2 recettes pour remplacer dentifrice et soins capillaires

11
Recettes de dentifrice et soin capillaire aux plantes indiennes

Depuis toujours, les Indiens disposent de dents et de cheveux d’une vitalité légendaire.

Ils le doivent d’une part à une abstinence minutieuse de dentifrices au fluor et soins de beauté industriels, et d’autre part à trois plantes ayurvédiques tout à fait fabuleuses.

 

Voilà plusieurs décennies que les pubs inondent le public des mérites du dentifrices au fluor renforçant prétendument la santé des dents, ou de soins capillaires destinés à stopper la chute des cheveux.

Or, il est consternant de constater que les alternatives restent, aujourd’hui encore, extrêmement limitées. 

Pourtant même dans la bio les faux dentifrices au neem ou les soins capillaires contenant de bonnes doses de conservateurs et additifs douteux sont monnaie courante.

Sans mentionner qu’il est de notoriété publique :

  que le fluor est un poison pour les os tout en inhibant la glande pinéale, 

  et que les additifs sont tour à tour OGM, nanoparticulaires, perturbateurs endocriniens ou cancérigènes. 

Afin d’y remédier, je vous propose ces deux recettes de santé et de beauté pour les dents et les cheveux.

 

La santé des dents et du système ORL

C’est dans les camps de concentration de la seconde guerre mondiale que le fluor fut pour la première fois testé à grande échelle sur l’être humain.

Les nazis constatèrent d’ailleurs avec satisfaction, qu’absorbé en quantité suffisante, il participait indéniablement à rendre les détenus plus dociles devant la perspective de leur exécution.

Et c’est en inhibant la glande pinéale, qui permet la régulation du rythme circadien ainsi que certaines formes de perceptions extrasensorielles, que le fluor agit négativement sur la volonté.

Mais ce n’est pas tout, puisqu’un excès de fluor provoquerait également :

  fluorose dentaire, se manifestant par l’apparition de taches de couleur blanchâtre à marron sur l’email des dents,

  ou fluorose osseuse, fragilisant les os.

Et si l’on peut s’inquiéter d’avoir soi-même consommé du fluor en se brossant quotidiennement les dents, qu’en est-il de nos enfants ?

A ce sujet, une étude réalisée en France montre que 45% des 4 à 12 ans souffrent effectivement d’apports excessifs en fluor.

Ce qui est d’autant plus alarmant quand on sait que son utilisation abusive découle directement d’expériences sur le contrôle des populations, et que mis à part le dentifrice il a été ajouté en quantité non négligeable dans :

  le thé,

  le sel de table,

  et même l’eau du robinet.

Tandis qu’une véritable hygiène bucco-dentaire passe bien naturellement par une compréhension intime toute la sphère ORL.

Voici une première recette ayurvédique pour :

  éviter d’absorber de trop grandes quantités de fluor,

  renforcer et blanchir les dents,

  tout en soignant les caries et les infections gingivales.

Bien qu’à adapter en fonction des goûts de chacun, c’est à ma connaissance la seule formule parfaitement saine.

 

Un dentifrice ayurvédique fait maison

Traditionnellement, les Indiens utilisent des bâtonnets de fines branches de neem pour nettoyer et se blanchir les dents.

Malheureusement s’ils sont habitués à l’amertume de son écorce, pour nous, pauvres Occidentaux saturés de fluor et de saveurs chimiques, le neem peut sembler très amer voire légèrement vomitif.

Qu’à cela ne tienne, voici une recette dont les ingrédients de base pourront être adaptés à tous les goûts, y compris ceux des enfants.

Ingrédients principaux :

        40% de poudre de neem

        40% de poudre d’amla

        20% d’argile blanche surfine, ou bicarbonate de soude, ou huile de noix de coco

        + éventuellement de l’eau minérale

Ingrédients secondaires :

        H.E. de citron, ou menthe, ou menthe poivrée,

        H.E de tea tree

        extrait de réglisse bio

Préparation :

1/ Mélangez la poudre de neem avec celle d’amla et l’argile blanche ou l’ingrédient de votre choix.

2/ Ajoutez ensuite une goutte des H.E. que vous préférez en veillant à ne pas dépasser un maximum de deux ou trois gouttes pour une petite quantité de pâte.

3/ Enfin mélangez le tout avec une spatule en bois en ajoutant très lentement un peu d’eau minérale, idéalement dynamisée avec une électrode de germanium, jusqu’à obtention d’une pâte relativement épaisse.

Pour les enfants de moins de 6 ans, il conviendra de remplacer purement et simplement les H.E. par de l’extrait de réglisse qui pourra aussi être ajouté dans la version adulte, si on en apprécie l’arôme.

Et pour les enfants de plus de 6 ans, on divisera la dose d’huile essentielle par trois.

Grâce à cette préparation, le neem :

  assainira la bouche,

  blanchira les dents,

  et soignera aussi bien les caries que les aphtes et les abcès.

L’amla, quant à elle, apportera :

  vitamine C,

  tanins,

  et bioflavonoïdes. 

Ce qui renforcera les gencives, protégera l’émail, tout en dynamisant la sphère ORL.

Cela dit, pour une utilisation fréquente il est préférable de doser plus modestement voire d’éviter l’argile, qui bien que bénéfique en cas d’absorption, peut légèrement être abrasive pour l’émail des dents.

Tout comme le bicarbonate qui a la fâcheuse tendance à provoquer des brûlures stomacales au bout d’un certain temps d’ingestion.

Dans tous les cas on optera donc plus volontiers pour l’huile de coco pure ou éventuellement pour un mélange équilibré avec l’argile.

 

Des cheveux brillants et volumineux

Heureusement, les formules à base de pétrole favorisant soit-disant la repousse des cheveux, ne font plus rêver personne.

Pour un lavage fréquent des cheveux la meilleure solution consistera sans doute à utiliser un savon de shampoing, ressemblant à un grosse savonnette, et à concocter un soin capillaire maison à base d’amla et de brahmi.

Ce soin rendra brillance et beauté aux cheveux les plus abîmés et luttera contre leur chute.

Ingrédients principaux :

        10% d’amla en poudre

        10% de brahmi en poudre

        80% d’huile végétale de chanvre, de noix du Brésil, de sésame ou un mélange des trois.

Ingrédients secondaires à mélanger dans une mesure de 20% avec 80% des ingrédients principaux :

        9,5% d’huile végétale de coco

        9,5% d’huile végétale de ricin

        1% d’huile essentielle d’Ylang-Ylang

Préparation des ingrédients de base :

1/ Transférez l’huile que vous aurez choisie dans un bol contenant les poudres de neem et d’amla.

2/ Mélangez le tout énergiquement et laissez macérer pendant 24 heures. Remuez votre macération de temps à autre.

3/ Filtrez à l’aide d’un filtre à café et récupérez le filtrat.

4/ Utilisez votre macérât pour la préparation de l’huile ci-dessous.

Préparation des ingrédients secondaires :

1/ Transférez le macérât huileux de plantes réalisé avec les ingrédients de base dans un bol.

2/ Ajoutez le reste des ingrédients puis mélangez à l’aide d’un mini-fouet ou d’une spatule pour homogénéiser.

3/ Transférez la préparation dans le récipient où vous souhaitez la conserver.

Mode d’emploi :

Massez doucement le cuir chevelu et les longueurs puis laissez reposer une demi-heure à une heure, avant de rincer à l’aide d’un shampooing pour lavage fréquents.

Grâce à l’amla et au brahmi, cette formule ayurvédique favorise la croissance capillaire et évite la chute des cheveux en les nourrissant depuis la base jusqu’aux pointes.

 Jean-Baptiste Loin 

Pour trouver du neem en poudre cliquez ici

Pour trouver du brahmi en 100 capsules de 350mg cliquez ici

Pour 500 capsules de 350mg cliquez ici

Pour trouver de l’amla en poudre cliquez ici

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "2 recettes pour remplacer dentifrice et soins capillaires"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Daniele
Invité
Daniele

merci

Maryse
Invité
Maryse

Bonjour,

Merci pour ces conseils je vais passer commande sur le site

Bonne journée

Chantal
Invité
Chantal

MERCI POUR TOUS VOS ARTICLES TRES INTERESSANTS !!!

isa
Invité
Toujours avec l’ayurveda pour le soin des dents et des gencives selon Kiran Vyas du centre Tapovan : un bain de bouche matinal d’huile de sésame (1cs) à garder 5 à 20min. L »huile de sésame reminéralise et blanchit naturellement les dents, antibactérienne elle évite les caries et absorbe les toxines de la bouche et en faisant passer l’huile de droite à gauche elle masse délicatement les gencives. Cracher l’huile à la fin de la séance, rincer la bouche à l’eau tiède et idéalement appliquer sur les dents et les gencives une poudre ayurvédique faite avec du sel et des plantes… Lire la suite »
Christine
Invité
Christine

Vos articles sont toujours très intéressants, mais aujourd’hui nous habitons en Équateur
Pourriez-vous nous dire le nom de ces plantes en espagnol ou d’autres ingrédients que l’on peu trouver ici pou fabriquer notre propre dentifrice, car j’ai une parodontose très avancée depuis plus de 10 ans et je ne vais pas chez un dentiste car il veulent tous m’arracher toutes mes dents, ce que je refuse, la preuve je les ai toujours en bouche et je peux manger malgré quelques difficulté
Je vous remercie d’avance
bonne soirée a vous

Dominique
Invité
Dominique

Merci .

Germaine
Invité
Germaine

MERCI BEAUCOUP
je lis vos articles avec grand plaisir

Joelle
Invité
Joelle

Bonjour,

merci pour cette recette de dentifrice alternatif qui m’intéresse beaucoup !
Vous serait-il possible de donner les mesures en grammes (en fonction des 100g du paquet) ?
merci

Joelle
Invité
Joelle

Est-ce que le fluorure d’amines est également à proscrire ? (présent dans Elmex par exemple)

wpDiscuz