretés de la peau et éliminer les boutons et points noirs.

Sublimateur de teint à l’Urucum : Cette crème de jour teintante donne un aspect soyeux et lumineux à la peau. A base d’Urucum, d’huile de cocos nucifera, d’huile d’Andiroba, d’huile de Copaïba, de vitamine E et d’huiles essentielles, elle hydrate tous les types de peau.

Savonnette au Guarana : Ce savon respecte le PH de la peau tout en la nourrissant. Composé d’huile de coco, de Babaçu, d’extrait naturel de Guarana et d’Ylang Ylang.

Eponge naturelle d’Amazonie : Cet endosquelette cellulosique d’un fruit de curcubicaceae obtenu par déshydratation au soleil exerce une action gommante qui permet de nettoyer efficacement la peau en éliminant les desquamations.

Lait hydratant à l’huile de coco : Ce mélange d’huile de cocos nucifera, d’huile d’Andiroba et d’huiles essentielles a une action hydratante, nourrissante et adoucissante sur les couches supérieures de la peau.

Baume après épilation : Particulièrement riche en substances naturelles puisqu’il se compose d’huile d’Andiroba, de Copaïba, de cocos nucifera, d’extrait d’Arrabidaea chica, de vitamine E et d’huiles essentielles de pamplemousse, cèdre et géranium, ce baume émollient et nutritif apaisera le feu après épilation, rasage ou bains de soleil.

Baume de Copaïba : Simplement composé d’oléorésine de Copaïba, ce baume contribue à protéger la peau des affections cutanées, des coups de soleil et des irritations.

Huile solaire à l’Urucum et au Babaçu : Cette huile solaire à l’Urucum, aux cocos nucifera, au Babaçu, au Zea Maiz, à la vitamine E et à l’Ylang Ylang active et prolonge le bronzage en nourrissant la peau.

 Claude Cartier 

comment choisir et bien utiliser les compléments nutritionnels ?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz