La Thérapie du Champ Mental – Interview du Dr. Varma

3
therapie du champ mental

Une nouvelle psychothérapie, inspirée de l’acupuncture, guérit avec une déconcertante rapidité la plupart des troubles émotionnels, obsessions, compulsions et phobies…

 C’est un ancien enseignant au département de psychologie de Paris 13, et actuellement formateur en hypnothérapie et en Thérapie du Champ Mental, le Dr. Varma, qui nous en parle.

Quelle est l’origine de cette thérapie ? Qui en sont les créateurs ?

Au début des années soixante-dix, le président des Etats-Unis, Richard Nixon, était en visite officielle en Chine.

Pendant son séjour, il dût subir une intervention chirurgicale d’urgence.

Pour toute anesthésie, les médecins chinois employèrent l’acupuncture qui, après cet événement extraordinaire, éveilla prodigieusement l’intérêt des occidentaux.

roger callahan

Un peu plus tard, un psychologue californien, Roger Callahan, s’est demandé si le principe des méridiens ne pouvait pas être utilisé pour résoudre les problèmes psychologiques.

Ancien élève et collaborateur d’Albert Ellis, fondateur de la thérapie rationnelle émotive, il avait longtemps pratiqué la thérapie cognitive et comportementale, mais avec une certaine insatisfaction quant aux résultats obtenus.

Il avait une patiente, appelée Mary, qui souffrait d’une phobie de l’eau.

Elle faisait sa toilette avec le moins d’eau possible et en ressentant, de toute manière, une énorme angoisse.

Pour la désensibiliser et la libérer de sa peur de l’eau, Callahan eut l’idée de la convier à s’asseoir près de sa piscine, puis, face à l’appréhension qu’elle ressentait, lui a posé la question suivante :

– « Où est-ce que vous ressentez l’angoisse dans votre corps ? ».

– « Dans l’estomac », répondit-elle.

Le psychologue s’est alors souvenu que l’extrémité du méridien associé à la peur se situait dans l’estomac et que ce méridien se terminait à un point situé sous l’œil.

Il a donc demandé à sa patiente de penser à la peur de l’eau et de tapoter doucement, mais fermement, de manière répétitive, ce point situé sous l’oeil.

Immédiatement après s’être exécutée, Mary s’est mise à courir en criant:

– « Docteur Callahan, c’est parti ! ».

Il lui a demandé :

– « Qu’est-ce qui est parti ? ».

– « La peur de l’eau », dit-elle en entrant résolument dans la piscine.

Se rappelant qu’elle ne savait pas nager, le docteur Callahan s’est vivement alarmé.

Voyant sa détresse, Mary lui dit : « Ne vous inquiétez pas, je n’irai pas là où c’est profond », et elle a commencé à patauger dans l’eau en riant. 

Vingt ans après cette séance unique, Mary reste libérée de sa peur de l’eau.

Pour Callahan, cette expérience a marqué le commencement de recherches plus poussées.

Après avoir étudié la kinésiologie appliquée et approfondi ses connaissances en acupuncture, il a imaginé une série de protocoles destinés à traiter divers problèmes émotionnels, ajoutant notamment d’autres points à son traitement de la phobie.

Initialement, il appela sa méthode « Callahan Techniques ».

Plus tard, son système de psychothérapie a été désigné par l’expression « Thought Field Therapy », ou TFT, c’est-à-dire, en français, « Thérapie du Champ Mental ». 

Quelles sont les spécificités de cette méthode, et à quels courants se rattache-t-elle ?

Callahan définit le champ mental comme un champ invisible associé à une pensée particulière et ayant un effet sur les émotions d’une personne.

Par exemple, quelqu’un qui souffre d’une phobie de l’avion peut ressentir de l’angoisse rien qu’en pensant à son prochain voyage.

Un sujet victime d’un traumatisme peut ressentir une détresse émotionnelle simplement en se remémorant l’événement en question.

Selon Callahan, ces émotions désagréables sont autant d’informations, condensées sous la forme d’énergies, qui perturbent le champ mental.

Sa thérapie permet donc d’éliminer rapidement ces émotions, autrement dit de supprimer de telles perturbations énergétiques, par des tapotements sur des points de méridiens selon une séquence particulière.

Cette méthode, bien qu’elle soit fondée sur une acupuncture qui date de plus de cinq mille ans, représente une véritable révolution et ne ressemble en rien aux thérapies conventionnelles, puisque la guérison, ici, ne passe plus par l’intellect mais par l’énergétique.

C’est pourquoi on classe souvent la Thérapie du Champ Mental dans le mouvement appelé « Psychologie de l’Energie ».

Mais, en réalité, elle relève à la fois de la physique quantique, de la biologie, de la psychologie clinique, de l’acupuncture et de la science orientale du système énergétique mental et physique.

Par quels processus le patient doit-il passer ?

Quand une personne ressent une émotion désagréable, par exemple de l’anxiété, elle éprouve aussi des malaises physiques, un nœud à l’estomac ou une gêne respiratoire.

En traitant cette personne avec la Thérapie du Champ Mental, l’émotion disparaît en même temps que les malaises physiques.thérapie du champ mental

Et, à l’issue de la séance, le patient ressent l’énergie circuler librement dans son corps.

Constituant un système de psychothérapie en soi, cette approche est utilisée de manière exclusive par certains spécialistes.

D’autres praticiens la considèrent comme un outil thérapeutique puissant qu’ils ajoutent à leur psychothérapie habituelle.

Personnellement, je l’intègre dans le cadre de l’hypnothérapie, et je l’enseigne à tous mes patients, qui disposent ainsi d’une technique d’autorégulation des émotions désagréables, de la douleur ou de toute envie compulsive.

C’est une méthode facile à apprendre et à enseigner puisque même les enfants peuvent la pratiquer. Elle présente d’ailleurs un aspect ludique qui leur plaît beaucoup !

Cette thérapie, connue et pratiquée dans de nombreux pays du monde, commence à se répandre en France.

Elle ne présente aucun danger, ne provoque pas d’effets secondaires, et permet d’éviter le recours à des médicaments ou à des psychothérapies de longue durée.

Comment se déroule concrètement la séance ?

Sans qu’il soit question de lui arracher des informations sur la situation ou sur l’événement qui le dérangent, le patient est simplement prié de penser à ce qui cause sa détresse.

Le simple fait d’évoquer mentalement le problème, lui permet de ressentir les émotions désagréables associées à la situation.

Le praticien lui demande alors d’identifier et de nommer ces émotions perturbatrices, que ce soit la peur, la colère, la honte, la culpabilité ou autres, puis d’évaluer subjectivement chacune d’entre elles en donnant une note entre zéro, pour l’absence d’émotion désagréable, et dix, pour une détresse maximale insupportable.

Le thérapeute recommande ensuite au patient de rester concentré sur la situation problématique et de tapoter avec deux doigts, fermement mais sans se faire mal, sur des points acupuncturaux particuliers, selon un ordre spécifique.

Ces séquences de tapotements sont appelées « algorithmes ». A chaque émotion désagréable correspond un algorithme.

Généralement, le patient est libéré de ses émotions désagréables très rapidement, souvent en cinq minutes.

La Thérapie du Champ Mental est efficace, même lorsqu’elle se heurte à un fort scepticisme, ce qui est fréquemment le cas.

On ne peut donc pas parler d’effet placebo.

D’ailleurs, on n’a même pas besoin de comprendre ni d’accepter la base scientifique de cette approche pour qu’elle fasse ses preuves.

Et les résultats sont si spectaculaires qu’à la première séance le patient a généralement du mal à croire que sa détresse émotionnelle a pu disparaître aussi rapidement.

Il lui arrive même d’expliquer le phénomène en prétendant que son problème n’était pas si grave qu’il le pensait !

Quoi qu’il en soit, le trouble est généralement résolu de manière définitive en une seule séance.

Et même si les émotions désagréables se représentent, le patient est capable de s’en débarrasser, en répétant chez lui son algorithme.

A qui s’adresse cette méthode ? Quelles en sont les indications ?

Dans la vie quotidienne, nous faisons face à différents événements.

Certains nous procurent joie et satisfaction, d’autres éveillent en nous des émotions désagréables.

Dans ce dernier cas, nombreux sont ceux qui ressassent l’événement consciemment ou inconsciemment, augmentant ainsi la détresse émotionnelle.  

Face à cela, la Thérapie du Champ Mental évacue rapidement toute émotion désagréable, y compris l’anxiété, le stress, les crises de panique, la tristesse, la dépression, la frustration, le chagrin d’amour, le deuil, la colère, la rage, la culpabilité, la honte, l’insomnie, les obsessions et les compulsions, les peurs et les phobies.

Elle permet également de se débarrasser de toute envie compulsive de manger de manière inappropriée, de fumer, de boire de l’alcool ou de prendre de la drogue.

Dans les thérapies conventionnelles, le praticien encourage le patient à raconter plusieurs fois ou à revivre, séance après séance, les moments douloureux de sa vie.

Or, une telle pratique traumatise encore plus la personne, sans la guérir.

Par contre, la Thérapie du Champ Mental s’est indéniablement avérée capable d’éliminer sans difficulté la détresse émotionnelle associée aux traumatismes.

Une autre des applications spectaculaires de cette méthode est le contrôle de la douleur.

Dans les cas de la migraine, par exemple, dès que le malade ressent les premiers signes de la survenue d’une crise, il lui suffit de pratiquer l’algorithme de la douleur pour faire avorter la crise.

Une de mes patientes a accouché par césarienne.

Le soir de l’opération, elle souffrait de douleurs post-opératoires qui l’empêchaient de dormir.

Elle a pensé à la Thérapie du Champ Mental, et s’est mise à tapoter les points correspondant au contrôle de la douleur, puis a conclu le traitement par le protocole contre l’insomnie.

Elle s’est ainsi libérée de sa souffrance pendant les dix heures qui ont suivi, et a pu dormir paisiblement jusqu’au matin.

Dans la matinée, quand la douleur est revenue, elle a réutilisé ce même protocole, qui l’a soulagée douze nouvelles heures, puis a recommencé le soir avant de se coucher, avec un résultat identique…

Ainsi, la Thérapie du Champ Mental s’adresse et reste accessible à toute personne désireuse de maintenir un équilibre émotionnel indépendamment des événements de la vie quotidienne.

Elle est également utile aux psychothérapeutes et autres professionnels de santé qu’une formation avancée rendra à même de traiter efficacement des troubles comme l’arythmie cardiaque, la fibromyalgie, l’asthme ou la fatigue chronique.

 Propos recueillis par Jean-Baptiste Loin 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "La Thérapie du Champ Mental – Interview du Dr. Varma"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Beatrice
Invité
Beatrice

merci de me donner l’adresse d’un praticien dans le 79 ou 85 ou 17 merci

Réponses Bio
Admin

Béatrice bonjour,

Hélas, il n’y a rien en Poitou Charentes… et non plus rien en Aquitaine et rien en Limousin…

Voici tout ce que je vous ai trouvé de plus proche (Pays de la Loire) :

http://www.annuaire-therapeutes.com/therapeutes/joseph-eric-equilibre-energetique-psycho-energetique-relaxation-therapie-du-champ-mental-angers-maine-et-loire.html

et

http://www.annuaire-therapeutes.com/therapeutes/robin-veronique-eft-hypnose-reflexologie-relation-d-aide.html

En espérant que ça puisse tout de même vous aider.

Jean-Baptiste

Ostéopathe Christelle Domingo
Invité

Bonjour,
Je ne connais pas Dr Varma en personne, mais ses réponses sont vraiment inintéressantes. j’ai bien apprécie le déroulement de la séance de thérapie du champ mental. C’est un peu loin d’une séance d’ostéopathie, mais il y a quelques points de ressemblance.

wpDiscuz