La graine de lin : alliée de la femme et de la lutte contre les effets de l’âge

20
graine de lin - Réponses Bio

Protecteurs du système cardiovasculaire et de la prostate, préventifs anti-cancer et véritables garants d’une ménopause heureuse, les lignanes se trouvent dans une alimentation saine à base de fruits et légumes, et surtout dans les graines de lin.

Depuis des siècles et des millénaires les femmes asiatiques ont peu ou pas de symptômes de la ménopause.

Ce qui prouve qu’avec une alimentation riche en phyto-œstrogènes, il est possible de rééquilibrer une sécrétion hormonale en baisse, d’échapper aux troubles accompagnant la ménopause et même de retarder des processus dégénératifs liés à l’âge.

Parmi ces phyto-œstrogènes, les isoflavones, essentiellement tirés du soja, sont les plus connus.

Mais on ignore souvent que les lignanes ont aussi des effets réellement bénéfiques sur la santé, et qu’on les trouve, même si ce n’est pas dans des proportions vraiment suffisantes, dans de nombreux aliments les plus courants, comme :

  les céréales complètes,

  les graines de sésame,

  et surtout les graines de lin.

Leur action équilibrante sur les taux hormonaux permet de passer une ménopause heureuse et contribue à la prévention des cancers, des maladies cardiovasculaires ainsi que de l’ostéoporose.

Des effets œstrogéniques

Comme les isoflavones du soja, les lignanes interviennent positivement sur les symptômes de la ménopause, y compris sur les détériorations cognitives que les isoflavones, pour leur part, ne semblent pas influencer.

Cependant, pour l’équilibre physiologique œstrogénique proprement dit, les lignanes n’apportent qu’une aide d’appoint et doivent toujours être intégrés à un traitement plus global incluant les isoflavones.

Plus précisément, les lignanes adoucissent les pics et les dépressions œstrogéniques, ce qui ne constitue pas une thérapie très agressive, mais diminue néanmoins considérablement les effets indésirables des fluctuations de l’activité œstrogénique.

Ils ont en outre bien d’autres avantages, comme de prévenir l’ostéoporose.

Les œstrogènes sont essentiels pour le maintien de la densité osseuse, et la prise de compléments à base de lignanes semble réduire l’incidence de l’ostéoporose chez les femmes post-ménopausées.

Une étude sur trente-huit femmes ménopausées ne suivant pas de traitement hormonal substitutif a montré qu’une supplémentation avec des lignanes de graines de lin diminue l’excrétion du calcium ainsi que l’activité de deux marqueurs essentiels de la résorption osseuse.

Des préventifs du cancer

La recherche récente a démontré que les lignanes végétaux contribuent à entraver le développement des cancers du sein, de la prostate et du côlon, qui tous dépendent spécifiquement des œstrogènes pour progresser.

Les lignanes sont plutôt des régulateurs œstrogéniques : lorsque l’organisme ne dispose que de peu d’œstrogènes, comme pendant la ménopause, ils en rajoutent.

Au contraire, en cas d’excès, ils en retirent aux récepteurs cellulaires.

Ainsi ce déplacement hormonal prévient certains cancers, notamment celui du sein.

Une étude américaine portant sur plus de trois mille femmes a établi que les femmes pré-ménopausées qui consomment les plus fortes quantités de lignanes sont celles qui ont le moins de risque de développer un cancer du sein.

D’autres études, notamment en Italie, ont confirmé ces résultats.

L’une d’elles a également prouvé que la supplémentation en lignanes de graines de lin diminue la croissance tumorale chez les patientes atteintes d’un cancer du sein.

De la même manière, chez les hommes, ce sont aussi ceux qui consomment le moins de lignanes qui ont le plus de risques de contracter un cancer de la prostate, car les lignanes ont un effet bénéfique sur la plupart des paramètres biologiques de la prostate.

Des protecteurs cardiovasculaires

Les lignanes contribuent aussi à maintenir une bonne santé cardiovasculaire.

La célèbre étude de Framingham a conclu que des prises élevées de lignanes par des femmes post-ménopausées sont associées à un profil de risque cardiovasculaire favorable.

Et une étude finlandaise a abouti aux mêmes conclusions sur une population masculine.

Ils semblent donc indiqués dans la prévention cardiovasculaire, sans doute plus que les isoflavones, qui n’ont aucun effet significatif sur la pression sanguine alors que les lignanes ont le pouvoir d’abaisser l’hypertension.

Les graines de lin, notamment cas de stress mental, probablement grâce à l’action conjuguée des oméga 3 et des lignanes qu’elles contiennent, donnent d’excellents résultats sur la pression sanguine et préviendraient même l’athérosclérose.

Les sources alimentaires de lignanes

La graine de lin n’est pas seulement une excellente source d’oméga 3 et de fibres alimentaires solubles.

C’est certainement l’aliment le plus riche en lignanes puisqu’il en contient cent fois plus que les meilleures des autres plantes, environ 86 mg par portion de 30 grammes.

Cela explique qu’il contribue à réduire des symptômes de la ménopause et le développement de cancers.

Toutefois, les lignanes ne sont pas présents dans l’huile de graines de lin.  

Plusieurs études expérimentales ont montré que les lignanes de la graine de lin agiraient sur le développement et la différentiation des cellules, réduiraient la croissance des tumeurs et préviendraient la formation de métastases.

Ils ont des effets comparables à ceux des inhibiteurs d’aromatase contre le cancer du sein et des effets bénéfiques ont été constatés sur des cancers de la prostate.

Les graines de sésame et de citrouille en contiennent aussi, bien qu’en quantité moindre. 

