Danger à l’hopital !

8
Santee Publique / Reponses Bio

A une certaine époque, le système de santé français faisait partie des meilleurs du monde.

C’était l’avènement de la médecine moderne, où l’on voyait encore Britanniques, Américains, Japonais, se faire soigner en France.

Malheureusement, si certains s’enorgueillissent encore de ce glorieux passé, la situation présente a considérablement changé.

L’hôpital n’est plus le lieu accueillant et rassurant, digne des meilleurs effets placebo.

L’illusion du miracle a bel et bien disparu.

 

Saviez-vous qu’une récente étude montre que 70 % des médecins craignent pour la qualité des soins qu’ils recevront à l’hôpital s’ils tombent malades ?

Il est clair que la nécessité impérieuse de faire valoir notre droit à un système de soins différent, plus humain, est devenue capitale.

A présent, j’aimerais vous raconter en quelques mots l’histoire de ce vieil homme que j’ai très bien connu : 

Féru de médecine naturelle, il n’avait jamais mis les pieds chez un médecin.

Cependant, victime depuis quelques années d’un AVC (accident vasculaire cérébral), le pauvre homme avait irrémédiablement perdu la raison.

Par conséquent son fils unique s’était dévoué à lui servir de garde fou.

Un jour, alors que ce dernier était parti en ville, le vieil homme abandonné à ses lubies décida de faire un tour dans le village où il vivait.

Son état de santé mentale fragile l’amena sans qu’il ait eu le temps de s’en rendre compte, à une virulente altercation avec un de ses voisins.

Un témoin choqué par la scène s’empressa d’appeler les forces de l’ordre et la police fit diligence.

En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire le vieil homme se retrouva face contre terre, les poignets menottés comme un vulgaire voyou.

Pour un homme de 73 ans, il était encore en bonne santé physique et par conséquent, aurait aisément pu souffler sa 80ème bougie. 

Prenant conscience de son état délirant, les forces de l’ordre décidèrent de placer notre ami dans un hôpital, qui dut trancher sur la nature psychiatrique « du problème ».

C’est dans ces conditions que menotté à un brancard, dans un couloir sale et nauséabond de cet hôpital de région parisienne, ce vieil ami qui m’était si cher, contracta une forme très rare de pneumonie.

Une maladie nosocomiale dont les responsables de l’établissements diront qu’il l’a effectivement contractée à l’hôpital, mais qu’en revanche leur responsabilité dans la mort de ce pauvre homme est juridiquement nulle et non avenue…

À mes yeux l’exemple de cette vie passée à récuser les déviances de notre système de santé, illustre parfaitement l’immédiate nécessité humaine d’apprendre à se soigner différemment, et s’il le faut par nos propres moyens.

Afin d’éviter que cela ne puisse vous arriver aussi, il est primordial d’agir chacun à notre niveau.

En relayant l’information, en consommant différemment, en considérant que notre existence a elle seule, vaut bien plus que le célèbre trou de la sécurité sociale.

 Naevius Sakon 

Signer la pétition : Les Médecines Naturelles remboursées par la sécurité sociale !

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Danger à l’hopital !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jean Vilain
Invité
Jean Vilain
Pratiquement, comment pouvons-nous nous en sortir? Comment pouvons-nous nous organiser? Comment pouvons nous trouver les thérapeutes qui pratiquent une médecine autrement que la médecine classique consensuelle? Il va falloir nous procurer des adresses de ces personnes proches de nos régions respectives, et agir en synergie, en symbiose. Sur Face Book, j’ai l’intention de créer un groupe que j’appellerai  » La santé, autrement  » et qui visera à mettre en place cette espérance d’une médecine, d’une santé nouvelle. Si ça peut intéresser quelqu’un, on peut me contacter sur adnjean@hotmail.com, adnjean@gmail.com, jean.vilain@hotmail.com Bien à vous Jean NB: sur Fb je me nomme… Lire la suite »
Gina
Invité

Le meilleur des commerce finalement , c’est de jouer avec la santé des gens ,nous devrions apprendre a avoir une meilleure hygiène de vie et ne plus faire confiance a ces soit disant usines pharmaceutiques qui s’enrichissent sur nos vie et il se fera de plus en plus rare de trouver des médecins honnêtes qui oseront denoncer ces pratiques commerciales et nous donner de vraies solutions

VERDUGIER
Invité
VERDUGIER

je suis une adepte des médecines douces : homéopathie, acuponcture,ostéopathe etc..
mon médecin homéopathe à pris sa retraite, si je veux consulter je dois faire 30Km et attendre pour avoir un rendez vous. Heureusement j’ai un livre pour me soigner toute seule mais rien ne vaut un spécialiste
Pourquoi c’est si difficile de trouver des spécialistes en médecine douce ?
Un tube de granule coûte bien moins chez que n’importe quel médicament et c’est notre corps qui se défend contre la maladie et devient plus fort.

Anonyme
Invité
Anonyme

Je trouve le tout très intéressant. Merci

wpDiscuz