Le furoncle… peut-être plus grave qu’il n’y paraît !

0
quelles solutions naturelles pour soigner un furoncle ?

Dans la mesure où il cache souvent un état diabétique ou une baisse du système immunitaire, il ne faut jamais laisser un furoncle dégénérer en furonculose, mais lui apporter les soins les plus vigilants.

La survenue d’un furoncle peut être évidemment plus ou moins accidentelle mais, surtout si d’autres apparaissent en série et que s’installe une furonculose, elle indique toujours un mauvais état général et, plus particulièrement, un système immunitaire défaillant ou une affection comme le diabète.

S’il y a récidive, il sera donc indispensable de cesser tout comportement à risque, autrement dit, en cas de baisse des défenses, l’usage irraisonné des antibiotiques, de l’alcool, du tabac et des drogues, légales ou illégales.

Et en cas de diabète, la consommation d’alcool, de sucreries et d’aliments à index glycémiques élevés.

Il est, de toute manière, hautement recommandé d’adopter un régime hypoglycémique durant toute la durée du traitement d’un furoncle, quelle qu’en soit l’origine.

Par ailleurs on  stimulera le système immunitaire à l’aide de Shiitake, Maïtaké, Reishi, Beta Glucan, Echinacea, extrait de feuilles d’olivier, extrait de papaye fermentée, Lycopène, Noni, Alkylglycérols, Ginseng, probiotiques ou propolis…

Quant à la glycémie, rappelons qu’elle s’équilibre avec des fibres, de l’acide Alpha-lipoïque, du Nopal, du chrome, du zinc ou de la vitamine C.

Le Neem quant à lui permettra de nettoyer le sang et d’y éliminer les germes potentiellement présents.

Une fois ces indispensables mesures prises, il restera, bien entendu, à soigner le furoncle lui-même, en n’oubliant jamais de le protéger de manière permanente par un pansement, lui évitant tout contact, toute pression et même tout frottement… et en remplaçant le bain par la douche.

 

Avant tout : l’argilecataplasme d'argile pour soigner furoncle et bouton

On ne le répétera jamais assez : l’argile a un pouvoir réellement exceptionnel pour tirer à elle le pus et les toxines.

En cas de furoncles ou d’abcès, mieux que le simple cataplasme d’argile classique, on pourra dissoudre deux cuillères à café de sel marin non raffiné dans très peu d’eau, en faisant chauffer dans une casserole en verre ou en terre, et en remuant avec une cuillère en bois, avant d’ajouter l’argile verte en poudre – de préférence de la Montmorillonite – jusqu’à obtenir une consistance épaisse.

On appliquera ce cataplasme encore chaud, directement, et on l’entourera d’un linge, pour le garder 12 heures avant de le changer pour 12 nouvelles heures.

D’autre part et comme on le verra plus loin, il est également possible d’associer l’argile à certaines huiles essentielles.

 

Mieux que les antibiotiques : les huiles essentielleshuiles essentielles pour soigner furoncle et infection dermatologique

Plutôt que des pommades antibiotiques, l’utilisation de quelques huiles essentielles, seules ou en association, appliquées en compresses avec une huile végétale comme le calendula ou une teinture mère comme la bardane donnera d’excellents résultats.

La première de ces HE est sans conteste celle de Melaleuca alternifolia, ou Tea tree, une HE réputée à la fois pour son pouvoir bactéricide et son action sur les problèmes de peau.

Mais on peut aussi penser au laurier noble, un puissant antiviral indiqué en cas d’acné, furoncle, mycose ou panaris.

Dans des cas bénins, une goutte d’HE d’oranger et une de géranium seront suffisantes en application sur le furoncle.

Si l’on opte pour un mélange, il sera bon de le préparer par exemple avec :

       deux grammes d’HE de lavande officinale,

       deux grammes d’HE de niaouli,

       deux grammes d’HE de sauge officinale,

       quinze grammes d’huile d’olive,

       quinze grammes d’huile d’arachide,

      ၑ trente grammes d’huile de calendula.

On en mettra tout simplement quelques gouttes sur une compresse matin et soir.

Autre possibilité : le cataplasme d’argile mélangé, à la spatule de bois, avec quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande officinale et de citron.

Enfin, pour ce qui concerne les associations avec des teintures mères, on conseille essentiellement des plantes antibiotiques comme Bellis TM, ou Echinacea TM, ou encore Arctium lappa TM, contre furoncles, panaris ou abcès, à appliquer en compresses de teinture pure additionnée de quelques gouttes d’HE.

Mais on peut naturellement utiliser la TM seule, et d’ailleurs la prendre aussi par voie interne à raison de cent à trois cents gouttes par jour.

 

La phytothérapie internearctium lappa ou bardane pour soigner furoncle et infection de peau

On l’a vu, la racine de bardane, Arctium lappa ou Lappa major, est certainement la meilleure plante contre les furoncles.

Appelée depuis des siècles «l’herbe aux teigneux» du fait de son utilisation thérapeutique dans les affections de la peau, elle a une action essentiellement dépurative, les acides phénoliques favorisant l’élimination des toxines au niveau du foie et des reins.

Mais la racine de bardane est aussi antibactérienne. C’est pourquoi on peut l’utiliser à la fois en interne et en externe.

L’autre grande plante anti-furoncle est l’échinacée.teinture-mère d'echinacea pour soigner les furoncles

Les personnes sujettes aux récidives, que ce soit en matière d’abcès ou de furoncles, gagneront d’ailleurs à suivre une cure de plusieurs mois d’extrait d’échinacée.

Pour le reste, en teinture mère elle peut parfaitement remplacer, ou mieux accompagner, la bardane, tant en interne qu’en externe.

Ces plantes sont plutôt conseillées sous forme de teintures mères, surtout pour l’usage externe, mais peuvent tout de même être consommées en tisanes.

Pour les amateurs de tisanes, voici d’ailleurs un excellent mélange, à faire préparer par l’herboriste avec :

       20g de fumeterre,

       20g de centaurée,

       10g de douce-amère,tisane phytothérapie pour guérir furoncle

       10g de pensée sauvage,

       10g de racine de pissenlit,

       10g de chèvrefeuille,

       10g de pâquerette,

       10g d’écorce de bouleau.

Infuser vingt minutes, à raison d’une cuillère à soupe par quart de litre. Une tasse à jeun le matin, et l’autre au coucher, avec du miel.

N’oublions pas non plus que le citron est antiseptique, antitoxique, cicatrisant, antiprurigineux, antivenimeux et cytophylactique, et qu’il peut donc être appliqué en cas d’éruptions diverses et notamment de furoncle.

Enfin, pour accélérer l’évacuation du pus dans les cas de panaris ou de furoncles, souvenons-nous que les anciens faisaient bouillir des feuilles de bouillon blanc pendant cinq minutes dans du lait et les utilisaient sous forme de cataplasmes.

 

L’homéopathie

L’homéopathie, enfin, apporte le concours de quelques remèdes pratiquement indispensables dans ce domaine, comme Pyrogenium, Hepar sulfur, Belladonna ou Apis melifica, avantageusement secondés par un oligothérapique de choc : Cuivre-Or-Argent, à prendre le matin et que l’on pourra éventuellement associer à Manganèse-Cuivre, le soir.

Plus précisément, on prendra trois granules de Pyrogenium 5CH le matin au réveil puis, une heure après, trois granules d’Hepar sulfur 5CH puis encore une heure après, Belladonna 4CH, et en fin de journée on reprendra ce même cycle en remplaçant toutefois Belladonna par Apis melifica 4CH.

A noter qu’un tel traitement de base convient aussi bien pour faire mûrir les abcès que les furoncles.

Peut-être plus spécifique aux furoncles, un tube-dose de Staphylococcinum 7CH pourra être pris le matin du deuxième jour du traitement, et repris à la guérison.

Il est par ailleurs conseillé d’aider la phase de cicatrisation à l’aide de quelques autres spécifiques comme :

       Pulsatilla 5CH, une fois par jour ;

       Calcarea sulfurica 4CH, deux fois par jour ; 

       Silicea 5CH, deux fois par semaine.

Enfin, n’oublions pas que l’homéopathie propose aussi des traitements externes, et que l’on pourra ainsi se confectionner des pansements avec des pommades au calendula comme l’Homeoplasmine, etc.

 

Pour les enfantscomment soigner furoncle avec remèdes naturels ?

  → Attention aux huiles essentielles en dessous de huit ans

  Privilégier l’argile verte montmorillionnite surfine en traitement majeur

  Renforcer les défenses immunitaires avec les compléments spécifiques

  Interdisez fermement toute forme de sucres raffinés et favorisez les aliments détoxifiants et diurétiques

  Interdisez les bains et soyez très prudent durant la douche que les éventuels écoulements de pus ne se propagent pas sur d’autres zones

  Utilisez un savon désinfectant, en prenant soin de laver séparément la zone infectée du reste du corps

Que le furoncle se soit vidé ou qu’il se soit résorbé, dans tous les cas il est important de poursuivre les soins avec la même intensité pendant plusieurs semaines après. 

Restez très attentif à d’éventuelles cicatrices ou petites cavités pouvant prêter à récidive si le germe n’a pas été entièrement éliminé de l’organisme.

 Jean-Baptiste Loin 

Que ce soit pour toujours savoir quel remède employer, ou afin d’avoir une solide base de connaissances à portée de main, vous trouverez des formations de santé naturelle adaptées à votre niveau sur nos librairies virtuelles.

Elles vous permettront tout particulièrement d’avoir accès à des méthodes préventives.

Comment agir directement en prévention ?

  Formez-vous à l’usage de la phytothérapie classique et rénovée

  Formez-vous au maniement éclairé des compléments nutritionnels et alimentaires

  Devenez expert en huiles essentielles, sous toutes leurs formes d’utilisation

  Pour tout savoir sur l’argile rendez-vous sur cette page et inscrivez-vous pour télécharger votre ebook gratuit

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz