Trois remèdes ayurvédiques pour la saison froide

3
remèdes ayurvédiques pour l'hiver

Voulez-vous prévenir à temps toutes sortes de petits maux,  conséquences des refroidissements ?

Ne plus risquer, par exemple, la bronchite ou la grippe intestinale ? 

Trois remèdes issus de la pharmacopée indienne vous aideront à renforcer vos défenses et à passer un bon hiver. 

Extrait de pépins de pamplemousse ou huile essentielle de Tea tree sont indéniablement d’excellents médicaments d’hiver, mais…

Mais avez-vous pensé aux trésors dont la médecine ayurvédique regorge ?

Eux aussi vous assureront une prévention générale grâce à leurs antioxydants régénérants et tonifiants. 

L’Amla de l’éternelle jeunesse

Ce fruit de l’éternelle jeunesse est un tonique, un antioxydant et un régénérant. 

Sa chair recèle trois fois plus de protéine et cent soixante fois plus d’acide ascorbique qu’une pomme. 

Il contient également une très grande quantité d’acides aminés, en particulier :

l'alma, une excellente source d'antioxydants

        l’acide glutamique (29,6%), 

       la proline (14,6%), 

        l’acide aspartique (8,1%), 

        l’alanine (5,4%),

        la lysine (5,3%).

Vous ne serez donc pas étonné d’apprendre qu’avec une telle richesse l’Amla entre dans de nombreuses compositions ayurvédiques et notamment dans le Triphala (voir plus loin).

Mais… que pourra-t-il pour vous au plan thérapeutique ?

Il réduira vos surcharges pondérales, désintoxiquera votre organisme, stimulera et régularisera votre digestion…

Il est aussi d’un grand secours pour les fumeurs et les consommateurs d’alcool car c’est une source de vitamine C mille fois plus riche que l’orange.  

Cela dit, si le fruit est communément utilisé comme un fortifiant, notamment en hiver, d’autres parties de la plante servent aussi de médicament. 

Les feuilles, par exemple, sont utilisées en cas de conjonctivite, bronchite et pertes blanches…

En mélange avec des graines de fenugrec, on y fait également appel dans les cas de dysenterie chronique. 

remèdes ayurvédiques

Le jus de l’écorce fraîche, en mélange avec du miel et du curcuma, sert à soigner les infections urinaires. 

Le suc est considéré comme un bon traitement des ulcères… 

Comme vous le voyez, cette plante a beaucoup de vertus.  

De nombreux tests cliniques confirment d’ailleurs indiscutablement ses propriétés toniques, nutritives, laxatives, reconstituantes, expectorantes, cardiotoniques, antioxidatives et antivirales. 

En fait, l’Amla est une des plantes les plus puissantes de la méthode de soins ayurvédiques pour le rajeunissement

Jugez-en plutôt…

        Elle vous construira de nouveaux tissus.

        Elle renforcera vos cellules.

        Elle nourrira vos os, vos cheveux, vos ongles et vos dents.

        Elle soulagera vos inflammations de l’estomac et du colon.

        Elle vous apportera une aide non négligeable en cas d’anémie, d’hémorroïdes, d’ostéoporose ou de vertiges… 

De l’anti-âge à l’état pur ! 

neem antioxydant ayurvédique

Le Neem aux mille vertus

Ses propriétés uniques l’ont très vite fait accéder au commerce des produits pharmaceutiques et cosmétiques. En Inde, c’est depuis des temps immémoriaux que le Neem est associé à la santé. 

Ainsi, tous les jours, des millions d’Indiens se brossent les dents avec une pâte à base d’écorce de Neem, ou se lavent avec un savon fabriqué à partir de son huile. 

Au-delà de la simple cosmétique, ses propriétés antiseptiques le destinent également aux traitements de toute une gamme de maladies de peau

Enfin, il est prescrit en cas de troubles digestifs et de dysenteries ainsi que pour des maladies respiratoires comme la  bronchite…  

Mais, là encore, la plante fournit autant de médicaments différents qu’elle compte de parties. 

L’écorce s’emploie en cas de fatigue, toux, fièvre, manque d’appétit, soif intense et problèmes de peaux. 

