Petit guide des remèdes traditionnels

0
recettes remedes traditionnels

Remèdes de « bonnes femmes » ou remèdes de « grands-mères », les médicaments à faire soi-même sont toujours aussi adaptés aux petits maux de la vie quotidienne.

Voici un mini guide de ces traitements naturels de bon sens… qu’il vous sera facile de mettre en pratique à peu de frais…

Votre mini guide

  Aérophagie : Prendre ses repas à heures régulières et sans hâte, en mastiquant longuement. Supprimer tabac, café et boissons gazeuses. Consommer du charbon végétal, et des infusions de cumin, carvi, coriandre, anis, angélique.

 → Aigreurs d’estomac : Prendre des coquilles d’œuf calcinées en poudre fine dans un demi verre d’eau ; et, entre les repas, de l’alcool de menthe.

 → Aménorrhée : Fortifiants, fer, iode, bains de pieds et de siège chaud ; infusions d’armoise, ou de fleurs et de feuilles de sauge avec 30 gouttes de teinture de cyprès par litre de tisane.

 → Angine : Garder le lit. Bains de pieds. Badigeonnages de teinture d’iode. Cataplasmes de farine de seigle et d’oignons de lys trempés dans du lait. Appliquer sur la gorge un cataplasme d’argile pendant deux heures. Gargarismes à l’eau argileuse avec infusion d’aigremoine, de feuilles de ronces et de persicaire.

 → Asthme : Supprimer le sel. Frictionner chaque matin les pieds et les mains avec un linge imbibé d’alcool. Prendre des bains de pieds et de mains dans de l’eau très chaude. Infusion, matin et soir, d’une cuillère à café de racine de bétoine, cinq grammes de fleurs et feuilles d’hysope, une cuillère à café de feuilles de romarin, et dix grammes de réglisse, pour une tasse d’eau bouillante. Au moment de la crise, mâcher du gingembre additionné de sucre, et faire des cataplasmes tièdes d’argile sur la poitrine et sur le dos.remèdes naturels pour soigner les boutons

 → Boutons : Manger des légumes frais. Supprimer alcool et épices. Laxatifs légers. Décoction de bardane. Tisane de fumeterre ou de pensée sauvage. Lotion à la tisane de sauge ou à la décoction de bardane.

 → Bronchite aiguë : Garder le lit. Eviter courants d’air, froid aux pieds, irritation du larynx, boissons glacées. Tisanes de violette, et jujube. Décoction de bois de réglisse, de feuilles d’hysope, de bétoine et de tussilage (20g de chaque dans un litre d’eau, à bouillir 15 minutes). Bains de pieds sinapisés. Onguent d’ail pillé sur la plante des pieds. Inhalation d’eucalyptus, de bourgeons de sapin, de bouillon blanc, de sauge et de romarin.

 → Brûlures : Compresses glacées ou eau froide. Huile d’olive ou huile de noix, puis pommes de terre râpées, feuilles de joubarbe ou feuilles de bouillon blanc, en applications externes. Cataplasmes d’argile.

 → Calculs : Prendre de l’exercice. Supprimer graisses, féculents, légumes verts et boissons acides. Diurétique : queue de cerise, chardon Roland, racine de petit houx, racines de fraisier, racine de chiendent, pariétaire, et racine de bardane (10g de chaque dans un litre d’eau bouilli 15 minutes).

 → Caries dentaires : Supprimer les sucres. Bains de bouche à la décoction de feuilles de noyer. Mâcher un clou de girofle.alcool de menthe indigestion

 → Céphalées : Compresses d’eau chaude sur le crâne. Friction des tempes avec de l’huile à la fleur de marjolaine. Inhalation de menthe, sauge, romarin et laurier dans du vin chaud (une poignée de chaque par litre). En cas de céphalées dues à des troubles gastriques prendre un laxatif.

 → Coliques : Cataplasmes chauds de 40 g de graines de lin et de 200 g de mie de pain bouilli dans un litre de lait.

 → Colites : Supprimer les aliments riches en fibres. Infusion de fleurs de violette ou de fleurs de mauve. Miel de romarin et jus de pomme de terre.

 → Constipation : Consommer pain complet, légumes verts, légumes râpés, fruits, et huile d’olive. Boire beaucoup. Prendre de l’exercice. Frictions du ventre à l’huile d’amande douce. Bains de siège quotidiens. Cataplasmes d’argile. Lavements à l’eau salée ou à la décoction de feuilles de mauve dans du lait au miel. Laxatifs : huile de ricin, infusion de fleurs de pêcher, de feuilles de frêne, pruneaux, sirop de rhubarbe, tisane de lin, pommes cuites.

 → Coryza : Bains de pieds sinapisés. Inhalations de teinture de benjoin dans de l’eau bouillante. Tisane aux baies de genièvre, graines de fenouil et fleur de véronique mâle (une cuillère à café de chaque par tasse). Lavage interne du nez à la tisane de mauve ou à l’eau argileuse. Huile essentielle de niaouli à respirer sur un mouchoir.

 → Cystite : Supprimer alcool, thé, café. Bains chauds. Frictions à l’alcool. Lavements chauds. Cataplasmes d’argile sur la région de la vessie. Décoction de mauve, ou fleurs de camomille infusées dans du lait. Infusion d’un oignon dans du lait. Bains de siège dans de la décoction de racines de raifort.

 → Diarrhée : Consommer crème de riz, tapioca, charbon végétal. Compresses chaudes sur le ventre. Cataplasmes de farine de lin. Décoction de plantain et de racines de rhubarbe. 120 g de suc de plantain le matin à jeun.

 → Dysménorrhée : Infusion d’armoise, de vigne rouge, ou de millefeuille. Huile essentielle de cyprès dans du miel de châtaignier.les tisanes : remedes de grand-mere naturels

 → Eczéma : Supprimer café, viandes grasses et alcool. Régime dépuratif. Tisane de cresson, pensée sauvage, pissenlit, salsepareille. Eau argileuse tous les matins. Levure de bière. Sève de bouleau (un verre le matin à jeun). Eviter chaleur, sueur, pression des vêtements sur les régions atteintes. Lotionner à la tisane de graines de lin ou de pépins de coing, de camomille, de mauve, de guimauve, de consoude. Cataplasmes de farine d’orge, de seigle ou de fécule. Compresses d’eau oxygénée.

 → Enrouements : Appliquer sur la gorge et sur la plante des pieds un onguent à base de gousses d’ail écrasées et de saindoux. Décoction de navet à prendre le soir. Inhalation de fumée de feuilles de tussilage. Gargarisme à la décoction de guimauve et de figue.

 → Entorses : Après l’accident, tremper le pied dans un seau d’eau glacée, puis masser avec de l’huile d’amandes douces. Compresses d’eau de vie camphrée, de teinture d’arnica et d’un gros oignon cuit dans de l’huile d’olive. Onguent chaud à base de son de froment cuit dans de l’eau vinaigrée.

 → Fatigue : Liqueur de cannelle à base de 100 g de cannelle macérées dans un litre d’eau de vie pendant trois jours (après distillation au bain Marie, ajouter un litre de sirop de sucre). Infusion de sarriette et de menthe. Eau argileuse. Cataplasmes d’argile tiède sur la nuque et le bas ventre.

 → Fièvres : Garder le lit et se mettre à la diète avec bouillons de légumes, tisanes de verveine, de sauge, de violette ou de fleurs d’oranger. Lotion froide à l’eau vinaigrée sur le visage.

 → Flatulences : Supprimer sauces, épices, charcuteries, aliments gras et alcool. Charbon végétal. Tisanes de camomille, de tilleul, de menthe, de graines de fenouil, et de sauge.

 → Foie : Décoction de racines d’oseille, de chicorée sauvage, de chiendent, d’asperge, de feuilles de capillaire, de romarin. Jus de radis noir. Cure de salade de pissenlit.

 → Gingivite : Rincer la bouche matin et soir à la décoction tiède de thé vert ou de feuilles de noyer. Onctions avec un mélange de miel et de suc de feuilles de vigne, ou avec du jus de cresson.

 → Goutte : Prendre de l’exercice. Supprimer les graisses, produits laitiers, abats, œufs, charcuteries, riz de veau, foie, rognons, anchois, sardines et alcool. Tisanes d’orge, de chiendent. Décoctions de feuilles de frêne, de racines de bardane, d’acore. Compresses de feuilles de bouillon blanc et de feuilles de sureau cuites dans du lait. Cataplasmes de fleurs de bruyère cuites dans un peu d’eau et réduites en bouillie.

 → Grippe : Garder la chambre. Se mettre à la diète. Prendre des laxatifs. Tisane composée de cinq cuillères à soupe de racines de guimauve râpées et de douze cuillères d’amandes douces concassées, infusées dans de l’eau bouillante pendant une demi heure. Huile essentielle de cannelle. Inhalation d’huile essentielle de térébenthine.

 → Haleine : Supprimer les repas trop riches, l’alcool, l’ail et l’oignon. Se frotter les dents matin et soir au charbon de bois pillé, et se rincer la bouche avec quelques gouttes d’alcool de menthe dans de l’eau.

 → Hémorroïdes : Supprimer épices, condiments, charcuteries, vins, thé, café. Prendre de l’exercice et des bains locaux tièdes. Appliquer une pommade à base de suc de grande joubarbe et de graisse de porc pendant trois jours, puis compresses à l’huile d’amande douce et à l’huile d’olive. Cataplasmes d’argile tiède à laisser toute la nuit. Bains de siège à la décoction de chêne ou d’orties. que faire en cas de hoquet ?