 Jean-Baptiste Loin 

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "La graine de lin : alliée de la femme et de la lutte contre les effets de l’âge"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Roussel
Invité
Roussel

Bonjour

Tout les SOIREE j’en prends dans mon potage
Dernièrement ( toujours bio) j’en aie eu des
Concassées….
??? Quelle graine me conseiller vous..
Les blondes / les brunes / les concassées
Quel est la meilleure façon de les prendres
Faut-il les faire trempés avant…

Gd merci

Réponses Bio
Admin

Bonjour,
Les graines de lin, qu’elles soient brunes ou dorées, apportent sensiblement les mêmes quantités de nutriments.
On conseille de les achetées entières et de les moudre juste avant de les consommer, pour éviter leur oxydation qui est très dommageable.
Enfin, les faire tremper vous permettra de profiter de l’action laxative des mucilages qu’elles contiennent.
Pour cela il faudra les faire tremper dans de l’eau pendant une nuit, avant de boire la totalité du liquide ainsi que les graines, le lendemain matin à jeun.
Bonne journée !

Roussel
Invité

Bonsoir
Gd merci..pour votre reponse….c’est super sympa…bonne soirée .

Najet
Invité
Najet

salem
il est vrai tres vrai ce que vous dites des graine de lin; notre prophete Mohamed nous a indiqué que cette graine est une richesse en soi; je vous en remercie infiniment et voila 10 ans que j en consomme regulièrement merci encore de me confirmer l utilite de cette graine cordialement

choffat
Invité
choffat

Merci de bien vouloir préciser comment se consomment les graines de lin .

Motemri
Invité
Motemri

Oui je vous rejoins madame comment les consommer et à quel dosage à ne pas dépasser car je sais qu’en prendre trop pourrait agir sur le taux sanguin et déclencher des thromboses.. merci de bien préciser les contres indications de la graine de lin 😉

Réponses Bio
Admin

Bonjour,
On les consomme moulues, fraîchement de préférence, à l’aide d’un petit moulin à graines ou plus simplement encore, avec un mortier et pas mal d’huile de coude !
Il est très important de conserver les graines moulues au frais et de les consommer rapidement.
En effet, elles s’oxydent rapidement à l’air et à la lumière, devenant déminéralisantes, comme le disait Hildegarde von Bingen.
Enfin, on conseille de consommer quotidiennement 30 ml de graines moulues, saupoudrées sur vos salades, dans une compote ou un bol de céréales…
A bientôt !

Gérard
Invité
Gérard

Merci ,Personellement je prends tous les matins une cuillére à café de graines de lin moulues , est ce suffisant ? Cordialement

Réponses Bio
Admin

Bonjour Gérard,
On conseille de consommer quotidiennement 30 ml de graines moulues, saupoudrées sur les salades, dans une compote ou un bol de céréales…
Sachez aussi qu’il est très important qu’elles soient fraîchement moulues, et qu’elles ne doivent être conservées moulues au frais que quelques jours maximum.
En effet, elles s’oxydent rapidement à l’air et à la lumière, devenant déminéralisantes, comme le disait Hildegarde von Bingen.
Bonne journée !

Sensho
Invité
Sensho

Merci pour toutes ces infos.Pouvez vous nous donner des précisions sur le mode de consommation des graines de lin:.Faut il les manger crues,ou peut-on les cuire, et comment?

Réponses Bio
Admin

Bonjour Sensho,
Vous trouverez tous les détails dans les réponses aux commentaires précédents, à Gérard, Choffat et Roussel.
A bientôt

trackback

[…] La graine de lin : alliée de la femme et de la lutte contre les effets de l’âge: Protecteurs du système cardiovasculaire et de la prostate, préventifs anti-cancer et véritables garants d’une ménopause heureuse, les lignanes s…Source […]

Janine
Invité
Janine

Bonjour , c est très gentil à vous et un grand merci

Nana
Invité

Les informations que nous recevons à travers vos lettres sont de nature à protéger la vie humaine. Rien de plus important au monde que de sauver des millions de vie à travers ses savoir.

Atlas
Invité
Atlas

Merci😊

Natou
Invité
Natou

Bonjour , apparemment , les femmes qui souffrent d’endométriose comme moi , surtout avec un surplus de poids , nous ne devrions pas ou peu en consommer , est-ce vrai ou un mythe ? pour le surplus de poids , on m’a expliqué que dans le gras , il y a beaucoup d’eostrogènes ;( et que c’est déconseillé aussi aux femmes qui souffrent d’endométriose , peu importe le poids , merci 😉

Réponses Bio
Admin
Natou Bonjour, Si en cas d’endométriose il est effectivement important d’éviter un taux d’oestrogènes trop élevé, il ne faut pas confondre phyto-œstrogènes et œstrogènes, et cela ne signifie pas non plus qu’il faille éliminer tout apport alimentaire. La bonne nouvelle étant donc que vous pouvez consommer modérément la graine de lin, contenant des phyto-œstrogènes… mais, parce qu’en cas de terrain inflammatoire semblable à celui provoqué par l’endométriose il y a tout de même un mais, il est préférable de la consommer moulue pour éviter qu’elle ne colle à la paroi intestinale, ce qui favoriserait les inflammations. Nous reviendrons plus en… Lire la suite »
Catherine
Invité

Merci

MarGim
Invité
MarGim

Bonjour,

Tout d’abord un grand merci pour toutes les précieuses informations que vous diffusez. En ce qui concerne les graines de lin, quid de leur consommation en cas de cancer hormono dépendant (sein, prostate) ?

Rivet
Invité
Rivet

Je prend de la graine de lin moulue contre la constipation est ce bien

wpDiscuz