Les feuilles, elles, sont indiquées dans le traitement des douleurs neuromusculaires. 

Elles éliminent les toxines, purifient le sang et réparent les dégâts occasionnés par les radicaux libres. 

Elles sont aussi reconnues pour améliorer certains problèmes oculaires. 

Le fruit est amer, purgatif, anti-hémorroïdal et anthelminthique.

Les fleurs sont astringentes et anthelminthiques. 

Les pépins fournissent une huile très recherchée car riche en :Neem remède ayurvédique

        acide oléique (50%), 

        acide palmitique (18%), 

        acide stéarique (15%), 

        acide linoléique (13%),

        acide arachidique (2%).  

C’est d’ailleurs sa richesse en acides gras qui explique son action rajeunissante sur la peau.

La science moderne a évidemment reconnu les effets tonifiants du Neem sur le système immunitaire.

Mais, vous vous en doutez, contrairement aux antibiotiques il ne détruit pas les bactéries utiles à votre organisme. 

Enfin, il peut ne pas vous être indifférent de savoir que vous pourrez aussi l’utiliser avec bonheur contre les caries et les saignement des gencives.  

D’où sa présence dans les dentifrices indiens. 

Le Triphala du confort intestinal gastro hivernale ? Soignez-vous avec le triphale !

Cette préparation ayurvédique traditionnelle est sans doute le produit le plus approprié pour solutionner tous vos troubles du colon… et donc, notamment, vos gastro hivernales.  

On l’obtient par le mélange de péricarpes finement pulvérisés de trois fruits : 

        Haritaki (Terminalia chebula), 

        Vibheetaki (Terminalia belerica),

        Amlaki (Emblica officinalis). 

L’Ayurvéda considère ce mélange comme le supplément idéal.  

Sur le plan thérapeutique, il faut savoir que :

        Le Triphala équilibrera le fonctionnement de ce que les médecines traditionnelles appellent « les humeurs essentielles », ce qui, en d’autres termes, vous permettra de vous maintenir en bonne santé générale

        L’utilisation régulière de Triphala vous aidera à harmoniser les fonctions de votre système digestif.

        Le Triphala contient un haut pourcentage de tanins dotés de la capacité de s’unir aux substances chimiques nocives pour les combattre et nettoyer votre organisme

        Le pouvoir diurétique et astringent du Triphala est notable. 

        Il a également un léger effet laxatif, indispensable pour le nettoyage du côlon.  

        Il est aussi très utile pour combattre le cholestérol et  l’obésité.

        Enfin, il contribue efficacement à améliorer la vue

 Jean-Baptiste Loin 

Pour trouver de l’Amla, cliquez ici

Pour trouver du Neem, cliquez ici

Pour trouver du Triphala, cliquez ici

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Trois remèdes ayurvédiques pour la saison froide"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Philippe
Invité
Bonjour, Merci pour ces informations très utiles. Et que dire du Moringa oleifera, autre ingrédient essentiel de la tradition ayurvedique, présent dans plus de 200 préparations de leur médecine traditionnelle. Son huile (huile de ben) en cosmétique ou alimentaire, et surtout sa poudre de feuilles séchées sont hors du commun. Les feuilles détiennent le record du monde d’antioxydants (indice ORAC = 62.400 !). NB: nous sommes une fondation qui démarre une culture intensive de Moringa (feuilles et huile) au Burkina Faso, avec l’objectif de pouvoir rendre cet exceptionnel complément alimentaire accessible aux populations locales, et de le diffuser à l’export,… Lire la suite »
martinepearl
Invité

ravie d avoir trouve ce site car ayant une thyroidite j ai pris beaucoup de poids et l en docrino me dit normal mais sans rien faire donc je cherche une solution pour ne plus prendre du levothyrox

Réponses Bio
Admin

Bonjour Martine,

Concernant vos problèmes de thyroïde, si vous ne l’avez pas encore lu je vous conseil vivement cet article : https://www.reponsesbio.com/2012/04/13/soins-naturels-thyroide/

A bientôt,

Nicolas

wpDiscuz