L’eau dynamisée, un remède universel

7
L'eau dynamisée régénère les organismes vivants

Il existe depuis le début des années 60 un appareil tout à fait exceptionnel qui permet de transformer de l’eau inerte en eau vivante.

Tout le monde sait que le corps est majoritairement composé d’eau, et par conséquent que la qualité vibratoire de cette eau est non seulement cruciale pour la santé ou le bon fonctionnement du système immunitaire, mais aussi pour le tonus, l’apaisement du stress cellulaire, ainsi que l’apport en certains oligo-éléments spécifiques évitant de nombreuses carences.

Cependant pour bien comprendre pourquoi cet appareil est à la fois indispensable et très peu connu, je vais vous parler tout d’abord d’un de ses inventeurs et défenseurs les plus fervents, Marcel Violet.

Peu après la Seconde Guerre Mondiale, Marcel Violet (1886 – 1973), un ancien ingénieur des Arts et Métiers appartenant à la section scientifique de l’armée française, fit, avec René Barthélemy (inventeur du radar et de la télévision), Jean Pagot, ancien chercheur au CNRS, et le Médecin Général Morel, une découverte révolutionnaire.

Lors de ses recherches, il mesura scientifiquement ce que de nombreux cultivateurs savaient intuitivement, à savoir que de l’eau dynamisée, par un orage par exemple, avait des vertus tout à fait inhabituelles sur la vitalité des plantes.

Ces derniers utilisant depuis longtemps cette eau de pluie chargée par la force des éclairs, pour rendre leurs récoltes plus vitales et abondantes. procédé violet pour dynamiser l'eau

Marcel Violet décida d’appliquer les fondements de cette tradition séculaire à l’ensemble du spectre vivant, étendant progressivement le champ de ses recherches jusqu’aux êtres humains.

Si bien qu’il recréa, avec l’appui de ses éminents collègues, ce processus naturel dans un laboratoire.

Il procéda tout d’abord à cette expérience :

  → Il fabriqua de l’eau synthétique avec une base d’hydrogène dans laquelle il introduisit un têtard : en quelques instants le têtard mourut.

  → Ensuite il aéra cette eau synthétique et y introduisit un nouveau têtard. Quelques instants après, le têtard était mort, de la même façon que le premier.

  → Enfin, il récupéra l’eau synthétique dans un ballon de verre scellé, puis le disposa sur son balcon, en été, et la laissa ainsi pendant un mois. Il introduisit enfin des têtards dans cette eau, où ils prospérèrent allègrement.

Il parvint donc à la conclusion que cette eau synthétique, qui était « une eau de mort », après une exposition à de simples rayons solaires, était devenue « une eau vivante ». 

Suite à quoi il réunit toutes les documentations existantes sur le sujet, pour finalement faire ses propres expériences sur la lumière polarisée.

Lumière dont certaines radiations pouvaient, selon lui, traverser une matière opaque ou s’étendre au-delà de la réflexion d’un miroir.

Bien qu’aucun outil de mesure de l’époque ne fût suffisamment sophistiqué pour démontrer qu’une partie des radiations passait au-delà du rayonnement lumineux, le résultat de ses expériences lui permit néanmoins de déclarer : « Il y a quelque chose qui continue ».

Ce qui était aussi une manière de prouver scientifiquement l’action de la Lune sur les végétaux, expliquée dans de nombreuses traditions depuis fort longtemps.

Puisque la lumière lunaire « n’est autre que la lumière polarisée qu’elle reçoit du soleil, renvoyant tout autre chose que les radiations solaires elles-mêmes ».

Or, selon Marcel Violet, les radiations que nous venons d’évoquer sont partie intégrante du rayonnement cosmique.

Marcel Violet dynamisation de l'eau
Marcel Violet

La genèse du dynamiseur Violet

A partir de ce point il n’a été question pour Violet que de trouver le moyen de récupérer ce flux cosmique, ce qu’il fit par le biais d’une antenne et d’un condensateur réalisé à partir d’une simple plaque de cire d’abeille.

Il réalisa alors que de cette manière, il était non seulement possible de dynamiser une eau « morte » pour la rendre aussi « vivante » que celle d’un torrent ou d’une cascade, mais qu’elle se chargeait par la même occasion de nombreux oligo-éléments indispensables à la vie.

Fort de son nouveau procédé de dynamisation de l’eau, il entreprit une série d’applications sur des végétaux dans sa ferme expérimentale. 

L’eau dynamisée et les végétaux

Concernant les végétaux, il mit en place l’expérience suivante :

Dans une région ensoleillée il sépara 3 parcelles de terre, de 30 hectares chacune.

Sur le premier tiers : il sema des betteraves dont les graines avaient germé puis été arrosées avec une eau ordinaire.

Sur le deuxième tiers : il sema les mêmes graines ayant passé une nuit dans de l’eau dynamisée, avant d’être semées.

Sur le troisième tiers : il sema les mêmes graines, ayant passé une nuit dans de l’eau dynamisée, puis arrosa modestement les plantes, avec 10 mètres cubes d’eau dynamisée par hectare.

Cette expérience apporta les résultats suivants :

  → Sur la première tranche non traitée à l’eau dynamisée, les récoltes étaient déjà très bonnes, puisqu’elles donnèrent 99 tonnes de betteraves à l’hectare.

  → Sur la seconde tranche, les mêmes graines qui avaient passé la nuit dans de l’eau dynamisée, donnèrent quant à elles 113 tonnes à l’hectare, soit 14 tonnes de plus.

  → Et sur la dernière tranche, ayant reçu une pulvérisation d’eau dynamisée en plus du trempage des graines, la récolte alla jusqu’à 126 tonnes à l’hectare, soit 27 tonnes de plus que sur la première parcelle.

Résultats fort encourageants, qui l’invitèrent à continuer ses recherches.

L’eau dynamisée et les animaux

Après cette considérable réussite sur le champ végétal, il entreprit de nouvelles expériences sur le domaine animal, en suffisamment grand nombre pour pouvoir vérifier statistiquement ses résultats.

Que ce soit sur les rats, les agneaux ou les veaux, il put constater, toutes espèces animales confondues buvant régulièrement son eau dynamisée, une augmentation de la vitalité et une diminution des maladies. 

L’eau dynamisée et l’humain

A cette époque, Marcel Violet fut victime d’un infarctus du myocarde à la suite duquel les médecins lui annoncèrent un maximum de trois mois à vivre.

N’ayant plus rien à perdre, il testa son eau dynamisée, qui fut ensuite baptisée l’eau Violet, sur le chaînon manquant à ses expériences : l’être humain.

C’est ainsi qu’il vérifia sur lui-même, les merveilleux effets de cette eau dynamisée qui lui permit non seulement de régénérer la zone malade en allant jusqu’à effacer toute empreinte de son infarctus, mais conduisant aussi, à sa grande surprise, à une telle régénération des cellules qu’au bout d’un certain temps c’est un rajeunissement global qu’il put apprécier. 

Plus convaincu que jamais, et grâce au soutien de quelques grands médecins de l’époque, son eau dynamisée put finalement être testée sur d’autres individus, chez lesquels on vérifia des effets remarquables, et en particulier :

  → une diminution du seuil de satiété,dynamiser l'eau pour la santé

  → une augmentation de la vitalité,

  → une baisse de la fatigue physique et cérébrale,

  → une régulation glandulaire,

  → une augmentation des défenses immunitaires,

  → une amélioration du sommeil,

  → une élimination des carences en oligo-éléments,

  → une meilleure action du spectre thérapeutique des remèdes,

  → et un renforcement de l’équilibre psychique.

Toutefois, si Violet était arrivé à ces spectaculaires conclusions il n’était pas le seul, puisque l’Académie de Médecine, dirigée à l’époque par le Médecin Général Morel, corrobora ces résultats après la mise en œuvre de différents tests cliniques. 

D’ailleurs, les conclusions de Morel, qui avait également traité un certain nombre de patients bien-portants à l’aide cette eau dynamisée, indiquaient que malgré leur bon état de santé ils ressentaient tout de même plus de vitalité, moins de fatigue, un accroissement de leur force physique, mais surtout « qu’ils devenaient des gens souriants ».

L’eau dynamisée et la satiété

Si elle ne modifie pas en apparence l’appétit, l’eau Violet permet en revanche d’atteindre une sensation de satiété en consommant moins d’aliments, tout en résolvant un certain nombre de dérèglements physiologiques.

Une expérience fut ainsi faite sur un couple dont la femme pesait 108 kilos et le mari 47.

La consommation de cette eau eut un effet de régulation glandulaire, dont l’hypophyse, ce qui permit à la femme de maigrir et au mari de reprendre du poids.

Puisqu’au-delà des oligo-éléments qu’elle apporte, c’est son état vibratoire, sa charge vitale, qui permet à l’eau dynamisée d’être souveraine pour la régénération des cellules et la régulation du système endocrinien.

Une mise sur le marché contrariéedynamiseur d'eau oli-dyn

Compte tenu de ces nombreuses réussites, l’Académie de Médecine, le responsable de la Sécurité Sociale et de nombreux médecins français décidèrent de mettre en pratique la solution qu’offrait l’eau dynamisée du Professeur Violet, afin de « dépeupler les hôpitaux ».

Malheureusement, ils se heurtèrent presque immédiatement aux lois et aux parlementaires.

Etant donné que l’eau Violet n’était pas considérée comme un médicament, en dépit de ses incroyables vertus, elle ne put être proposée à la consommation.

Il devint alors évident pour Violet que la distribution de cette eau miraculeuse dérangeait l’industrie pharmaceutique qui, déjà à l’époque, craignait de perdre une importante partie de sa clientèle.

Mais pas seulement, puisque le Ministère de l’Agriculture, pourtant en quête d’une augmentation de la croissance agricole, redoutait que n’importe quel petit potager soit en mesure de suffire à la consommation annuelle d’une famille.

Sans oublier que ce même Ministère passait alors de nombreux contrats avec les agriculteurs dans le but de leur proposer des traitements chimiques et pesticides, issus d’une industrie pour le moins florissante, qui n’aurait sans doute plus eu la moindre raison d’être avec la commercialisation de l’eau Violet.

Ce qui n’aura pas empêché, des années après, quantité de chercheurs et scientifiques d’expliquer que l’eau dynamisée « est particulièrement active au niveau biologique et va transférer son énergie à tout ce qu’elle va rencontrer au niveau cellulaire et moléculaire, et particulièrement à la matière douée de propriétés colloïdales, c’est-à-dire la matière vivante. » comme l’explique Jacques Collin dans son livre L’eau : le miracle oublié.

Jean Pagot Oli-Dyn dynamisation de l'eau
Jean Pagot

La participation et les améliorations de Jean Pagot

Toujours est-il que cette fabuleuse invention ne tomba pas tout à fait dans l’oubli pour autant, et fut même améliorée par un certain Jean Pagot.

Ancien chercheur au CNRS et ingénieur en physique des particules, et ayant déjà participé à la mise au point de l’appareil de Marcel Violet, il conçut par la suite le dynamiseur d’eau Oli-Dyn, qui fut breveté en 1984.

Effectivement au moment des travaux de Violet, en 1957, l’électronique n’existant pas encore, le condensateur était conçu en cire d’abeille, laquelle s’avérait finalement être un assez modeste conducteur électrique, permettant le passage d’ondes à hautes fréquences sans que l’on puisse les ajuster.

Par ailleurs, elle présentait un autre inconvénient, puisqu’il fallait renouveler les plaques tous les 3 ans.

C’est pourquoi il y a entre l’appareil de Marcel Violet et l’Oli-Dyn développé par Jean Pagot, la même différence qu’entre les premiers postes de T.S.F et les téléviseurs modernes.

Ce nouveau procédé capte des ondes à hautes fréquences et les transforme en basses fréquences, équivalentes à celles de nos cellules.

L’Oli-Dyn a donc permis de gagner en :

  → capacité,

  → puissance,

  → et fiabilité.

Ce dernier ne produit que des ions négatifs, et dynamise aussi bien les liquides que les solides, quelle qu’en soit la quantité souhaitée.

L’énergie ainsi récupérée est plus stable, plus pure et elle comprend un spectre de fréquences encore plus vaste.

Et, en plus des effets attendus de la dynamisation par le procédé Violet, il permet de concentrer certains oligo-éléments spécifiques indispensables à l’homme tel que :

  → le fer,

  → le cuivre,

  → l’or,

  → l’argent,

  → etc.

Les métaux utilisés pour les électrodes sont purs à plus de 99%, évitant toute toxicité chimique ou pollution électrique.

Des analyses effectuées en laboratoire ont ainsi permis de retrouver la substance des métaux employés dans une proportion de 1 pour 10 000.

Par ailleurs, l’eau dynamisée par ce procédé montre une quantité de monomères et de trimères (molécules « simples » à opposer aux « grosses » molécules), ce qui permet à l’organisme de les assimiler sans le moindre risque.

La dynamisation des cosmétiquesdynamisation des cosmétiques avec le procédé oli-dyn

Marcel Violet et Jean Pagot ont démontré en leur temps les bienfaits du zinc et du titane dans la dynamisation des cosmétiques.

Selon eux, un niveau énergétique plus élevé associé à une structure biocompatible permettrait de communiquer une information colloïdale ciblée au niveau de la peau.

Toutefois, il commence à être largement connu que les laboratoires cosmétiques modernes, pour leur part, abusent largement des nanotechnologies et utilisent des nanoparticules de dioxyde de titane et d’oxyde de zinc, notamment dans leurs gammes de produits solaires ou d’argent colloïdal.

Potentiellement toxiques et cancérigènes, ces produits ne doivent en aucun cas être appliqués sur la peau et peuvent provoquer des lésions pulmonaires graves quand ils sont utilisés sous forme de spray.

Cependant grâce à l’Oli-Dyn, il devient non seulement possible de dynamiser votre eau, mais également vos baumes, crèmes et cosmétiques naturels en utilisant tout simplement les électrodes de titane et de zinc livrés avec l’appareil.

En l’absence de matière résiduelle comme les nanoparticules, la matière colloïdale démontre son efficacité incomparable sur le plan énergétique permettant au corps de la gérer lui-même en fonction de ses besoins.

Ce qui explique qu’il n’y ait jamais ni intolérance ni surcharge, permettant d’assimiler l’information du métal sans risque d’effets secondaires et bien évidemment en préservant la santé de la planète.

L’importance des Oligo-Eléments

Connue et reconnue, l’influence bénéfique des oligo-éléments n’est plus à démontrer.

Pour autant qu’une juste proportion soit respectée, ces minéraux – présents en quantités infinitésimales : 7 grammes pour un individu de 70 kg – sont indispensables au développement harmonieux de la vie, et garants d’une santé équilibrée.

Or, suite au développement anarchique de l’industrie, aux différentes pollutions et à la malbouffe, certains oligo-éléments sont sur-dosés quand d’autres sont sous-dosés.

Qui plus est, des études récentes ont prouvé qu’une simple dilution chimique ne suffisait pas à faire de ces métaux ou substances minérales de vrais oligo-éléments.

Et c’est tout particulièrement sur ce point que le procédé Oli-Dyn agit en transformant de simples oligo-éléments en véritables oligo-éléments vitaux.

Grâce à sa récupération des hautes fréquences, Oli-Dyn arrache littéralement au métal la matière qui lui est spécifique, la transforme en ions négatifs puis en charge l’eau bénéficiaire.

Les oligo-éléments sont ainsi naturellement assimilables par les cellules et rendus immédiatement disponibles pour le cerveau, le plasma sanguin et les différents organes.

D’une part, les carences en oligo-éléments sont comblées et d’autre part la dynamisation est régulée, permettant d’évacuer les surplus dont l’organisme n’a pas besoin.

Les propriétés de cette eau sont d’ailleurs étayées par les travaux du chercheur français Benveniste, qui ont démontré la capacité de l’eau à « mémoriser » un message donné par une molécule, même si celle-ci a complètement disparu dans la dilution, pour autant qu’elle soit accompagnée d’une dynamisation.

Mais ce n’est pas tout, puisque ce procédé de dynamisation offre :

  → un renforcement du spectre thérapeutique des remèdes naturels comme les tisanes ou les plantes,

  → un accroissement de la vitalité des semences et de la force des végétaux,

  → une augmentation de l’effet des produits de beauté,

  → ou encore une amélioration des boissons ou du miel… 

Fourni dans une valisette comportant 19 oligo-éléments, Oli-Dyn dynamise en une demi-heure liquides et solides, quelles qu’en soient les quantités.

Simple, rapide et facile d’utilisation, le procédé Oli-Dyn convient aussi bien aux:

  → malades,

  → sportifs,

  → personnes affaiblies, fatiguées ou convalescentes,

  → enfants en pleine croissance,

  → cultivateurs, 

  → éleveurs,

  → et même aux animaux domestiques.

Sans oublier qu’il permettra également aux bien-portants :

  → de chélater les métaux lourds,

  → d’atténuer le stress cellulaire,

  → d’améliorer l’humeur,

  → de favoriser le calme et le sommeil,

  → de réguler la sensation de satiété,

  → de stimuler l’activité des émonctoires,

  → d’activer le tonus neuro-végétatif,

  → d’accroître la vitalité et la force physique

  → et bien plus encore…

Donc une parfaite machine de vie à mettre entre toutes les mains, qui au grand dam de l’armée française ayant pourtant financé les prémisses de son développement, n’a jamais pu être transformée en une arme de destruction massive comme ce fut le cas des recherches d’Einstein.

Heureusement le résultat des travaux de Marcel Violet et Jean Pagot n’a pas totalement disparu dans l’oubli, puisque la persévérance de certains a permis au procédé Oli-Dyn d’être encore disponible à la vente, espérons-le pour longtemps. 

Pour vous procurer le dynamiseur Oli-Dyn, cliquez iciDynamiseur d'eau Olidyn

En plus du dynamiseur, la mallette contient 19 électrodes : aluminium, antimoine, argent, carbone, chrome, cobalt, cuivre, étain, fer, germanium, magnésium, manganèse, nickel, or, plomb, sélénium, silicium, titane et zinc.

En conclusion, je vous propose d’écouter une des rares conférences de Marcel Violet concernant l’eau dynamisée et son développement :

 Jean-Baptiste Loin 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "L’eau dynamisée, un remède universel"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bergé
Invité

Bel article. Étant dans le domaine de l’eau depuis 2013 je connais bien les propriétés de l’eau dynamisée. J’en bois depuis plusieurs années et le médecin je ne vais le voir que pour avoir des certificats pour faire du sport 🙂

Matel
Invité
Matel

Bonjour
j’ai cet appareil que j’utilise tous les jours

tres tres content

OLIVAUX Yann
Invité
Bonjour, Il existe un test microbiologie baptisé « MicrotoxO » permettant de connaitre l’action d’une eau de boisson (quelle qu’en soit sa nature : réseau, bouteilles, filtrée et/ou dynamisée…) sur des germes de notre microbiote intestinal (une clef essentielle de notre santé) : https://lanaturedeleau.blogspot.fr/2016/01/qualite-de-leau-microtoxo-test.html Les premiers tests ont été effectués sur un dispositif actuel de type « Violet-Bignand » avec des résultats probants qui demandent à être poursuivis. Il est ainsi désormais possible concernant toute eau modifiée (dynamisée) de passer des allégations et des spéculations à une réalité expérimentale et appliquée. Bien à vous Yann Olivaux PS : 7 distributeurs d’eaux modifiées sont d’ores… Lire la suite »
Anonyme
Invité
Anonyme

« Concernant les végétaux, il mit en place l’expérience suivante :
Dans une région ensoleillée il sépara 3 parcelles de terre, de 30 hectares chacune. »
Je pense que c’est plutôt 3 hectares, non ?

Ziegler Jean-Marc.
Invité
Ziegler Jean-Marc.
Le dynamiseur Oli-Dyn ne purifie pas l’eau déjà polluée ou chargée en minéraux, ne retire pas le chlore non plus est ce que je trompe ? C’est un dynamiseur mais il faut au préalable déjà avoir un filtre pour purifier l’eau du robinet, est ce que je me trompe encore ?  »Vous avez sorti en accord avec Auroville un osmoseur comprenant ce dynamiseur la fontaine mélusine…  », mais il ne fait pas toutes les fonctions de cet appareil…. peut-être est ce suffisant. J’ai déjà acheté un dynamiseur Violet Aquadyn 730 euro en 2010, je le trouve difficile d’utilisation justement pour… Lire la suite »
NaturoCentre
Invité
NaturoCentre

865€ quand-même … Je ne doute pas pas de l’efficacité de ce dispositif, mais au vu de la technologie embarquée, on est très loin de ce que ça devrait coûter … C’est le prix d’un ordinateur haut de gamme récent bourré de composants high-tech.
J’ai bien peur qu’à l’instar des systèmes de bio résonance, on nous fasse prendre ces appareils simples pour des navettes spatiales …

Mathieu
Membre

 » Il fabriqua de l’eau synthétique avec une base d’hydrogène  » J’ai rigolé ! Aujourd »hui en 2018 personne dans le monde n’est encore capable de créer une molécule H2o avec seulement une  » base d’hydrogène « . Sinon cela ferait bien longtemps que les pays qui souffre de manque d’eau aurait résolu le problème ou ne serait ce que lancer de la fabrication d’eau à grande échelle !

Article trompeur !

wpDiscuz