Si vous voulez mieux dormir…

3
Comment régler ses problèmes de sommeil avec les médecines naturelles ?

Ce sont des hormones comme la mélatonine, des vitamines comme la B6 ou des phytothérapiques comme l’extrait de millepertuis…

Quels qu’ils soient, les compléments nutritionnels ne manquent pas pour retrouver le sommeil.

Profitez-en !

Avant de se précipiter sur n’importe quel médicament chimique, et en particulier sur les benzodiazépines, ou pire, sur les barbituriques, il faut savoir que leur efficacité est très limitée dans le temps.

Leur effet, durant les premières nuits, est toujours assez spectaculaire, mais l’on déchante généralement en s’apercevant qu’il faut constamment augmenter les doses et surtout, qu’à l’instar des drogués, on ne peut plus s’en passer.

De plus, les somnifères suppriment une grande part des rêves, si indispensables à l’équilibre psychique, et sont directement responsables d’une somnolence diurne plus ou moins incapacitante, voire dangereuse.

Ainsi, le consommateur habituel de somnifère est-il un drogué comme un autre.

Il s’intoxique physiologiquement, détruit ses reins et son foie, risque la mort en cas d’overdose, subit une accoutumance importante et souffre de troubles divers, allant des rougeurs et démangeaisons cutanées à l’irritabilité, en passant par les douleurs articulaires, la constipation, les maux de tête, la perte d’appétit, l’altération de la mémoire, de la compréhension ou du jugement, l’insociabilité, les tremblements, les vertiges et autres troubles de la vue ou du sang, sans oublier une augmentation éventuelle de l’insomnie elle-même.

Il n’en va, fort heureusement, pas de même avec les compléments nutritionnels, pour la plupart naturels, ou tout au moins physiologiques.

 

La supplémentation

  Les phospholipides

Ils comptent parmi les substances les plus indispensables au bon fonctionnement du système nerveux puisqu’ils composent l’essentiel des gaines de myéline protégeant les axes nerveux.

Hélas, ces molécules ne sont synthétisées que jusqu’à l’âge de dix ans.

Après, le meilleur moyen de palier leur carence consiste à consommer des compléments contenant lesdits phospholipides.

Ces compléments, comme par exemple, le Krill, donnent des résultats tout à fait appréciables dans les cas d’insomnie.

Ils entraînent notamment une diminution du temps d’endormissement, une disparition de la fatigue matinale et une augmentation de la durée de sommeil.

Ils permettent, de plus, le sevrage des médicaments chimiques.

 

  L’Inositolcompléments alimentaires, vitamines, phytothérapiques pour mieux dormir

C’est un nutriment indispensable à la vie.

L’organisme peut le synthétiser, mais hélas, avec l’âge, en quantité insuffisante.

Il intervient dans le métabolisme des lipides, dans la production cellulaire d’énergie, dans les processus de détoxication et de l’élimination du radical hydroxyle.

Les apports journaliers recommandés sont de l’ordre d’un gramme ; cependant deux ou trois grammes sont nécessaires pour induire le sommeil.

 

  Le 5-Hydroxytryptophane

C’est un métabolite du tryptophane, que l’on trouve à l’état naturel dans les graines d’une plante africaine, la Griffonia Simplicifolia.

Rappelons que le tryptophane est un acide aminé précurseur de la sérotonine, elle-même précurseur de la mélatonine.

Sachant que dépression, migraines, dépendance toxicologique, agressivité, anxiété, obsessions et insomnie sont les conséquences les plus communes d’une déficience en sérotonine, on comprendra pourquoi le 5-HTP s’est montré supérieur aux médicaments chimiques pour traiter des patients déprimés, anxieux, migraineux ou insomniaques.

Mais attention : il ne faut pas consommer de 5-HTP simultanément avec des médicaments antidépresseurs, ne pas dépasser 100 mg par jour, et éviter de prendre de la vitamine B6 dans les six heures de la prise de ce complément, car elle risquerait de le convertir en sérotonine dans le sang avant qu’il n’ait franchi la barrière hémato-cervicale pour venir augmenter la sérotonine dans le cerveau.

 

  La mélatoninesolutions naturelles n cas d'insomnie ou de troubles nerveux

C’est l’un des dix principaux neurotransmetteurs du cerveau.

Elle joue de nombreux rôles et intervient positivement dans l’insomnie par décalage horaire puisqu’elle préside à la régulation du rythme des périodes du sommeil.

Or, sa concentration dans le sérum diminue conjointement à l’augmentation des troubles sommeil… et à l’âge.

Autrement dit, une personne souffrant d’insomnie, surtout si elle est âgée, a beaucoup moins de mélatonine qu’une personne dormant bien.

La meilleure réponse qu’on puisse apporter à de telles insomnies consiste donc bien dans une complémentation en mélatonine qui, sous forme sublinguale, améliore l’endormissement, et, sous forme de gélules, améliore la qualité du sommeil.

La mélatonine, réservée aux adultes, est contre-indiquée en cas de grossesse, d’allaitement, et de cancers du sein ou des ovaires.

 

  La vitamine B6

La vitamine B6, ou pyridoxine, est une vitamine dont la carence se ressent à travers tous les désordres psycho-nerveux, et plus particulièrement les troubles du sommeil.

Elle renforce donc avant tout le système nerveux, mais aussi le système immunitaire, et agit sur le métabolisme des protéines.

Elle s’associe surtout avec le zinc et le magnésium.

 

  Le magnésium

Véritable aliment de la cellule nerveuse, il régule l’excitabilité neuromusculaire, exerce un effet psycho-sédatif et diminue l’excitabilité au niveau périphérique.

On peut naturellement le prendre seul, mais il est beaucoup plus efficace associé, bien sûr à la B6 et au zinc, mais aussi au calcium, notamment dans la dolomite, et éventuellement à la vitamine D.

 

  Le zinc

Il est indispensable à la cellule nerveuse.

D’aucuns le considèrent même comme le plus important, du fait que la plupart d’entre nous en sommes dramatiquement carencés.

L’espèce humaine est d’ailleurs celle qui recèle les plus grandes quantités de zinc dans le cerveau et notamment dans l’hippocampe.

De là à conclure que cet élément serait en grande partie responsable de l’équilibre psychique, du développement cérébral et des capacités intellectuelles…

Le stress, les chocs et les problèmes divers, entraînent une importante perte de zinc dans l’urine.

Les schizophrènes et les alcooliques ont nettement moins de zinc dans le tissu hippocampique que la normale et les enfants autistes sont fortement carencés en zinc.

Beaucoup de troubles psycho-nerveux, et notamment l’insomnie, sont liés à une carence en zinc.

Le zinc pourra être pris avec la vitamine B6 et le magnésium au repas du soir ou avant de se coucher.

 

  L’extrait de Millepertuis extrait de millepertuis pour améliorer le sommeil

Surtout indiqué dans les troubles du sommeil liés à la fatigue due au décalage horaire, aux problèmes d’inadaptation à la vie moderne et au changement de saison, cet extrait de plante contenant hyperflorine, flavonoïdes, xanthones et hypericine, améliore la transmission de l’influx nerveux et stimule la sécrétion nocturne de mélatonine.

Il est par ailleurs recommandé d’associer l’extrait de millepertuis à l’extrait de gentiane, pour un effet plutôt anxiolytique.

A prendre, donc, en cas d’insomnie accompagnée d’anxiété ou d’angoisse, d’inadaptation au stress, de surmenage avec difficultés de récupération, de spasmophilie ou d’états dépressifs avec composante anxieuse.

 

  L’ashwagandha

L’ashwagandha, ou Withania somnifera, trouvera son emploi dans l’insomnie accompagnée de fatigue.

En effet, ce fortifiant contient aussi des alcaloïdes, la somnine et la somniferine, qui induisent le sommeil.

 

  La Rhodiola rosea

Egalement dénommée «racine arctique», la Rhodiola est un tonique et un adaptogène légendaire qui vient de la Sibérie orientale.

Elle était traditionnellement utilisée pour accroître la force physique et la détermination, mais est maintenant scientifiquement reconnue comme un des meilleurs adaptogènes pour accroître la résistance au stress.

La supplémentation permet d’accroître la production naturelle de bêta endorphines et d’induire une sensation de bien-être résultant de l’inhibition des effets négatifs du stress, avec même un effet cardio-protecteur et, bien sûr, une diminution des troubles du sommeil.

 Jan Kristiansen 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Si vous voulez mieux dormir…"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
francoise mazy
Invité
francoise mazy

je voudrais recevoir votre news letter

sylvie
Invité
sylvie
Bonjour, je souffre depuis plusieurs années de troubles du sommeil. Je n’ai pas de soucis pour m’endormir mais en revanche je me réveille, souvent vers 3-4 heures du matin et je mets 1 à 2 heures avant de me rendormir. J’ai essayé différents compléments alimentaires à base de mélatonine notamment mais au fil des années cela me semble mois efficace et surtout dès que j’arrête les symptômes réapparaissent. Dernièrement je mets quelques gouttes de ylang_ylang sur mon oreiller. Au début cela semblait bien mais maintenant moins et souvent j’ai mal à la tête au réveil. Que me conseillez-vous ? Je… Read more »
wpDiscuz