 → Hoquet : Absorber des boissons gazeuses froides. Maintenir les mains dans l’eau très chaude. Mâcher quelques grains d’anis. Introduire dans le fond de la bouche une pincée de sel fin.

 → Indigestion : Diète avec bouillons de légumes et jus de fruits. Infusion de camomille, de tilleul, de menthe, de véronique, éventuellement additionnées de quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger.

 → Insomnie : Eviter le stress. Supprimer alcool, café et repas trop copieux. Tisanes de tilleul, de coquelicot, de camomille, ou de fleurs d’oranger. Bains de pieds très chauds avant de se coucher.

 → Lumbagos : Repos absolu au lit. Fumigations locales avec thym, romarin et laurier. Appliquer une flanelle. Frictionner à l’eau de vie camphrée. Cataplasmes chauds de racines de céleri râpé dans du saindoux. Compresses de 15 g de tabac macéré dans 100 g d’eau de vie.

 → Moustiques : Faire brûler du sucre sur une pelle rougie au feu. Huile essentielle de lavande en aérosols. Frictions à l’huile essentielle de citronnelle. Sur les piqûres de moustiques, appliquer du jus de citron.

 → Névralgies : Eviter les fatigues et les excitants. Frictions à l’ammoniac et à l’huile. Lotions à l’eau très chaude. Compresses à la décoction de belladone, de morelle ou de stramoine. Cataplasmes aux feuilles de jusquiame.tisane de sauge oreilles pour soigner l'otite

 → Otite : Bains de pieds chauds. Lavage avec de l’eau de guimauve. Fumigations de benjoin. Injection dans l’oreille de tisane de sauge.

 → Pellicules : Laver chaque soir les cheveux avec de l’eau tiède et du savon de Panama. Pommade à base de lanoline (30g), d’huile de cade (10g) et d’huile de bouleau (1g) à appliquer au coucher. Nettoyer le matin avec de l’eau de Cologne, et frictionner avec une brosse douce imbibée de décoction de bois de sassafras (30 g d’écorces dans un litre d’eau de rose).

 → Points de côté : Friction avec un liniment à base d’ammoniac, d’alcool camphré et d’essence de térébenthine. Application d’un sachet rempli de cendres chaudes ou d’un mélange d’avoine et de millet. Cataplasmes de poireaux hachés et cuits avec du sel et du vinaigre.

 → Rhumatismes chroniques : Bains de vapeur. Bains de sable chaud. Badigeonnage de teinture d’iode. Frictions à la térébenthine ou à l’ammoniac. Massages. Applications de feuilles de bouleau dans un sachet de toile, à laisser toute la nuit. Cataplasmes au vieux levain, à la poudre de moutarde et au vinaigre.

 → Rhumes : Prendre le matin à jeun deux verres d’eau tiède avec deux morceaux de sucre et quelques gouttes de teinture de benjoin. Infusion de bouillon blanc (une poignée de fleurs dans un litre d’eau).

 → Sciatique : Cataplasmes aux blancs d’œufs, au poivre et aux feuilles de séné. Frictions au mélange d’huile de millepertuis et d’eau de vie. Fomentation à la décoction chaude de baies de genièvre dans du vin. Application de persil chauffé.

 → Spasmes : Infusions de thym, de tilleul, de mélisse ou de feuilles d’oranger.

 → Torticolis : Cataplasmes laudanisés . Applications de teinture d’iode. Compresses très chaudes de décoction d’origan.

 → Toux : Une cuillère d’huile d’olive sucrée le soir au coucher. Pomme de reinette cuite sous la cendre remplie de miel. Mélange de dattes, de figues, de jujube, de fleurs de mauve, de coquelicot et de tussilage, le tout bouilli jusqu’à réduction de moitié et sucré avec du sirop de guimauve. Infusion de sureau (une tasse au coucher). Inhalation de teinture de benjoin.

 → Varices : Supprimer les vêtements serrés. Marcher. Surélever les jambes en position couchée. Porter des bas à varices. Compresses de décoction de feuilles d’absinthe, de roses rouges et de racines de grande consoude dans du vin rouge. Lotion à la décoction de feuilles de sauge dans du vin.

 → Verrues : Badigeonner matin et soir avec une macération d’écorce de citron dans du vinaigre. Applications avec un oignon blanc creusé et rempli de sel (laisser macérer). Lotion de suc de chélidoine.

 → Vers : Infusion d’écorces d’oranges amères dans du vin, en alternance avec de l’huile de noix et du jus de pruneaux. Racines de raifort râpées dans du miel. Décoctions de feuilles et de racines de chicorée sauvage, de racines de joubarbe, et de lichen d’Islande. Jus de cerfeuil.

 → Vomissements : Macération d’une pincée de poudre de cannelle et d’une pincée de poudre de rose rouge dans un verre de vin. Tisane de camomille, de verveine, de citron chaud, de mélisse.

 Jan Kristiansen 

les remedes naturels de grand-mere

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz