De l’exercice pour vous protéger des accidents vasculaires

0
prévention des AVC et troubles cardio vasculaires

Chaque année, en France, 130.000 personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébral, et près de 50.000 en meurent. 

Quel que soit votre âge, il n’est jamais trop tôt pour vous mettre à l’abri de ces accidents qui n’auront pas la politesse de vous prévenir avant de survenir. 

Les vrais progrès techniques existent !

Ce sont ceux qui nous facilitent la vie de chaque jour et nous apportent du confort en diminuant la pollution

Hélas, dans cette société marchande, la technique est bien plus souvent au service d’une surconsommation de gadgets dont nous devenons dépendants

Si nous ne réagissons pas, nous serons, comme disait le biologiste Jean Rostand, des « dieux ahuris » incapables de survivre sans l’assistance de robots. 

D’autant que la durée de vie augmente et que nous sommes donc exposés aux maladies dégénératives et à la sénilité précoce.

Un célèbre gérontologue a même appelé ça « la pathologie du canapé », ce meuble désormais indispensable où l’on se drogue de télévision ou de jeux vidéo en grignotant.

Contre cette pathologie du canapé, le remède est pourtant vite trouvé : l’exercice physique !

 

Interdisez à votre cerveau de vieillirde l'exercice pour vous protéger des troubles vasculaires

Ne vous semble-t-il pas évident que l’exercice physique :

   vous incite à adopter une meilleure hygiène de vie,

   vous protège de l’hypertension et par conséquent des maladies cardiovasculaires et des accidents vasculaires cérébraux ?

L’activité physique apporte tellement de bénéfices en termes de santé, qu’une demi-heure par jour suffit.

Si elle est régulièrement pratiquée, elle vous assurera une protection significative contre les pathologies du vieillissement, comme l’hypertension, les accidents vasculaires ou encore le Parkinson et autres maladies neurologiques.

Selon une étude de l’American Academy of Neurology portant sur 143.000 hommes et femmes de plus de 63 ans suivis pendant 10 ans, pratiquer une activité physique modérée réduit de moitié le risque de contracter la maladie de Parkinson. 

Mais bien sûr, au-delà de la prévention des accidents vasculaires cérébraux ou du Parkinson, l’activité physique est indispensable au maintien de votre santé, de votre bon état général et de votre moral. 

Ses effets directs sur votre muscle cardiaque, vos systèmes respiratoire, sanguin et digestif, vos os et l’ensemble de vos organes, ainsi que ses effets hormonaux vous assurent effectivement santé et bien-être. 

En sollicitant l’ensemble de votre organisme, l’activité physique vous fait prendre conscience de votre corps, donc d’une réalité dont vous êtes de plus en plus détachés à cause de la télévision, de l’ordinateur, du téléphone et des moyens de transport qui font disparaître l’effort physique

L’art de la longévité consiste à vivre longtemps en disposant de ses moyens physiques et de ses facultés mentales.

Comme le dit la sagesse populaire, « qui veut voyager loin ménage sa monture »… ce qui ne signifie pas la laisser en permanence au repos !

 Jean-Claude Cartier 

* * *

Ne manquez pas le guide 100% pratique de Jean-Baptiste Loin : « Régulez naturellement votre tension ».

L’hypertension étant une des causes fondamentales des accidents vasculaires, la traiter énergiquement et sans attendre revient très clairement à prévenir l’irréparable !

Pour soutenir Réponses Bio et nous permettre de rester un media indépendant, RDV sur notre page Tipeee en cliquant sur ce lien.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz