La fin d’un cycle

17
La fin d'un cycle, publié par Réponses Bio

Pourquoi Réponses Bio ne publie plus d’articles depuis le mois de novembre ?

Pourquoi nos deux reportages sur les Gilets Jaunes furent-ils les derniers réalisés ?

Et surtout, pourquoi pensons-nous que l’humanité tout entière arrive à la fin d’un cycle sans précédent depuis ces derniers siècles ?

Cela aurait fait bientôt deux mois que nous n’avons rien publié et que je ne me suis pas exprimé comme j’avais l’habitude de le faire au cours de ces dix dernières années, deux fois par semaine, par l’intermédiaire de ma lettre d’information.

J’en profite d’ailleurs pour remercier les milliers de personnes m’ayant communiqué leur soutien, ou redoutant de ne plus recevoir nos publications qu’ils qualifiaient souvent de « capitales » pour leurs activités de naturothérapeutes ou de chercheurs.

C’est bien la preuve que malgré les difficultés que nous avons traversées au fil du temps, ce travail aura servi à bon nombre d’entre vous, et cela nous réchauffe tous le cœur.

C’est aussi la raison pour laquelle je puis vous assurer que Réponses Bio ne disparaîtra pas de sitôt.

Toujours est-il que depuis les deux premiers reportages de Naevius sur les Gilets Jaunes, nous avons senti une vague, d’abord extrêmement positive, où chacun semblait avoir la ferme intention de reprendre ses droits face à un système sourd et aveugle, puis… à l’occasion d’un troisième reportage qui ne paraîtra probablement jamais, et d’un mois d’intenses investigations, nous sommes arrivés à la conclusion qu’une manipulation souterraine et parfaitement organisée dirige ces belles intentions contre leur gré.

Et, bien que nous ne remettrons jamais en cause la justesse résidant dans les cœurs de la grande majorité des personnes participant au mouvement des Gilets Jaunes, dont témoignent ces reportages :

Nous ne pouvons que déplorer le machiavélisme et la manipulation dont elles sont néanmoins victimes.

Sur ce point je tiens également à préciser qu’il n’est pas ici question de conspiration et que ni Naevius, ni moi, ne sommes ce que nous avons aujourd’hui coutume d’appeler des « lanceurs d’alertes ».

Nous avons tous deux appris un métier en voie de disparition : le journalisme.

Métier nécessairement lié à une déontologie nous invitant à constater par le biais de faits et d’analyses, que ce qui suit n’est en réalité que la continuité logique d’une volonté de conservation d’acquis et de pouvoirs, que les plus puissants de ce monde ne souhaitent perdre à aucun prix.

La fin de la presse indépendante

Quelques mois avant le début du mouvement des Gilets Jaunes, Google et Youtube, étant évidemment la même entité, alertaient par le biais d’une campagne d’information totalement ignorée des internautes, peut-être trop pressés de continuer à profiter gratuitement de ce fantastique outil à des fins de divertissement, que le dernier G20, réunissant les chefs d’Etats des plus grandes puissances mondiales, allait probablement faire pression sur cette entreprise ayant permis pendant plus d’une génération, un partage sans précédent de l’information et de la culture à travers le monde.

Partage n’ayant pu être stoppé par les instances gouvernementales, puisque la mondialisation n’existait, jusqu’à lors, que sur le plan économique.

Partage ayant offert à la presse papier vieillissante, unilatéralement écrasée par les pressions financières, politiques et les lobbies, un nouvel essor.

A une certaine échelle le site Réponses Bio en est d’ailleurs un exemple parmi tant d’autres.

Or, ainsi que Google le remarquait justement avant cette réunion extraordinaire portant sur le thème de l’internet, il est étrange de constater qu’un rassemblement international de chefs d’Etats comme le G20, n’ait admis aucune sorte de presse, ni gouvernementale, ni indépendante, à assister à ses séances devenues par la même occasion étroites et secrètes.

Ceux pensant que ce mystère est totalement justifié afin de protéger les informations classées « secrets défense » qui pourraient y être évoquées, devraient tout de même se poser ces deux questions :

1/ Le « secret défense » étant l’apanage des services secrets nationaux, en quelle mesure peut-il jouer un rôle lors de G20 réunissant d’anciens ennemis jurés, ayant justement motivé des guerres froides où il semblait, alors, prendre tout son sens ?

Sans oublier que ces guerres froides étaient et sont encore motivées par des gouvernements entrés dans une course effrénée afin de régenter le monde par le biais du marché et de la force militaire.

2/ Et, dès lors qu’il n’est plus question de « secrets » d’Etat le terme même de « défense » suppose une attaque ou tout au moins une contre-attaque…

Si c’est bien le cas, par qui la quasi totalité des plus grandes puissances mondiales sont-elles attaquées, et vers qui ces contre-attaques pourraient-elles être tournées ?

Le terrorisme étant à mon sens une raison largement insuffisante, s’étant révélé plus d’une fois être lui-même utilisé par lesdites puissances dans le but de motiver des guerres, ayant toujours eu pour principal objectif une mainmise économique.

Toujours est-il que c’est probablement pour qu’il ne demeure pas l’ombre d’une preuve appuyant les analyses répondant à ces questions, que vous ne verrez jamais un journaliste ou de tout autre type de presse dans un G20.

D’ailleurs, pour en être absolument certains, les investisseurs ayant placé leurs pions dans l’échiquier géopolitique mondial ont pris des mesures fracassantes.

En s’attaquant à Google ainsi qu’à son indépendance fiscale, ils ont contraint ce dernier à créer un nouvel « algorithme » (architecture de code déterminant le référencement des données sur internet) destiné à priver de toute audience la quasi totalité des medias indépendants à travers le monde, et ce en un temps record.

Bien évidemment les dirigeants de Google ne sont pas non plus des saints, et ce n’est peut-être que pour l’immense bénéfice que leur rapporte la soif de connaissance des internautes qu’ils s’étaient positionnés contre cette nouvelle forme de dictature économique et culturelle.

Mais rien ne dit non plus qu’ils n’étaient tout simplement pas contre l’étouffement informationnel, dont ils étaient à la fois les leaders et les garants.

Quoi qu’il en soit, en quelques jours seulement, le nouveau système de référencement qu’ils ont appliqué malgré eux relayait les meilleurs sites d’information libre et indépendante, à l’audience de blogueurs amateurs, débutant depuis quelques semaines.

Ce dont nous pouvons attester avec certitude, est qu’en 48h les 200 000 visiteurs mensuels de Réponses Bio devinrent 100 000, et quelques semaines plus tard, ils n’en restait que quelques dizaines de milliers.

Bien entendu nous avons tenté d’anticiper cela en travaillant sur l’adaptation technique qui aurait pu nous en éviter les écueils, ce que nous continuons à faire depuis, mais il aurait fallu une large équipe technique travaillant nuit et jour ainsi que des ressources dont nous ne disposons pas.

Ce qui ne nous aurait d’ailleurs probablement pas empêché de continuer à décliner dans notre référencement.

Facebook nous ayant déjà montré auparavant l’impossibilité structurelle de défier cette gigantesque censure lorsque les services secrets américains s’y sont mêlés.

Fort heureusement ce n’est pas dans le trafic ou le référencement naturel que nous avons toujours misé, mais sur nos échanges privés avec bien plus d’abonnés que nous avons aujourd’hui de visiteurs.

Et c’est ainsi que nous pouvons et pourrons toujours continuer à vous informer, quitte à payer une somme relativement considérable compte tenu de nos modestes moyens.

Qui plus est, le réseau vidéo de Google, à savoir Youtube, a été amené à revoir intégralement sa politique de droits d’auteurs.

Mettant « hors d’état de nuire », des vidéos pouvant devenir trop populaires comme l’épisode #3 du Dr Willem portant sur la liberté thérapeutique dont vous pouvez apprécier la censure ci-dessous :

Nous n’avons eu de cesse de modifier les passages problématiques pointés par l’I.N.A, employant eux-mêmes des documents vidéos récupérés parmi les archives de France Télévision et n’ayant généré aucune interdiction lors de sa publication quelques mois auparavant.

Cependant chaque suppression des passages d’archives I.N.A, était immédiatement suivie d’une réintégration, par l’équipe de censure de Youtube, des problèmes corrigés.

Ce ne sont d’ailleurs là que de micro-exemples de ce qui se passe, discrètement, un peu partout dans le monde.

Les vidéos livrant des solutions d’autonomie et celles de journalistes indépendants semblent être soigneusement évincées, les unes après les autres.

La grande manipulation jaune

Pourquoi et comment les citoyens de plus en plus de pays à travers la planète se font-ils manipuler par l’orchestration du mouvement des Gilets Jaunes ?

Je vous l’ai dit, et j’en suis convaincu, les images des reportages de Naevius en témoignent, presque tous les partisans de ce mouvement sont de braves gens ayant le cœur sur la main, qui ne se montrèrent violents qu’à de très rares occasions.

Toutefois ils n’ont fait que participer au mouvement des Gilets Jaunes, l’ayant pris en cours de route car celui-ci semblait répondre aux injustices quotidiennes dont les moins riches de ce pays souffraient, souffrent encore, et souffriront certainement de plus en plus.

Notre tentative de communiquer les preuves de cette manipulation aux leaders de ce mouvement… que nous avons aujourd’hui de bonnes raison de soupçonner être contrôlés par le gouvernement, nous a amenés à décortiquer au cours du mois dernier :

  • l’information,
  • la désinformation,
  • les media officiels et gouvernementaux
  • tout comme les messages des « lanceurs d’alertes ».

Ce que nous aurions normalement dû pouvoir comprendre en quelques jours, aura pris plusieurs semaines à toute la rédaction.

Pour les raisons évoquées plus haut je ne fournirai pas ici de preuves, cependant j’invite ceux qui comprennent le sérieux de notre travail à considérer les faits et les analyses qui en ressortent avec la plus grande attention :

Au moment de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République Française, était réservé un nom de domaine, gravé dans le marbre par ce que les professionnel d’internet connaissent sous le nom de « Whois » contraction du mot anglais who is, à savoir « Qui est-ce ».

Sur cet annuaire des détenteurs de sites internet ou de projets de sites, impossible à falsifier, le nom de domaine « giletsjaunes.com » dont vous verrez les détails à cette adresse : https://www.whois.com/whois/giletsjaunes.com, était réservé à Denver, aux Etats-Unis.

Hasard ? Coïncidence ?

Bien que cela ne prouve rien en particulier, j’en doute très fortement.

D’autant qu’en plus de représenter un écran de fumée médiatique tandis que d’innombrables injustices voyaient le jour dans un pays simulant la démocratie, une mondialisation bien plus globale s’organisait déjà et des pays comme la France transformèrent de plus en plus ouvertement les Droits de l’Homme et la Convention de Genève, en une sordide mascarade.

Mais c’était, et cela reste encore le parfait moyen pour le nouveau Président et son administration, d’être assidûment suivis, aussi bien par leurs détracteurs que leurs fervents partisans, ce qui ne s’était pas vu depuis les mandats de François Mitterrand.

Notre correspondant, qui a bien connu les manifestations parisiennes pour avoir vécu plus de vingt-cinq ans dans la capitale et avoir couvert, en tant que journaliste indépendant, une bonne partie d’entre elles, revenait de l’acte 3 des Gilets jaunes, annoncé par le gouvernement comme le plus violent jusqu’à lors, avec les certitudes suivantes :

1/ Il n’y avait pratiquement aucun casseur au sein du mouvement, si ce n’est des agents du gouvernement en gilets jaunes ou en civil, que les forces de l’ordre laissaient volontairement casser les vitrines et symboles.

Seulement une infime minorité de jeunes désœuvrés cherchait naïvement à faire fortune en récupérant quelques pièces commémoratives.

2/ Les milliers de gaz lacrymogènes tirés régulièrement dans la foule pacifique, ne sont plus les gaz lacrymogènes que notre correspondant a connu dans d’autres manifestations parisiennes, mais des recherches chimiques, ou « sels de bains » que nous avions étudiés à travers différents sites comme celui-ci : https://www.vice.com/fr/article/ppnzxv/des-sels-de-bains-sur-la-plaie-v6n10, tout en observant leurs méfaits par le biais de témoignages de consommateurs français.

Il y a quelques années nous avions l’intention d’avertir nos lecteurs des méfaits de ces drogues « légales » devenant légion à travers le monde, puis nous avons reculé devant l’hypothèse que cela aurait pu participer à en faire involontairement la promotion.

Certes les lacrymogènes de notre jeunesse n’étaient pas meilleurs pour la santé, certains manifestants ayant subi d’inquiétantes pertes de mémoire dans les années 60, mais aujourd’hui, d’autant plus insidieux, ce sont de véritables drogues destinées à manipuler les esprits et donc les foules.

Manipulations auxquelles très peu de manifestants peuvent échapper, dans la mesure où la majorité du matériel de protection était, et est encore, systématiquement confisqué par les forces de l’ordre.

3/ Toute la rédaction de Réponses Bio et certains proches ont assisté à la preuve que ce jour-là aucun manifestant n’avait détruit la maquette de l’Arc de triomphe, ni la reproduction de la Marianne originelle, avant que les forces de l’ordre, ayant rarement moins mérité leur titre qu’à cette occasion, ne reprennent les lieux.

La troisième guerre mondiale a commencé… sur internet

Tandis que certains pensent :

  • qu’un conflit global menant à une mondialisation totalitaire pourrait bientôt éclater,
  • ou qu’un certain nombre de conflits nationaux pourrait devenir le parfait alibi pour y conduire.

Nous sommes mieux placés que beaucoup pour témoigner que cette guerre est déjà virtuellement présente.

Sous forme d’une guerre de l’information, principale motivation de la guerre froide russo-américaine ayant fait couler bien plus de sang que l’on ne pourrait le croire, la manipulation médiatique gouvernementale et l’écrasement de la presse libre en sont d’ores et déjà les signes avant-coureurs.

Comment ?

  • L’accès à la culture libre se raréfie pour les plus démunis.
  • L’art n’est pratiquement plus qu’un outil de propagande.
  • La presse indépendante, première garante de la démocratie depuis ses balbutiements, rétrécit comme peau de chagrin.
  • Les exactions à l’encontre de la liberté des citoyens s’intensifient d’autant plus qu’elles sont isolées et non relayées par les medias.
  • La chute du capitalisme tel que nous l’avons connu mène à la suite logique, non pas d’un mea culpa environnemental, biologique et naturel, mais à la création d’une nouvelle forme de capitalisme, d’autant plus puissant et asservissant que visiblement protégé par une parodie de république mondiale…

Le pire n’arrive jamais sans le meilleur

Pourtant, et c’est bien là une optique nous invitant à nous tourner résolument vers un optimisme sans faille, l’accélération de ce sombre avenir amène, un peu partout, les consciences et les initiatives à s’éveiller au véritable potentiel de l’espèce humaine.

Par le prisme de ma lettre d’information, Terra Media et Réponses Bio en particulier, se sont évertués, alors qu’il était encore temps, aussi bien à dénoncer les injustices qu’à suggérer des solutions.

En ce sens, notre travail est à présent achevé.

Il aura servi et servira encore, entièrement gratuitement, à tous ceux qui en expriment le besoin.

Cependant vous ne verrez plus aucune information s’insurgeant ou dénonçant le négatif, le liberticide ou relatant les plans de multinationales souhaitant asservir l’espèce humaine pour l’appât du gain ou le pouvoir, dans aucune de mes lettres d’information ni dans notre travail en général.

Nous avons résolu, et nous travaillons depuis activement en ce sens, à l’élaboration d’une ONG internationale réunissant toutes les informations glanées ces dix dernières années, ainsi que toutes les bonnes âmes ayant la volonté de s’affranchir des limites du temps et de l’argent, que le monde moderne leur impose.

Nous ne jouerons plus le rôle de David contre Goliath, mais au contraire nous dédierons, et nous dédions déjà, toutes nos forces pour ce qui est juste, libre et sans conditionnement.

La nature a été progressivement aliénée par l’ignorance, la haine et le mécanisme du profit.

Ensemble nous la libérerons par la connaissance, l’amour de notre terre mère, et le partage gratuit des ressources naturelles.

En attendant la finalisation de cette organisation non gouvernementale, s’ils ont majoritairement votre soutien, Réponses Bio et sa place de marché continueront de vous proposer des solutions et des informations abordant les mille et un miracles que la nature a toujours offerts dans la gratuité la plus totale.

Si dans le déroulement de cette initiative il sera encore question, pendant un temps, de consommation et de soutiens financiers, ce ne sera que parce qu’il n’existe à ce jour aucun autre moyen d’y parvenir rapidement.

Tout ce que nous pourrons vous offrir nous vous le donnerons, mais n’oubliez pas qu’avant la mise en place de cette ONG, vous votez déjà bien plus sûrement pour un monde équitable en investissant votre argent dans des entreprises comme les partenaires de notre place de marché, atypique, déjà pensée pour la préservation des savoir-faire et la liberté thérapeutique.

Puisque la santé naturelle et l’alimentation saine furent notre première raison d’être, je reviendrai avec toute l’énergie qui m’est coutumière pour vous offrir les meilleures alternatives que nous avons réunies, au fil des ans, afin de vous aider à favoriser le premier et le plus important facteur d’homéostasie dont vous disposez depuis la naissance :

La sérénité et le sommeil !

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "La fin d’un cycle"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
binoubio
Invité
binoubio

Effectivement je n’ai pas eu la possibilité d’écouter la vidéo du Dr Willem et je m’étonnais de sa « disparition » !
merci de nous avoir informés de ce qui s’est passé !
Hé bien la lutte continue mais semble de plus en plus difficile !
A nous d’être vigilants et de donner à nos petits enfants les « outils » nécessaires !

GK
Invité

Bonjour,

Merci. Il est bon d’avoir des opinions multiples et faire le tri.
Bon courage.

Madeleine
Invité

MERCI ! Je vous ai trouvé dans les spam par contre.
C’est vraiment très compliqué.

Dakar
Invité
Dakar

Merci et bon courage ! Trouvé dans le spam aussi…

Evangeline
Invité

MERCI MERCI MERCI…..

desorres
Invité
desorres

les gilets jaunes tous gentils et manipulés par le gouvernement? les casseurs a Paris des agents du gouvernement? les forces de l’ordre qui ont saccagé l’arc de triomphe? vous allez trés loin ds le mensonge……

Odette
Invité

MERCI !!

jean
Invité

Merci, merci, merci !

ANDRE
Invité

Merci

Pascale
Invité

merci

Michelle
Invité

Merci, Jean-Baptiste Loin.

Michèle
Invité

MERCI

Véronique
Invité
Véronique

Merci pour votre travail et le partage d’informations!

pierreT
Invité
pierreT

Bonjour,

Il ne faut plus utiliser youtube mais rutube, le youtube de la résistance.

Merci pour votre travail et j’espère que vous mettrez la vidéo complète sans censure sur Rutube.

Pierre
Invité

Merci Jean-Baptiste, tous mes encouragements pour votre belle et salvatrice démarche !!!

Miren
Invité

MERCI

Marie
Invité

Ayant été absente quelques temps de la sphère informatique je découvre aujourd’hui l’arrêt des publications et j’en suis attristée.
Grand merci à toute la rédaction d’avoir partagé vos recherches pendant de nombreuses années et restons vigilants sur les infos trouvées sur le net.

wpDiscuz