Touche pas à ma médecine !

9
responsable de sa santé avec les médecines naturelles

42% de la population recourt régulièrement à l’homéopathie, 25% des Français à l’acupuncture et 20% à l’ostéopathie.

Ils étaient respectivement 19% et 5% en 1983.

Mais depuis de nombreuses années, les patients ayant choisi de recourir à ces médecines dites « non conventionnelles », et les médecins et praticiens de santé ayant fait le choix d’exercer ces médecines différentes, déplorent leur non remboursement ou leur mauvaise prise en charge par les régimes obligatoires et complémentaires.

Quelques assureurs proposent des garanties « médecines naturelles », mais elles sont le plus souvent optionnelles et le montant des remboursements est assez faible, ces garanties étant accessoires par rapport aux garanties principales d’hospitalisation, d’optique ou de dentaire.

De plus, les actes concernés sont souvent limités ; ainsi, par exemple, les actes hors nomenclature ou les honoraires de médecins non conventionnés sont rarement pris en compte.

Le triumvirat de la (mauvaise) santé publique

Pendant ce temps, un triumvirat, composé de la sécurité sociale, de l’ordre des médecins et du lobby pharmaceutique, fait peser sur la santé publique un diktat totalitaire que personne ne semble vouloir, ou pouvoir, contester.

Pourtant, je l’ai dit, c’est en moyenne un gros tiers de la population qui a plus ou moins rejeté les traitements médicaux conventionnels pour leur préférer des solutions plus naturelles.

Ce tiers, qui d’ailleurs s’achemine vaillamment vers les 50%, devrait donc logiquement être en mesure de faire valoir ses droits.

Quant à la dictature médico-pharmaceutique, il serait plus que temps de la renverser, surtout à l’heure où elle semble vouloir s’orienter vers des mesures répressives de plus en plus clairement anti-démocratiques.

Or, en réclamant ce qui vous est dû en tant qu’utilisateur des médecines naturelles :

? vous déclarerez vouloir jouir en toute égalité des droits jusqu’à présent réservés aux seuls adeptes de l’allopathie,

? vous refuserez qu’on vous dicte vos choix thérapeutiques et que, par la même occasion, on vous empoisonne contre votre gré,

? vous participerez à la mise à mort d’un système de santé aberrant… puisqu’il n’a d’autre but que d’entretenir l’intoxication publique au profit des laboratoires pharmaceutiques.

Concernant ce dernier aspect du problème, il est d’ailleurs important de préciser qu’il s’agit moins d’attaquer que de se défendre.

En effet, aujourd’hui plus que jamais, le lobby médico-pharmaceutique, à cause même de la menace que le succès des médecines naturelles fait peser sur son développement, est résolu à éradiquer ces dernières.

Il s’agit donc bel et bien de sauver les médecines naturelles de l’interdiction pure et simple.

En exagérant à peine, il s’agit d’éviter de vous retrouver hors la loi en allant cueillir du romarin dans votre jardin.

Et, par voie de conséquence directe, il s’agit de préserver votre liberté… de ne pas vous faire empoisonner !

Et cela, même si votre empoisonnement est remboursé par la sécurité sociale !

De la santé individuelle à la santé de la planète

En revanche, un remboursement de vos soins naturels aurait non seulement un impact direct sur votre propre santé, mais pourrait même largement contribuer au sauvetage de la sécurité sociale elle-même.

On sait que l’écologie et la nouvelle économie verte sont actuellement considérées comme un moyen de relancer l’économie.

Rien n’interdit de penser qu’il pourrait en être de même avec les médecines naturelles et la médecine (ou la sécurité sociale).

Les médecines naturelles, avec leur philosophie de prévention et leur souci de ne pas nuire, correspondant à ce qu’il convient d’appeler une « santé adulte », ne sauraient en tout cas, à terme, que contribuer à équilibrer l’économie plutôt qu’à la déséquilibrer.

Elles s’inscrivent, d’autre part, dans un processus partant de la santé individuelle à la santé de la planète, en passant, bien sûr, par la santé publique.

Et c’est certainement cela le plus important !

 Jean-Baptiste Loin 

Suivez ce lien pour signer la pétition

« Les médecines naturelles remboursées par la sécurité sociale »

Téléchargez l’ebook gratuit de la pétition :

« Sauvez les médecines naturelles »

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Touche pas à ma médecine !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Danièle Duménil sur Facebook
Invité
Danièle Duménil sur Facebook

Ce sera difficile …

Reponses Bio sur Facebook
Invité

Demandez avec nous le remboursement des médecines naturelles, et lorsque tous les acteurs de la santé seront sur un pied d’égalité, naturellement les lobbies qui ont actuellement les pleins pouvoirs, n’auront plus autorité !

Reponses Bio sur Facebook
Invité

Difficile ne veux pas dire impossible Danièle 😉

claude ALBERT
Invité
claude ALBERT

Rien n’est impossible!!! Regardez ACTA, jusqu’au dernier momment les pro-Acta ont voulu nous faire croire que ca ne passerait pas et , pourtant , a force de ténacité on a gagné!!! il faut toujours y croire ca influes sur les votes , sur tout les elements qui se rapportent a la cause pour laquelle vous luttez!!!

MOREAU
Invité
MOREAU

je pense que ce sera dificile mais comme disais un slogan dans les annee 70 impossible n et pas francais

GIGUEL
Invité
GIGUEL

QUEE CETTE MEDECINE NATURELLE SOIT ENFIN RECONNUE ET REMBOURSEE LAISSONS LA LIBERTE AUX MALADES DE CHOISIR LEUR MEDECINE TROP D ERREURS D EMPOISONNEMENT AVEC LES PRODUITS CHIMIQUES

sarah
Invité
sarah
En ce qui concerne l’ostéopathie je suis d’accord. Tout le monde peut en avoir besoin, et pas seulement ceux qui en ont les moyens. Et n’oubliez pas de signer aussi les pétitions contre l’Europe, puisqu’apparemment vous avez compris que d’autres tiennent les ficelles et qu’on nous demande de moins en moins notre avis, tandis qu’eux s’organisent d’argentt aussi de pouvoir politique. Bientôt, ce sera pire, on n’aura même plus le droit de s’opposer. Alors profitez que nous avons encore une petite part de liberté pour en user, avant que les pouvoirs soient en totalité à l’Europe et aux lobbies internationaux… Lire la suite »
wpDiscuz