Les zomes, des ondes de formes habitables

8
zome reponsesbio alter habitat

Etes-vous déjà entré dans une onde de forme ?

Avez-vous éprouvé cette impression d’être branché sur un courant invisible, une énergie insoupçonnée ?

C’est en tout cas ce que vous ne manquerez pas de ressentir dans ces maisons basées sur le principe du rhombizonaèdre, une figure géométrique que l’on retrouve dans les ruches et les pommes de pin.

Bienvenue dans l’univers des zomes !

Un zome peut être un espace habitable, un lieu de méditation, de yoga ou un cabinet thérapeutique, partiellement ou entièrement agencé en forme de rhombizonaèdre.

Mais avant de vous en dire plus sur le principe de cette géométrie sacrée, je vous invite à découvrir en images le dernier reportage de Réponses Bio portant justement… sur les zomes :

Vous souhaitez en savoir plus sur les zomes ?

A mi-chemin entre la yourte mongole, la tente indienne et la cabane en bois, le zome est un lieu conçu pour entrer en résonance avec le vivant.

Mais pour bien comprendre le principe du rhombizonaèdre, la figure géométrique sur laquelle il est basé, faisons rapidement le tour de sa géométrie.

La géométrie du rhombizonaèdre

Tout le monde sait qu’un polygone est une figure plane fermée délimitée par plusieurs segments.

Bien que moins connu, le zonagone fait lui aussi partie de la famille des polygones, mais il doit impérativement contenir un nombre pair de côtés parallèles et de même longueur pour mériter son nom.

Quant au polyèdre, il exprime pour sa part un volume défini par des polygones.

Or ce n’est que lorsque cette compréhension est acquise, que l’on peut enfin parler de zonaèdre, à savoir un polyèdre dont toutes les faces sont des zonagones.

Vous me suivez ?

A partir de ce point il devient clair qu’un rhombizonaèdre est un zonaèdre avec des faces en forme de rhombes, c’est à dire de losanges, opérant une révolution symétrique autour d’un axe.

Afin d’en mesurer la superficie ou la forme énergétique pouvant être soit paire soit impaire, respectivement pour les zomes d’habitation aux énergies plus douces et les zomes thérapeutiques aux énergies plus fortes, on parle de :

   nombre d’ordre, définissant le nombre de faces ainsi que leur organisation,

   nombre de forme, s’accordant à la taille ainsi qu’à la forme du volume,

   taille, dont l’échelle est variable,

   et, au sommet du zome, de mandala étoilé, étant déjà à lui seul le symbole géométrique du zonaèdre.

Une maison amplifiant la force de la nature

Partout dans la nature, depuis le microcosme jusqu’au macrocosme on retrouve cette même onde de forme en double spirale :

   dans le monde minéral avec la pyrite ou le grenat,

   dans le monde animal ce sont les alvéoles construites par les abeilles, 

   les ananas, les pommes de pins et les tournesols pour le monde végétal,

   au niveau cosmique c’est l’agencement même de la galaxie,

   et au niveau infinitésimale, dans l’architecture des molécules d’ADN.

Ayant fait le lien entre les ondes de formes et la captation d’énergie, dans les années soixante le concept de zome voit le jour aux Etats-Unis.

En plus de la double spirale c’est dans l’équilibre permanent du nombre d’or, que les zomes agissent comme des dynamiseurs biologiques.

Harmonieux et stimulants, les zomes sont connus pour amplifier les états, ce qui les rend particulièrement appréciables tant pour la méditation que pour certaines formes de soins énergétiques.

Mais en réalité les possibilités sont pratiquement illimitées puisque ce sera aussi un endroit de choix pour :

   la danse,

   le massage,

   le théâtre ou d’autres formes de spectacles,

   les cours ou la pratique quotidienne du Yoga, des Qi Gong ou des arts martiaux. 

La symbolique des nombres et des formes

En fonction du nombre d’ordre, de la forme ou de la taille, il est possible d’ajuster plus ou moins directement un zome sur les vibrations fondamentales universelles.

Il va ainsi entrer en résonance, générant ou filtrant des courants énergétiques afin de dynamiser ou d’harmoniser l’environnement.

Dans sa construction, partant du nombre premier le zome est traversé par un axe immatériel allant d’un pôle à l’autre de sa structure.

Symboliquement ces deux pôles représentent le pilier du monde reliant la terre au ciel, permettant la circulation des énergies par l’apparition de son contraire, ou pôle négatif.

Pour résumer, de l’unité du ciel surgit la dualité de la terre, où les polarités + et – exercent leur force d’attraction.

Et c’est autour de cet axe virtuel que s’enroulent des zonaèdres, rejoignant la forme d’un brin d’ADN.

Puis vient l’union du triangle pointe en haut et du triangle pointe en bas, symbolisant le yin et le yang.

Finalement, c’est vraiment le choix du nombre d’ordre qui va faire du zome un espace énergétique dynamique ou apaisant.

Bâtis sur des nombres premiers, les zomes rejoignent tant la fréquence des harmoniques que les douze pouls de la médecine chinoise, ou encore les sept chakras.

S’harmonisant directement avec le nombre d’or, les zomes en triacontaèdre engendrent une grande diversité de formes avec peu d’éléments.

Ce sont les plus proches de la vie organique, formant le fameux losange d’or, forme de la Genèse ayant inspiré le théorème de Pythagore en associant les nombres 2, 3 et 5 par l’intermédiaire de leurs racines.

Quant au zome 8, il est le symbole de l’équilibre cosmique que les Celtes et les Bouddhistes utilisent pour illustrer le principe de la roue, propice à l’introspection comme à la méditation.

 Jean-Baptiste Loin 

Pour en savoir plus sur les zomes, rendez-vous chez Alter Habitat

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Les zomes, des ondes de formes habitables"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Les zomes, des ondes de formes habitables: Etes-vous déjà entré dans une onde de forme ? Avez-vous éprouvé cette impression d’être branché sur un courant invisible, une énergie insoup…Source […]

Barnier
Invité
Barnier

merci pour ce reportage extrêmement intéressant ! Bravo !

ottelé
Invité
ottelé

bonjour…
il y a quelques années (2001) mon mari et moi avons recherché des architectes spécialisés dans ce type de construction et malheureusement, en vain… sans parler des problèmes d’autorisation administratives… qu’en est il aujourd’hui et y a t’il des architectes compétents??
merci

Evelyne
Invité
Evelyne

Article très intéressant. Merci.

Ronald
Invité

Bonjour , superbe reportage sur les zombes merci du partage👍

M.L
Invité

merci

Voahangy
Invité

Merci

Guy
Invité

Merci

wpDiscuz