L’huile essentielle de cannabis, le myrcène et les dangers du CBD industriel 

9
myrcene-huile-essentielle-cannabis-sativa-bio-reponsesbio

Eratum mis à jour le 23/01/23

Si l’industrie du pétrole n’avait pas dominé le monde pendant plus d’un siècle, l’humanité aurait pu s’attendre à moins de guerres, moins de morts, mais aussi, beaucoup moins de pollution. 

Aujourd’hui, alors que le chanvre alimentaire et thérapeutique commence à revoir le jour, l’étendue incomprise et incontrôlable de l’ensemble de ses vertus continue d’effrayer les institutions. 

Puisque le chanvre et ses nutriments, les molécules de CBD, CBG, CBE, CBC, et leurs promesses thérapeutiques, ont été insidieusement manipulés génétiquement pour en garder jalousement la pérennité. 

Cela ne vous apprend peut-être rien, cependant la compréhension de ce décor est nécessaire à ce dont je vais vous parler maintenant. 

Sans crier gare, le myrcène, ou plus exactement β-myrcène qui, tout comme le limonène ou le pinène est un monoterpène assez courant dans les huiles essentielles, a été frappé de la mention « cancérigène » par une organisation environnementale gouvernementale californienne.

Or, depuis bientôt huit ans, la FDA ou Food and Drug Administration, a laissé planer le doute dans l’esprit des consommateurs ainsi que des producteurs. 

Les huiles essentielles vont-elles être interdites ? 

Sont-elles cancérigènes ou dangereuses pour la santé ? 

…Se sont demandé des millions de personnes incrédules de part le monde. 

Révélant en même temps le pouvoir démesuré de cette institution nationale. 

Ce n’est qu’aujourd’hui, à la lumière de publications d’un groupe d’experts judiciaires en toxicologie européens, que nous pouvons enfin faire la part des choses. 

Que l’information, ou plutôt la désinformation vous ait touché(e) ou non, cet article est dédié non seulement à vous aider à trancher sur l’innocuité du myrcène sous forme naturelle, mais également à mieux connaître ses vertus, ainsi qu’à en trouver une forme exceptionnelle. 

Les vapoteurs en danger 

Depuis l’apparition des cigarettes électroniques de nombreux experts s’inquiètent de cette mode, censée laisser penser aux jeunes qu’ils peuvent profiter des excès de la nicotine sans en supporter les conséquences. 

Et, effectivement, au fil des ans le fait que l’habitude de vapoter – consistant en une inhalation d’un liquide synthétique, contenant ou non de la nicotine de synthèse, chauffé par un système de résistance électrique – soit plus nocive que le tabac naturel et tout autant que le tabac industriel, a été prouvé. 

Montrant des effets secondaires atteignant gravement la sphère cardiovasculaire (1) tout en augmentant le stress oxydatif et la réponse inflammatoire chez la souris. (2)  

Cela nous le savons depuis des années, toutefois il est maintenant question de savoir ce qu’il en est des eLiquides faisant furieusement rage chez les jeunes, vantant des vertus thérapeutiques similaires à celles des huiles essentielles et présentant un taux de myrcène hors du commun. 

Un point qui ne manquera pas de vous intéresser, même si vous n’avez jamais vapoté, puisqu’on trouve du myrcène dans de nombreuses huiles essentielles, mais aussi dans des végétaux comme la mangue et la cardamome, le clou de girofle et, bien entendu, le cannabis ou la fleur de chanvre. 

Toujours est-il que le myrcène de synthèse, tout particulièrement lorsqu’il atteint son point d’ébullition, inverse les vertus naturelles de la molécule par une mécanique de mort. 

Si certains de ses effets apaisants peuvent demeurer, néanmoins des études prouvent son activité cancérigène chez la souris. (3)  

Ce qui l’a amené à être inscrit sur la liste des composants cancérigènes par une organisation dont le but est de protéger les citoyens de la pollution des nappes phréatiques et réserves d’eau californiennes. (4)

Des nappes phréatiques et réserves d’eau ? 

Effectivement, une fois le but de la « Proposition 65 » saisi, on comprend qu’il ne peut aucunement s’agir du myrcène sous sa forme naturelle, autrement les lacs et les océans auraient été empoisonnés depuis fort longtemps par l’existence même des plantes. 

Ce qui nous amène à la publication du groupe d’experts européens dont je vous parlais précédemment, ayant le mérite, au contraire de la FDA, d’être parfaitement claire sur ce point. 

Ayant notamment rigoureusement isolé la détection de myrcène de synthèse de sa forme naturelle. 

Un exercice nécessaire, étant donné que la FDA aurait pu, si ce n’est faire interdire la molécule purement et simplement, au moins porter un large préjudice à la consommation d’huiles essentielles. (5) 

Constatations qui mèneront plus vraisemblablement, en tout cas en Europe, à une interdiction de la molécule de synthèse dans les eLiquides servant au vapotage de CBD et d’autres saveurs de synthèse, qu’à celle des huiles essentielles. 

Alors, volonté de nuire des labos afin de conserver leur suprématie sur les consommateurs ? 

Je vous en laisse seul(e) juge, pour ma part, je me contenterais de l’intérêt des propriétés d’une huile essentielle que l’un de ses principaux composants, le myrcène, rend particulièrement rare et précieuse. 

Les vertus du myrcène 

Le myrcène, bien que présent dans certaines huiles essentielles et végétaux, ne représente qu’une proportion dérisoire allant d’une infime quantité à rarement plus de 10%. 

Il a pourtant été observé depuis 2015 que cette molécule – uniquement sous forme naturelle, vous l’aurez compris – recèle des facultés anti-invasives contre les cellules tumorales dans le cancer du sein. (6)  

Sans oublier que, comme certains monoterpènes d’huiles essentielles, elle exerce une activité antitumorale globale. (7)

Ce qui est suffisant pour considérer la prévention et le retardement de l’évolution du cancer parmi ses vertus, bien que les conflits d’intérêts nous interdisent encore d’en savoir davantage sur l’intégralité de son potentiel. 

Par ailleurs, nous l’avons vu en détail dans mon précédent article, le myrcène est largement compris dans l’huile essentielle de chanvre, mais plus encore dans celle de cannabis, comprenant également la distillation des fleurs. 

Néanmoins, à toute fins utiles, je vous propose de rappeler et tant que possible de compléter ses propriétés ci-dessous. 

En plus de l’activité anti-tumorale que nous venons de voir, semblant diminuer la prolifération des métastases, contrairement à sa forme synthétique, le myrcène naturel est particulièrement versatile et utile à la fois contre : 

  • les nausées : en prise interne à raison d’une goutte dans un peu d’huile végétale de chanvre.
  • l’anorexie : une goutte dans un peu d’huile végétale de chanvre un quart d’heure à une demi-heure avant chaque repas.
  • les spasmes : en massage externe mais aussi par voie interne, à déterminer avec votre aromathérapeute en fonction des pathologies.
  • l’épilepsie : par voie interne comme externe.
  • l’asthme : en massage sur le thorax et en inhalation ou en diffusion.
  • les troubles du comportement : en diffusion et massages.
  • les états de dépendance : par voie interne en fonction du degré de dépendance sans dépasser dix gouttes par jour.
  • les maladies auto-immunes : en massage, par inhalation et par voie interne en fonction des besoins.
  • la dépression : en massage, inhalation et voie interne.
  • les inflammations.
  • les troubles cutanés comme la couperose et les troubles de microcirculation.
  • la maladie d’Alzheimer : en massage, inhalation et par voie interne.
  • et pour lutter contre différents types de diabètes, les diarrhées chroniques et la dysenterie. (8)

Toutefois concernant les prises internes, cette HE de Cannabis étant relativement peu digeste elle pourrait irriter la sphère gastrique des estomacs les plus sensibles, qui lui préféreront un massage pur, sans huile végétale, directement sur la plante des pieds et sous les poignets.

Une huile essentielle d’une richesse en myrcène incomparable 

Comme je le disais précédemment, rares sont les huiles essentielles dépassant un taux de myrcène de 10%. 

Cependant si vous êtes un lecteur ou une lectrice assidu(e), vous avez dû noter qu’il y a tout juste deux ans Réponses Bio référençait pour vous la toute première huile essentielle de Cannabis sur sa boutique. 

Embarquant bien sûr le distillat des tiges et des feuilles, comme c’était le cas jusqu’à présent, mais aussi celui de fines fleurs riches en CBD. 

Raison pour laquelle cette récolte a été particulièrement appréciée. 

Personnellement je n’avais pour ainsi dire jamais senti une huile essentielle de chanvre aussi vitale et complexe, et ceux l’ayant testée ont été agréablement surpris par son efficacité. 

Pourquoi cela ? 

Parce qu’elle battait haut la main tous les records de concentration en myrcène. 

À savoir plus de 15%. 

Or, il se trouve que notre distillateur préféré, fier de son bel ouvrage passé, nous permet aujourd’hui, à vous et moi, d’aller bien plus loin dans ce domaine. 

Il a récemment réalisé une distillation absolument introuvable ailleurs, d’une part parce que l’authenticité de sa technique de distillation n’est probablement pas à la portée des multinationales du chanvre, d’autre part parce que c’est un des rares à avoir sacrifié les tiges et les feuilles de la plante, pour ne concentrer son art que sur les fleurs. 

Résultat : Une huile essentielle de Cannabis contenant un taux de myrcène de pratiquement 57% !

Et, le plus beau dans la nature, étant qu’il vous suffira d’ouvrir le flacon et de sentir pour être convaincu(e). 

Ce qui ne nous empêche pas pour autant d’afficher publiquement la chromatographie unique de cette récole sans précédent dans l’aromathérapie française, que vous trouverez en cliquant sur l’onglet « Téléchargements » de cette page.

Bio, issue de cultures non OGM, récoltée à la main et distillée à basse pression, d’une fraîcheur et d’une puissance inégalées, je vous invite à vous dépêcher de la découvrir, avant qu’il n’y en ait plus. 

Bien à vous, 

Jean-Baptiste Loin

Redécouvrez l’huile essentielle de Cannabis avec cette récole exceptionnelle, bio et distillée avec passion 

Attention : stock artisanal limité jusqu’à la saison prochaine ! 

Sources :

  1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5519136/
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4319729/
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK546955/
  4. https://oehha.ca.gov/proposition-65/crnr/notice-intent-list-beta-myrcene 
  5. https://expertises-chimiques.eu/le-β-myrcene-bientot-interdit-dans-les-e-liquides/
  6. https://applbiolchem.springeropen.com/articles/10.1007/s13765-015-0081-3
  7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4220615/ 
  8. https://www.sciencedirect.com/topics/medicine-and-dentistry/myrcene 

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
NORMAND Jean-Luc
NORMAND Jean-Luc
7 jours il y a

Merci

Marie-Christine
Marie-Christine
7 jours il y a

Merci pour cet article une fois de plus très intéressant

Janine
Janine
7 jours il y a

Bonjour,j’ai une polyarthrite ( méthotrexate+cortancyl) et aimerait m’en libérer et ma fille est soignée pour un Sclérose
en plaque est ce que l’huile essentielle de chanvre serait sus-ceptible de soulager nos douleurs. Merci pour une réponse

MarieLaurece
MarieLaurece
7 jours il y a

Quel article! Merci pour tout ce que je découvre grâce à vous et votre équipe. Vous lire est absolument passionnant

Gavroche
Gavroche
6 jours il y a

Pourquoi parler de « myrcène » plutôt que du CBD ?
ça va embrouiller les messages ?
J’ai utilisé l’ HE de CBD 20% d’ un producteur local, au niveau du sommeil, je n’ai pas vu de différence mais peut-être faut-il l’associer à une autre HE ?

Réponses Bio
Administrateur
5 jours il y a
Répondre à  Gavroche

Gavroche Bonjour,

Tout simplement parce que ce ne sont pas les mêmes molécules, et bien que parfaitement complémentaires, elles n’ont pas les mêmes vertus.

Concernant votre interrogation sur les effets du CBD au niveau du sommeil, le CBD n’est pas un précurseur de la mélatonine – ou hormone du sommeil – il favorisera donc l’endormissement uniquement dans la mesure où vos troubles sont liés à un excès de stress et d’agitation.

Par ailleurs, le myrcène favorise une bonne communication entre les cannabinoïdes et récepteurs humains, ce qui pourrait être l’origine de votre confusion.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

MarieLaurece
MarieLaurece
6 jours il y a

Qui que nous soyons, nous sommes des êtres humains et un être humain ça se trompe! Donc « je n’ai rien à vous pardonner puisqu’aucune faute n’a été commise ». Extrait D’un Cours en Miracle ». Et encore merci 🙏 pour la grande qualité de vos articles!

Caludine
Caludine
6 jours il y a

Merci, merci !
pour vos articles remplis d’informations utiles…

Henri
Henri
6 jours il y a

Merci, je découvre Bio shop avec des prix ,plus que compétitifs, par rapport aux laboratoires!
Continuez, à nous informer…
Vous êtes précieux.