Ce calme qui sommeille en vous

0
cultivez votre calme intérieur avec la sophrologie

Si vous lisez cet article, cela signifie à n’en pas douter que vous aspirez au calme. 

Cependant je ne parle bien évidemment pas du calme dû à votre environnement extérieur, mais bien du calme intérieur, de la paix que l’on ressent quand tout est à sa place, ici et maintenant. 

Or, si ce calme si précieux est visé depuis la nuit des temps par de nombreux chercheurs spirituels, c’est sans conteste la philosophie Zen qui s’y est le plus spécialement dédiée. 

Comme vous le savez sans doute déjà, le Zen a créé de fabuleuses techniques de : 

   concentration, 

   méditation, 

   attention, 

   relaxation… 

vous invitant à revenir, de manière plus ou moins permanente, à un calme très appréciable. 

Le zazen, l’une d’entre elles, consiste par exemple à rechercher cet état à l’aide d’une extrême vigilance. 

Et lorsque votre esprit vient à être distrait, le Maître Zen corrige le zazen mal exécuté. 

Il utilise alors le « kyôsaku », un bâton de bois plat à l’une de ses extrémités, avec lequel il donne un ou deux coups sur les muscles de la nuque. 

Ceci n’est pas un châtiment ou une humiliation, mais un « recadrage » vers la sérénité recherchée. 

Et, si votre esprit s’avère être prêt à basculer dans l’Unité, ce coup de bâton devient alors une véritable libération. 

Toutefois, cette pratique ne pourrait vraiment être efficace que si vous aviez : 

   Un Maître établi dans le calme

   Un recul énorme sur votre conditionnement

   Une humilité à toute épreuve…

En quelques mots, cela demande de ne pas être né dans la dualité occidentale. 

De nombreux adeptes du fameux Maître Zen Taisen Deshimaru, le savaient : la dualité dont ils étaient prisonniers, l’amenait à les considérer comme de parfaits aspirants… pour nettoyer les latrines du dojo ! 

Fort heureusement pour la compréhension du public occidental, de nouvelles disciplines sont apparues. 

Grâce à une approche méthodique et appliquée au monde dans lequel nous vivons, elles ont soigneusement décortiqué l’essence de cette précieuse tradition. 

Mais c’est la Sophrologie qui, par-dessus toutes, s’est vraiment intéressée à la philosophie Zen, lui empruntant de nombreuses techniques directement issues des plus grands sages. 

Et contrairement au zazen, la Sophrologie, elle, va vous permettre d’avoir accès à ces méthodes tout en les adaptant à votre vie. 

Parce que finalement, retrouver ce calme dont nous parlons ici, c’est assez facile quand on vit reclus dans une grotte, n’ayant aucun lien avec le monde extérieur. 

Mais c’est un vrai casse-tête chinois pour tous ceux dont la vie professionnelle ou sociale, les contraint à devenir esclaves du temps !

Ce n’est donc pas par hasard, si c’est précisément vis à vis de cette gestion du temps que la Sophrologie excelle. 

Attention cependant ! Trop de gens la négligent parce qu’ils ne comprennent pas que son aspect simple et répétitif, est en réalité un moyen subtil de favoriser l’enregistrement de l’information au-delà du plan intellectuel. 

Le Sophrologue utilisera méthodiquement cette répétition pour imprimer dans votre cerveau un mécanisme, qui permettra à l’action de s’intégrer tout naturellement à vos rythmes biologiques. 

Vous le savez, il n’y a rien de plus contre-productif que de faire des efforts lorsque l’on souhaite justement trouver la paix intérieure. 

Dans ce cas, l’aide éclairée d’un professionnel utilisant les protocoles appropriés pour résoudre finalement ni plus ni moins que le manque de calme de ses patients, pourra décupler votre : 

   Disponibilité 

   Mémoire

   Efficacité 

   Détente

   Attention

   Et bien entendu, votre aptitude au calme 

Vous verrez sur cette page que la Sophrologie peut faire bien plus que résoudre les insomnies et les dépressions. 

Vous y découvrirez notamment comment le pouvoir de suggestion d’un Sophrologue aussi compétent que Jérôme Brochard, recadrera sans aucun effort de votre part, les habitudes qui vous interdisaient jusqu’à présent l’accès à une détente permanente du corps et de l’esprit. 

Si la Sophrologie vous passionne, rien ne vous empêchera d’en faire votre credo, cependant il est tout à fait possible et même conseillé, de la considérer plutôt comme une pelle… 

Pelle, qui vous donnera les moyens de creuser toujours plus profondément en direction des trésors que recèle votre conscience. 

Je vous en dis plus sur cette page

A tout de suite

 Jean-Baptiste Loin 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz