Une cure ayurvédique pour la rentrée

3
cure de rentrée avec plantes ayurvédiques

La nécessité de drainer l’organisme régulièrement, notamment aux changements de saison, n’est plus à démontrer.

Les toxiques et toxines accumulés dans l’organisme constituent en effet une des causes principales des problèmes de santé.

Les éliminer revient donc souvent à extirper le mal à la racine.

Dans le cadre des traitements visant au drainage, l’Ayurvéda insiste généralement sur les plantes capables de drainer avant tout  l’humeur eau, correspondant à la catégorie Kapha.

Parmi ces plantes, citons : 

  → Guggul (Commiphora mukul) : C’est une résine dotée d’un pouvoir purifiant, détoxiquant et rajeunissant.

  Haritaki (Terminalia chebula) : Son fruit est utilisé sous forme de poudres, de tisanes ou de pâtes, pour éliminer, tonifier et rajeunir l’ensemble des tissus.

  Musta (Cyperus rotundus) : C’est la racine qui est utilisée, dans cette plante, pour traiter en général la plupart des problèmes féminins, mais aussi, en mélange avec du gingembre et du miel, pour stimuler le système digestif, et en particulier, le foie.

  Bibhitaki (Terminalia belerica) : Reconnu pour ses propriétés toniques sur les poumons, et ses vertus rajeunissantes, ce fruit exceptionnel est aussi un laxatif raffermissant les tissus, un digestif et un apéritif. On le retrouve souvent mélangé à d’autres plantes dans de nombreuses tisanes.

  Tinospora cordifolia : Cette plante tonique combat la fatigue et certains états arthritiques, aidant à rajeunir les tissus et les organes.

  Hemidesmus indicus : Enfin, cette excellente plante est utilisée traditionnellement pour purifier le sang ainsi que certains problèmes de peau comme l’acné, et stimuler l’organisme. On l’emploie habituellement en mélange avec la Tinesporia cordifolia.

Mais l’Ayurvéda dispose encore de phytothérapiques beaucoup plus puissants, aux propriétés véritablement spectaculaires pour drainer l’eau et les toxines hors du corps.

Voici trois de ces remèdes redoutablement efficaces.

 

Kutkikutki plante ayurvédique

Kutki, ou Picrorhiza Kurroa, est une plante tonique antipyrétique très puissante, que les Indiens ont depuis longtemps classifiée parmi les meilleurs remèdes diminuant Kapha, l’humeur eau, et, partant, capables de drainer l’organisme.

De plus, elle stimule la digestion, notamment en cas d’état grippal, elle fait baisser la fièvre, réduit l’acidité, purifie le sang, régule la fonction hépatique, diminue la sécrétion biliaire, abaisse le taux de sucre, draine la rate, et stimule le système immunitaire.

En bref, cette plante tonique et antiseptique agit sur les systèmes circulatoire, digestif, urinaire et respiratoire.

On l’utilisera préférentiellement dans les cas de prise de poids, de diabète ou d’hépatite.

 

Amalakiamla ou Phyllanthus Emblica plante ayurvédique

Amalaki, ou Phyllanthus Emblica, dont le nom indien signifie « infirmière », est pratiquement considérée comme une panacée dans la médecine ayurvédique.

De goût un peu amer, ces fruits sont des toniques nutritifs, des rajeunissants et des aphrodisiaques.

Ils agissent essentiellement sur les systèmes circulatoire et digestif.

Ils sont indiqués en cas d’hémorragie, d’ostéoporose, de chutes de cheveux et de carences hépatiques.

 

Neemneem plante ayurvédique

Neem, ou Azadiracta Indica, est peut-être la plante la plus puissante, utilisée dans l’Ayurvéda, pour nettoyer et désintoxiquer le sang.

En fait, sauf en cas de fatigue, tout drainage ou toute cure devrait intégrer ces écorces et ses feuilles astringentes qui présentent la particularité de détruire et d’éliminer les tissus pathologiques.

De plus, employée dans les huiles médicamenteuses ayurvédiques, cette plante s’avère un extraordinaire désinfectant.

Elle agit sur les systèmes circulatoire, digestif, urinaire et respiratoire, et trouve ses indications en cas de problèmes de peau, diabète, arthrite et obésité.

 Jan Kristiansen 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Une cure ayurvédique pour la rentrée"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nicole
Invité
Nicole

N’y a-t-il pas un inconvénient à avaler les gélules végétales à base de cellulose ?
J’ai lu que ces gélules pouvaient déclencher des problèmes au niveau des reins.
Avec mes remerciements pour votre réponse.

Nicole
Invité
Nicole

Merci beaucoup, votre réponse est très claire, mais que peut-on

dire des gélules à base de gélatine marine ou gélatine de poisson

ou gélatine chlorophylle, sont elles inoffensives ?

Merci encore.

wpDiscuz