Les plantes anti-inflammatoires

16
Potentilla erecta plante anti-inflammatoire

Les inflammations, qu’elles soient généralisées ou localisées, digestives, urinaires ou pulmonaires, peuvent être facilement traitées avec des plantes constituant des remèdes à la fois naturels, efficaces et rapides, et bien évidemment non agressifs puisque sans « effets secondaires ».

Les inflammations sont parmi les plus grandes indications de la phytothérapie, classique ou rénovée.

Les plantes sont tout à fait appropriées pour fournir à l’organisme les substances naturelles qui inhibent ou stoppent les processus inflammatoires.

Les grands anti-inflammatoires

  L’harpagophytum contient de l’arpagoside, un puissant anti-inflammatoire que l’on utilise généralement dans le traitement de l’arthrose et des rhumatismes, aussi bien pour combattre la douleur que pour réduire l’inflammation, mais qui a son indication dans beaucoup d’autres cas d’inflammations.

   La griffe de chat est un anti-inflammatoire à placer immédiatement après l’harpagophytum et dans le même registre.

Contre-indiquée en cas de grossesse, d’allaitement et de convalescence post-opératoire, ainsi qu’aux enfants de moins de trois ans.

   L’extrait de boswellia serrata est un anti-inflammatoire équivalent en puissance aux médicaments conventionnels contre l’arthrose.

Les améliorations sont en général perçues assez rapidement, en moyenne après deux à quatre semaines de traitement.

Il agit aussi au niveau intestinal.

   La curcumine extraite du curcuma, est un anti-inflammatoire agissant par inhibition de certaines enzymes, efficace autant sur l’inflammation aiguë que chronique.

   La grande camomille a un effet anti-inflammatoire par inhibition de la thromboxane B2 et du leucotriène B4, deux substances produites par l’organisme et qui déclenchent l’inflammation et la douleur.

Contre-indiquée aux femmes enceintes, aux mères allaitantes et aux consommateurs d’anti-coagulants.

   L’échinacée n’est pas seulement immunostimulante mais aussi anti-inflammatoire.

   L’extrait d’écorce de pin est un anti-oxydant très puissant qui combat également l’inflammation, notamment lorsqu’elle est liée au vieillissement.

   La pulpe de l’aloès a de nombreuses propriétés thérapeutiques et notamment un fort pouvoir anti-inflammatoire puisqu’elle guérit les brûlures, réduit les effets néfastes des radiations et réhydrate la peau.

Les indications

   Inflammation buccale

Faire plusieurs fois par jour des bains de bouche avec une cuillère à soupe du mélange suivant, qu’on laisse bouillir dix minutes à feu doux dans deux tasses d’eau :

     ၑ camomille 20g

     ၑ boucage 20g

     ၑ sauge 30g

     ၑ tormentille 30g.

Préparation idéale contre les aphtes, les stomatites et les gingivites.

   Inflammation bucco-pharyngée

Boire trois tasses par jour d’épilobe (Epilobium angustifolium), à raison d’une cuillère à café de plante entière par tasse, infusée cinq minutes.

Cet anti-inflammatoire inhibant la synthèse des prostaglandines est, pour cette raison, renommée pour les affections de la prostate, mais elle soigne aussi très efficacement de nombreuses inflammations, et notamment bucco-pharyngées.

   Inflammation cutanée

Appliquer plusieurs fois par jour un cataplasme humide et chaud de farine de lin (Linum usitatissimum).

Cette plante, anti-inflammatoire digestif et urinaire par voie interne, s’avère excellente pour la peau lorsqu’on l’applique par voie externe.

   Inflammation des muqueuses intestinales

Boire trois tasses par jour de rose de Provins (Rosa gallica), que l’on prépare avec une cuillère à café de pétales et de boutons par tasse, infusés dix minutes.

   Inflammation des muqueuses oculaires, buccales ou vaginales

Employez cette même infusion par voie externe, sous forme de gargarismes ou de compresses.

   Inflammation de la muqueuse stomacale

Boire trois fois par jour après les repas une tasse de sommités fleuries de marjolaine (Origanum majorana), infusées à raison de quarante grammes par litre d’eau.

Cette plante sédative et spasmolytique est aussi un anti-inflammatoire digestif qui convient bien en cas de symptômes de cette nature dans l’estomac ou la gorge.

Les fleurs de matricaire (Matricaria chamomilla), dont on boit une tasse entre les repas, préparée avec une cuillère à café de matricaire par tasse et infusée pendant dix minutes, sont parmi les meilleurs remèdes contre les inflammations digestives, à condition de les prendre en cures prolongées.

   Inflammation des muqueuses gastro-intestinales

Pendant la crise, boire une tasse de racines de tormentille (Potentilla erecta) toutes les demi-heures, à raison d’une cuillère à soupe par litre d’eau, décoctée pendant un quart d’heure et infusée autant.

Ce puissant astringent anti-diarrhéique et anti-inflammatoire nettoie à merveille le tube digestif enflammé.

La plante complète de géranium Robert (Geranium robertianum), astringente, que l’on prépare avec une cuillère à soupe de plante par tasse, convient bien aux gastrites et aux entérites, si l’on en boit trois tasses par jour.

Les entérites se soignent aussi en buvant, une demi-heure avant les repas, une tasse de salicaire (Lythrum salicaria), à raison d’une cuillère à soupe par tasse infusée pendant dix minutes.

Cet anti-inflammatoire spécifique, riche en glucosides flavoniques et en tanins galliques, est aussi astringent et anti-diarrhéique.

   Inflammation des paupières

Faire plusieurs bains oculaires par jour avec une infusion refroidie de cinq capitules de camomille romaine (Anthemis nobilis) par tasse, infusés pendant dix minutes.

C’est l’huile essentielle de la camomille, de couleur bleue clair, contenue dans la plante, qui agit comme un anti-inflammatoire ophtalmique de très bonne qualité.

   Inflammation des voies urinaires

Boire trois tasses par jour d’infusion de pédoncules de cerisier (Prunus cerasus), à raison d’une cuillère à café par tasse décoctée pendant quinze minutes.

Cette fameuse queue de cerise, riche en flavonoïdes, est connue comme diurétique et indiquée en cas d’insuffisance rénale, ainsi que d’inflammation des voies urinaires.

Le rhizome de chiendent (Agropyrum repens), préparé à raison de deux cuillères à soupe par litre d’eau, en amenant à ébullition pendant cinq minutes, se consomme tout au long de la journée pour apporter un puissant effet diurétique, dépuratif et rafraîchissant qui agit électivement sur les voies urinaires et digestives, essentiellement dans les cas d’inflammation ou de lithiases.

Il en est de même de la violette (Viola odorata), infusée cinq minutes, et du lin cultivé (Linum usitatissimum) par voie interne à raison d’une cuillère à soupe de graines que l’on prend avec un verre d’eau trois fois par jour.

   Inflammation pulmonaire

Boire trois tasses par jour de plante entière d’épilobe (Epilobium angustifolium), à raison d’une cuillère à café par tasse, infusée cinq minutes.

C’est un anti-inflammatoire émollient et astringent spécifique des inflammations et notamment pulmonaires.

Phytothérapie rénovée et aroma

La sève de bouleau est un excellent anti-inflammatoire par stimulation de la cortico-surrénale, ainsi que certains gemmothérapiques comme :

   Ribes nigrum

   Ampelopsis

   Rosa canina.

En aromathérapie, ce sont les huiles essentielles de :

   camomille noble (Chamaemelum nobile)

   cannelle de Ceylan (écorce)

   matricaire (Matricaria recutita)

   romarin à cinéole (Rosmarinus officinalis cineoliferum)

   et sarriette des montagnes (Satureja montana). 

 Jean-Baptiste Loin 

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Les plantes anti-inflammatoires"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Les plantes anti-inflammatoires: Les inflammations, qu’elles soient généralisées ou localisées, digestives, urinaires ou pulmonaires, peuvent être facilement traitées avec des…Source […]

PILLES
Invité
PILLES

Facile à trouver et à faire tout ça !!!!
Ce genre d’article favorise les médicaments classiques, beaucoup plus simples à se procurer et moins onéreux

Mahamane
Invité

Bonjour
Merci pour l’article.
Bonne journée

Jasel
Invité

Merci beaucoup

Patrick
Invité

Merci très interesant

Jean-François
Invité

Merci et … bravo

Collette
Invité
Collette

Très intéressante votre synthèse Monsieur Loin. Merci?

Marie Noelle
Invité

Bonjour merci pour le partage. Lumineuse journée à vous.

Lodela
Invité
Lodela

Merci pour ce partage. Bonne semaine à vous.

Pierre
Invité

Un grand MERCI. Suggestions des plus intéressantes et lues avec intérêt.

Bernard
Invité

Merci pour vos informations très instructives et détaillées

Andre
Invité

Bonjour,

Merci pour vos bons conseils que je vais utiliser .

Bien cordialement.

naumovic
Invité
naumovic

Bonjour, et merci pour tous vos bons conseils sur les plantes à prendre pour notre santé .Bonne journée à vous.

Angun
Invité

merci pour vos conseils

Jocelyne
Invité

BONJOUR JE VOUS REMERCIE POUR TOUT JOCELYNE. JE VAIS RECOMMENCER A PRENDRE LE MILPERTUIS IL ME FAISAIT DORMIR

paulette
Invité
paulette

Bonjour, je n’arrive pas à rentrer dans le site pour se procurer les produits qui m’intéresse comme les extraits de plantes, merci.

wpDiscuz