L’eau des origines… redécouverte

4

Bien plus que de Plasmatrice dont nous aurons l’occasion de parler plus en détail dans mon prochain article, j’aimerais aujourd’hui illustrer, en images, la découverte d’Alexandre Cron-Hiriart.

Cette découverte, quelle est-elle ?

Non, ce n’est pas un gadget ou une formule révolutionnaire, ce qui ne l’empêche pas de représenter un grand pas dans la thérapie par l’eau.

Alexandre Cron-Hiriart, passionné d’océanographie et spécialiste de René Quinton, a trouvé le moyen de puiser une eau de mer exceptionnellement pure, en préservant ses qualités rares, pour en faire un plasma marin tout à fait unique.

Avant d’approfondir ses différentes applications ainsi que son mode d’emploi, je vous laisse pour le moment apprécier le petit clip réalisé par Naevius ainsi que son guide, généreusement offert par l’Institut Xantis.

L’eau de vortex planctonique, dont il est question dans ce clip documentaire, est sans équivalent.

Elle représente l’accès à une eau mer aussi pure qu’elle l’était avant l’industrialisation et la pollution des océans… une chance inespérée.

Du fait de son puisage dans des conditions particulières d’effleurage ainsi que la présence de vortex planctonique, elle est même supérieure à la forme qu’utilisa René Quinton pour sauver une génération de nouveaux-nés, au début du siècle dernier.

En consommation quotidienne, le plasma marin hypotonique découvert par Alexandre Cron-Hiriart, préparé selon le procédé Quinton, permet à moindre coût de dynamiser votre eau de boisson en lui conférant des propriétés colloïdales absolument uniques.

Sa vitalité est renforcée par la présence d’une onde de forme sur l’étiquette, la fleur de vie, et chaque bouteille est soigneusement conditionnée afin de préserver l’entièreté du cluster de la molécule d’eau.

Entreposées dans un endroit équilibré géologiquement et nettoyé de toute pollution électromagnétique, les précieuses bouteilles de verre sont stockées en petites quantités, pour éviter une stagnation supérieure à quelques semaines, pouvant amenuiser la dynamisation. 

Modes d’emploi

Pour une eau thérapeutique, 1 litre de remède hypotonique doit être dilué dans deux tiers d’eau, afin d’obtenir 3 litres de sérum isotonique.

Dans ce cas, la solution étant encore très chargée en iode, il conviendra d’éviter son utilisation en cas :

  d’intolérance à l’iode,

   de régime sans sel,

  de grossesse,

  de certains troubles de la thyroïde,

  d’insuffisance rénale,

  de grossesse,

  d’hypertension,

  de problèmes cardiaques,

  d’eczéma ou de psoriasis.

Tout en apportant des résultats spectaculaires sur la plupart des autres troubles, en améliorant l’intégralité des fonctions organiques.

Pour une eau de consommation quotidienne, on prendra soin de diluer le plasma dans des proportions bien plus grandes, à savoir l’équivalent d’une petite cuillère à café dans un grand verre d’eau, une fois par jour, en augmentant éventuellement progressivement les doses.

Non seulement cela permettra de dynamiser à faible coût votre eau de boisson, mais renforcera aussi son pouvoir hydratant, détoxiquant et régénérant.

Ce sont absolument tous les minéraux présents dans la création qui pourront interagir en étant rendus parfaitement assimilables par la biochimie des planctons.

En hypotonie, c’est à dire très dilué, ce plasma marin promet d’éviter :

  sécheresse de la peau comme des muqueuses,

  acidification et déséquilibre acido-basique,

  troubles nerveux,

  problèmes digestifs, circulatoires et cardio-vasculaires…

En isotonie, c’est à dire moyennement dilué, le plasma de Plasmatrice sera utile pour :

  le maintien d’une bonne circulation des fluides corporels,

  la nutrition des cellules jusqu’au noyau cellulaire,

  le transport et l’assimilation des substances vitales,

  le transport et l’élimination des déchets et toxines,

   et la neutralisation des radicaux libres.

Dans tous les cas il est assuré exempt de pas moins de huit cents polluants par un centre d’analyse indépendant certifié « Cofrac », et cela inclut naturellement :

  radioactivité,

  herbicides,

  insecticides,

  fongicides,

  hydrocarbures,

  HPA,

  PCB…

Ce qui n’est malheureusement pas le cas de tous les plasmas marins.

Sous forme de cure il peut être employé aussi bien :

  dans l’eau de boisson pour la redynamiser,

  dans les potages, soupes et jus,

  en douche intestinale,

  en accompagnement du jeûne,

  comme pour la confection de légumes lacto-fermentés tout à fait surprenants.

Dimanche nous parlerons plus en détail de ses différents emplois et particularités, pour l’heure je vous laisse à la lecture du guide gracieusement offert par l’Institut Xantis.

Je vous invite à le télécharger en suivant ce lien.

N’hésitez pas à me poser vos questions à son sujet en réponse à cet email ou dans les commentaires, j’aurai peut-être le temps d’en prendre connaissance pour vous répondre sur ces points avant la parution de mon prochain article.

 Jean-Baptiste Loin 

Pour en savoir plus sur Plasmatrice découvrez le guide du plasma marin édité et offert par l’Institut Xantis en cliquant sur la couverture : guide plasma marin plasmatrice

Pour vous procurer le plasma marin le plus pur au monde aux meilleures conditions, rendez-vous ici :

Eau de plasma marin hypertonique – Plasmatrice 1L – Procédé René Quinton

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "L’eau des origines… redécouverte"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Claude-Alain Bieri
Invité
Claude-Alain Bieri

Pour compléter cette découverte inespérée et miraculeuse, il serait bien que vous fassiez également mention des énormes bienfaits de ce plasma marin sur le corps humain, par l’intermédiaire entre autre, de l’hydrotomie dont beaucoup de gens en bénéficie déjà, dont moi.

M.J
Invité

Merci pour tout du fond du coeur.

Une fidèle de vos e-mails.
Bien amicalement.

Mahpa1306
Invité
Mahpa1306

Pour traitement thérapeutique j’encourage moi aussi ce développement. Le risque c’est de voir cela se développer pour un bien-être quotidien qui coûtera très cher, enrichira ses promoteurs certes mais ne profitera qu’à un petit nombre fortuné au détriment du plus grand nombre, sans compter que la mer est déjà bien dépouillée de ses habitants et qu’à fortiori le plasma marin l’eau aussi. Ne seriez vous pas en train d’en nous prendre pour des bobos gogos sans conscience ?

Claude
Invité

Merci et BRAVOOOO 🐠🌻🐠

wpDiscuz