Choisir sa bio-thérapie

0
choisir sa bio-thérapie

Rappelons avant tout que la première de toutes les médecines naturelles… c’est la diététique !

Même s’il paraît plus simple d’avaler des pilules, n’oubliez jamais la formule d’Hippocrate : « Que tes aliments soient tes médicaments, et tes médicaments tes aliments ».

Aujourd’hui, les naturothérapies usent de différents régimes pour rééquilibrer l’organisme intoxiqué et déficient.

Votre nutritionniste les composera en fonction de vos problèmes personnels : constipation, ulcères, hépatisme, etc., ou il les établira simplement en tant que mode alimentaire habituel.

La phytothérapie

La phytothérapie, médecine à base de plantes, est aujourd’hui scindée en deux branches :

  celle qui continue à employer les tisanes

  et celle, plus scientifique, dite « rénovée », qui prescrit les teintures-mères et les gemmothérapiques.

L’aromathérapie

Branche importante de la phytothérapie, l’aromathérapie utilise les huiles essentielles des plantes aromatiques.

Ce sont des médicaments à très forte concentration en principes actifs que l’on prend à raison de deux à cinq gouttes, d’une à trois fois par jour.

Leur action sur les surrénales et le système endocrinien, leur capacité à modifier rapidement le taux d’acidité et la résistance électrique du sang, et enfin l’effet calmant de certaines, font des huiles essentielles des outils de tout premier choix.

On les administre :

  par voie orale,

  en massage de la région à traiter, en bonne dilution avec de l’huile d’amande douce,

  à l’aide d’un diffuseur d’arômes qui disperse l’huile essentielle en aérosol, dans l’air.

La gemmothérapie

Une autre application de la phytothérapie préconise l’usage des tissus embryonnaires de végétaux.

Les gemmothérapiques se présentent sous forme de gouttes, composées d’un macérât glycériné des bourgeons, jeunes pousses, chatons, radicelles, écorces de racines et de tiges, semences ou glands des plantes médicinales.

Une cinquantaine de variétés est disponible en pharmacie.

L’oligothérapie

Les oligo-éléments sont des catalyseurs indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

On distingue :

  la minéralothérapie utilisant des sels minéraux sous forme assimilable, disponibles en magasins de diététique,

  l’oligothérapie généralement disponible sous les marques Oligosol ou Microsol, disponibles en pharmacie.

Selon la marque, on gardera le médicament un moment dans la bouche ou on l’avalera directement.

La lithothérapie

Proche de l’oligothérapie, la lithothérapie déchélatrice s’en écarte toutefois, dans la mesure où elle emploie les roches dans leur intégralité, et non plus disséquées en substances minérales isolées.

L’avantage de la lithothérapie déchélatrice c’est qu’elle libère les oligo-éléments que nous consommons dans l’alimentation et les rend beaucoup plus actifs.

Les lithothérapiques se présentent sous forme d’ampoules buvables, de roches diluées à la huitième décimale.

La cure doit durer environ trois mois, à raison d’une ampoule par jour ou tous les deux jours.

L’homéopathie

L’homéopathie utilise des substances minérales, végétales ou animales extrêmement diluées et dynamisées, afin de déposer un message énergétique dans l’organisme et de le pousser ainsi à réagir dans le sens thérapeutique souhaité.

L’aspect énergétique de l’homéopathie contribue à rendre cette médecine particulièrement adaptée aux problèmes, bien sûr physiologiques, mais avant tout psychiques et psychosomatiques.

Les degrés de dilution varient de la première décimale (1D) à la trentième centésimale (30CH).

Les tubes granules s’utilisent plutôt pour les basses dilutions dans des quantités variant de deux à trois granules, et cela de trois fois par jour, jusqu’à une fois tous les deux jours.

Les doses  trouvent leur emploi pour les hautes dilutions avec une fréquence variant entre une fois par semaine et une fois par mois.

L’organothérapie

Branche de l’homéopathie, cette technique consiste à diluer et à dynamiser des glandes ou des tissus organiques d’animaux en vue d’agir sur leurs correspondants humains.

En général :

  les basses dilutions (4CH) sont employées pour stimuler l’organe ;

  les moyennes (7CH) pour l’équilibrer ;

  et les hautes (9CH) pour le calmer.

Quant au produit, disponible en pharmacie, il se présente sous forme de suppositoires ou d’ampoules buvables.

L’ostéopathie

L’ostéopathie est une profession de santé qui permet de diagnostiquer et de traiter les pertes de mobilité des différentes structures qui composent le corps humain.

Mais cet art médical dépasse la seule manipulation des vertèbres et des articulations.

Certes, l’intervention rééquilibre et remet en état les articulations, mais elle entraîne aussi des répercussions hautement favorables à tous les organes jusque-là gênés par les altérations de l’architecture du corps.

Bref, l’ostéopathie est une médecine holistique !

L’acupuncture

L’acupuncture est une technique bioénergétique, issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise, visant à rétablir la circulation des énergies dans l’organisme lorsque sa perturbation a entraîné l’apparition de maladies.

L’acupuncteur, pour ce faire, emploie essentiellement de petites aiguilles qu’il pique, au niveau de la peau, aux emplacements des différents points énergétiques du corps.

Cependant, dans cette discipline, la guérison dépend infiniment moins de « l’acupuncture » que de « l’acupuncteur ».

L’Ayurvéda

L’Ayurvéda, la médecine traditionnelle indienne, établit un bilan sur plusieurs critères, comme les tendances aux maladies, les facteurs mentaux, les habitudes, le mode de vie, les expressions ou le métabolisme, mais surtout la structure corporelle, le poids et le teint, pour parvenir à une estimation de votre constitution.

Sur cette base, cette médecine vous prescrit des produits naturels comme les fruits et les plantes fraîches, et bien sûr de très nombreux remèdes, pour la plupart préparés à l’aide de plantes séchées.

Le thermalisme

En tant que traitement 100% naturel, la cure thermale agit d’une manière globale sur l’organisme, lui assurant une désintoxication profonde et lui apportant un repos à la fois physique et psychologique, bien souvent associé à une cure d’air et de soleil.

Qui ne connaît les vertus des eaux sur le foie, sur l’obésité, le cholestérol, etc.?

Chaque station a ses indications mais la plupart traitent toutes sortes de problèmes à l’aide de la cure de boisson et d’une très grande variété de techniques.

La durée de la cure thérapeutique est généralement de trois semaines.

 Jean-Baptiste Loin 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz